La NASA prouve que son hélicoptère peut voler sur Mars

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
30 mars 2019 à 18h40
9
Hélicoptère MARS - NASA
© NASA/JPL-Caltech

Avec la mission Mars 2020 qui prévoit de lancer un nouveau rover sur la planète rouge, la NASA entend également y envoyer un aéronef qui consiste en une sorte de mini-hélicoptère autonome.

Sa construction est désormais achevée et les scientifiques de l'agence spatiale ont réussi à prouver la fiabilité de l'engin à voler dans des conditions similaires à celles de Mars.

Des tests concluants avec le simulateur spatial du JPL

À l'instar de Curiosity ou des sondes comme Voyager qui ont d'abord été testés au sein du simulateur spatial du JPL avant de partir pour leur long périple, l'hélicoptère de reconnaissance MHS (Mars Helicopter Scout) a quant à lui dû prouver sa capacité à décoller dans des conditions atmosphériques proches de celles de Mars. Les chercheurs ont en effet placé l'engin au sein de leur simulateur spatial, une chambre qui leur permet de reproduire les conditions de vide et de rayonnement solaire rencontrés dans l'espace, mais aussi sur des planètes telles que Mars.

Le cylindre à vide d'une hauteur de 26 mètres et d'une largeur de 8 mètres constitue en effet un outil de choix pour les chercheurs, qui sont ainsi en mesure de reproduire des conditions précises pour tester leurs engins. Rappelons que l'atmosphère martienne est 150 fois moins dense que la nôtre, sans simulateur spatial l'hélicoptère aurait donc du être testé à plus de 30 km d'altitude.

Pour reproduire l'atmosphère martienne, l'équipe de chercheurs a aspiré tous les gaz présents dans la chambre (oxygène, azote, etc.), pour ensuite y injecter du dioxyde de carbone. Ils ont également dû utiliser un système particulier pour reproduire les conditions de gravité sur Mars, qui représente le tiers de la gravité terrestre.

Un hélicoptère de démonstration

Le véhicule de 1,8 kg est ainsi parvenu à décoller à un peu plus de 5 cm du sol, et ce sur une durée dépassant la minute. Un essai concluant pour les scientifiques puisqu'ils ont pu collecter suffisamment de données pour prouver que l'engin sera capable de voler sur Mars. MiMi Aung, responsable du projet, a par ailleurs déclaré : « La prochaine fois que nous volerons, ce sera sur Mars  ».

La chercheuse du Jet Propulsion Laboratory ajoute : « En regardant notre hélicoptère passé au crible dans la chambre, je n'ai pu m'empêcher de penser aux véhicules historiques qui y sont passés. La chambre a hébergé des sondes comme Ranger Moon et Voyager jusqu'à Cassini, et chaque rover martien. Voir notre hélicoptère à l'intérieur m'a rappelé que nous sommes également en train d'écrire une petite partie de l'histoire de l'espace ».

projet-helicoptere-mars-750x400.jpeg
© NASA / JPL

Le rover Mars 2020, accompagné de son hélicoptère, devrait être lancé en juillet ou en août 2020. Ils atteindraient alors la planète rouge en février 2021. L'hélicoptère, qui sera équipé d'un petit panneau solaire et de batteries Li-ion rechargeables ainsi que d'une caméra de navigation, aura pour objectif d'effectuer une petite série de vols courts (cinq au maximum) afin de démontrer les possibilités d'un tel engin sur Mars et ainsi ouvrir la voie à une nouvelle sorte d'exploration planétaire.

Une première historique qui pourrait se révéler payante puisque la NASA envisage fortement de lancer d'autres missions similaires, notamment sur des Lunes de Saturne comme Titan ou Encelade.



Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
0
Fulmlmetal
C’est quoi le “systeme particulier pour simuler la gravité martienne” !!!<br /> Parce que à part un avion zero G qui produit l’effet sur 20 sec je ne connais pas d’autres manière de simuler une gravité martienne sur Terre
pinkfloyd
Je pense qu’on parle plutot de la chambre a vide a la nasa, donc plus de densité d’air que de gravité
Azarcal
Si si avec un résonateur a impulsion spectral…<br /> ok je sors. [•]
testeur2003
Je suis le seul à penser que la partie rotor va prendre cher avec les tempêtes de poussière?
lithium
c’est qu’un premier proto, l’engin “final” devra être beaucoup plus gros et équipé pour survivre à l’environnement martien (son sable, ses tempêtes).
Le_Prophete
@testeur, au sol une tempête martienne n’en a que le nom, ca n’a rien a voir avec les films comme seul sur Mars, c’est en fait une legere brise qui suffit tout juste à soulever la poussière donc aucun risque pour les ailes. concernant la poussière le simple fait de faire tourner le rotor suffira à la faire partir
philumax
ha! tchoum!
franck971
Oui idem c’est finalement le truc qui m’interesse le plus dans l’article…<br /> par contre pour revenir à l’hélico… le faire voler qu’a 5cm du sol et il trouve ça concluant ?! la première roche rencontré et ça sera le drame !<br /> tout comme le choix de le faire voler que 5fois max quand on voit les prouesses de certaines sondes/satellites vielles de dizaines d’années pourquoi ne pas “viser plus haut” surtout si le bouzin est équipé d’une batterie rechargeable…
efix
Pour ceux qui se demandent comment ils ont pu reproduire la gravité de Mars sur Terre, ils ont utilisé un câble motorisé attaché au sommet de l’hélicoptère pour fournir une traction ininterrompue équivalent aux deux tiers de la gravité de la Terre. C’était dans l’article d’origine en anglais (https://www.nasa.gov/feature/jpl/nasas-mars-helicopter-completes-flight-tests/), certains sites l’ont repris, d’autres pas.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le 1er avril, c'est la nuit de l'antimatière dans 13 villes en France
Des bulles de gaz chaud s'échappent du trou noir supermassif au centre de la galaxie
Airbnb a enregistré 500 millions de voyageurs jusqu'à présent
Le Parlement de l'UE veut définitivement mettre fin aux plastiques jetables dès 2021
Honda : le
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page