NASA : 41 ans après son décollage, Voyager 2 vient d'entrer dans l'espace interstellaire

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
11 décembre 2018 à 14h57
13
Voyager - 9 facts
Vue d'artiste sur Voyager 2 accompagnée de 9 faits chiffrés © NASA

41 ans, trois mois et quelques jours, c'est le temps qu'il aura fallu à Voyager 2 pour atteindre la limite du système solaire, après un fantastique périple qui aura permis d'observer de nombreuses planètes et autres objets célestes.

Plus qu'un simple voyage de survol des différentes planètes du système solaire, les sondes Voyager 1 et 2, lancées respectivement en septembre et en août 1977, ont vu leurs objectifs s'élargir lorsque leur mission primaire fut atteinte en 1989 et 1990.

Voyager 1 et 2 : deux sondes qui ont marqué l'histoire

Après avoir permis d'étudier les géantes gazeuses Jupiter et Saturne, mais aussi Uranus, Neptune et de nombreux satellites naturels du système solaire et de réaliser des photographies désormais célèbres, les deux sondes se sont vu attribuer la mission VIM (Voyager Interstellar Mission) afin d'explorer des zones jusque là très peu connues, pour finir par arriver dans le milieu interstellaire.

Jupiter détails
Gros plan sur Jupiter par Voyager 2 © NASA

Voyager 1 a déjà atteint la limite de l'héliosphère en franchissant l'héliopause en 2012, c'est désormais au tour de sa sonde jumelle Voyager 2 de devenir le deuxième instrument conçu par l'homme à franchir cette frontière, comme l'indique la NASA dans son communiqué de presse.

L'agence spatiale américaine indique que ses chercheurs ont déterminé que la sonde avait franchi l'héliopause le 5 novembre, à un peu plus de 30 milliards de kilomètres de la Terre. Les instruments embarqués par Voyager 2 sont toujours en état de fonctionnement, seulement les communications entre la sonde et la Terre sont décalées d'environ 16 heures, en raison de cette incroyable distance.

Triton
La plus grosse lune de Neptune : Triton. Par Voyager 2 en 1989 © NASA

Des données provenant de l'héliosphère : une grande première

Contrairement à sa jumelle qui l'a perdu dans les années 80, Voyager 2 dispose encore de son instrument de détection de plasma (PLS) et c'est grâce à lui que la NASA vient d'obtenir une solide preuve de son entrée dans le milieu interstellaire. Avant le 5 novembre, le PLS a observé une forte chute du flux de plasma provenant du Soleil (plus connu sous le nom de vent solaire) et, depuis cette date, plus aucun flux n'a été détecté.

John Richardson, l'un des chercheurs en charge de l'instrument PLS, ne dissimule pas sa joie : « Travailler sur Voyager me donne l'impression d'être un explorateur, car tout ce que nous voyons est nouveau ». L'homme, qui est également chercheur au Massachusetts Institute of Technology de Cambridge, ajoute : « Même si Voyager 1 a traversé l'héliopause en 2012, il l'a fait à un endroit et à un moment différent, et sans les données de PLS. Nous voyons donc encore des choses que personne n'a jamais vues auparavant ».

Les deux sondes n'ont pas pour autant quitté le système solaire puisque l'on considère à l'heure actuelle que cette frontière se situe au-delà du nuage de Oort, dont la limite externe constituerait la frontière gravitationnelle du système solaire. Il faudra environ 300 ans à Voyager 2 pour l'atteindre et pas moins de 30 000 ans pour le survoler. Or, le générateur électrique des deux sondes devrait probablement cesser de les alimenter en énergie d'ici quelques années.

La NASA envisage toutefois d'envoyer une autre sonde dans cette région du système solaire afin d'y étudier les rayonnements cosmiques, ainsi que l'héliosphère. IMAP - Interstellar Mapping and Acceleration Probe - devrait décoller en 2024 !

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
0
gnagnagna
Une “pile” qui dure 41 ans, ça fait rêver
BetaGamma
Personne pour nous dire qu’il faudrait arrêter de dépenser des sous inutilement ?<br /> Eh ben on progresse un peu …
Felaz
4 planètes visitées en 41 ans, et beh
steeven_eleven
C’est bientôt fini les minables traductions de splendides articles ??
Muppetzzz
Notons au passage que la sonde est à 16,5 heures lumière de la Terre, histoire d’avoir un repère pratique (et non pas théorique) quand un gus viendra expliquer qu’il faudra changer de planète quand il n’y aura plus rien ici. Ou quand il parlera d’exoplanètes proches habitables situées à “seulement” 4.5 années lumière.
S-Pas
À Felaz : le singe voyait sa forêt, l’Homme voit l’univers…<br /> À gnagnagna : tu peux en installer une [pile qui dure 41 ans] dans ta maison, ça ne prend pas beaucoup de place (si tu n’as rien contre les générateurs nucléaires à radioisotopes). Après tout, Mark Watney (alias Matt Damon) chauffe bien son van avec ce genre de joujou quand il se retrouve Seul Sur Mars <br /> À Muppetzzz : 100% d’accord. Ou alors on construit une Arche qui peut durer plusieurs générations grâce à plein de piles nucléaires à radioisotoptes, jusqu’à ce qu’on se rende compte qu’on est mieux dans l’Arche que sur une nouvelle planète…
marcossan
@steeven eleven, rien que sur la première photo il est inscrit 18.5 milliards de miles et en dessous 30 milliards de kilomètres, pour en venir à un article qui s’en fou car ce sera:“un peu plus de 18 milliards de kilomètres de la Terre.” Effectivement ils n’ont pas tord de presque la moitié …
marcossan
Rien que sur la première photo il est inscrit 18.5 milliards de miles et en dessous 30 milliards de kilomètres, pour en venir à un article qui s’en fou car ce sera:“un peu plus de 18 milliards de kilomètres de la Terre.” Effectivement ils n’ont pas tord de presque la moitié …
Matthieu_Legouge
Et “avoir tord” alors ? On dirait bien une fois de plus que l’erreur est humaine !
buhbuh
En même temps 1 miles = 1.61 km<br /> Donc 18.5 milliard de miles : 29.78 Milliard de km pour moi c’est plus un arrondi qu’une erreur.
Pethiarafi
Hey! Je cherche un sexparthet. Mon surnom migiri95. Trouvez-moi ici http://badoos.gq
ares-team
Ce n’est pas une pile qui dure 41 ans, mais des batteries qui étaient rechargé par le soleil, sauf que comme dit dans l’article, la sonde ne recoit plus les rayonnement du soleil et donc la batterie ne poura plus être rechargée.
mecatroid
Quel voyage ! Bravo aux concepteurs. Et bon vent (plus solaire du coup) à voyager 2…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Intel Compute Module : les mini-PC version 2019 en fuite
🔥 Bon Plan : Horizon Zero Dawn - Complete Edition à 25,55€ avec le code JOYEUXNOEL10
Google Chrome aura un mode sombre sur macOS début 2019
🔥 Bon Plan : Pack PS4 1 To Red Dead Redemption 2 + Shadow of the Tomb Raider à 269,99€
Réalité augmentée, vidéo verticale, IA : les prévisions média-marketing de Kantar pour 2019
Tesla teste la navigation auto sur les ronds-points et les feux tricolores
⚡️ Bon Plan : Casque TaoTronics TT-BH048 à 29,99 euros avec le code 4V4QV4PT
Le 18 décembre, The Boring Company ouvre un tunnel... mais pas seulement
Nano1 : un appareil photo minuscule pour photographier les étoiles
Vers des composants électroniques capables de fonctionner à des chaleurs extrêmes
Haut de page