Guide d'achat rentrée 2005

Les rentrées se suivent et ne ressemblent pas ! Ce qui est valable pour les études l'est également pour l'informatique. Ainsi, chaque mois de septembre est accompagné d'un flot de nouveaux produits qui viennent s'ajouter à ceux régulièrement annoncés tout au long de l'année. De la même façon que les serviettes que l'on range une fois les vacances terminées, ces nouveautés nous signifient clairement la fin des vacances et l'imminence de la rentrée. Et c'est bien à ce moment là, quand le ciel se fait gris et le petit matin froid, que l'on s'aperçoit notamment que sa machine n'est plus vraiment d'actualité.

Les jeux commencent à se traîner, le disque dur sature, il faut songer à désinstaller des programmes pour gagner de la place... Tous ces symptômes signifient qu'il est bien temps de donner une petite cure de jouvence à votre PC ! Mais l'ordinateur n'est pas l'unique nerf de la guerre. Vous pourrez aussi avoir envie de réconfort pour faire face la disparition de ce joli soleil radieux, qui va bientôt laisser place à de longues soirées d'hiver... Dans ce cas, pensez à un appareil photo numérique pour immortaliser quelques moments qui viendront vous réchauffer le cœur, à un baladeur MP3 pour revivre des moments forts en musique ou à un téléphone portable pour rompre avec les instants de solitude. Vous n'avez pas encore sorti votre mouchoir pour essuyer la petite larmichette que nous avons réussi à vous tirer des yeux ? Ca tombe bien vous n'en aurez pas besoin pour lire ce petit concentré de conseils, qui viendra aiguiller vos choix en matière de mise à jour matérielle ou en cas de nouvel achat.

Particulièrement en vue au moment de la rentrée, l'ordinateur portable est un achat toujours délicat à appréhender compte tenu de la variété des usages et de l'offre, toujours plus abondante, disponible en magasin. Du tout petit nomade que l'on emporte partout avec soi au portable surpuissant que même les jeux les plus récents n'effraient pas, il y a toute une gamme qu'il est impossible de résumer. Pour simplifier les choses, nous avons pour ainsi dire fait une croix sur les portables dotés d'un écran 17 pouces en partant du principe que si vous souhaitez un portable, c'est pour l'utiliser en déplacement.

Ensuite, nous avons décidé de proposer deux alternatives pour chaque niveau de prix (entrée, milieu, haut de gamme) : un modèle plutôt nomade et un autre axé sur la puissance. De manière générale, les seconds sont à base d'écran 14 / 15 pouces, alors que les premiers exploitent des dalles plus petites (10, 12 ou 13 pouces).

Entrée de gamme

Apple iBook G4
0140000000144424-photo-guide-rentr-e-2005-apple-ibook-g4.jpg
À la réalisation de ce guide, nous ne voulions pas dépasser les 1 000 euros pour de l'entrée de gamme. Nous y sommes plus ou moins parvenus, mais il est important de savoir qu'une telle limite réduit considérablement l'offre. Ainsi, nous avons été dans l'obligation de dépasser de 49 euros cette barre si symbolique pour être en mesure de vous conseiller le plus petit des portables Apple : l'iBook G4. L'autonomie (environ quatre heures) est le point fort de portable plutôt bien équipé (512 Mo de mémoire, ATI Radeon Mobility 9550), mais Apple a été obligé de faire quelques concessions. Ainsi, la résolution de l'écran 12 pouces est bloquée au 1 024 x 768, les possibilités d'évolution sont peu nombreuses et le disque dur ne fait que 40 Go. Cela reste une excellente affaire d'autant qu'il est livré avec MacOS X, un système d'exploitation qui en remontre à Windows à bien des niveaux.

Asus A3G-5002H
Si vous préférez rester fidèle à Windows, que la partie graphique de la machine d'Apple vous semble trop légère ou bien encore que l'écran est trop petit, nous vous conseillons d'aller voir chez Asus. Le célèbre constructeur propose effectivement une petite merveille juste sous la barre des 1 000 euros. A 999 euros très précisément, l'A3G-5002H n'a pas vraiment de faiblesse en dehors du volume qu'il occupe, écran 15 pouces oblige. Asus propose ainsi un processeur Pentium M 725, 512 Mo de mémoire et une carte ATI Radeon Mobility 9700. Le stockage n'a pas été oublié avec un généreux disque dur de 80 Go et un graveur DVD double couche. Enfin, même les accessoires sont au rendez-vous : lecteur de cartes 4 en 1, caméra intégrée et sacoche de transport. En dehors de l'autonomie (environ trois heures), on ne peut finalement reprocher qu'une chose à Asus : un écran limité au 1 024 x 768.

Acer TravelMate 2403WXMi
Dernier de notre sélection d'entrée de gamme, le TravelMate 2403WXMi d'Acer se distingue évidemment pas son prix exceptionnellement bas (moins de 800 euros). À ce tarif, il ne faut bien sûr pas espérer la même qualité ou le même niveau d'équipement qu'avec les deux machines précédentes, mais Acer propose un portable équilibré et tout à fait suffisant pour réaliser les tâches bureautiques de nombreux étudiants. Mieux, son écran 14 pouces affiche une résolution plus importante que l'Apple ou l'Asus... Mais de moins belles couleurs, on ne peut pas tout avoir. Le disque dur de 60 Go est confortable et le graveur DVD double couche permettra de réaliser de rapides sauvegardes le cas échéant. La carte graphique est évidemment le parent pauvre de cette configuration au rapport qualité / prix pour ainsi dire imbattable et qui se permet même de tourner pendant environ 2h30 sur batterie !

Apple iBook G4 Asus A3G-5002H Acer TravelMate 2403WXMi


Milieu de gamme

Averatec 1050
En ce qui concerne le milieu de gamme, nous ne voulions pas, autant que faire ce peu, dépasser les 1 800 euros. Tâche difficile d'autant que l'un des fabricants qui nous a le plus convaincus à ce niveau de prix, Averatec, est pour ainsi dire introuvable en France à l'heure actuelle. Si vous parvenez à le trouver, son modèle 1050 constitue malgré tout une très bonne affaire. À moins de 1 500 euros, il est effectivement l'un des plus autonomes de sa catégorie (environ cinq heures) et Averatec a fait un minimum de sacrifices. Ainsi, le Pentium M 1,1 GHz est épaulé par 512 Mo, 80 Go de disque dur et un combo graveur CD / lecteur DVD. Malgré ses 10,6 pouces, l'écran est particulièrement lisible et propose un étonnant 1 280 x 768 et fait du 1050 un nomade presque parfait... Si seulement on pouvait enfin le trouver plus facilement !
Sony S4M
012C000000144416-photo-guide-rentr-e-2005-asus-m6bne17-x.jpg
Beaucoup plus disponible, le Sony S4M est notre second choix en matière de portable milieu de gamme. À la frontière entre portables classiques et ultra-portables, la machine de Sony intègre un écran « large » de 13,3 pouces (1 280 x 800) particulièrement confortable. Avec un Pentium M 1,6 GHz, 512 Mo de mémoire et une carte NVIDIA GeForce Go 6200 TC, la puissance est dans l'ensemble au rendez-vous. Une généreuse batterie (autonomie de presque quatre heures), un graveur DVD double couche et un disque dur 60 Go complètent la configuration de cette machine à laquelle on ne reprochera finalement que les petits travers de Sony : des connecteurs un peu chiches (seulement deux USB 2.0 par exemple) et un lecteur de Cartes Mémoire exclusivement compatible Memory Stick... Des défauts finalement mineurs et que le prix (1 500 euros) compense largement.
Asus M6BNE17-X
Nous restons dans la même gamme de prix avec notre troisième larron qui vient compléter la sélection milieu de gamme : l'Asus M6BNE17-X. Un nom à rallonge pour un portable pétri de qualités et basé sur un impressionnant écran « large » 15,4 pouces qui n'affiche, hélas, « que » du 1 280 x 800. Une faiblesse toute relative que le portable d'Asus compense toutefois très largement grâce à son Pentium M 1,7 GHz, ses 512 Mo de mémoire, son ATI Radeon Mobility 9700, son graveur DVD double couche et un généreux disque dur 80 Go. Ajoutons à cela que les connecteurs sont nombreux, le lecteur de cartes mémoire presque universel, la garantie de deux ans et les rares défauts de cette machine assez lourde (3 Kg) sont vite effacés. Asus ne se moque clairement pas du monde et parvient à rester en plein dans notre gamme de prix : à moins de 1 500 euros, le M6BNE17-X est vraiment une affaire.
Averatec 1050 Sony S4M Asus M6BNE17-X


Haut de gamme

Fujitsu-Siemens LifeBook P7010
Bien que Fujitsu ait annoncé il y a peu la venue d'un remplaçant à son excellent ultra-portable, cela ne va concerner que le Japon pendant encore un moment. Nous pouvons donc vous conseiller notre petit chouchou du moment : le LifeBook P7010. Doté d'un superbe écran de 10,6 pouces (1 280 x 800), il s'agit tout simplement du nomade le plus polyvalent, le plus complet et le plus réussi actuellement disponible en France. Bien sûr la facture s'en ressent et le P7010 se négocie autour des 2 000 euros, mais le jeu en vaut la dépense serais-je tenté de dire. Bâti autour d'une configuration assez classique, cet ultra-portable se distingue par son niveau d'équipement assez exceptionnel : lecteur de cartes mémoire universel, disque dur 80 Go, graveur DVD... Pour ne rien gâcher, il est possible de remplacer le DVD par une batterie secondaire et profiter d'une autonomie remarquable !
Dell Inspiron XPS Gen 2
00FA000000144426-photo-guide-rentr-e-2005-dell-inspiron-xps-gen-2.jpg
Notre second portable haut de gamme nous oblige à faire une entorse à la « règle » énoncée au début puisqu'il s'agit d'un modèle 17 pouces, le Dell Inspiron XPS Gen 2 pour être parfaitement exact. Récent, ce modèle est pour ainsi dire le portable le plus performant du marché. Dans sa configuration la plus chère (2 800 euros), il intègre le puissant Pentium M 780 (2,26 GHz), 1 Go de mémoire vive DDR2 et une carte graphique NVIDIA GeForce Go 6800 Ultra afin d'être capable de faire tourner n'importe lequel des jeux récents. La finition est impeccable et Dell n'a pour ainsi dire rien oublié avec, entre autres, un écran doté d'une résolution de 1 900 x 1 200 et un disque dur à 7 200 tours/minute. Avec ses 3,5 Kg et ses larges dimensions, l'XPS n'est évidemment pas un portable comme les autres, mais, si vous souhaitez emmener votre bureau avec vous, c'est la machine qu'il vous faut.

Apple PowerBook G4
Dernier portable de notre guide, le PowerBook G4 est un bon représentant du haut de gamme façon Apple. Cher (environ 2 300 euros), il justifie son prix par une finition exemplaire et un niveau d'équipement remarquable. Le PowerPC G4 est ici cadencé à 1,67 GHz et épaulé par 512 Mo de mémoire pour de très bonnes performances. L'ATI Radeon Mobility 9700 est une valeur sûre dans le domaine carte graphique alors qu'un disque dur de 80 Go et un graveur DVD double couche complètent l'ensemble. L'écran 15,2 pouces (1 280 x 854) est une pure merveille tout à fait comparable aux meilleurs modèles de chez Sony ou Toshiba et le souci du détail est poussé jusqu'au clavier doté d'un étonnant rétro-éclairage ! Bien sûr, livré avec l'excellent MacOS X Tiger, le PowerBook G4 est une machine sans réel défaut qui limite même la charge pour l'épaule de son possesseur avec ses 2,5 Kg.

Fujitsu P7010 Dell Inspiron XPS Gen 2 Apple PowerBook G4
Ces petits baladeurs sont uniquement composés de mémoire, ils sont donc particulièrement solides et offre une autonomie élevée, en plus d'être parfaitement discrets. Leur talon d'Achille reste leur capacité de stockage assez limitée (1 Go maximum en règle générale) et leurs écrans plutôt de petite taille. Ils sont surtout destinés aux utilisateurs très nomades ou sportifs, qui recherchent avant tout la solidité et la légèreté et qui ne misent pas gros sur la capacité.

Entrée de gamme

iPod Shuffle
000000C800114596-photo-ipod-shuffle.jpg
L'iPod Shuffle remplit parfaitement sa fonction de baladeur conventionnel. Bien que ce modèle tranche radicalement avec les iPod et autres iPod Mini qui sont plutôt orientés haut de gamme, l'iPod Shuffle offre de bonnes prestations à un prix relativement bas. Ainsi, les points forts de l'iPod Shuffle sont : un casque de qualité, une capacité de stockage satisfaisante (512 Mo ou 1 Go pour le moment), le support d'iTunes Music Store (pour acheter ses morceaux en ligne), une fonction clef de stockage USB 2.0, un poids plume (22 grammes seulement) et une autonomie très élevée grâce à sa batterie intégrée (plus de 15 heures 30 minutes en utilisation pratique).

Pour profiter de ce baladeur et ne pas être déçu, il faudra également être prêt à faire une croix sur les options multiples, la radio FM, l'écran LCD. En bref, l'iPod Shuffle conviendra surtout aux utilisateurs peu exigeants en matière de fonctionnalités et attachant un certain fanatisme à la marque à la pomme. Les utilisateurs au budget limité qui souhaitent toutefois profiter de fonctionnalités plus nombreuses pourront se tourner vers le Creative Nano Plus sur lequel nous allons à présent nous pencher.
  • Voir les prix de l'iPod Shuffle 512 Mo (à partir de )
  • Voir les prix de l'iPod Shuffle 1 Go (à partir de )

Creative Nano Plus : le plein de fonctionnalités à petit prix
0000009600134215-photo-baladeur-mp3-multim-dia-creative-zen-nano-plus-silver-256mo.jpg
Le Creative Nano Plus constitue certainement l'offre la plus séduisante en matière de baladeur MP3 de base sur le marché. Malgré son petit prix, ce baladeur propose de nouvelles fonctionnalités qui devraient ravir l'utilisateur attaché à son baladeur, mais disposant d'un petit budget. Tuner FM, nombreux coloris / capacités disponibles, écran LCD, petite taille (34 grammes) système de pile AAA unique et amovible (autonomie de 15 heures en pratique) sont autant d'atouts qui en font un choix judicieux.
  • Voir les prix du Creative Nanoplus 256 Mo (à partir de )
  • Voir les prix du Creative Nanoplus 512 Mo (à partir de )
  • Voir les prix du Creative Nanoplus 1 Go (à partir de )

iPod Shuffle Creative Nano Plus 256 Mo


Milieu de gamme

Neo-Safa LCD
000000C800122803-photo-baladeur-mp3-multim-dia-neonumeric-neo-safa-lcd.jpg
Encore assez peu connu face à des Samsung, Apple et autres Creative, Neonumeric propose une gamme de baladeurs à base de mémoire flash assez intéressante. Le modèle le plus attirant dans cette gamme est sans aucun doute le Neo-Safa LCD. Doté d'un très large écran LCD couleur, ce baladeur offre un excellent confort d'utilisation et de très nombreuses fonctions que les utilisateurs pointilleux et exigeants devraient apprécier. Doté d'un tuner FM et d'une compatibilité MP3/WMA/Ogg Vorbis, ce baladeur présente même de véritables innovations comme ses mini-enceintes intégrées directement sur la coque (pratique si vous souhaitez faire partager votre musique) ou encore la possibilité d'afficher des photos (fonction malheureusement limitée au format BMP). Sa batterie intégrée offre à l'utilisateur près de 14 heures de musique non-stop.

On regrettera toutefois que ce modèle se limite à l'USB 1.1 et que le casque stéréo fourni soit d'assez piètre qualité. Côté prix et malgré ce flot de fonctionnalités, Neonumeric a su rester raisonnable est c'est sans aucun doute ce qui est le plus appréciable. Il faudra ainsi compter 125 euros pour la version 512 Mo. La version 1 Go est malheureusement beaucoup plus chère à 197 euros minimum.
  • Voir les prix du NeoSafa LCD 512 Mo (à partir de )
  • Voir les prix du NeoSafa LCD 1 Go (à partir de )

iRiver T20
0000009600141090-photo-baladeur-mp3-multim-dia-iriver-t20-1go-light-gold.jpg
Le T20 est le tout nouveau baladeur à base de mémoire Flash d'iRiver, l'un des meilleurs fabricants de baladeurs de ce type. Ce modèle ultra-compact ne mesure que 2,7 cm x 5,8 cm x 1,4 cm et pèse seulement 30 petits grammes. Tout a été conçu sur ce baladeur pour le rendre le plus compact possible. Ainsi, le T20 dispose d'une petite glissière qui permet de faire surgir son connecteur USB, car le T20 fait également office de clef USB.

Outre cela, le T20 présente une compatibilité audio exemplaire avec une prise en charge des formats MP3, Ogg Vorbis et WMA. Le format WMA 10 DRM (Janus) est également supporté, le T20 est d'ores et déjà prêt pour les futurs services de location de musique en ligne comme Napster ou Music Unlimited qui ne devraient plus tarder à voir le jour en France.

Côté autonomie, le T20 profite d'une autonomie longue de 14 heures (en théorie) grâce à sa batterie directement intégrée. Côté fonction, on trouve l'essentiel : un dictaphone et un réveil-matin, mais malheureusement pas de tuner FM. Sa coque a spécialement été étudiée pour résister aux chocs, il peut donc devenir sans problème le compagnon des rudes sportifs. Proposé en versions 512 Mo (129 euros) et 1 Go (179 euros), le T20 peut paraître un peu cher, mais c'est le prix à payer pour profiter d'un tel baladeur à mi-chemin entre le milieu et le haut de gamme.
  • Voir les prix de l'iRiver T20 512 Mo (à partir de )
  • Voir les prix de l'iRiver T20 1 Go (à partir de )

NeoSafa LCD 512 Mo à partir de iRiver T20 512 Mo à partir de


Haut de gamme

iRiver u10 : original et complet
000000C800136198-photo-iriver-u10.jpg
L'u10 est le dernier baladeur haut de gamme d'iRiver et il propose de nombreuses nouveautés par rapport aux anciens modèles de la marque. Ainsi, l'u10 propose un système de navigation inédit qui repose sur les quatre bords de l'écran (haut, bas, gauche et droite) du baladeur qui font office de bouton.

