La Chine prévoit d'envoyer une sonde sur la face cachée de la Lune ce 31 décembre

Bastien Contreras Contributeur
06 décembre 2018 à 09h38
0
moon-lune.jpg

La Chine va fêter le réveillon du nouvel an d'une façon particulière : elle va envoyer une sonde dans l'espace, avec pour objectif de se poser sur la face cachée de la Lune. Il s'agirait d'une première mondiale, qui présente de nombreux défis, mais l'opération reste pourtant peu médiatisée.

Tous les êtres humains la connaissent, mais elle demeure mystérieuse, pour une grande moitié de sa surface. La Lune possède en effet une face cachée. Comme sa période de rotation sur elle-même correspond à celle de sa révolution autour de la Terre, on ne voit toujours que le même hémisphère. Et si cette face cachée a déjà été observée, elle n'a encore jamais été explorée. Jusqu'à, peut-être, ce 31 décembre 2018.

« The dark side of the Moon »

C'est à cette date que l'Administration spatiale nationale chinoise (CNSA) prévoit d'envoyer une sonde robotique sur ce côté de la Lune (qui, en réalité, n'est pas spécialement « dark »). La mission Chang'e-4 (CE-4), qui tire son nom de la déesse de la Lune chinoise, doit se poser sur le cratère Von Kármán et prendre des photos, ainsi que diverses mesures.

Mais son succès n'est pas garanti. Explorer la face cachée de la Lune signifie ne pas pouvoir communiquer directement avec la Terre. Pour la transmission d'informations, le problème est résolu grâce au satellite chinois Queqiao, lancé en mai dernier, qui permettra d'envoyer des données aux stations terrestres. En revanche, l'atterrissage devra s'effectuer de manière totalement autonome et cela représente un grand défi. D'après plusieurs experts, la probabilité de réussite de CE-4 ne serait que de 50 %.

Une communication assez discrète

Cette mission témoigne des ambitions chinoises dans la conquête spatiale. Si le budget consacré par le pays asiatique dans ce domaine reste largement inférieur à celui des États-Unis, et même à celui de l'Agence spatiale européenne, la Chine prévoit de nouvelles opérations à l'avenir, jusqu'à envisager une mission sur Mars.

Alors, pourquoi ne parle-t-on pas autant de ces initiatives que, par exemple, de celles de SpaceX, avec Starman et sa Tesla Roadster ? Si la CNSA ne paraît pas mettre l'accent sur la communication, il semble exister une certaine défiance des médias occidentaux, en particulier américains, envers les progrès scientifiques réalisés en Chine.

« Quand la Chine commencera à se poser sur la Lune et à aller sur Mars, les gens vont être stupéfaits », affirme Brian Harvey, auteur de China in Space: The Great Leap Forward.

Source : Forbes

1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top