NASA : Curiosity change de « cerveau » après un dysfonctionnement

Matthieu Legouge Contributeur
06 octobre 2018 à 13h31
0
curiosity rover

Sur Mars depuis le 6 août 2012, le rover Curiosity a déjà bien dépassé la durée de sa mission primaire qui devait être d'un minimum de 22 mois. Toujours en activité sur la planète rouge, Curiosity a cependant été contraint de changer de « cerveau » après un dysfonctionnement survenu le 15 septembre.

Un échange de "cerveau" temporaire


Le robot chargé d'analyser et de collecter des données aussi bien sur la minéralogie, la géologie ou la météorologie de Mars à été contraint d'activer son ordinateur de secours. Les ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory de la NASA ont en effet transmis l'ordre à Curiosity d'effectuer un changement temporaire d'ordinateur afin d'établir un diagnostic complet de son premier « cerveau » qui est dans l'incapacité de stocker « des données scientifiques et techniques clés » depuis le 15 septembre.

L'équipe de scientifiques en charge du diagnostic espère résoudre rapidement ce problème technique afin que Curiosity retrouve son ordinateur le plus fonctionnel. En effet, sur les deux « cerveaux » appelés side-A et side-B, Curiosity utilisait le B depuis plus de 5 ans. L'appareil side-A qui était en fonction après l'atterrissage du rover en 2012, a déjà connu plusieurs avaries et ne peux maintenant que servir de système d'appoint. C'est à partir de cet appareil que les scientifiques du Jet Propulsion Laboratory espèrent résoudre le problème. Steven Lee, un des chercheurs de l'équipe, a cependant déclaré : « Nous travaillons du côté A à compter d'aujourd'hui, mais cela pourrait prendre du temps pour comprendre pleinement la cause fondamentale du problème et trouver des solutions de contournement pour la mémoire du côté B ».

Rassurez-vous, Curiosity se porte bien


Bien que l'ordinateur side-B continuait d'envoyer certaines informations techniques, il était limité, car il utilisait uniquement sa mémoire à court terme. La NASA à par ailleurs déclaré que le rover « est sain et reçoit les commandes ». C'est sa mémoire à long terme qui est affectée, la raison reste pour le moment inconnue, mais l'échange d'ordinateur devrait justement permettre de révéler son origine.

Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top