Ce baladeur miniature qui mesure 69 x 47 x 16 mm (poids de 70 grammes avec sa batterie intégrée) offre un grand écran couleur de 2,2 pouces (5,5 cm de diagonale) et a l'avantage de supporter les fichiers audio Ogg, MP3 et WMA (DRM 10 avec compatibilité Janus / PlayForSure). Outre cela, l'u10 peut également lire des fichiers vidéo encodés au format MPEG4 SP et peut afficher des photos JPEG. Il est également en mesure d'interpréter les fichiers MacroMedia Flash. Les jeux programmés en Flash et disponibles (gratuits ou payants) sur Internet pourront donc être utilisés sur ce baladeur qui possède une autonomie théorique de 12 heures. L'u10 propose aussi un tuner FM et une fonction réveil-matin.

Côté prix, le petit dernier de chez iRiver n'est pas donné, comme on pouvait s'en douter, il faut ainsi débourser 239 euros pour la version 1 Go ou 299 euros pour la version 2 Go !
  • Voir les prix de l'iRiver U10 1 Go (à partir de )
  • Voir les prix de l'iRiver T20 2 Go (à partir de )

iPod Nano : très petit, mais très costaud !
000000C800143445-photo-baladeur-mp3-multim-dia-apple-nano-black-2go.jpg
Remplaçant du défunt iPod Mini, l'iPod Nano, contrairement à son prédécesseur, n'emploie pas de mini disque dur, mais uniquement de la mémoire Flash. Nouveau fer de lance de la gamme miniature chez Apple, l'iPod Nano offre de nombreux atouts pour séduire les utilisateurs fortunés et exigeants. Sa principale force de séduction réside en premier lieu dans sa petite taille. L'iPod Nano est effectivement un baladeur très bien miniaturisé puisque ses mensurations sont les suivantes : 89 x 41 x 6,8 mm (pas plus épais qu'un crayon à papier !) pour un poids de seulement 42 grammes avec sa batterie intégrée. Il s'agit donc d'un véritable baladeur taille carte de crédit.

Le plus impressionnant reste que, dans cette petite coque, Apple a été en mesure d'implémenter de nombreuses fonctionnalités. On y trouve donc l'essentiel (sauf peut-être le tuner Fm qui est toujours aux abonnés absents) et même plus. L'iPod Nano exploite ainsi un écran LCD couleur haute résolution de 1,5 pouce (soit 3,8 cm) capable d'afficher la très jolie interface de navigation propre à Apple tout en couleur. On peut ainsi profiter de l'affichage des jaquettes des morceaux écoutés, il est également possible d'afficher sur l'écran de l'iPod Nano ses photos au format JPEG, BMP, PNG ou TIFF. Côté audio, le baladeur est compatible MP3 et AAC FAIRplay (format propre à Apple, utilisé sur iTunes Music Store, le fameux magasin de vente de morceaux en ligne de la marque).

Compatible USB 2.0 (mais pas Firewire malheureusement), l'iPod Nano dispose d'une autonomie théorique de 14 heures et la célèbre molette tactile propre aux iPod qui offre un confort de navigation et une précision sans précédent. Autre atout pour le Nano, la plupart des (très nombreux) accessoires développés pour l'iPod et l'iPod Mini restent compatibles avec ce minuscule concentré de mémoire Flash.

Proposé en versions 2 et 4 Go, l'iPod Nano qui s'adresse aux acheteurs fortunés reste cher. Il faudra ainsi compter au minimum 275 euros pour la version 4 Go et 219 euros pour la version 2 Go.
  • Voir les prix de l'Apple Nano 2 Go (à partir de )
  • Voir les prix de l'Apple Nano 4 Go (à partir de )

iRiver U10 1 Go à partir de Apple Nano 2 Go à partir de
Ces baladeurs généralement qualifiés de « mini-jukebox » offrent un compromis entre le baladeur à base de mémoire flash (léger / discret, mais limité à une petite capacité mémoire) et le baladeur jukebox classique à base de disque dur 1,8 pouce (plutôt encombrant, mais doté d'une capacité de stockage de plusieurs dizaines de Go). Les mini jukebox sont équipés de Disques durs miniatures de type 0,8 pouce ou 1 pouce qui permettent de profiter d'une capacité de stockage pouvant aller de 4 à 8 Go aujourd'hui. Leur taille très respectable et leur bonne capacité font des mini-jukebox des baladeurs de type « tout-terrain », qui peuvent satisfaire les utilisateurs occasionnels, les citadins, les nomades, les voyageurs ou les sportifs.

Entrée de gamme

Creative Muvo² 5 Go
00144750-photo-guide-rentr-e-2005-creative-muvo-5-go.jpg
Autrefois considéré comme le fer de lance de Creative sur le marché des mini-jukebox, le Muvo² tend à disparaître pour être complètement remplacé par son successeur, le Creative Zen Micro. Toutefois, quelques revendeurs proposent encore ce modèle bon marché aux alentours de 140 - 150 euros. Grâce à son tuner FM, sa capacité de stockage de 5 Go et son support UMS (le baladeur est considéré comme une clef USB / disque externe sous Windows), le Muvo² 5 Go reste encore l'un des meilleurs modèles d'entrée de gamme en matière de mini-jukebox. Seule véritable ombre au tableau de ce modèle bon marché, l'écran de type 1 ligne, trop petit, ne permet pas de lister les différents fichiers contenus sur le baladeur pendant la navigation.
  • Voir les prix du Creative Muvo² 5 Go (à partir de )

Milieu de gamme

Rio Carbon 5 Go
0096000000127161-photo-comparatif-6-baladeurs-mini-jukebox-rio-carbon-pearl.jpg
Alors que Rio se retire définitivement du marché des baladeurs audio numérique, le prix du Rio Carbon, un excellent mini-jukebox, fond comme neige au soleil. Doté d'un excellent design, d'une autonomie hors norme (18 heures en pratique) et de mensurations de rêves (63,5 x 83,8 x 15,2 mm, poids de 90 grammes), le Rio Carbon 5 Go constitue une affaire d'autant plus excellente qu'il se trouve maintenant à moins de 160 euros. Dommage cependant qu'il ne soit pas accompagné d'un Tuner FM !
  • Voir les prix du Rio Carbon 5 Go (à partir de )

Creative Zen Micro
Au fil des mois suivants sa sortie, le Creative Zen Micro est devenu un grand classique du marché des baladeurs mini-jukebox. Il faut dire que le Zen Micro a été certainement la réponse la plus sérieuse à l'iPod Mini d'Apple. Ce modèle disponible depuis sa commercialisation en version 5 Go et depuis peu, en version 6 Go, dispose de très nombreuses fonctionnalités : Tuner FM, synchronisation des contacts avec Outlook, très nombreuses options pour la lecture, calendrier... Il propose également une batterie amovible avec une autonomie d'environ 9 heures en pratique et une compatibilité MP3, WMA (DRM 10 / Janus certifié PlayForSure).

0096000000110449-photo-creative-zen-micro-diagonale.jpg
Le Zen Micro qui possède un design très appréciable (disponible en 10 coloris), pêche quelque peu par son ergonomie totalement tactile qui n'est pas la plus simple à manipuler. On peut également noter un support partiel de l'UMS (pour transformer le baladeur en disque dur externe ou en clef USB). Heureusement, ces quelques défauts arrivent à se faire oublier grâce au prix du produit, puisqu'on trouve désormais le Zen Micro à partir de 183 euros en version 5 Go. Alors qu'il faudra plutôt compter 220 euros au bas mot pour la version 6 Go.

Rio Carbon 5 Go Creative Zen Micro 5 Go


Haut de gamme

iPod Mini 6 Go
000000C800127187-photo-apple-ipod-mini-station.jpg
L'iPod Mini 6 Go a tout pour plaire, ou presque ! Une autonomie très élevée (17 heures), un excellent système navigation tactile précis et ergonomique, une compatibilité MP3/AAC FAIRplay (pour l'iTunes Music Store), un grand écran, la disponibilité de nombreux accessoires, une excellente vitesse de transfert, un bon casque et de nombreuses fonctions diverses (gestion des contacts Outlook, calendrier, jeux, notes). À vrai dire, il n'y a guère que l'absence du Tuner FM qui se fait vraiment ressentir.

En bref, l'iPod Mini est un must dans sa catégorie, mais il est vraiment dommage qu'il soit en fin de vie. En effet, Apple suite à l'annonce de l'iPod Nano a annoncé la fin de l'iPod Mini. Toujours est-il que cette annonce pourrait gommer l'espace de quelques semaines, un autre de ses points noirs, son prix. L'iPod Mini 6 Go n'est effectivement pas donné puisqu'il est vendu à partir de 249 euros, mais c'est certainement le produit le plus homogène de sa catégorie.
  • Voir les prix de l'iPod Mini 6 Go bleu (à partir de )
  • Voir les prix de l'iPod Mini 6 Go vert (à partir de )
  • Voir les prix de l'iPod Mini 6 Go argent (à partir de )
  • Voir les prix de l'iPod Mini 6 Go rose (à partir de )

Creative Zen Micro Photo 8 Go

00C8000000131800-photo-creative-zen-micro-photo.jpg
Le Creative Zen Micro Photo est un mini-jukebox qui dispose de nombreux atouts par rapport à la concurrence et nous offre ainsi un avant-goût des fonctions que devraient proposer les prochains baladeurs de ce type dans les mois à venir. La première nouveauté apportée par le Zen Micro Photo concerne directement sa capacité de stockage, puisqu'il s'agit du premier modèle à être équipé d'un disque d'un pouce de 8 Go.

Par rapport au Zen Micro classique, le Zen Micro Photo a été amélioré sur bien des points. On trouve ainsi une nouvelle batterie amovible qui offre cette fois-ci une autonomie théorique de 15 heures. Outre cela, les mensurations du baladeur ont également été passées à la moulinette. Le Zen Micro Photo mesure ainsi 83 x 51 x 17,22mm et pèse 115 grammes avec sa batterie. Ce modèle est donc 2 mm plus fin que le Zen Micro classique.

Mais la grosse nouveauté se situe sans aucun doute au niveau de l'écran du baladeur. En effet, le Zen Micro Photo à l'avantage d'être équipé d'un écran OLED 262 000 couleurs, ce qui lui permet notamment d'afficher des photos au format JPEG. Mis à part cela, le Zen Micro Photo propose toujours un tuner FM et une synchronisation des rendez-vous / contacts avec Outlook. Il est compatible MP3 et WMA (PlayForSure/Janus et donc prêt pour les services de location de musique en ligne). Question prix, ce modèle reste l'un des plus chers de sa gamme : 274 euros, mais ce n'est pas si cher si l'on considère le nombre de fonctions et la capacité de stockage proposés par ce modèle.
  • Voir les prix du Creative Zen Micro Photo 8 Go noir (à partir de )
  • Voir les prix du Creative Zen Micro Photo 8 Go blanc (à partir de )
  • Voir les prix du Creative Zen Micro Photo 8 Go bleu foncé (à partir de )
  • Voir les prix du Creative Zen Micro Photo 8 Go argent (à partir de )

Apple iPod Mini 6 Go Creative Zen Micro Photo 8 Go
Ces baladeurs sont ceux qui offrent la meilleure capacité de stockage qui soit puisqu'ils emploient des disques de 1,8 pouce. Ils sont qualifiés de jukebox, car ils permettent d'enregistrer de 20 à 60 Go de données, par conséquent le nombre d'heures de musique au format MP3 qui peut être enregistré sur un jukebox est très conséquente. Les jukebox sont plutôt destinés aux grands voyageurs ou aux citadins, qui n'ont pas pour habitude d'écouter de la musique en faisant du sport. Il est également important de préciser que seuls les baladeurs de type jukebox proposent à l'heure actuelle des fonctionnalités complètes dédiées à la lecture de fichiers vidéo.

Entrée de gamme

Archos Gmini XS 202
0096000000136210-photo-baladeur-mp3-multim-dia-archos-gmini-xs202.jpg
Le baladeur d'Archos offre des prestations remarquables pour les petites bourses. Ainsi, le Gmini XS 202 propose une capacité de 20 Go et une interface USB 2.0 dans un corps très miniaturisé : seulement 7,6 x 5,9 x 1,9 cm pour un poids de 120 grammes. Le Gmini XS 202 est donc à mi-chemin entre le monde des mini juke-box et des jukebox. Compatible MP3, WAV, WMA, le Gmini XS 202 propose également un grand écran de 2,2 pouces et une autonomie théorique de 17 heures, le tout pour moins de 190 euros ! À ce prix-là, ses quelques défauts (interface un peu grossière, qualité du casque livré et design moyen) passeront inaperçus.
  • Voir les prix de l'Archos Gmini XS202 20 Go (à partir de )

Creative Zen Touch 40 Go
000000B400104527-photo-creative-zen-touch.jpg
Le Creative Zen Touch est certainement le meilleur choix pour les utilisateurs qui cherchent un baladeur qui dispose d'une grosse capacité de stockage, en l'occurrence 40 Go, mais qui n'ont pas les moyens d'investir dans du milieu ou du haut de gamme. Accompagné d'un grand écran, compatible MP3/WMA/WAV et proposant une autonomie de 22 heures 30 minutes en pratique, le Zen Touch 40 Go proposé à partir 249 euros ne propose pas que des avantages (surface tactile pas très précise, poids de 203 grammes assez important). Mais il s'agit très clairement de la meilleure offre capacité / prix pour le moment.
  • Voir les prix du Creative Zen Touch 20 Go (à partir de )
  • Voir les prix du Creative Zen Touch 40 Go (à partir de )

Archos Gmini XS202 20 Go Creative Zen Touch 40 Go


Milieu de gamme

Archos Gmini 402
00C8000000137988-photo-archos-gmini-402-422.jpg
Avec le Gmini 402, Archos nous propose un baladeur particulièrement complet à un prix qui sait rester raisonnable. Ce modèle basé sur un disque de 20 Go, est capable de lire les fichiers audio MP3, WMA et WAV. Il prend également en charge les formats vidéos MPEG4-SP, DivX 4/5.02, XviD dans une résolution maximale de 720x480 à 30 images/secondes ou 720x576 à 25 images/seconde. Il peut également afficher des photos JPEG sur son écran de 2,2 pouces.

Outre cela, le Gmini 402 a le gros avantage de supporter en standard l'USB Host. Il suffit ainsi de le relier à un appareil photo numérique par un simple câble USB pour transférer l'ensemble des photos numériques contenues sur votre appareil vers le disque du Gmini 402, sans passer par le moindre PC. Le Gmini 402 pêche un peu par son autonomie théorique de 10 heures en audio et de 4 heures en vidéo. Outre cela, ce baladeur jukebox audio/vidéo qui ne pèse que 160 grammes est une excellente affaire puisqu'on le trouve à partir de 299 euros TTC.
  • Voir les prix de l'Archos Gmini 402 20 Go (à partir de )

iPod Couleur 20 Go : vivez la musique en couleurs
00C8000000105090-photo-apple-ipod-photo.jpg
Devenu un incontournable des baladeurs audio, l'iPod s'est modernisé ces derniers mois. En effet, Apple a fait passer l'ensemble de sa gamme à la couleur. Ainsi, tous les iPod disposent à présent d'un écran couleur et peuvent afficher des photos. Ils permettent également de transférer des fichiers photo d'un appareil photo numérique vers leurs Disques durs, à condition d'acheter le petit module adapté à cet usage et vendu 30 euros. L'iPod Couleur 20 Go est un très bon choix, si vous considérez que l'ergonomie d'un baladeur est primordiale et que vous souhaitez exploiter le magasin d'Apple, l'iTunes Music Store.

L'iPod Couleur 20 Go propose une autonomie théorique de 15 heures. C'est un baladeur très réussi, au design agréable et à l'interface claire, pratique et colorée, dommage que son prix soit aussi élevé puisqu'il est proposé à partir de 325 euros TTC.
  • Voir les prix de l'Apple iPod Couleur 20 Go (à partir de )
  • Voir les prix de l'Apple iPod Couleur 20 Go Edition spéciale U2 (à partir de )

Archos Gmini 402 Apple iPod Couleur 20 Go


Haut de gamme

Archos AV700 40 Go
00C8000000144773-photo-archos-av700.jpg
L'Archos AV700 est un baladeur qui a été principalement étudié pour offrir un certain confort lors de la lecture de vidéos. Ainsi, ce baladeur propose un écran de 7 pouces et peut enregistrer une source vidéo (TV, magnétoscope...) au format MPEG4-SP.

