La capsule Soyouz MS-10 contrainte de se poser en urgence après une panne

Par
Le 11 octobre 2018
 0
soyouz

La fusée aurait subi une défaillance moteur quelques minutes seulement après le décollage, obligeant les deux cosmonautes à regagner la terre ferme.

Aujourd'hui, à 11h40 (heure de Moscou), le lancement de la fusée Soyouz aurait presque pu ressembler au chaotique premier épisode de la série The First.

Les cosmonautes sont sains et saufs !

Le lanceur Soyouz-FG, transportant un cosmonaute russe et un américain à destination de la Station spatiale internationale, a en effet subi une panne moteur deux minutes après son décollage.

C'est le premier accident d'un lanceur Soyouz-FG depuis 35 ans. Les deux astronautes, Nick Hague et Alexeï Ovtchinine, s'en sortent bien et ont atterri près de Jezkagan, au Kazakhstan, environ une demi-heure après la défaillance qui s'est produite lors de la séparation du premier et deuxième étage de la fusée.

L'origine de la panne viendrait apparemment d'un bloc d'accélération du lanceur du premier étage qui, en percutant le second, aurait provoqué l'arrêt automatique du moteur.

Plus de vol en direction de l'ISS avant nouvel ordre

Une mauvaise nouvelle pour la NASA et l'agence spatiale russe Roskosmos. Le vol qui devait durer 6 heures jusqu'à l'ISS aura finalement été écourté et aucun vol vers l'ISS ne devrait décoller avant qu'une enquête soit menée.

En outre, l'affaire du « sabotage » à bord de l'ISS n'arrange en rien les relations entre la NASA et Roskosmos. Rappelons que le contrat de la NASA avec la Russie pour transporter ses astronautes jusqu'à l'ISS prendra fin en 2021, le vaisseau Soyouz MS-10 sera alors remplacé par la capsule Crew Dragon de SpaceX, ainsi que le CST-100 Starliner de Boeing.

Cette vidéo publiée par la NASA résume la mission :
Modifié le 11/10/2018 à 16h28

Les dernières actualités Conquête spatiale

scroll top