La Chine échoue à placer un engin en orbite à l’aide d’une société spatiale privée

Par
Le 30 octobre 2018
 0
zhuque-1 landspace

Malgré le nombre croissant de réussites de lancement d'engins spatiaux à travers le monde, cette tentative échouée de la Chine nous montre, à l'instar du dernier lancement de Soyouz, que ce genre de mission est tout sauf simple !

Lancée depuis le Jiuquan Satellite Launch Center situé dans le désert de Gobi, la fusée Zhuque-1 est une roquette à propergol solide de 27 tonnes et d'une hauteur de 19 mètres, elle comporte 3 étages et son coût a été d'environ 14 millions de dollars. Mise au point par LandSpace, cette fusée est la toute première tentative de lancement d'un engin spatial en orbite pour une entreprise privée chinoise. Le lancement du 27 octobre était un vol inaugural, Zhuque-1 ne transportait en effet qu'un seul satellite sensé diffuser une série télévisée intitulée Cheers Science pour la chaîne CCTV.

La fusée Zhuque-1 échoue à se mettre en orbite

Bien que son lancement fut un succès, la fusée n'a pas pu atteindre l'orbite en raison d'une défaillance lors de la troisième étape du processus. Selon LandSpace, la fusée n'a simplement pas eu la puissance nécessaire pour se mettre en orbite. Malgré tout, l'entreprise voit ce vol comme un succès, car c'est la 1re fois qu'une compagnie privée obtient une licence pour le lancement d'un engin spatial en orbite. En outre, LandSpace souligne aussi que les deux premières étapes du lancement se sont déroulées comme prévu, l'entreprise voit ce lancement comme « un tournant décisif pour les sociétés astronautiques chinoises » ainsi qu'une bonne expérience pour le développement de sa prochaine fusée.

Un marché spatial privatisé

D'abord gérés par l'Administration spatiale nationale de Chine (CNSA), les projets spatiaux de l'empire du Milieu sont de plus en plus privatisés depuis 2014.

Fondé en 2015, LandSpace fait partie des entreprises privées les plus convaincantes dans le secteur de l'astronautique. Ce n'est toutefois pas la seule puisque la société OneSpace, basée à Beijing, a déjà réalisé avec succès deux vols suborbitaux cette année et envisage d'effectuer 10 autres lancements en 2019, en orbite cette fois-ci. La toute première roquette mise au point par une entreprise privée en Chine était d'ailleurs la OneSpace OS-X0, elle a été lancée avec succès le 16 mai 2018 à une altitude de 40 km.
Modifié le 30/10/2018 à 11h10

Les dernières actualités Conquête spatiale

scroll top