Il supporte une résolution est de 640x480 à 30 images/seconde et les formats vidéos Xvid, DivX, WMV en plus des formats audio MP3/WMA. Il dispose également d'une sortie TV qui permet d'afficher les vidéos / photos contenues sur son disque dur. Ce baladeur offre également une autonomie théorique de 30 heures en mode audio et de 4 heures en vidéo. Malheureusement, ses mensurations font de l'Archos AV700 40 Go un baladeur pas franchement nomade (107 x 209 x 19 mm pour un poids de 590 grammes). On le réservera donc aux utilisateurs qui souhaitent profiter de la vidéo pendant leurs longs déplacements (train, avion, voiture) sans pour autant transporter un ordinateur portable. Proposé au prix de 499 euros en version 40 Go (une version 100 Go est également disponible), l'Archos AV700 s'adresse clairement à un public très fortuné.
  • Voir les prix de l'Archos AV700 40 Go (à partir de )
  • Voir les prix de l'Archos AV700 100 Go (à partir de )

iPod Photo 60 Go
0000009600136981-photo-baladeur-mp3-multim-dia-apple-ipod-photo-20go.jpg
Identique en terme de fonctionnalités et de spécifications à l'iPod 20 Go couleur (voir ci-dessus), l'iPod Photo 60 Go, grâce à sa capacité de stockage importante, permettra de satisfaire les utilisateurs qui ont pour habitude de consommer les Go très rapidement. Il vous permettra d'avoir toute votre audiothèque dans la poche, il pourra également remplacer avantageusement un disque dur. Il s'agit clairement du plus abouti des iPod à base de disque 1,8 pouce, malheureusement son prix est aussi démesuré que sa capacité (à partir de 440 euros TTC)... À réserver aux utilisateurs au très très large budget.
  • Voir les prix de l'iPod Photo 30 Go (à partir de )
  • Voir les prix de l'iPod Photo 60 Go (à partir de )

Archos PMA 400
Avec le PMA 400, Archos nous propose bien plus qu'un baladeur, puisque ce modèle fait office de baladeur audio, de baladeur vidéo, mais également de PDA ! La PMA 400 qui exploite un système d'exploitation basé sur Linux permet donc d'exploiter de nombreuses applications diverses et variées. Accompagné d'un disque dur de 30 Go, ce baladeur compatible WiFi supporte les formats MP3, WMA, DivX, Xvid et MPEG4. Question autonomie, on parle de 9 heures 30 minutes en audio et de 4 heures en vidéo.
Ce concentré de technologie de 280 grammes, est proposé au prix de 669 euros TTC est clairement destiné aux utilisateurs exigeants, touche à touche, qui souhaitent profiter d'un produit étroitement lié à la convergence numérique.
  • Voir les prix de l'Archos PMA400 30 Go (à partir de )

Apple iPod Photo 60 Go Archos AV700 40 Go Archos PMA 400 30 Go
Autrefois limités à leur seule fonction de téléphone, les appareils cellulaires profitent de façon indéniable de la convergence numérique. Leurs fonctions, leurs mémoires et les technologies se multiplient pour en offrir toujours plus à l'acheteur et à l'utilisateur. Aujourd'hui, qu'on soit étudiant, salarié ou femme/homme au foyer, tout le monde possède un téléphone portable. Il nous a donc paru logique d'évoquer ce sujet qui est toujours d'actualité pour cette rentrée 2005 où les modèles n'ont jamais été aussi nombreux et variés.

Entrée de gamme

Nokia 2600
Pour les utilisateurs qui n'ont que faire des fonctions « plus » offertes par les derniers modèles, ce Nokia 2600 conviendra parfaitement. Téléphone a écran couleur (4096 couleurs) très basique, le Nokia 2600 ne se concentre que sur la partie téléphonie. Son design est très correct et sombre, sans trop être austère, il tient parfaitement dans une poche et son poids de 95 grammes permet d'assurer sa discrétion.

Le Nokia 2600 offre en outre une bonne autonomie pour l'utilisateur occasionnel, soit de 2 à 3h30 en communication et de 250h en veille. En somme, une très bonne affaire pour ceux qui ne cherchent rien de plus qu'un téléphone bon marché (moins de 80 euros), bonne qualité avec quelques fonctions de base (calculatrice, agenda, convertisseur de devises).
  • Voir les prix du Nokia 2600 (à partir de )
000000D200068948-photo-sony-ericson-t630.jpg

Nokia 3100
Un peu plus complet et plus « fashion », que le 2600, le Nokia 3100 proposé à moins de 100€ offre davantage de fonctionnalités et une meilleure autonomie (presque doublée) que son grand frère. Il propose aussi un écran 4 096 couleurs et peut être couplé à un appareil photo numérique vendu en option. On trouve également dans ce modèle de nombreuses sonneries, photos et jeux intégrés. Le Nokia 3100 profite d'une très bonne réputation. En bref, un modèle fiable, petit et léger (85 grammes) agrémenté de quelques petits plus discrets.
  • Voir les prix du Nokia 3100 (à partir de )

Sony Ericsson T630
Successeur du très célèbre T610, le T630 est maintenant bradé ou presque. Proposé à moins de 130 euros, ce téléphone offre de très nombreuses fonctions, notamment un écran LCD 65 000 couleurs de bonne qualité et un appareil photo numérique. Les clichés qui peuvent être pris avec ce modèle ne sont pas d'excellente qualité et ne pourront être vraiment exploités que sur l'écran d'un téléphone mobile, même si une connexion Bluetooth pour les transferts sur ordinateur est présente en standard. Le T630 représente désormais la Rolls du bas de gamme. Un modèle réservé aux utilisateurs au budget retreint qui veulent un maximum de fonctionnalités (appareil photo, agenda, chronomètre, calculatrice, jeux, bluetooth...).
  • Voir les prix du Sony Ericsson T630 (à partir de )

Nokia 2600 Nokia 3100 - Sony Ericsson T630


Milieu de gamme

00C8000000117718-photo-motorola-v635.jpg

Sony Ericsson K700i
Autrefois considéré comme le dernier modèle haut de gamme de Sony Ericsson, le K700i a vu en l'espace d'un an son prix fondre comme neige au soleil. En effet, on trouve désormais ce très bon modèle à moins de 190€. Il dispose en outre une autonomie améliorée (7h en conversation), d'un appareil photo numérique offrant des clichés exploitables et il intègre un tuner FM. Compatible Bluetooth, le K700i propose également une mémoire de base de 40 Mo, on est donc loin des deux petits Mo du T630. Le K700i pèse 93 petits grammes, et il est capable de lire des fichiers audio et vidéo. En résumé, un produit complet et fiable, aux fonctions moins pointues qu'un modèle haut de gamme, mais beaucoup plus accessible de que ces derniers.
  • Voir les prix du Sony Ericsson K700i (à partir de )

Motorola V635
On le trouve depuis quelques temps à moins de 230€. Le V635 est un modèle à mi-chemin entre le milieu et le haut de gamme. Ce modèle à clapet est doté d'un double écran (interne et externe) couleur (65 000 en interne) et d'une compatibilité Bluetooth. Il profite aussi d'un capteur photo 1,3 millions de pixels avec zoom 8 x et flash. Dotée de 5 petits Mo de mémoire, cette capacité peut être étendue via une carte TransFlash.

Le V635 pèse 124 grammes, supporte le MP3, le MPEG4 vidéo et l'USB pour la connexion via le PC. Niveau autonomie, on parle de 240 heures en veille et de 4 heures en conversation. En bref, un produit très complet pour les utilisateurs exigeants, mais qui souhaitent éviter le haut de gamme pour préserver leur budget.
  • Voir les prix du Motorola V635 (à partir de )

Sony Ericsson K700i Motorola V635


Haut de gamme

Motorola RAZR V3
00FA000000118377-photo-motorola-razr-v3-black-noir.jpg
Véritable objet de mode, le RAZR V3 n'en demeure pas moins un très bon téléphone portable. Proposé à présent à partir de 260 euros, il présente bien des qualités. En plus de son design « très fashion », ce clamshell (téléphone mobile à clapet) sait rester très compact (finesse extrême de 13,9mm, poids de 95 grammes) et possède un écran couleur interne (262 000 couleurs) et externe (4 096 couleurs). Compatible Bluetooth/USB, il sait lire les fichiers MP3, les vidéos MPEG4 et possède un capteur photo assez restreint de 0,3 millions de pixels. Malheureusement, le RAZR V3 possède un point noir qui pourrait repousser les puristes : une petite mémoire de 5 Mo non extensible. Ce modèle est donc réservé aux utilisateurs qui cherchent un excellent téléphone, très design et particulièrement fin et léger, mais dont les fonctionnalités audio/vidéo resteront limitées, la faute à sa mémoire « ridicule » pour un modèle haut de gamme.
  • Voir les prix du Motorola RAZR V3 (à partir de )

Samsung SGH-D500
Le Samsung SGH-D500 est un petit joyau de technologie. Ce modèle à glissière offre un écran 262 144 couleurs, un support Bluetooth, un capteur 1,3 millions de pixels, un support USB et ne pèse que 95 grammes ! Il propose en outre un support vidéo très complet et dispose d'une autonomie de 3,5 heures en communication (jusqu'à 200h en veille).

00FA000000102202-photo-samsung-sgh-d500.jpg


Proposé à moins de 325 euros TTC, ce modèle n'a qu'un seul véritable défaut, une capacité mémoire de 96 Mo qui n'est malheureusement pas extensible. Si toutefois ce point vous paraît négligeable et que vous cherchez l'un des meilleurs téléphones du marché, vous pouvez d'ores et déjà sauter sur le SGH-D500 qui devrait vous combler !
  • Voir les prix du Samsung SGH-D500 (à partir de )

Sony Ericsson K750i
000000C800120102-photo-sony-ericsson-k750.jpg
Dernier né de la gamme Sony Ericsson, le K750i est le premier téléphone à offrir un capteur photo 2 millions de pixels (avec flash et zoom 4 x) capable d'offrir une qualité de rendu sur les clichés très proche de celle proposée par un véritable appareil photo numérique d'entrée de gamme. Véritable produit issu de la convergence numérique, le K750i combine appareil photo numérique, téléphone et baladeur audio. Car outre sa capacité mémoire interne de 38 Mo, le K750i profite d'un port Memory Stick qui permet d'augmenter sa capacité mémoire de 2 Go grâce à une carte adéquate.

Compatible Bluetooth, ce modèle de 110 grammes intègre un Tuner FM. Il est également capable de lire et d'enregistrer de petites vidéos. Son autonomie théorique est de 9 heures en communication et de 400 heures en veille. Si vous cherchez le téléphone mobile le plus polyvalent du marché, ne cherchez plus, vous l'avez trouvé ! Reste à voir maintenant si vous êtes prêt à débourser près de 345€ TTC pour ce type de produit.

À noter qu'une version du K750i orientée musique (livré avec une carte mémoire de 512 Mo), le W800i, est également proposée pour un peu plus de 400€ TTC.
  • Voir les prix du Sony Ericsson K750i (à partir de )

  • Voir les prix du Sony Ericsson W800i (à partir de )

Motorola RAZR V3 Samsung SGH-D500 - Sony Ericsson K750i
Pour beaucoup le clavier, tout comme la souris d'ailleurs, n'est qu'un élément de l'ordinateur auquel on n'attache pas beaucoup d'importance avant de l'user jusqu'à l'os. Dès lors, la question du renouvellement se pose et face à l'offre florissante on est vite perdu. Faut-il une roulette, une molette de zoom, une roulette tridimensionnelle, un capteur laser ou que sais-je encore ? Voici notre sélection pour une rentrée studieuse aux commandes de votre PC :

Entrée de gamme

Microsoft WheelMouse Optical
0096000000027300-photo-souris-trackball-microsoft-wheelmouse-optical.jpg
Basique, ergonomique avec ses trois boutons, la WheelMouse Optical de Microsoft offre l'essentiel de ce que l'on demande à une souris avec en prime un capteur optique. On se contentera pour l'entrée de gamme d'un modèle filaire pour ne pas faire exploser le prix.
  • Voir les prix de la Microsoft Wheel Mouse Optical (à partir de )

Labtec Media Wireless Desktop
Résolument entrée de gamme ce pack signé Labtec offre un clavier sans fil et une souris, elle aussi sans fil, le tout pour un tarif presque imbattable inférieur à 20 euros. À ce prix, on a tout de même droit à une souris optique d'une résolution de 800ppp et de 15 commandes personnalisables sur le clavier.
  • Voir les prix de la Labtec Media Wireless Desktop (à partir de )

Logitech Cordless Internet Pro Desktop
On ne peut plus rudimentaire, ce pack clavier/souris est tout de même sans fil et offre le minimum syndical pour un budget très serré d'une trentaine d'euros et vous fera même profiter d'une souris optique.
  • Voir les prix de la Logitech Cordless Internet Pro Desktop (à partir de )

Microsoft WheelMouse Optical Labtec Media Wireless Desktop Logitech Cordless Internet Pro Desktop


Milieu de gamme

Logitech MX510 Optical Mouse
Pour le milieu de gamme nous optons pour la MX510, une souris USB de compétition, à fil il est vrai, qui a fait ses preuves. Avec cinq boutons, un revêtement bleu (ou rouge) marbré et un capteur optique de 800ppp la MX510 devrait vraisemblablement vous donner toute satisfaction pour un budget moyen d'une trentaine d'euros.
  • Voir les prix de la Logitech MX510 Optical Mouse (à partir de )
0096000000140738-photo-souris-trackball-logitech-mx610-cordless-laser-mouse.jpg

Logitech MX610 Cordless Laser Mouse
Nous retiendrons également sur le créneau du milieu de gamme une souris sans fil. Nous optons cette fois-ci pour la MX610, un modèle ultra récent signé Logitech, qui outre ses cinq boutons est munie d'un capteur laser plus précis. Le budget, cette fois-ci plus élevé, se situe dans les 50 euros.
  • Voir les prix de la Logitech MX610 Cordless Laser Mouse (à partir de )

Microsoft Wireless Optical Desktop Comfort Edition
On place la barre assez haut avec le kit clavier/souris milieu de gamme. On retient ici un pack Wireless Optical Desktop (de son petit nom WOD) de Microsoft. Pour un prix moyen de 65€ on profite ici d'un ensemble sans fil avec souris optique et roulette multidirectionnelle. Le clavier offre pour sa part un très confortable repose poignet en skaï avec diverses commandes additionnelles dont une molette zoom et des raccourcis pour lancer vos applications favorites.
  • Voir les prix de la Microsoft Wireless Optical Desktop Comfort (à partir de )

Logitech MX510 Optical Mouse Logitech MX610 Cordless Laser Mouse Microsoft Wireless Optical Desktop Comfort Edition


Haut de gamme

0096000000141410-photo-microsoft-wireless-laser-mouse-6000-7.jpg
Sur le segment du haut de gamme, nous vous proposons une souris et deux kits claviers/souris tous deux signés Logitech.

Microsoft Wireless Laser Mouse 6000
Toute nouvelle, toute fraîche et toute belle, voici la première souris Laser de Micorsoft, la Microsoft Wireless Laser Mouse 6000. Avec cinq boutons, une roulette multidirectionnelle, la souris adopte un revêtement gris argent et offre une fonction loupe en plus d'une technologie d'alimentation de nouvelle génération. Extrêmement confortable, la Laser Mouse 6000 vous coûtera environ 50 euros.
  • Voir les prix de la Microsoft Wireless Laser Mouse 6000 (à partir de )

Logitech Cordless Desktop MX3100
Pour un peu moins d'une centaine d'euros, Logitech nous propose un pack regroupant une souris MX1000 et un clavier MX3000. Ce dernier est une référence en matière de clavier avec un design plat, des touches très douces et moult touches de fonction.
  • Voir les prix de la Logitech Cordless Destkop MX3100 (à partir de )
00D2000000144843-photo-logitech-dinovo-laser.jpg

Logitech DiNovo Media Desktop 2.0
Sans aucun doute le summum en matière de pack claviers/souris avec l'emploi de la technologie Bluetooth. Ultra plat, ultra design, ultra beau le DiNovo s'impose comme référence en matière de kit haut de gamme. Il est en plus livré avec un pavé numérique faisant office de télécommande et embarquant un écran LCD. En fonction du DiNovo que vous retiendrez, vous aurez soit une souris MX900 soit une souris MX1000 avec le pack Laser. Ce dernier, baptisé Logitech DiNovo Media Desktop Laser devrait être disponible courant octobre et offre également une prise en charge du Bluetooth 2.0.
  • Voir les prix du Logitech Dinovo Media Destkop 2.0 (à partir de )
  • Voir les prix du Logitech Dinovo Media Destkop Laser (à partir de )

Microsoft Wireless Laser Mouse 6000 Logitech Cordless Desktop MX3100 Logitech DiNovo Media Desktop 2.0
Devenue au fil des années un objet de consommation courante, la webcam est aujourd'hui indispensable pour quiconque cherche à communiquer avec un tant soit peu d'interactivité. Son prix a rapidement baissé puisqu'au tout début il fallait débourser plus de 200 euros pour une webcam sur port parallèle en noir & blanc, alors qu'on trouve aujourd'hui des webcams dans les 30 euros. Côté technologie, on a assisté pendant plusieurs années à une certaine stagnation avec des capteurs CMOS limités à une résolution de 640 x 480 et une connectique bloquée sur l'USB de première génération. Depuis quelques mois déjà, certains fabricants dont Creative et Logitech s'emploient toutefois à changer la donne en proposant des webcams USB 2.0 avec un capteur de meilleure qualité et parfois une motorisation pour suivre votre visage.

