Google Stadia Connect : le résumé de l'épisode spécial Gamescom 2019

Thibaut Popelier Contributeur
20 août 2019 à 17h59
0


Puisque les yeux du monde entier sont rivés sur l'Allemagne à l'occasion de la Gamescom 2019, Google en a profité pour diffuser un nouvel épisode de Stadia Connect. Une fois l'effet d'annonce passé, la marque américaine n'a pas réellement convaincu son auditoire au niveau de son offre comme de son catalogue de jeux. Google devait donc rapidement se reprendre afin de captiver l'audience...

Le service de Cloud gaming est dans la dernière ligne droite avant son déploiement à grande échelle en novembre prochain. Au total, 14 pays accueilleront Stadia cet automne et les utilisateurs devront débourser une dizaine d'euros par mois pour y accéder (en attendant la version gratuite attendue en 2020). Il est toujours possible de précommander la « Founder's Edition » à 129 € : cette dernière comprend une manette, un Chromecast Ultra et trois mois d'abonnement à l'offre Stadia Pro (puis 9,99 €/mois). Cette précommande donne également accès à la version complète de Destiny 2.

Beaucoup de jeux, mais pas de surprises

Durant ce Stadia Connect, Google a mis l'accent sur les jeux (qui seront au nombre de 31 au lancement). Ainsi, les trailers se sont enchaînés, mais les annonces ont finalement été peu nombreuses. En effet, la plupart des titres sont déjà bien connus du grand public et une seule exclusivité à destination du service de Cloud gaming a été mentionnée. Il s'agit du Tower Defense Orcs Must Die! 3, développé par Robot Entertainment. Pas de quoi déchaîner les foules donc...

Google s'est tout de même associée aux plus grands noms de l'industrie pour gonfler son catalogue. Ainsi, Cyberpunk 2077, Watch Dogs Legion, DOOM Eternal, The Elder Scrolls Online ou encore Borderlands 3 se sont illustrés durant ce Stadia Connect. Voici la liste complète des softs présentés à cette occasion :

  • Cyberpunk 2077
  • Borderlands 3
  • DOOM Eternal
  • Watch Dogs Legion
  • The Elder Scrolls Online
  • Gods & Monsters
  • Destiny 2 Shadowkeep
  • Kine
  • Darksiders Genesis
  • Orcs Must Die! 3
  • Windjammers 2
  • Destroy All Humans!
  • Mortal Kombat 11
  • Superhot
  • Farming Simulator 19 Platinum Edition
  • Samurai Showdown 2019
  • GRID
  • Attack on Titans 2 Final Battle




Un retard difficile à rattraper ?

Dans l'ensemble, il faut bien reconnaître que les éditeurs majeurs de l'industrie répondent présent. Cependant, Stadia ne fait qu'imiter ses concurrents bien mieux armés en matière d'exclusivités. Google est encore au stade des discussions avec ses futurs partenaires, là où Sony, Microsoft ou encore Nintendo ont déjà un portefeuille bien rempli. Ce retard pourrait bien se payer cash pour Google !

Rappelons que, pour jouer dans les meilleures conditions possibles et décrocher le précieux sésame 4K/60fps, Google préconise un débit descendant d'au moins 35 Mbit/s. Dès 10 Mbit/s, Stadia pourra fonctionner en proposant une résolution adaptative pouvant descendre jusqu'en 720p.

Il est possible de tester sa connexion directement sur le site de la marque américaine.

Source : Jeuxvideo.com
1 réponses
2 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top