La Chine échoue à placer un engin en orbite à l’aide d’une société spatiale privée

Matthieu Legouge
Expert Hardware
30 octobre 2018 à 10h01
0
Zhuque-1 LandSpace

Malgré le nombre croissant de réussites de lancement d'engins spatiaux à travers le monde, cette tentative échouée de la Chine nous montre, à l'instar du dernier lancement de Soyouz, que ce genre de mission est tout sauf simple !

Lancée depuis le Jiuquan Satellite Launch Center situé dans le désert de Gobi, la fusée Zhuque-1 est une roquette à propergol solide de 27 tonnes et d'une hauteur de 19 mètres, elle comporte 3 étages et son coût a été d'environ 14 millions de dollars. Mise au point par LandSpace, cette fusée est la toute première tentative de lancement d'un engin spatial en orbite pour une entreprise privée chinoise. Le lancement du 27 octobre était un vol inaugural, Zhuque-1 ne transportait en effet qu'un seul satellite sensé diffuser une série télévisée intitulée Cheers Science pour la chaîne CCTV.

La fusée Zhuque-1 échoue à se mettre en orbite

Bien que son lancement fut un succès, la fusée n'a pas pu atteindre l'orbite en raison d'une défaillance lors de la troisième étape du processus. Selon LandSpace, la fusée n'a simplement pas eu la puissance nécessaire pour se mettre en orbite. Malgré tout, l'entreprise voit ce vol comme un succès, car c'est la 1re fois qu'une compagnie privée obtient une licence pour le lancement d'un engin spatial en orbite. En outre, LandSpace souligne aussi que les deux premières étapes du lancement se sont déroulées comme prévu, l'entreprise voit ce lancement comme « un tournant décisif pour les sociétés astronautiques chinoises » ainsi qu'une bonne expérience pour le développement de sa prochaine fusée.

Un marché spatial privatisé

D'abord gérés par l'Administration spatiale nationale de Chine (CNSA), les projets spatiaux de l'empire du Milieu sont de plus en plus privatisés depuis 2014.

Fondé en 2015, LandSpace fait partie des entreprises privées les plus convaincantes dans le secteur de l'astronautique. Ce n'est toutefois pas la seule puisque la société OneSpace, basée à Beijing, a déjà réalisé avec succès deux vols suborbitaux cette année et envisage d'effectuer 10 autres lancements en 2019, en orbite cette fois-ci. La toute première roquette mise au point par une entreprise privée en Chine était d'ailleurs la OneSpace OS-X0, elle a été lancée avec succès le 16 mai 2018 à une altitude de 40 km.
Modifié le 30/10/2018 à 11h10
8
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top