Entrée de gamme

0000008C00144960-photo-logitech-quickcam-messenger.jpg
Logitech QuickCam Messenger
Pour l'entrée de gamme, nous avons décidé de retenir un modèle que nous qualifierons de potable. Qu'entendons-nous par là ? Tout simplement qu'en dessous d'un certain budget, bon nombre de webcams sont instables du fait d'une finition qui laisse sérieusement à désirer : typiquement, le câble trop lourd qui entraîne fréquemment une chute de la caméra. Nous nous orientons donc sur un modèle certes légèrement plus onéreux, et encore, mais qui devrait vous donner toute satisfaction. Signée Logitech, la QuickCam Messenger a connu plusieurs petites évolutions au fil des mois principalement du côté du design. Elle dispose de l'essentiel à savoir d'un clip flexible pour écran LCD, d'une connectique USB et d'un capteur CMOS en 640 x 480, y compris en mode vidéo. De plus, le microphone est intégré à la QuickCam Messenger ce qui est plutôt appréciable.
  • Voir les prix de Logitech Quickcam Messenger (à partir de )

Milieu de gamme

0000008C00041899-photo-webcam-philips-toucam-pro-ii.jpg
Philips ToUcam Pro II - PCVC840K
Pour le milieu de gamme, nous retenons une webcam signée Philips qui offre divers petits avantages. Outre son design singulier, elle est dotée d'un capteur CCD offrant une résolution vidéo de 640 x 480 pixels avec une fluidité de 60 images par seconde là où les autres se bornent généralement à 30 images par seconde dans le meilleur des cas. Autre point très positif, sa sensibilité qui lui permet de fonctionner dans l'obscurité grâce à ses 1 lux. En USB, la webcam profite d'un micro intégré et offre une résolution photo interpolée de 1 280 x 960 le tout pour un budget flirtant avec les 60 euros.
  • Voir les prix de Philips Toucam Pro II PCVC840K (à partir de )

Haut de gamme

000000A000064730-photo-logitech-quickcam-sphere-vue-3.jpg
Logitech QuickCam Sphere
La webcam idéale sur le haut de gamme se doit au moins d'être motorisée ! Ca tombe bien la QuickCam Sphere l'est et à défaut de réelle concurrence, la LiveMotion de Creative n'étant toujours pas disponible en France, on se contentera de ce modèle au demeurant assez prestigieux. Revêtue d'une robe noire élégante, la QuickCam Sphere est dotée d'un système de face-tracking. Autrement dit, la caméra suit le moindre de vos mouvements. Disponible depuis un an déjà, la QuickCam Sphere vient très récemment d'être mise à jour avec un capteur 1,3 mégapixel en 640 x 480, une connectivité compatible USB 2.0 et des angles de rotation plus importants : 128° à l'horizontale, 54° à la verticale. Logitech offre toujours sa Sphere avec un pied la rehaussant de 22,8 cm et la caméra intègre un micro. Prix du joujou : un peu plus d'une centaine d'euros.
  • Voir les prix de la Logitech Quickcam Sphere (à partir de )

Logitech Quickcam Messenger Philips ToUcam Pro II - PCVC840K
Logitech QuickCam Sphere
0000012C00144774-photo-guide-rentr-e-2005-moniteurs-pivot.jpg
Affichons d'entrée de jeu la couleur, il n'est plus question aujourd'hui d'acheter un écran à tube cathodique à moins d'avoir des besoins très spécifiques. Pour ce guide général de rentrée, nous avons donc décidé de faire simple et de ne pas traiter de cette technologique plus que déclinante. Cela simplifie un peu le problème, mais, face à l'hétérogénéité de l'offre LCD, le choix reste encore très compliqué et nous avons décidé de prendre quelques décisions un peu arbitraires pour vous guider. C'est ainsi que nous réservons les modèles 17 pouces pour de l'entrée de gamme alors que les 19 pouces concernent, eux, le milieu de gamme. Enfin, le haut de gamme est représenté par des modèles encore plus grands.

Entrée de gamme

Il y a encore 18 mois, les 17 pouces étaient les écrans LCD les plus en vue et Hyundai triomphait alors avec un modèle 20 ms. Depuis, les choses ont bien évolué et les constructeurs se sont tournés en masse vers des modèles 19 pouces. Malgré ce relatif recentrage des fabricants, l'offre en matière d'écrans LCD 17 pouces reste pléthorique. À tel point qu'il nous était simplement impossible de trier tous les produits que vous serez à même de croiser chez les revendeurs. Les trois produits que nous avons retenus ne doivent de ce fait être pris que comme des pistes à suivre, des indications.

Belinea 10 17 10 / Belinea 10 17 35
Modèle disponible à moins de 250 euros, le Belinea 10 17 10 est une vraie réussite compte tenu de son prix. Sa faible rémanence (13 ms dans la dernière version du moniteur) en fait un bon compagnon et le rendu des couleurs est satisfaisant. On regrettera une luminosité un peu forte et des réglages succincts, mais il remplit bien son office et c'est là l'essentiel. Garanti pendant trois ans par son fabricant, il s'agit d'une valeur sûre pour les petits budgets. Si vous êtes financièrement plus à l'aise, Belinea commercialise le 10 17 35 pour une vingtaine d'euros de plus : on y gagne une fonction pivot, un pied réglable en hauteur et un design plus travaillé.

Asus PM17T-S
Encore un peu plus cher (plus ou moins 300 euros), l'Asus PM17T-S représente vraisemblablement ce qu'il se fait de mieux en matière d'écran 17 pouces. Pour son entrée en la matière, Asus frappe très fort avec un modèle polyvalent qui n'a pas de réel défaut. La rémanence très faible en fait un bon compagnon de jeu et son rendu des couleurs est dans l'ensemble de bon niveau. On lui reprochera là encore une luminosité trop forte et des noirs pas assez profonds, mais Asus signe un bien bel écran auquel il manque surtout quelques fonctions supplémentaires et une ergonomie vraiment efficace.

Belinea 10 17 10 Asus PM17T-S


Milieu de gamme

ViewSonic VP191b
00D2000000144544-photo-guide-rentr-e-2005-viewsonic-vp191b.jpg
Au moins aussi nombreux que les modèles 17 pouces, les LCD 19 pouces nous ont posé le même problème de sélection et, là encore, il faut donc voir notre sélection comme des pistes à suivre plutôt que comme une liste exhaustive des seuls produits intéressants sur le marché. Nous pouvons cependant dire qu'un modèle sort du lot, le ViewSonic VP191b. Sorti en début d'année, cet écran est basé sur une dalle AU Optronics dotée d'un temps de réponse de 8 ms simplement parfait pour les jeux. Les angles de vision sont très bons et le rendu des couleurs est remarquable. En fait, son unique défaut est son prix : à près de 570 euros, il est franchement dans notre fourchette haute.

Hyundaï L90D+
Si cela vous semble un peu trop cher pour du milieu du gamme, nous vous conseillons de vous reporter sur deux modèles extrêmement proches l'un de l'autre : le Hyundaï L90D+ et le Samsung 913N. A environ 400 euros et bâti autour d'une dalle 8 ms, le Hyundaï est un écran un peu plus à l'aise dans les jeux que devant les films. Ce dernier usage fait d'ailleurs ressurgir ses deux seuls défauts : un léger effet de scintillement et des angles de vision un peu faibles. Cela ne doit cependant pas effacer ses innombrables qualités parmi lesquelles on notera bien sûr la rémanence, mais aussi le rendu des couleurs, le réglage en hauteur ou encore la fonction pivot.

Samsung 913N
Enfin, notre tiercé 19 pouces s'achève avec le Samsung 913N, le moins cher de notre sélection à 360 euros environ. Il s'agit là encore d'un modèle 8 ms et il fera un excellent compagnon de jeu. On lui reprochera d'entrée de jeu des angles de vision un peu faibles par rapport au ViewSonic, et ce, même s'ils sont meilleurs que ceux du Hyundai. Le rendu des couleur est à la hauteur et pour une fois, la luminosité reste raisonnable. D'habitude si doué pour les « accessoires », Samsung nous a ici un peu déçus puisque, pour descendre aussi bas le prix, le Coréen a choisi un pied on ne peut plus simple qui ne permet pas de régler l'écran en hauteur. Un très bon modèle malgré tout.

ViewSonic VP191b Hyundai L90D+ Samsung 913N


Haut de gamme

Contrairement aux habitudes, notre catégorie haut de gamme ne représente pas forcément les meilleurs écrans disponibles sur le marché. Compte tenu de la technologie employée, il est effectivement très difficile de dire d'un écran LCD : « c'est le meilleur ». Nous avons donc opté pour une optique différente et consacrons cette partie haut de gamme à deux modèles particulièrement luxueux et évidemment très coûteux. Ainsi, le modèle 2405 FPW de est un écran doté d'une diagonale de 24 pouces ! Il offre une résolution de 1 920 x 1 200 et conserve une rémanence très correcte de 16 ms.

Dell 2405 FPW
00B4000000144428-photo-guide-rentr-e-2005-dell-2405-fpw.jpg
Disponible uniquement sur le site officiel du célèbre constructeur, ce moniteur vous coûtera entre 1 200 et 1 500 euros selon l'humeur de Dell qui a, il faut bien l'avouer, une politique tarifaire assez spéciale. Truffé de fonctions en tous genres (lecteur de Cartes Mémoire, réplicateur USB, mode pivot, fonction image dans l'image...), le 2405 FPW offre une ergonomie tout simplement stupéfiante : les boutons sont agréables à utiliser et les réglages très précis. Sa restitution des couleurs le place parmi les meilleurs écrans disponibles, mais il faut reconnaître qu'on trouve un peu mieux niveau jeux et que les dégradés dans les films sont largement perfectibles.

Apple Cinema Display HD 30
Dell a malgré tout réalisé un écran qui impressionne et, pour aller encore plus loin, il faut carrément se tourner vers le gigantisme d'Apple et du Cinema Display HD 30. Comme son nom l'indique, cet écran fait dans la démesure avec une diagonale de 30 pouces et une résolution de 2 560 x 1 600 ! Le temps de réponse de 16 ms n'est cependant pas en reste et les angles de vision sont plus que satisfaisants à 170°/170°. En réalité, et sachant que le rendu des couleurs est bon ou bien encore qu'il intègre un réplicateur FireWire 400 / USB 2, Apple n'est critiquable que sur le prix de vente... 3 000 euros !

Dell 2405 FPW Apple Cinema Display 30
00FA000000144409-photo-guide-rentr-e-2005-creative-t3000.jpg
Périphériques longtemps négligés, les enceintes ont pris une belle revanche avec le développement du DVD, du DivX et l'utilisation du PC comme central multimédia. Du coup, le choix d'un bon kit a pris de l'importance et les gammes de produits se sont étoffées avec un nombre toujours croissant de canaux (5.1, 6.1 et même 7.1). Les produits plus simples (2.0, 2.1) ne sont cependant pas oubliés par les constructeurs et ont même repris du poil de la bête depuis que de nombreux utilisateurs ont choisi de privilégier la qualité de reproduction et l'encombrement sur le nombre de canaux.

Afin de guider votre choix, nous avons donc opté pour une classique division en trois segments de marché (entrée, milieu et haut de gamme) avec pour chacun la présentation d'ensembles « simples » (2.0 ou 2.1) et d'ensembles « multicanaux » (5.1 et plus). Dans ce dernier cas, il conviendra bien sûr de vérifier que la carte son de votre PC est capable d'exploiter les enceintes supplémentaires.

Entrée de gamme

Ensembles « simples »

Au fil des années, les kits 2.1 sont devenus presque aussi abordables que les simples 2.0. Cette dernière catégorie a de fait perdu une bonne part de son intérêt et nous la réserverons finalement aux utilisateurs qui souhaitent simplement donner de la voix à leur machine sans que la qualité de restitution ait une quelconque importance. Pour notre sélection d'entrée de gamme, nous nous sommes donc concentrés sur des produits 2.1 avec pour objectif de rester sous la barre des 40 euros et, finalement, nous avons trouvé deux modèles propres à vous satisfaire (nous l'espérons en tout cas).

Hercules XPS 210
Chez Hercules et malgré un certain flou lors du lancement de la « version 2 », l'ensemble XPS 210 est une très bonne solution pour débuter. À moins de 30 euros, voire parfois moins de 25 euros, il est difficile de faire meilleur marché d'autant que le fabricant français est parvenu à conserver une qualité de son tout à fait honorable. Pourvu que l'on se limite à un volume moyen, les aigus ne saturent pas et les basses conservent leur homogénéité. Bien sûr, dans cette gamme de prix, il ne faut pas s'attendre à disposer de fonctions particulières, mais les réglages (intégrés aux enceintes) restent suffisamment accessibles et précis.

Creative T3000
Si votre budget vous autorise un petit extra d'une quinzaine d'euros, le récent Creative T3000 mérite lui aussi votre attention. Disponible à moins de 45 euros en cherchant un peu, cet ensemble 2.1 s'avère plus de deux fois plus puissant que le modèle signé Hercules tout en proposant une qualité de son un cran supérieur. Même si on ressent une petite faiblesse au niveau des aigus à un haut niveau, il n'y a rien de bien méchant et la reproduction des basses / médiums compense efficacement ce léger défaut. Notons au passage que, malgré un prix plancher, Creative livre une télécommande filaire et garantit son kit pendant deux ans.

Hercules XPS 210 Creative Inspire T3000


Ensembles multicanaux

Hercules XPS 510
Marier son 5.1 et petit prix n'est évidemment pas une mince affaire et il va sans dire qu'à tarif équivalent, un ensemble 2.1 proposera un son plus abouti. S'imposant pour ainsi dire en spécialistes du « petit » prix, Hercules et Creative commercialisent tout de même deux kits qui nous ont semblé intéressants. À plus ou moins 50 euros, il est pour ainsi dire impossible de faire moins cher que l'XPS 510 imaginé par Hercules. Malgré la relativement faible puissance déployée (60 Watts RMS au total), il est possible de sonoriser convenablement une petite pièce pour regarder un DVD par exemple.

Creative Inspire P5800
Hercules a évidemment été plutôt spartiate au niveau des accessoires et il ne faudra pas non plus compter sur une télécommande : les réglages se font directement sur les enceintes. Chez Creative, on est à nouveau un peu plus cher et l'Inspire P5800 que nous avons retenu se négocie plutôt autour des 65 euros. Pour ce prix, il offre une qualité de son un peu supérieure, mais permet surtout de monter un peu le volume avec sa puissance de 72 Watts RMS. Du coup, il est possible de sonoriser une plus grande pièce et les séances DVD n'en sont que plus agréables. Comme d'habitude, Creative offre une garantie de deux ans et propose une télécommande filaire en standard.

Hercules XPS 510 Creative Inspire P5800


Milieu de gamme

Ensembles « simples »

00A0000000115076-photo-creative-i-trigue-3600-t-l-commande.jpg
Creative I-Trigue 3400
Le milieu de gamme est toujours un marché difficile à cerner. Le prix a encore une certaine importance, mais les utilisateurs, plus exigeants, en veulent toutefois pour leur argent : de fait, ils ont parfois tendance à vouloir le beurre et l'argent du beurre ! Au niveau des ensembles 2.1, le choix reste toutefois assez facile - nous verrons que c'est bien différent dans le cas des kits multicanaux-, et nous avons ici fait confiance à Logitech et Creative. Ce dernier nous propose l'I-Trigue 3400, un ensemble design qui ne néglige cependant pas la restitution sonore et dispose d'accessoires intéressants comme cette entrée ligne sur la télécommande filaire.

Logitech Z-3
De son côté, Logitech ne s'est pas autant attaché au design. Le Z-3 du fabricant suisse n'est pas désagréable, mais il est tout de même beaucoup plus massif que le kit imaginé par Creative. Logitech compense cependant largement par un prix un petit peu plus serré (75 euros contre 85 euros chez Creative) et surtout par une qualité de rendu plus homogène. Alors que les basses se valent, le Z-3 offre des aigus mieux définis et des médiums plus précis. À fort volume (les puissances sont équivalentes), le Z-3 s'en sort également un peu mieux que l'I-Trigue 3400, même si aucun de ces deux ensembles ne devrait vous décevoir.

Creative I-Trigue 3400 Logitech Z-3


Ensembles multicanaux

Teac PowerMax 9500
En matière de 5.1 milieu de gamme, l'offre est étonnamment réduite. De nombreux constructeurs se sont lancés dans la fabrication de modèles petits prix, ou occupent le segment plus haut de gamme, mais entre les deux il est difficile de trouver des produits vraiment convaincants... et disponibles ! J'en veux pour preuve la diffusion des enceintes Teac. Le constructeur propose effectivement un PowerMax 950 très agréable, mais il est pour ainsi dire introuvable en France. À côté de produits presque fantôme, nous avons eu toutes les peines du monde à dénicher des modèles intéressants à 130 voire 150 euros.

Creative Inspire T7900 / Hercules XPS 5.100
Finalement, nous nous sommes rabattus sur les Inspire T7900 de Creative et le XPS 5.100 d'Hercules. Proposés à des tarifs très proches (plus ou moins 110 euros), ces deux ensembles nous permettent de vous proposer un 5.1 (Hercules) et un 7.1 (Creative) selon que vous ayez ou non besoin des deux satellites supplémentaires. Globalement, notre préférence va vers le kit Creative pour sa garantie, ses petits accessoires et sa plus large distribution. D'un autre côté, le modèle Hercules est plus puissant et plus homogène à fort volume. Prenez le 7.1 s'il correspond précisément à vos besoins ; sinon, optez indifféremment pour l'un ou l'autre de ces deux produits qui se valent tout à fait.

