NASA : Curiosity change de « cerveau » après un dysfonctionnement

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
06 octobre 2018 à 13h31
0
curiosity rover

Sur Mars depuis le 6 août 2012, le rover Curiosity a déjà bien dépassé la durée de sa mission primaire qui devait être d'un minimum de 22 mois. Toujours en activité sur la planète rouge, Curiosity a cependant été contraint de changer de « cerveau » après un dysfonctionnement survenu le 15 septembre.

Un échange de "cerveau" temporaire

Le robot chargé d'analyser et de collecter des données aussi bien sur la minéralogie, la géologie ou la météorologie de Mars à été contraint d'activer son ordinateur de secours. Les ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory de la NASA ont en effet transmis l'ordre à Curiosity d'effectuer un changement temporaire d'ordinateur afin d'établir un diagnostic complet de son premier « cerveau » qui est dans l'incapacité de stocker « des données scientifiques et techniques clés » depuis le 15 septembre.

L'équipe de scientifiques en charge du diagnostic espère résoudre rapidement ce problème technique afin que Curiosity retrouve son ordinateur le plus fonctionnel. En effet, sur les deux « cerveaux » appelés side-A et side-B, Curiosity utilisait le B depuis plus de 5 ans. L'appareil side-A qui était en fonction après l'atterrissage du rover en 2012, a déjà connu plusieurs avaries et ne peux maintenant que servir de système d'appoint. C'est à partir de cet appareil que les scientifiques du Jet Propulsion Laboratory espèrent résoudre le problème. Steven Lee, un des chercheurs de l'équipe, a cependant déclaré : « Nous travaillons du côté A à compter d'aujourd'hui, mais cela pourrait prendre du temps pour comprendre pleinement la cause fondamentale du problème et trouver des solutions de contournement pour la mémoire du côté B ».

Rassurez-vous, Curiosity se porte bien

Bien que l'ordinateur side-B continuait d'envoyer certaines informations techniques, il était limité, car il utilisait uniquement sa mémoire à court terme. La NASA à par ailleurs déclaré que le rover « est sain et reçoit les commandes ». C'est sa mémoire à long terme qui est affectée, la raison reste pour le moment inconnue, mais l'échange d'ordinateur devrait justement permettre de révéler son origine.

0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Selon Epic Games, la PS5 est
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
scroll top