Affaire du trou dans l'ISS : pour l'agence russe, il s'agit d'un acte de sabotage

04 octobre 2018 à 08h28
0
ISS

Selon la commission d'enquête missionnée par l'agence spatiale russe Roscosmos, le trou dans la carlingue du vaisseau Soyouz serait bien le fruit d'un sabotage.

Au mois d'août, une fuite dans la Station Spatiale Internationale a été rapportée par les astronautes à son bord après qu'ils aient été informés d'une légère dépressurisation du complexe orbital.

Une enquête de l'agence spatiale russe

Si celle-ci ne présentait aucune mise en danger directe pour la vie des 6 astronautes à son bord, la fuite a tout de même été rapidement identifiée puis réparée. Elle était due à un trou de deux millimètres présent dans le module orbital.

Si l'agence russe a rapidement pensé à une micrométéorite, cette hypothèse a rapidement été écartée. Par la suite, c'est un trou à la perceuse effectué durant la construction du Soyouz qui a été évoqué, en raison du fait que la photo montre des traces qui pourraient être celles d'un mandrin ayant dérapé.

À la tête de Roscosmos, Dmitri Rogozine avait déjà évoqué un potentiel sabotage à bord, indiquant : « Il y a aussi une autre version que nous n'excluons pas : une interférence délibérée dans l'espace ». Néanmoins cette piste semblait avoir été mise de côté au profit du lancement d'une enquête chargée de trouver l'origine de ce fameux trou.

Trou ISS

L'enquête privilégie la piste du sabotage

Seulement, les conclusions de l'enquête semblent revenir vers l'hypothèse d'un sabotage. La piste d'une erreur durant la construction ou avant le lancement n'est plus d'actualité. Au début de l'enquête, certains médias avaient indiqué que ce trou aurait pu être percé par l'un des astronautes américains afin que son collègue malade puisse être renvoyé sur Terre. Néanmoins, cette hypothèse a été rapidement démentie par l'agence spatiale russe.

Plusieurs pistes corroborant le sabotage évoquent une dégradation des relations politiques entre les États-Unis et la Russie. Seulement, la relation entre deux agences spatiales que sont la NASA et Roscosmos semble plutôt bonne, si ce n'est quelques désaccords mineurs.

Pour rappel, six astronautes sont actuellement à bord du vaisseau, dont les trois américains Andrew Feustel (commandant), Richard Arnold et Serena Auñón, tous deux ingénieurs. Deux autres ingénieurs russes sont également présents, Oleg Artemyev et Sergey Prokopyev. Le dernier membre est un ingénieur allemand du nom d'Alexander Gerst.



Retrouvez tous nos actus, dossiers et diaporamas sur l'astronomie et la conquête spatiale !

Modifié le 05/10/2018 à 11h49
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top