Hercules XPS 5.100 Creative Inspire T7900


Haut de gamme

Ensembles « simples »

00D2000000100621-photo-altec-lansing-cs21-les-satellites.jpg
Altec Lansing CS21
Mettre plus de 100 euros dans un kit d'enceintes seulement 2.1 fera « tiquer » de nombreux utilisateurs, mais à ce niveau de prix, plus aucune concession n'est faite par les constructeurs et, pour être tout à fait honnête, il est très difficile de faire un choix parmi tous les excellents produits disponibles. Après de longues hésitations, nous avons finalement décidé, une fois n'est pas coutume, d'en retenir quatre. C'est Altec Lansing qui détient le meilleur rapport qualité / prix avec son CS21. Proposé un petit peu plus de 100 euros, ce modèle est une merveille au niveau restitution du son et on regrettera seulement le peu d'accessoires livrés (même pas de télécommande).
Creative MegaWorks THX 250D / Harman Kardon SoundSticks II
Une télécommande, justement, le MegaWorks THX 250D de Creative en possède une. Elle est filaire, pas forcément parfaite, mais permet tout de même une utilisation plus confortable du kit. C'est, en réalité, la principale différence entre ces deux ensembles, car au niveau restitution sonore c'est plus une affaire de goûts qu'autre chose. Enfin, deux kits se distinguent par leur design très étudié. Le SoundSticks II d'Hamran Kardon est une vraie petite merveille qui fera des envieux et qui, pour ne rien gâcher, propose un son excellent. En réalité le seul défaut de cette bête commercialisée environ 160 euros est sa puissance sonore en retrait (40 Watts RMS).
Altec Lansing FX6021
Ce problème de puissance n'a pas vraiment lieu d'être avec le modèle 2.1 le plus cher de notre guide, l'Altec Lansing FX6021. À 75 Watts RMS, cet ensemble devrait permettre de sonoriser sans problème un petit salon et ce n'est certainement pas son design très étudié qui risque de faire hésiter son acheteur. S'ils ne sont pas accrochés à un mur, les satellites ont cependant le défaut de prendre une place finalement assez importante. Compte tenu de la beauté de cet ensemble, de ses qualités audio et des nombreux accessoires imaginés par Altec (double télécommande, entrée ligne...), cela reste un bien léger défaut.
Altec Lansing CS21 Creative MegaWorks THX 250D Harman Kardon SoundStick II Altec Lansing FX6021


Ensembles multicanaux

Logitech Z-5500
Plus d'un an que le Z-5500 est disponible et force est de constater que la concurrence ne propose pas vraiment mieux. Logitech a fait très fort avec ce modèle qui représente aujourd'hui encore une valeur sure si vous cherchez un ensemble 5.1 de qualité. Basses, médiums ou aigus, Logitech fait pour ainsi dire un sans-faute, mais n'oublie pas la finition. Le Z-5500 peut même se connecter directement à un lecteur DVD puisqu'il intègre un décodeur Dolby Digital / DTS. Enfin, Logitech n'a pas oublié l'aspect « accessoires » avec la présence d'un panneau de contrôle ergonomique et d'une petite télécommande infrarouge.

Creative GigaWorks S750
Si vous êtes adepte du DTS « Discrete », le 5.1 du Z-5500 vous semblera peut-être un peu juste et vous pourrez alors vous pencher sur un autre modèle qui a lui aussi retenu notre attention : le GigaWorks S750 de Creative. Il s'agit d'une valeur sûre qui, certes, fait un peu l'impasse sur les fonctions « bonus » (pas de décodeur notamment), mais se rattrape au niveau du son, absolument époustouflant. Nettement plus coûteux que le modèle de Logitech, il a tout de même quelques difficultés à justifier la bonne centaine d'euros d'écart. Il représente cependant le nec le plus ultra en matière de 7.1 sur PC... Pour ceux qui ne comptent pas en somme !
Logitech Z-5500 Creative GigaWorks S750
00144818-photo-ramette.jpg
Quels que soient nos habitudes et nos usages, on a tous fréquemment besoin d'imprimer : la facture du dernier téléphone portable acheté en ligne, une recette de cuisine trouvée sur le web, un article passionnant proposé par votre site d'informatique favori, un itinéraire, des horaires de cinéma, un CV, une photo du week-end pour tonton qui va repartir... et que sais-je encore. Bref, vous l'aurez d'autant mieux compris que vous ne pouvez manquer de vous retrouver dans ce portrait composite : pouvoir imprimer un peu tout et n'importe quoi depuis chez soi, c'est bien pratique ! Que dis-je, c'est presque indispensable !

On s'équipe aujourd'hui d'une imprimante couleur pour moins de 40 euros. Ces premiers prix rendent honnêtement tous les services énumérés ci-dessous, mais sans s'illustrer particulièrement. Les imprimantes des gammes supérieures présentent en revanche des caractéristiques déjà franchement avancées : l'une se branche facilement en réseau, l'autre imprime sur CD / DVD, une troisième dispose d'une cartouche « gloss » pour affiner le rendu de ses tirages photo... Autant de compétences que vous découvrirez au fil de cette lecture que nous vous invitons à commencer.

Entrée de gamme

Acheter une imprimante « petit prix » permet de moins regretter son achat lors de la première panne ou des premières buses bouchées ! Plus sérieusement, pour à peine plus de 60 euros, on s'offre un modèle polyvalent, capable d'assurer en bureautique et en photo, et de rendre ainsi les plus grands services à domicile.

Epson Stylus C66
Malgré son petit prix, l'Epson Stylus C66 est une imprimante polyvalente et presque une Imprimante photo. Elle utilise 4 cartouches d'encre séparées (cyan, magenta, jaune et noir) ce qui permet de mieux gérer sa consommation de chaque couleur. Son seul inconvénient sous cet aspect est que les cartouches sont utilisées simultanément et qu'il faudra impérativement remplacer les cartouches vides pour utiliser l'imprimante. L'impression de photo sans marge est possible pour le format 10 x 15 cm, mais 3 mm resteront de chaque côté des impressions A4. Le bac intégré comporte jusqu'à 120 feuilles 90 g. Plutôt compacte, vous pouvez accroître le gain de place en rabattant le couvercle lorsque vous ne l'utilisez pas. L'impression se fait jusqu'à 5 760 dpi optimisés, jusqu'à 17 pages par minute. L'interface est de type USB 1.1. Deux excellents points à retenir en faveur de cette imprimante : sa simplicité d'installation et ses Drivers Linux.

Canon Pixma IP2000
Pour une quinzaine d'euros de plus, la Canon IP2000 propose quelques fonctions supplémentaires : ici il est possible d'imprimer des A4 sans marge et on dispose sur ce modèle d'une double alimentation papier : soit un bac de 150 feuilles et une cassette d'une capacité équivalente. L'IP2000 a également pour avantage de permettre d'imprimer directement sans passer par un PC grâce à la compatibilité PictBridge ; elle dispose par ailleurs d'une interface USB. L'IP2000 imprime à partir de 2 cartouches : une noire et une 3 couleurs (cyan, magenta, jaune) en 4 800 x 1 200 dpi. Enfin, question « performances », l'IP2000 annonce 20 pages à la minute en noir et blanc en mode brouillon.

Epson Stylus C66 Canon IP2000

Milieu de gamme

Notre sélection milieu de gamme comprend deux imprimantes polyvalentes, mais développant spécialement une compétence, photo ou bureautique.

Canon Pixma IP4000
L'IP4000 est une imprimante qui a tout pour elle. Dotée de deux bacs séparés (A4, papier photo) elle est aussi convaincante en mode bureautique que photo. Elle possède 5 cartouches d'encre (2 noires et 3 couleurs, soit une noire de plus que sa petite sœur Pixma IP3000) ce qui lui permet d'améliorer la qualité des tirages. Parmi les fonctions prisées qui comptent beaucoup dans son capital séduction, citons l'impression sur CD et le recto verso automatique. Elle imprime jusqu'à 17 pages par minute en couleur et jusqu'à 25 pages par minute en monochrome. Si vous la trouvez « lente », c'est que vous n'avez pas désactivé l'option temps de séchage de l'encre. Elle est jolie avec sa robe noire laquée, elle s'éteint toute seule, elle est silencieuse... et non elle ne fait pas le café, mais reconnaissez que le portrait d'ensemble est déjà suffisamment séduisant pour qu'on lui passe ce détail.

Hewlett-Packard Deskjet 6620
La Hewlett-Packard Photosmart 6620 est l'imprimante bureautique de notre sélection d'entrée de gamme. Par ailleurs conçue pour l'impression en réseau, elle peut être utilisée simultanément par 5 postes en étant raccordée au port Ethernet d'un routeur sans fil. Compatible PictBridge, elle dispose également d'un port USB compatible USB 2.0 situé sur la face avant. Son bac d'alimentation a une capacité de 150 feuilles, mais ses capacités peuvent être augmentées avec l'ajout d'un bac d'alimentation de 250 feuilles proposé en option. Toujours en option, elle dispose d'un accessoire destiné à automatiser l'impression recto verso. Cette imprimante rapide (30 pages/min en noir et 20 pages/min en couleurs) n'oublie pour autant pas la photo. Elle imprime jusqu'en 4 800 x 1 200 optimisés à partir de 2 cartouches (une noire et une 3 couleurs), mais propose en option 2 cartouches destinées à améliorer le rendu des tirages couleurs : une « photo » et une « gris photo ».

Canon IP4000 HP Deskjet 6620


Haut de gamme

00144820-photo-guide-de-rentr-e-2005-cartouches.jpg
Un palier supplémentaire de franchi dans la gamme... et les cartouches passent au nombre de 8. L'étape suivante ne pourrait être que celle des imprimantes A3 !

Epson Stylus R800
La Epson Stylus R800 présente vraiment des caractéristiques supérieures. L'impression se fait en 5 760 x 1 440 dpi avec des gouttelettes de 1,5 picolitre. Elle imprime à partir de 7 cartouches d'encre pigmentée séparées : cyan, magenta, jaune, rouge, bleu, noir photo et noir mat ; elle dispose en complément d'une cartouche « gloss » qui affine les impressions sur papier glacé en apposant une couche de vernis sur la surface. Des puces ont été intégrées aux cartouches, permettant d'éviter le problème de bouchage des buses. Elle imprime du A4 sans marge et jusqu'aux formats panoramiques (21 x 59 cm) avec le papier Premium Glossy qu'Epson propose en rouleaux ; elle imprime également sur CD/DVD imprimables. La Stylus R800 dispose d'une interface et d'une connectique avancées : USB 2.0 haute vitesse et FireWire pour une impression sans fil. Sur ce modèle qui utilise les encres pigmentées UltraChrome Hi-Gloss, la durée de vie annoncée pour les photos conservées en album est de 80 ans.

Canon Pixma IP8500
La Pixma IP8500 offre également des impressions en 4 800 x 1 200 dpi à partir de 8 cartouches séparées dont la distribution est différente de celle du modèle Epson : noir, cyan, magenta, jaune, rouge, vert plus deux cartouches « photo » cyan et magenta. Elle se distingue par ailleurs de la Stylus R800 par sa double alimentation papier constituée par un bac et une cassette d'une capacité de 150 feuilles chacun ; elle est pour autant moins imposante : 453 x 293 x 170 mm pour 7,3 kg contre 495 x 307 x 198 mm pour la Stylus R800. Cette imprimante ne dispose pas d'un lecteur de cartes, mais elle est compatible PictBridge (lancement d'une impression directement depuis un appareil photo). Elle possède par ailleurs une double connectique USB / USB 2.0 haute vitesse. Elle accepte des papiers d'un grammage supérieur à celui de son homologue : 273 grammes contre 255, mais tout comme elle permet d'imprimer sur CD / DVD.

Epson Stylus R800 Canon Pixma IP8500
00144819-photo-guide-de-rentr-e-2005-multifonctions.jpg
Choisir une multifonction plutôt qu'une imprimante de bureau, lorsque l'on veut s'équiper « bureautique », cela peut être une bonne idée. Si vous projetez d'acheter scanner ET imprimante, à moins d'avoir des exigences très précises et très différentes en terme de qualité, une multifonctions est sans conteste la solution la plus économique. Pour moins que votre mise de départ (la première imprimante se trouve vers 35 euros dans notre comparateur, le premier scanner vers 45 euros... et la première multifonctions à 64 euros), vous aurez gagné l'option photocopie ! Et ce n'est pas négligeable, en ces temps de rentrée ou on a toujours besoin d'une copie de carte d'étudiant, ou d'un justificatif à fournir dans les délais les plus brefs. La solution économique qu'est la multifonctions est également une excellente façon de réduire l'encombrement. Du côté des points négatifs, on ne peut refuser de considérer l'idée de la panne, qui peut venir, comme un nuage noir, obscurcir cette perspective d'achat. Se retrouver d'un seul et même coup privé de son imprimante et de son scanner pour cause de retour au SAV, c'est beaucoup. Mais il s'agit là sinon d'un risque, au moins d'un choix personnel, pour lequel nos conseils vous seraient de peu d'utilité.

00144822-photo-guide-de-rentr-e-2005-planche-index.jpg
Comme leur intitulé en témoigne, les multifonctions affichent une orientation généraliste. Elles ont plus généralement une double ambition, celle de répondre aux besoins bureautiques et d'impression photo. Toutes vous proposeront à la fois de l'impression « brouillon » et du tirage sur papier photo A4. Mais la plupart auront un domaine d'excellence qui vous permettra de faire votre choix en fonction de vos besoins. Les plus « bureautiques » d'entre vous privilégieront sans doute la rapidité d'impression, les doubles alimentations papier et pourquoi pas les fonctions réseau. De l'autre côté, ceux pour qui l'impression de photos ou de pages couleurs est une pratique plus qu'occasionnelle (impression de la simple page test), auront tendance à s'orienter vers des modèles à cartouches séparées, imprimant du A4 sans marges, disposant d'un lecteur de cartes voire d'un écran couleurs.

À noter qu'on trouve sur la plupart des modèles équipés d'un lecteur de cartes, une fonction planche index qui permet de sélectionner et d'imprimer simplement les photos : on coche les photos choisies, on scanne la page et l'imprimante s'occupe d'imprimer la sélection. Pratique.

Entrée de gamme

Deux modèles se partagent notre entrée de gamme. On trouve ici, comme dans la catégorie suivante, un modèle à dominante bureautique et un autre un peu plus orienté photo.

Epson Stylus CX3650
La Stylus CD3650 est une bonne entrée de gamme polyvalente. Ses deux principaux atouts sont ses 4 cartouches séparées à base d'encres pigmentées (cyan, magenta, jaune et noir) et son interface plutôt simple. L'impression photo se fait en 5 760 x 1 440 dpi (gouttelettes de 3 picolitres) jusqu'au format A4 sans marges. Le chargeur intégré dispose d'une capacité de 100 pages (64 g/m²) et comme toutes les multifonctions, on peut utiliser sa fonction scanner (600 x 1 200 dpi en 48/24) pour en faire un copieur autonome. En utilisation bureautique, elle délivre 13 pages à la minute (noir et blanc et mode économique). Elle dispose d'une interface USB 1 et est compatible Microsoft Windows 98/2000 /Me/XP et Mac OS X 10.2.

Canon Pixma MP110
La Pixma MP110 partage presque l'ensemble des caractéristiques du MP130 que l'on trouve dans notre sélection milieu de gamme. Nous ne nous étendrons donc pas sur ce modèle, nous contentant de vous inviter à continuer votre lecture quelques paragraphes plus bas. La seule chose qui distingue ces deux modèles est l'absence de lecteur de cartes sur le MP100. Pour le reste, l'excellente impression que nous a donnée la MP130 nous permet de dire de son petit frère que c'est sans aucun doute un modèle qui allie parfaitement qualité et petit prix.

Canon MP750 Pixma Stylus photo RX620


Milieu de gamme

Dès le milieu de gamme, les lecteurs de carte se généralisent. Mais il faudra attendre le palier suivant pour trouver des écrans couleur.

Canon Pixma MP130
00144823-photo-guide-de-rentr-e-2005-multifonction.jpg
Nous avons adoré la Pixma MP130 lorsque nous l'avons testée, et pour tout vous dire, nous avons même eu de mal à lui trouver des défauts. Si la partie photo est bonne (impression en 4 800 x 1 200 dpi avec des gouttelettes de 2 picolitres), la bureautique ne l'est pas moins. On tient avec cette multifonction un modèle vraiment polyvalent, en tous points convaincant et qui, ce qui est plutôt agréable, s'avère très silencieux ! Les consommables se présentent sous la forme d'une cartouche d'encre noire et d'une cartouche 3 couleurs (cyan, magenta, jaune). La numérisation se fait en 1 200 x 2 400 dpi. L'interface USB 2.0 Haute vitesse permet de connecter simplement de nombreux périphériques (graveur de CD, clé USB...) tandis que le lecteur multicartes (CF/SD/MS/SM/MMC) assure l'impression rapide des images tout juste acquises. À l'occasion de la rentrée, Canon lance une nouvelle génération d'imprimantes et la Pixma MP130 vient d'être remplacée. Et qui dit modèle en fin de vie, dit baisse des prix. Vraiment, on aurait tord de se priver.

Hewlett Packard PSC 1610
La PSC 1610 se positionne comme une tout en un milieu de gamme, familialle et photo. Malgré son orientation polyvalente (ce modèle est plutôt rapide), elle marque également une orientation photo par la présence d'un lecteur de cartes en façade et des tirages photo de très bonne qualité. À son crédit, on retiendra sa très grande sobriété et son faible encombrement. C'est une multifonction que l'on oubliera facilement sur un coin du bureau (c'est un compliment) et qui répondra de façon simple et satisfaisante à toutes les demandes qu'on lui présentera. Ceux qui ont des besoins Photo Plus marqués pourront lui préférer, pour un prix à peine supérieur, la PSC 2355 dotée d'un écran couleur de 6,5 cm et d'un scanner dont la résolution passe à 2 400 x 4 800.

Brother MFC 410
Au regard des prestations de ses congénères, souvent dotées d'un domaine d'excellence, la Brother MFC 410 se remarque par des performances égales dans tous les domaines. En impression bureautique, ses copies un trop pâles par défaut mériteront d'être relevées au moyen d'un ajout de contraste. Sa construction d'ensemble est par ailleurs un peu « légère » au regard de la robustesse affichée de certains modèles. Mais elle a pour elle une compacité impressionnante, ainsi que l'avantage de disposer d'un bac papier interne qui ne prendra pas la poussière en cas d'inutilisation. De plus, grâce à son prix imbattable au regard des possibilités offertes, elle s'offre un ticket pour notre sélection. Car non contente d'imprimer, de scanner et de photocopier, elle dispose d'un module fax / port Ethernet très intéressant. C'est peut-être la multifonction idéale si vous êtes en colocation et qu'en plus de partager frigo et salle de bain, vous souhaitez mettre votre matériel informatique en réseau. Sachez par ailleurs que la MFC 410 sera bientôt remplacée par un modèle « polyglotte » : la 425 CN. Cette multifonction apportera en guise d'améliorations la reconnaissance du format MMC ainsi qu'un traducteur de langue, système qui, à partir d'un document texte numérisé, propose une traduction du document vers 7 langues au choix. Toujours dans cette perspective de colocation, voire « d'Auberge Espagnole », cela peut servir. Ses principales caractéristiques techniques sont les suivantes : impression en 6 000 x 1 200 dpi optimisés, numérisation en 600 x 2 400 dpi sur 36 bits, cartouches séparées (noir, cyan, magenta, jaune), interface USB 2.0 et lecteur de cartes CF/SD/MS/SM/xD.

Canon Pixma MP130 HP PSC 1610 Brother MFC 410


Haut de gamme

Dans cette catégorie, on trouve des multifonctions avancées sur lesquelles l'une et/ou l'autre des deux orientations photo et bureautique est renforcée : présence d'un lecteur de transparents, ajout d'un chargeur automatique de documents, etc.


Canon Pixma MP750
De nos deux modèles de multifonctions haut de gamme, la MP750 est celle qui a l'orientation bureautique la plus marquée. Elle est dotée d'une unité d'impression recto verso automatique et d'un double système d'alimentation papier (bac 150 feuilles, cassette 150 feuilles). Elle est par ailleurs équipée d'un chargeur automatique de documents d'une capacité de 35 pages (si appréciable lorsque l'on a besoin de photocopies « haut débit »). Sur un modèle de cette catégorie de prix, la photo ne peut être oubliée, et la MP750 s'y entend pour nous délivrer de très beaux A4 sans marge. Elle imprime ainsi en 4 800 x 1 200 dpi (gouttelettes de 2 pl) à partir de 5 cartouches d'encre séparées (cyan, jaune, magenta, noir et noir). Il est également capable d'imprimer sur CD et DVD imprimables. Son scanner de type CCD numérise en 2 400 x 4 800 dpi sur 48/24 bits. IElle dispose d'une fonction qui peut représenter un gain de temps lorsque l'on souhaite numériser de nombreuses photos : le mode multiphotos qui permet d'obtenir des fichiers/images individuels à partir d'une seule passe. Enfin côté connectique, elle est compatible PictBridge, dispose d'un port USB 2.0 et est compatible avec la plupart des systèmes d'exploitation Windows et Macintosh. En conclusion, il s'agit là d'un modèle parfaitement polyvalent et tout à fait qualitatif.

Epson Stylus photo RX620
La Stylus Photo RX620 est largement pourvue pour la photo. Sa connectique permet de lancer une impression depuis un appareil photo compatible PictBridge, en reliant un périphérique (graveur, ZIP...) à son port USB 2.0 ou en insérant une carte mémoire dans son lecteur : CF I et II / MS / MS Pro / Microdrive / MMC / SD / SM / xD-Picture Card / MagicGate Memory Stick (Mini SD, RS MMC et Memory Stick Duo & Pro avec adaptateur). Elle dispose enfin d'une interface Bluetooth optionnelle. Un de ses atouts est de ne pas oublier les photographes d'avant « l'ère du numérique ». Le lecteur de transparents qui équipe le scanner à plat de type CCD (2 400 x 4 800 dpi en 48 bits) permet ainsi de numériser simplement les diapositives et les négatifs. La suite logicielle fournie permet ensuite de restaurer les photos passées ; on retiendra également l'interface logicielle du scanner, remarquable par l'importance des réglages qu'elle permet. Enfin, quel que soit le support d'origine de la photo, l'image peut être facilement visualisée sur l'écran LCD de 2,4''. L'impression se fait ensuite jusqu'à 5 760 x 1 440 dpi optimisés à 3 picolitres. La Stylus Photo RX620 utilise 6 cartouches d'encre séparées (noir, cyan, cyan clair, magenta, magenta clair et jaune).

Canon MP750 Pixma Stylus photo RX620
00144824-photo-guide-de-rentr-e-2005-apn.jpg
Ça bouge du côté des appareils photo ! Entre la baisse des prix, la « course aux pixels » et l'avalanche de nouveaux modèles « toujours plus performants » proposés par les constructeurs, quel tournis !

La tendance générale est ainsi à l'augmentation de :
  • La résolution du capteur. Les constructeurs proposent actuellement des modèles dotés de capteurs de 6, 7, 8 voire 10 millions de pixels, contre des 4 ou 5 millions l'an passé !
  • La taille de l'écran LCD. Un écran de 2,5'' (soit 6,4 cm de diamètre) est désormais presque la norme. Cette croissance de la taille de l'écran est suivie par la disparition du viseur optique.
  • La portée du zoom optique. Les focales fixes sont bien rares et les zooms 3x étaient jusqu'à peu la règle. Mais on voit à présent de plus en plus de modèles proposant des zooms 5x, voire 10x ; et il ne s'agit pas nécessairement de bridges, mais bien de compacts, voire d'ultra-compacts !

Si vous y perdez votre latin, vous pouvez bien sûr attendre que la situation se clarifie, que les caractéristiques se stabilisent et pourquoi pas que les prix baissent encore. Mais puisqu'il s'agit de ne pas rater sa rentrée et de s'équiper avant que la neige soit venue, nous allons vous guider dans vos choix. Les appareils que nous vous proposons tournent autour des caractéristiques suivantes, suffisant presque à elles seules à répondre aux besoins les plus courants, d'aujourd'hui et de demain :
  • Un capteur de 5 voire de 4 millions de pixels. On dispose ainsi d'une définition suffisante pour imprimer jusqu'au A4 (utile pour une photo de couverture de thèse ou de rapport) et même au-delà.
  • Un zoom 3x. On couvre ainsi une large plage focale polyvalente (le plus souvent équivalente à un 38 - 114 mm), ce qui s'avère tout à fait suffisant pour faire face aux besoins les plus courants (portrait, paysage, macro...).

Néanmoins, ceux qui se sentent une âme de photographe ou qui ne souhaitent pas attendre d'avoir leur diplôme en poche pour craquer pour du meilleur matériel, trouveront également quelques produits haut de gamme, qui leur donneront satisfaction pour leurs caractéristiques avancées et les perspectives créatives qu'ils offrent ainsi. Nous vous invitons maintenant à faire un tour dans notre sélection.

Entrée de gamme

00144825-photo-guide-de-rentr-e-2005-apn.jpg
Pour 300 euros ou moins, on peut disposer d'un appareil performant. À ce prix, on trouve effectivement des modèles simples, mais qui ne font pour autant pas de concessions sur la qualité. Cette catégorie accueille également un modèle avancé qui - jusqu'il y a peu -, figurait parmi les modèles de référence de la catégorie milieu de gamme.

Nikon Coolpix 4600
Cet appareil représente notre premier prix en entrée de gamme. Le Coolpix 4600 est un appareil nerveux et réactif. Simple d'utilisation, il dispose d'une aide contextuelle qui peut être sollicitée pour expliquer les réglages et d'une fonction D-Lighting qui permet d'éclaircir les ombres directement depuis l'appareil. L'image qu'il délivre est de très bonne qualité, directement « prête à l'emploi ». On trouve sur cet appareil un mode macro qui permet de photographier jusqu'à 4 cm du sujet.

Ses caractéristiques : capteur CCD /2,5" de 4 millions de pixels - écran 2'' de 115 000 pixels- zoom 3x (eq. 34 - 102 mm) f/2,9 - 4,9 - modes automatique et programmes résultat - carte SD.
  • Voir les prix du Nikon Coolpix 4600 (à partir de )

Canon Ixus 50
L'Ixus 50 fait partie de ces appareils bijoux que l'on emporte partout et qui allient simplicité et élégance. Il délivre des photos de très bonne qualité, bien saturées et « prêtes à l'emploi ». Simple à utiliser, il propose de nombreux programmes résultat ainsi que le très prisé mode panorama (la suite logicielle comprend l'excellent PhotoStich pour l'assemblage des images). L'annonce récente de deux successeurs a permis de le faire passer sous la barre des 300 euros.

Ses caractéristiques : capteur CCD 1/2.5 "pouces de 5,1 millions de pixels - écran 2 " de 118 000 pixels - zoom 3x (eq. 35 - 105 mm) - modes automatique et programmes résultat - carte SD
  • Voir les prix du Canon Ixus 50 (à partir de )

Canon PowerShot A95
Le PowerShot A95 s'est imposé jusqu'à présent comme une valeur sûre parmi les compacts de sa catégorie. Cet appareil est doté de tous les modes manuels et d'un écran orientable qui facilite tant les prises de vue macro, architecture, autoportrait... et déjoue habillement la trop forte luminosité. C'est un appareil costaud (entendez lourd et robuste), mais qui tient bien en mains et qui offre, en plus d'une excellente qualité d'image, vraiment tous les modes et réglages qu'un appareil de cette catégorie peut offrir. L'arrivée de son successeur, l'A610 doté d'un zoom 4x, permet au A95 de descendre sous la barre des 300 euros. Il devient ainsi une excellente entrée de gamme.

Ses caractéristiques : capteur CCD 1/1,8" de 5 millions de pixels - écran orientable 1,8'' de 118 000 pixels - zoom 3x (eq. 38 - 114 mm) - modes manuel, priorité, programme, automatique et programmes résultat - carte Compact Flash
  • Voir les prix du Canon PowerShot A95 (à partir de )

Nikon Coolpix 4600 Canon Ixus 50 Canon PowerShot A95

Milieu de gamme

Pour 300 euros et plus, on s'offre une bonne qualité d'image agrémentée de quelques petits plus (un bon mode vidéo d'appoint, un capteur performant, une connectique avancée...) qui font la différence.

Casio Exilim EX-S500
00144828-photo-guide-de-rentr-e-2005-casio-ex-s500.jpg
Difficile de faire franchement plus compact que le Casio Exilim EX-S500. On le glisse dans sa poche ou dans son sac et on l'oublie jusqu'au moment où on en a besoin. On apprécie alors son grand écran, sa très faible latence au déclenchement et ses forts sympathiques modes vidéo (rétro, noir et blanc, etc.) qui permettent de rapporter des clips de bonne qualité lors de sorties ou de visites. Il propose, parmi ses nombreux programmes résultat, quelques modes qui permettent de rectifier les droites directement depuis l'appareil (pratique pour photographier un tableau par exemple).

Ses caractéristiques : capteur CCD 1/2,5'' de 5 millions de pixels - écran 2,2'' de 84 960 pixels- zoom 3x (eq. 38 - 114 mm) - modes automatique et programmes résultat - carte SD / MMC.
  • Voir les prix du Casio Exilim EX-S500 (à partir de )

Fujifilm FinePix F10
Grâce au Fujifilm FinePix F10, finies les photos floues des soirées étudiantes ! C'est le premier appareil de Fuji à être équipé du capteur Super CCD 5e génération qui lui permet de monter en sensibilité comme aucun autre compacts avant lui. Ainsi, à 1 600 ISO, son niveau de bruit est analogue à celui des autres compacts à 400 ISO ! La possibilité de recourir ainsi aux hautes sensibilités sera bien utile pour les scènes de nuit ou d'intérieur. Pour cela, le F10 dispose d'un mode lumière naturelle qui permet, même aux utilisateurs les plus novices, de tirer parti de ce haut niveau de sensibilité sans avoir à passer par les menus. Il dispose d'une faible latence au déclenchement et d'une excellente autonomie (500 photos par recharge).

Ses caractéristiques : super CCD HR type 1/1,7'' de 6,3 millions de pixels- écran 2,5'' de 115 000 pixels - zoom 3x (eq. 36 - 108 mm) - modes manuel, automatique et programmes résultat - Carte xD
  • Voir les prix du Fujifilm FinePix F10 (à partir de )

Nikon Coolpix P2
Avec le Kodak EasyShare One, le P2 (et son grand frère à 8 millions de pixels, le P1) fait partie des premiers compacts à disposer de la technologie Wi-Fi. Ce module Wi-Fi intégré permet de transférer directement, à distance, ses photos vers le PC. Pratique lorsque l'on est en déplacement, lorsque l'on veut voyager léger ou que l'on ne souhaite pas avoir à investir dans des périphériques de stockage (disque dur externe, ordinateur portable).

Ses caractéristiques : CCD 1/1,8'' de 8 millions de pixels- écran 2,5'' de 110 000 pixels - zoom 3,5x (eq. 36 - 126 mm) - modes automatique et programmes résultat - carte SD
  • Voir les prix du Nikon Coolpix P2 (à partir de )

Kodak Z7590
Le Kodak Z7590 est le seul bridge de notre sélection à se situer sur ce créneau milieu de gamme. Plutôt léger pour un appareil de ce type, il bénéficie néanmoins d'une bonne prise en mains grâce à sa butée avant. Plus complet qu'un compact, il dispose de nombreuses commandes externes donnant un accès direct aux réglages. La navigation dans les menus se fait au moyen d'un joystick situé au centre de la molette. Il peut être utilisé simplement grâce aux nombreux modes scènes ou de façon plus poussée avec les modes avancés de type manuel ou priorité. Il a comme principal point fort d'être doté d'un zoom 10x couvrant une importante plage focale. Le seul regret que l'on pourra éventuellement formuler concerne l'absence de système de stabilisation.

Ses caractéristiques : CCD 1/2.5" de 5 millions de pixels- écran LCD 2,2" de 153 000 pixels - zoom 10x (eq. 38 - 380mm) f/2,8 - f/3,7 - modes manuel, priorité, programme, automatique et programmes résultat - Carte SD / MMC
  • Voir les prix du Kodak Z7590 (à partir de )

Casio Exilim EX-S500 Fujifilm FinePix F10 Nikon Coolpix P2 Kodak Z7590


Haut de gamme

Cette catégorie haut de gamme accueille 2 modèles de type bridge. Ces appareils ont pour caractéristiques principales de couvrir une large plage focale et de disposer de la plupart des réglages avancés. Très complets, ils constituent une sorte de palier entre compacts et reflexs. Ils sont idéaux pour ceux qui souhaitent avoir une pratique avancée de la photo en limitant prix et encombrement. La plupart sont compatibles avec des compléments optiques de type grand-angle ou téléobjectif et peuvent éventuellement être utilisés avec un flash externe. Si les deux modèles que nous vous présentons sont dans un mouchoir de poche en termes de prix voire de caractéristiques générales, il possèdent pour autant chacun leurs spécificités.

Canon PowerShot S2 IS
00144833-photo-guide-de-rentr-e-2005-apn.jpg
Malgré son caractère « avancé », le PowerShot S2 IS suggère la simplicité et est à même de séduire les utilisateurs plutôt débutants : gros boutons ronds, molette de sélection riche en modes simples. Il semble délibérément s'adresser aux amateurs de « gros zoom », soucieux de ne pas se compliquer la vie. Il est réputé pour son excellent mode vidéo (on peut, chose rare, zoomer et photographier pendant la prise de vue) et séduit par ses intéressantes fonctions ludiques (panorama, couleur...). Les modes manuel et priorité sont à disposition des plus exigeants et, malgré un nombre limité de commandes directes, les principaux réglages sont facilement accessibles. L'écran orientable est un véritable atout pour cadrer de façon originale et déjouer les fortes luminosités. Il est rapide à la mise sous tension et au déclenchement, et la commande de zoom est fluide et bien dosée. C'est un bridge « pour tous », confortable et relativement simple à prendre en mains.

Ses caractéristiques : CCD 1/2.5" de 5 millions de pixels- écran orientable 1.8" de 115 000 pixels - zoom 12x (eq. 36 - 432 mm) f/2,7 - f/3,5 - modes manuel, priorité, programme, automatique et programmes résultat - carte SD
  • Voir les prix du Canon PowerShot S2 IS (à partir de )

Panasonic Lumix DMC-FZ20
Le Lumix DMC-FZ20 offre a priori des caractéristiques analogues à celles du PowerShot S2 IS : un zoom 12x stabilisé, un capteur de 5 millions de pixels... Pour autant, ces deux appareils - aussi recommandables l'un que l'autre -, ne jouent pas dans la même catégorie. Le FZ-20 a des dimensions bien supérieures (128 x 87 x 106 mm contre 113 x 78 x 76 mm pour le S2 IS). C'est un appareil qui possède quelques caractéristiques à même de séduire les utilisateurs avancés : bague de mise au point manuelle sur l'objectif (utile pour la macro), griffe porte-flash, poids (556 g contre 405 g, un appareil lourd, ça a du bon quand on photographie) et ouverture constante à f/2,8. Pour à peine plus de 30 euros que le S2 IS, on franchit un cap, et on joue déjà dans la cour des grands.

Ses caractéristiques : CCD 1/2.5" de 5 millions de pixels - écran 2,0" de 130 000 pixels - zoom 12x (eq. 36 - 432 mm) f/2,8 - modes manuel, priorité, programme, automatique et programmes résultat - cartes SD / MMC
  • Voir les prix du Panasonic Lumix DMC-FZ20 (à partir de )




Canon PowerShot S2 IS Panasonic Lumix DMC-FZ20


Les baroudeurs

L'été est la saison où le soleil est roi et où le boîtier étanche s'impose comme accessoire pour les amateurs de plage et de plongée sous-marine (ou au moins de trempette). Septembre venu, on a moins besoin des pare-soleil, filtres polarisants et autres boîtiers étanches. On hésiterait même à sortir l'appareil par crainte du crachin, et l'on apprend en cas de besoin à photographier, le manche du parapluie coincé sous le menton, l'œil inconfortablement rivé vers l'écran LCD, pianotant sans grande visibilité et à la hâte sur notre appareil. Heureusement, quelques modèles résistants permettent de se sortir avec plus de brio de l'exercice de style « photographions sous la pluie », parfois si inconfortable. Ces « baroudeurs » accompagneront les plus jeunes en voyage scolaire, leurs aînés - futurs diplômés en géographie ou en biologie -, pendant leurs repérages sur les côtes bretonnes ou dans le bocage normand, ou encore les plus joyeux d'entre nous vers des lendemains de fête moins désenchantés (zut, que faire maintenant du joli compact bijou tombé au fond du verre de bière ?). Voici les « baroudeurs ».

Nikon S2
Le Coolpix S2 fait partie de la série S de Nikon qui se caractérise par son extrême compacité (grâce au zoom périscopique qui se déploie à l'intérieur du boîtier notamment) et le soin accordé au design. Le S2 est le numéro « tout temps » (résistance aux projections d'eau) de cette série.

Ses caractéristiques : capteur CCD 1/2.5 "pouces de 5,1 millions de pixels - écran 2.5 " de 110 000 pixels - zoom 3x (eq. 35 - 105 mm) - modes automatique et programmes résultat - cartes SD / MMC.
  • Voir les prix du Nikon S2 (à partir de )

Olympus mju 800
Les mju d'Olympus ont pour caractéristique commune de posséder un boîtier « tout temps » dont les joints d'étanchéité et le revêtement protègent de la pluie ou de la neige. Le mju 800 dispose en plus d'un large écran ACL Hyper Cristal (6,4 cm de diamètre, 215 000 pixels) lisible sur 160° et équipé d'une technologie qui améliore la lisibilité de l'image dans des conditions de faible luminosité. En mode nuit ou intérieur, la sensibilité montera jusqu'à 800 ou 1600 ISO pour permettre de Photo Plus facilement à main levée.

Ses caractéristiques : capteur CCD 1/1,8 pouce de 8 millions de pixels - zoom 3x (eq. 38 - 114 mm) - modes automatique et programmes résultat - cartes xD-Picture.
  • Voir les prix de l'Olympus mju 800 (à partir de )

Pentax Optio WPi
L'Optio WPi (pour Waterproof) a la particularité de résister à une immersion de 30 minutes à une profondeur de 1,5 mètre sans nécessiter de boîtier étanche. Il dispose d'une fonction qui permet de récupérer les photos effacées tant qu'il n'y a pas eu de réécriture, d'une sensibilité pouvant monter jusqu'à 800 ISO (la taille de l'image étant alors limitée à 1 280 x 960 pixels) et d'une touche programmable pouvant accueillir jusqu'à 4 réglages

Ses caractéristiques : capteur CCD 1/2,5'' de 6 millions de pixels - zoom 3x (eq. 38 - 114 mm) - modes automatique et programmes résultat.
  • Voir les prix du Pentax Optio WPi (à partir de )

Nikon Coolpix S2 Olympus mju 800 Pentax Optio WPi
Révolution en matière de télévision, la TNT offre à tout un chacun la possibilité de recevoir des émissions télévisuelles en qualité numérique via les signaux hertziens. Il faut toutefois vivre dans une zone couverte par la TNT, ce qui n'est pas encore le cas de toutes les grandes agglomérations françaises.

TNT seule en USB...

0000007800136173-photo-terratec-t2-1.jpg
Terratec Cinergy T2
Lorsque nous l'avions testé il y a quelques mois, la Cinergy T2 de Terratec nous avait tapé dans l'œil. C'est tout naturellement que nous la proposons dans notre sélection de la rentrée puisqu'il s'agit probablement du meilleur tuner TNT en USB. Compact et design avec un logiciel souple et super léger, ce qui ne gâche rien, la Cinergy T2 est livrée avec une télécommande infrarouge de qualité, le tout pour un prix inférieur à 90€. Terratec accompagne même sa T2 d'une antenne d'appoint. Attention, la T2 ne reçoit que le TNT et pas la télévision traditionnelle.
  • Voir les prix de la Terratec Video Cinergy T2 (à partir de )

0000007800122147-photo-tv-acquisition-vid-o-pinnacle-systems-pctv-mediacenter-200e-tnt.jpg
Pinnacle PCTV MediaCenter 200e
Avec un design qui sort des sentiers battus, la PCTV MediaCenter 200e permet la seule réception de la TNT et intègre une antenne amplifiée Hirschmann pour une réception de qualité, et ce, même sur votre ordinateur portable. Plus complète que celle de Terratec, l'offre logicielle de Pinnacle est aussi plus lourde et avant tout destinée au grand public. On apprécie particulièrement la gestion du guide des programmes. Question prix, il faudra débourser un peu plus d'une centaine d'euros pour la PCTV 200e qui est accompagnée d'une télécommande et d'un adaptateur permettant de la relier à n'importe quelle antenne conventionnelle.
  • Voir les prix de la Pinnacle PCTV Mediacenter 200e (à partir de )

Terratec Cinergy T2 Pinnacle PCTV MediaCenter 200E


En cartes PCI

ADSTech Instant TV DVB-T PCI
0000005A00123559-photo-tv-acquisition-vid-o-ads-tech-instant-tv-dvb-t-pci-tnt.jpg
Pour près de 60 euros, ADS Tech propose un tuner TNT relativement abordable au format PCI. Livré avec une offre logicielle complète qui offre des fonctions de programmation d'enregistrement et de Timeshifting, l'Instant TV DVB-T est qui plus est accompagné d'une télécommande et supporte la radio numérique.
  • Voir les prix de l'ADS Tech Instant TV DVB-T (à partir de )

Hauppauge WinTV HVR 1100
Seule carte PCI de notre sélection, la HVR 1100 d'Hauppauge est un tuner hybride qui offre le meilleur des deux mondes en permettant de recevoir aussi bien la télévision numérique que la télévision analogique. Petite cerise sur le gâteau, on profite d'une réception radio. Livrée avec une télécommande, la HVR 1100 bénéficie des qualités habituelles des produits Hauppauge avec une très belle image. Question budget, comptez 90 euros.
  • Voir les prix de l'Hauppauge WinTV HVR 1100 (à partir de )

ADSTech Instant TV DVB-T PCI Hauppauge WinTV HVR 1100
000000C800056849-photo-logo-wifi.jpg
Maintenant que la plupart des foyers français ont accès au haut débit, le besoin de partager les connexions est devenu de plus en plus présent. Cela a entraîné une baisse des prix assez sensible au fil des années précédentes tout en favorisant l'explosion de l'offre avec l'apparition de moult modèles. Mais après l'explosion du Wi-Fi et du haut débit, force est de reconnaître que d'un routeur à l'autre les caractéristiques sont bien souvent identiques tant sur le plan fonctionnel que technologique. Du coup, il n'est vraiment pas facile de départager un routeur A d'un routeur B, sauf à se baser sur leurs prix ou des critères subjectifs comme le design du périphérique ou l'ergonomie de son interface de configuration.

000000B400143743-photo-r-seau-sans-fil-wifi-trendnet-tew-503pi.jpg
Voici un rapide état de l'offre : tous les Routeurs sans fil proposent en effet quatre ports Ethernet 10/100 et intègrent un pare-feu en plus de fonctions de translation d'adresses. Pour la partie sans fil, c'est généralement du i802.11g et l'on notera que les constructeurs, quels qu'ils soient, ne communiquent que rarement (jamais ?) sur le chipset employé. L'interface de configuration du routeur revêt une importance assez cruciale puisqu'elle permet de configurer ce dernier. C'est là que le bât blesse, puisque des acteurs résolument orientés sur l'entrée de gamme comme SiteCom ne fournissent que des interfaces en langue anglaise. D'autres comme Hercules et Linksys ont en revanche l'habitude de fournir des produits francisés ou alors des mises à jour du firmware dans la langue de Molière depuis leur site. Autre point à considérer, mais qui n'est pas facile à évaluer : la capacité du routeur à accepter un grand nombre de connexions entrantes simultanées notamment dans le cadre des échanges peer to peer. Dans ce domaine précis, Linksys est en général la référence...

Si technologiquement les routeurs se ressemblent tous plus ou moins, le marché tend à s'orienter vers les passerelles qui regroupent en un seul périphérique : routeur, point d'accès sans fil et modem ADSL ou ADSL 2, cette dernière norme ayant généralement de plus en plus la préférence des constructeurs. On terminera en mentionnant l'arrivée de produits qualifiés de MIMO et censés nous faire patienter avant l'avènement de l'i802.11n, la prochaine évolution officielle du standard Wi-Fi. Belkin, Linksys et proposent tous ce type de produits qui offrent une bien meilleure portée et des débits supérieurs, mais ne sont hélas pas compatibles entre eux. Ainsi pour bénéficier des 108 Mbps de débit du RangeMax de Netgear, il faudra disposer d'une carte Netgear de même calibre faute de quoi le débit retombera à 54 Mbps et seule la portée sera finalement améliorée. Voici les produits que nous avons retenus :

Dlink DI-624
Voici un routeur sans fil typiquement entrée de gamme avec quatre ports Ethernet ainsi qu'un circuit radio i802.11g pour la partie Wi-Fi. Le budget reste raisonnable puisqu'il faudra débourser entre 50 et 60€ pour l'acquérir.
  • Voir les prix du Dlink DI-624 (à partir de )
00B4000000099552-photo-routeur-linksys-wrt54gs.jpg

Linksys WRT54G
Légèrement supérieur en termes de fonctionnalités avancées face au modèle Dlink ce routeur Linksys devrait séduire les utilisateurs avancés grâce à l'étendue de ses réglages. Il reprend des caractéristiques somme toute assez standard avec 4 ports Ethernet 10/100 et un circuit Wi-Fi en 54 Mbps, mais embarque deux antennes contre une seule chez Dlink pour un prix compris entre 60 et 80 euros maximum.
  • Voir les prix du Linksys WRT54G (à partir de )

Linksys WRT54GX
Le petit X derrière le nom de ce routeur change à peu près tout puisque le WRT 54GX est un routeur sans fil haut de gamme muni de la technologie MIMO ce qui le rend au final assez différent du WRT54G. Doté de trois antennes, d'un débit annoncé de 108 Mbps et de quatre ports Ethernet 10/100, le WRT54GX offre une couverture très large, mais cela se paye au prix fort. Comptez plus de 140 euros !
  • Voir les prix du Linksys WRT54GX (à partir de )

TrendNet TEW-435BRM
On termine notre sélection avec une passerelle signée TrendNet et regroupant modem ADSL/ADSL 2, accès WiFi 54 Mbps et routeur quatre ports 10/100. Le rapport qualité-prix est assez bon puisque le prix s'établit au mieux à 80 euros, mais en contrepartie le TEW-435BRM adopte un look austère et ne comporte qu'une seule antenne.
  • Voir les prix du TrendNet TEW-435BRM (à partir de )

DLink DI-624
Linksys WRT54G Linksys WRT54GX TrendNet TEW-435BRM
L'informatique évolue à une vitesse effrénée et comme sur les êtres humains le temps qui passe n'est pas sans effet sur les machines. Il y a tout juste un an, votre PC était une vraie bombe, mais aujourd'hui il a perdu son peps d'antan et se traîne de temps à autre. Signe qu'il est peut-être temps de lui donner un coup de fouet en remplaçant certains de ces composants, parce qu'après tout vous le valez bien !

0000008C00133968-photo-wafer-nvidia-geforce-7.jpg
On commence par le cœur de n'importe quel PC à savoir le processeur. De son choix dépendra le type de carte mère et de chipset que vous sélectionnerez. Pour l'entrée de gamme nous aurons tendance à prendre deux orientations différentes selon l'usage que vous ferez de votre système. Si vous êtes joueur et comptez donc régulièrement vous amuser, optez directement pour un Sempron signé AMD. En revanche, si pour vous un PC ne doit servir qu'à effectuer des tâches plus sérieuses optez plutôt pour un Celeron D. Nos derniers tests ont effectivement montré que ce dernier était redoutablement efficace pour les tâches bureautiques, ses performances étant souvent supérieures à celles d'un Sempron. Toutefois, le Celeron D manque de tonus dans le domaine du jeu vidéo...

Entrée de gamme


AMD Sempron 3000+
Au format Socket 754 le Sempron d'AMD est basé sur le cœur de l'Athon 64 et si jusqu'à présent il n'opérait qu'en 32 bits, la dernière révision de son noyau a permis d'introduire le support du 64 bits. Avec l'arrivée de Windows Vista, le 64 bits est semble-t-il appelé à se répandre, c'est pourquoi nous vous conseillons dès à présent un Sempron 3000+ en version 64 bits, cadencé à 1,8 GHz, et ce, pour un budget inférieur à 100 euros.
  • Voir les prix de l'AMD Sempron 64 3000+

Intel Celeron D 341
Alors que le Celeron D d'Intel se trouve encore au format Socket 478 nous opterons pour un modèle en Socket LGA775 histoire de bénéficier des dernières plates-formes et surtout de ménager à votre configuration une porte de sortie pour la mettre à jour à l'avenir. Nous avons arrêté notre choix sur le Celeron D 341, principalement pour des questions de budget puisqu'il est au même prix que le Sempron 3000+. Sa fréquence est de 2,93 GHz et il supporte lui aussi les extensions 64 bits.
  • Voir les prix de l'Intel Celeron D 341

AMD Sempron 3000+ Intel Celeron D 341


Milieu de gamme


AMD Athlon 64 3500+
0000008C00104117-photo-processeur-amd-athlon-64-4000.jpg
Sur le créneau du milieu de gamme, AMD règne en maître, et ce, depuis quelques années déjà... On retiendra ici le seul Athlon 64 3500+ au format Socket 939. On aurait pu partir sur le 3400+, mais celui-ci est en Socket 754 ce qui n'est guère évolutif et le 3200+ en Socket 939 est tout de même un peu faible. Du coup, le 3500+ est le choix le plus judicieux même s'il est un peu cher. Reste qu'il s'agit là du parfait processeur à tout faire et que depuis son passage en gravure 90nm, il devrait en plus ravir les amateurs d'overclocking.
  • Voir les prix de l'AMD Athlon 64 3500+ Socket 939

Intel Pentium M 740
0000007800057435-photo-logo-pentium-m.jpg
Malgré la mainmise d'AMD sur tous les segments de l'offre en matière de microprocesseurs, il est une solution signée Intel qui trouve encore sa place sur le milieu de gamme et ce n'est pas nécessairement le Pentium 4. Nous avons en effet retenu le Pentium M qui par son architecture, sa faible consommation électrique et son échauffement très modéré en fonctionnement, se destine principalement aux mini-PC et autres systèmes qui se doivent d'être silencieux, mais puissants. Histoire de rester cohérent avec le tarif du processeur que nous recommandions précédemment, nous nous limiterons ici au Pentium M 740 cadencé à 1,73 GHz, même si le Pentium M 2,13 GHz a beaucoup de charme.

Alors bien sûr qui dit Pentium M dit carte mère en Socket 479 et donc prix prohibitif vu l'offre limitée. Pour autant le Pentium M a sa place dans des machines que l'on destine avant tout à un usage multimédia de salon, même s'il lui manque encore des fonctions comme le support HyperThreading (ou double core) et les instructions SSE3.
  • Voir les prix de l'Intel Pentium M 740

AMD Athlon 64 3500+ Intel Pentium M 740


Haut de gamme

Pour le segment haut de gamme nous allons distinguer deux types de processeurs : les modèles simple coeur qui se destinent avant tout aux joueurs assidus et les modèles double-coeur pour les utilisateurs exigeants accordant une importance toute particulière au multitâche et à la création de contenu multimédia (comme la vidéo notamment).

AMD Athlon 64 4000+
Premier choix haut de gamme, l'Athlon 64 4000+ qui avec ses 2,4 GHz devrait vous offrir des performances à couper le souffle dans nombre de jeux. Au format Socket 939 il s'accommodera très bien d'une carte mère avec chipset nForce 4 SLI, puisque qui dit processeur haut de gamme dit carte mère haut de gamme. Pour ce qui est des considérations financières, cette bête de course a un prix, qui flirte avec les 400 euros.
  • Voir les prix de l'AMD Athlon 64 4000+

AMD Athlon 64 X2 3800+
Les premiers processeurs double-cœur d'AMD, les Athlon 64 X2, ont fait couler beaucoup d'encre puisqu'ils ont littéralement enterré le Pentium D d'Intel. Si nous aurions aimé mettre un 4800+ dans cette sélection, son prix est toutefois beaucoup trop élevé, nous forçant à nous rabattre sur le modèle 3800+. Cadencé à 2 GHz, l'Athlon 64 X2 3800+ conserve le Socket 939 et profite de 512 Ko de cache par core. Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, le processeur est compatible avec la majorité des chipsets K8 actuels et notamment le plus populaire d'entre eux à savoir le nForce 4. Plutôt performant surtout en multimédia, l'Athlon 64 X2 3800+ se trouve dans les 400 euros...
  • Voir les prix de l'AMD Athlon 64 3800+

AMD Athlon 64 4000+ AMD Athlon 64 X2 3800+
Votre processeur vous donne encore satisfaction ? Mais votre système plante régulièrement et les fonctions de votre carte mère vous limitent sérieusement ? Peut-être est-il temps d'en changer ! Ou alors vous êtes de ceux qui font d'une pierre de coup et envisagez de remplacer non seulement votre CPU mais aussi votre carte mère ? Pas de panique voici notre sélection, fonction des sockets.

Entrée de gamme


Plate-forme AMD - Socket 754 - ECS nForce4-A754
0000006400145034-photo-ecs-nforce-4-socket-754.jpg
Pour les Processeurs Socket 754 de type Athlon 64 et Sempron nous avons retenu une carte mère ECS résolument entrée de gamme. Il s'agit du modèle nForce4-A754 qui commercialisé un peu moins de 80 euros se base tout de même sur un chipset NVIDIA nForce 4 - 4x. On retrouve donc la gestion du bus PCI-Express 16x, la prise en charge du Serial-ATA et le support des modes RAID 0, 1 et RAID 0+1. L'USB 2.0 est également de la partie et ECS propose naturellement une puce audio 5.1 embarquée ainsi qu'un contrôleur réseau Gigabit Ethernet.
  • Voir les prix de l'ECS nForce4-A754

Plate-forme Intel - Socket LGA775 - MSI 915P Neo2-Platinum
0000006400092007-photo-msi-carte-m-re-915p-neo2-plati1.jpg
L'offre entrée de gamme en matière de Cartes mères Intel s'articule aujourd'hui essentiellement autour du chipset i915. Nous avons ici jeté notre dévolu sur la 915P Neo2-Platinum de MSI qui, au format ATX, adopte le chipset Intel i915P, comme son nom le laissait présager. Concrètement la carte est munie d'un Socket LGA775 qui peut accueillir Pentium 4 et Celeron D. Elle supporte la mémoire DDR2 jusqu'à 533 MHz, et adopte le bus PCI-Express. On retrouve sur cette carte 8 ports USB 2.0, le support du Gigabit Ethernet, un composant Intel High Definition Audio pour un son de qualité, ainsi que la gestion du RAID et du Firewire.
  • Voir les prix de la MSI 915P Neo2-Platinum

Milieu de gamme


Plate-forme AMD - Socket 939 - Gigabyte GA-K8N Ultra SLI
0000006400122297-photo-carte-m-re-gigabyte-ga-k8n-ultra-sli.jpg
Afin d'offrir un minimum d'évolutivité tant sur le plan processeur que graphique nous arrêtons notre choix sur une carte mère munie du nForce 4 SLI de NVIDIA. En l'occurrence, un modèle Gigabyte, la GA-K8N Ultra-SLI, qui munit de deux ports PCI-Express 16x pourra accueillir un maximum de deux Cartes Graphiques. On retrouve naturellement toutes les fonctions du nForce 4 avec support Serial-ATA 3Gb/s, pare-feu intégré et prise en charge du RAID. Petit plus Gigabyte : la carte est totalement silencieuse grâce à un simple radiateur sur le chipset. Le FireWire 800 est de la partie et, au cas où les 4 ports SATA gérés nativement par le chipset ne suffiraient pas, Gigabyte en gère un maximum de 8 grâce à cette puce additionnelle. Le prix ? Autour des 120 euros.
  • Voir les prix de la Gigabyte GA-K8N Ultra SLI

Plate-forme Intel - Socket LGA775 - Asus P5LD2
0000006400132322-photo-carte-m-re-asus-p5ld2.jpg
Récemment lancé par Intel, l'i945 représente une évolution en douceur de son prédécesseur, l'i915. Au-delà de quelques raffinements ayant trait au support des processeurs dual-core et à la gestion de la DDR2-667, l'i945 gère le Serial-ATA 3Gb/s ainsi que les classiques comme l'USB 2.0 et le bus PCI-Express. Basée sur l'i945P la P5LD2 d'Asus est munie de quatre connecteurs DDR2 et est complétée d'un composant ICH7R qui permet de profiter de fonctions RAID (Intel nous gâte au passage puisque non content d'avoir accès aux modes RAID 0 et 1, on retrouve les modes 5 et 10). L'audio dépend ici d'un composant Intel High Definition Audio en 7.1. Le budget reste par contre relativement élevé puisqu'il faudra débourser là aussi dans les 120 euros.
  • Voir les prix de l'Asus P5LD2

Haut de gamme

Plate-forme Intel - Socket 479 - Pentium M - Aopen i915Mm-HFS
Dans la rubrique processeur, nous recommandions en milieu de gamme le Pentium M comme alternative à l'Athlon 64. Du fait de son socket spécifique, le Pentium M nécessite une carte mère spécialement conçue pour lui, c'est justement ici que le bât blesse puisque le budget carte mère explose littéralement. Il faudra débourser pas moins de 250 euros pour cette carte mère Aopen qui, basée sur l'i915HM, est l'une des rares à offrir un support du bus PCI-Express. Au format micro-ATX, l'Aopen i915Mm-HFS intègre un circuit graphique intégré (avec d'ailleurs sortie DVI incluse), offre le support de la mémoire DDR ou DDR2 et dispose d'un contrôleur réseau Gigabit Ethernet et d'une puce audio. Le Serial-ATA est bien sûr de la fête avec le RAID et la gestion de l'USB 2.0 et Aopen livre le ventilateur pour le Pentium M.
  • Voir les prix de l'Aopen i915Mm-HFS

Plate-forme Intel - Socket LGA775 - Asus P5WD2 Premium
0000006400127276-photo-carte-m-re-asus-p5wd2-premium.jpg
Si vous disposez déjà d'un processeur Intel Pentium 4 au format Socket LGA775, vous pouvez être amené à souhaiter changer de carte mère, et ce, pour diverses raisons. Sur le créneau haut de gamme, le chipset i955X s'impose de lui-même puisque c'est le seul à être compatible avec les Pentium D, processeurs double-coeur d'Intel. Asus a été parmi les premiers fabricants à proposer une carte mère basée sur ce chipset sous la forme de la P5WD2 Premium. La carte est on ne peut plus complète avec support de la DDR2 800, compatibilité FSB 800/1066, système de refroidissement silencieux et deux slots PCI-Express 16x. On retrouve diverses fonctions bien pratiques avec naturellement la gestion du RAID, et du Serial-ATA 3Gb/s (6 connecteurs), mais aussi un double contrôleur Gigabit Ethernet et une prise en charge audio de type Intel High Definition Audio en 7.1. Tout cela a toutefois un prix qui flirte en moyenne avec les 240 euros.
  • Voir les prix de l'Asus P5WD2 Premium

Plate-forme AMD - Socket 939 - Asus A8N-SLI Premium
0000006400135882-photo-carte-m-re-asus-a8n-sli-premium.jpg
Avec l'A8N-SLI première du nom, Asus avait commis une erreur de conception : adjoindre à la carte un ventilateur chipset beaucoup trop bruyant. Avec la version Premium, le fabriquant a corrigé le tir et le refroidissement est dorénavant totalement passif, donc silencieux. La carte reste munit d'un chipset NVIDIA nForce 4 SLI et propose en conséquence deux ports PCI-Express 16x. Elle offre 4 ports Serial-ATA 3Gb/s gérés par le chipset et 4 ports Serial-ATA 150 gérés par un composant Silicon Image. Dotée d'un double contrôleur réseau Gigabit, la carte offre un circuit audio 7.1 et 4 ports USB 2.0. Son prix reste raisonnable pour du haut de gamme puisqu'il s'élève à « seulement » 180 euros.
  • Voir les prix de l'Asus A8N-SLI Premium
Que vous soyez occasionnel ou joueur invétéré, la carte graphique revêt un rôle primordial puisqu'elle détermine, pour une bonne partie, les performances de vos jeux. Si votre carte graphique est obsolète, les jeux tourneront assez lentement et vous serez obligé de faire des concessions sur la qualité graphique, tant du côté de la résolution que du niveau de détail employé. Ainsi, une GeForce FX 5900 ou un Radeon 9800 Pro pourront tout à fait convenir pour faire tourner le dernier Trackmania, mais s'il s'agit d'exploiter Doom 3, Far Cry ou bien encore F.E.A.R., vous risquez de vous sentir bien vite à l'étroit. Nous avons donc concocté une sélection des Cartes Graphiques en fonction du budget que vous souhaitez y consacrer.

Entrée de gamme


Sapphire Atlantis Radeon X550 - 128 Mo
0000008C00145097-photo-bo-te-sapphire-radeon-x550.jpg
Pour l'entrée de gamme notre choix se porte sur le tout récent Radeon X550 d'ATI ici proposé en version PCI-Express. De type DirectX 9.0, cette puce vous permet de jouer à la plupart des jeux courants dans des conditions raisonnables. Reste qu'il ne faut pas se voiler la face et que si le Radeon X550 est cent fois supérieur à un i915 ou i945G il n'est pas non plus en mesure de faire tourner des jeux comme Doom 3 ou Far Cry en 1600x1200. Notez que Sapphire propose le Radeon X550 avec 256 Mo : le surcoût engendré n'est pas justifié, l'apport des 256 Mo étant nul pour une carte de cette catégorie.
  • Voir les prix de la carte Sapphire Atlantis Radeon X550 - 128 Mo

Milieu de gamme

NVIDIA GeForce 6600 GT : Leadtek WinFast PX6600 GT TDH & MSI NX6600GT-VTD 128
0000007800112837-photo-carte-graphique-leadtek-winfast-px6600-gt-tdh-extreme.jpg
Lancée depuis un an maintenant la GeForce 6600 GT de NVIDIA s'est rapidement adjugée le statut de best-seller dans sa catégorie. Puce DirectX 9.0c, cette GeForce 6 profite du support du Shader Model 3.0, du HDR, du SLI et de la technologie PureVideo. Certes le Shader Model 3.0 n'est pas forcément exploitable dans les hautes résolutions du fait des limitations de la puce, mais il n'empêche que le GeForce 6600 GT a ce petit air de GeForce 4 Ti4200... C'est donc tout naturellement que nous le recommandons en version PCI-Express pour les nouvelles machines et en version AGP pour les configurations existantes qui ont besoin d'un coup de pouce.

Pour le modèle PCI-Express, on retient un modèle Leadtek, la WinFast PX6600 GT TDH 128 Mo qui vous sera livrée avec les jeux Prince Of Persia : L'Ame Du Guerrier et Splinter Cell : Pandora Tomorrow en versions complètes. Côté sorties, la carte dispose d'un connecteur VGA, d'une prise DVI, d'une sortie vidéo, le tout complété par le fameux connecteur SLI.
  • Voir les prix de la carte Leadtek WinFast PX6600 GT TDH 128

0000007800110821-photo-carte-graphique-msi-nx6600gt-vtd128.jpg
Pour la variante AGP, nous optons pour un modèle MSI, la NX6600GT-VTD 128. Dotée d'une sortie VGA, d'un connecteur DVI et d'une prise vidéo, la carte profite de fonctions d'acquisition vidéo. Notez qu'elle nécessite le raccordement d'un connecteur Molex et qu'elle fonctionnera aussi bien avec les systèmes AGP 4x que 8x. Le bundle est quant à lui constitué des jeux Uru : Ages Beyond Myst, XIII et Prince of Persia : Les Sables du Temps.
  • Voir les prix de la carte MSI NX6600GT-VTD 128

Sapphire Hybrid Radeon X800 GTO
Tout nouveau, tout beau, le Radeon X800 GTO représente la septième déclinaison de l'architecture X800. La puce est ici munie de 12 pixels pipelines et d'une interface mémoire 256 bits. Les performances sont au rendez-vous, supérieures même à celles du GeForce 6600 GT, mais le Shader Model 3.0 n'est pas de la partie. Notez au passage que si le GeForce 6600 GT se négocie dans les 160 euros, le Radeon X800 GTO est proposé autour des 200 euros. Pour l'heure disponible uniquement en version PCI-Express, le X800 GTO devrait vous donner satisfaction. On retient ici un modèle Sapphire, l'Hybrid Radeon X800 GTO en version 256 Mo.
  • Voir les prix de la carte Sapphire Hybrid Radeon X800 GTO

Leadtek WinFast PX6600 GT TDH
MSI NX6600GT-VTD 128 (AGP)
Sapphire Hybrid Radeon X800 GTO


Haut de gamme

Asus AX800XL
Vedette incontestée du créneau le Radeon X800 XL incarne la réponse, certes tardive, d'ATI au GeForce 6800 GT de NVIDIA. PCI-Express et munie de 16 pixels pipelines la puce offre de très bonnes performances pour un prix somme toute mesuré. On retient ici le modèle d'Asus, l'AX800XL qui profite de 256 Mo de mémoire GDDR3, d'une double sortie DVI, du jeu Joint Operations : Typhoon Rising et d'une garantie trois ans. Attention toutefois ATI ne devrait plus trop tarder à proposer la relève du X800 XL, avec son futur Radeon X1800 XL...
  • Voir les prix de la carte Asus AX800XL

Point Of View GeForce 7800 GT
0000007800139782-photo-carte-graphique-point-of-view-geforce-7800-gt.jpg
Tout beau, tout chaud, le GeForce 7800 GT est la dernière puce graphique haut de gamme de NVIDIA. Par rapport au modèle GTX, que nous qualifierons de très haut de gamme, la version GT reprend la plupart des fonctionnalités et seul le nombre de pixels pipelines est revu à la baisse (20 au lieu de 24). SLI, Shader Model 3.0, HDR et PureVideo sont encore de la partie pour de très bonnes performances. Reste que cela a un prix : comptez ainsi 400 euros pour le modèle Point Of View, tout de même garanti trois ans. Celui-ci dispose de 256 Mo de mémoire, d'une double sortie DVI et d'un bundle jeu plutôt séduisant composé de Brothers In Arms : Road To Hill 30, Pacific Fighters et Splinter Cell : Chaos Theory.
  • Voir les prix de la carte Point Of View GeForce 7800 GT

Asus AX800XL
Point Of View 7800 GT
000000C800133259-photo-disque-dur-seagate-voiture.jpg
Cartes mémoire, clefs USB, baladeurs et bien sûr Disques durs, aucun de ces produits n'échappe à la course aux Go, devenue nécessaire pour emmagasiner des flots de données toujours plus importants. Les capacités de nos connexions Internet haut débit n'ont de cesse d'augmenter, tout comme la taille de nos photos numériques, de nos vidéos, de nos divers téléchargements et des installations de jeux et d'utilitaires. Si bien qu'un changement de disque dur peut bien souvent s'avérer très pratique, voire parfois indispensable. Nous avons donc réuni ici plusieurs modèles de disques durs intéressants qui pourraient satisfaire vos besoins actuels en matière de stockage.

Pour commencer, il est important de préciser qu'aujourd'hui, les différents disques durs se distinguent sur peu de choses, à savoir : la capacité, l'interface et parfois la garantie. En effet, en règle générale, les performances des différents disques sont souvent très proches (sauf cas exceptionnel, comme celui du Raptor que nous verrons). Notez que les disques présentés ici sont (sauf avis contraire) tous des modèles de type 7200 tours/minute et que les versions S-ATA II sont également compatibles S-ATA.

Petite capacité

0000009600142653-photo-hitachi-microdrive-mini-disque-dur.jpg
Aujourd'hui pour équiper un PC de base, qui pourrait servir uniquement à la bureautique et au surf sur Internet ou éventuellement pour transformer un PC en un petit serveur de fichiers, un disque dur de 80 Go est suffisant. Dans ce cas, le modèle 7200 tours/minute 80 Go - IDE de Western Digital à moins de 50 euros, reste un bon choix d'autant plus que ce modèle est désormais couvert par une garantie de 3 ans.

Pour les utilisateurs un peu plus exigeants en terme de performances et qui n'ont pas souvent l'habitude de Défragmenter leurs disques, le même modèle Western Digital 80 Go - IDE, avec cette fois-ci 8 Mo de mémoire cache peut être un achat intéressant à moins de 60 euros.
  • Voir les prix du Western Digital 80 Go IDE 2 Mo de cache (à partir de prixsh:2651)
  • Voir les prix du Western Digital 80 Go IDE 8 Mo de cache (à partir de prixsh:70952)

Enfin, si vous êtes à la pointe de la technologie, mais que vous n'éprouvez pas forcément le besoin de disposer d'une très grosse capacité de stockage, le modèle Hitachi T7K250 - 80 Go - 8 Mo de cache - compatible Serial-ATA II est une alternative très intéressante.
  • Voir les prix du Hitachi T7K250 80 Go Serial-ATA II (à partir de prixsh:113417)

Western Digital 80 Go IDE
Hitachi 80 Go Serial-ATA II 8 Mo de cache


Capacité moyenne

00C8000000142520-photo-hitachi-mickey-8-go.jpg
Pour une utilisation très diverse (jeux, téléchargements, bureautique) et assez fréquente, les utilisateurs doivent se tourner davantage vers un modèle de type 160, 200 Go voire 250 Go. Pour une machine qui ne supporte que de l'IDE, un disque Hitachi T7K250 160 Go - 8 Mo remplira bien sa mission. Pour les machines qui le supporte, une version Serial-ATA II compatible NCQ existe également, elle offre un petit gain appréciable en terme de performances. Ces disques sont proposés à moins de 90€ TTC.
  • Voir les prix du Hitachi T7K250 160 Go IDE 8 Mo de cache (à partir de prixsh:107854)
  • Voir les prix du Hitachi T7K250 160 Go Serial ATA-II 8 Mo de cache (à partir de prixsh:106062)

Pour les petits budgets qui souhaitent avant tout miser sur la capacité, Maxtor propose un modèle IDE 200 Go - 8 Mo à moins de 80 euros TTC garanti 3 ans. En Serial-ATA II (également compatible S-ATA), Western Digital nous propose le WD2000JS avec 8 Mo de mémoire cache et la même garantie de 3 ans.
  • Voir les prix du Maxtor 200 Go IDE 8Mo de cache (à partir de prixsh:24256)
  • Voir les prix du Western Digital 200 Go Serial-ATA II 8 Mo de cache (à partir de prixsh:107680)

Enfin, pour les utilisateurs plus gourmands et plus exigeants en terme de performances, Maxtor propose un modèle 250 Go avec 16 Mo de cache à moins de 100 euros et toujours une garantie de 3 ans. Pour les « allergiques » à Maxtor, on notera qu'Hitachi / Western Digital vendent des modèles 250 Go à des prix similaires, mais avec seulement 8 Mo de mémoire cache.
  • Voir les prix du Maxtor DiamondMax 250 Go Serial-ATA 16 Mo de cache (à partir de prixsh:87360)
  • Voir les prix du Maxtor DiamondMax 250 Go IDE 16 Mo de cache (à partir de prixsh:87363)
  • Voir les prix du Hitachi 250 Go IDE 8 Mo de cache (à partir de prixsh:29126)
  • Voir les prix du Western Digital 250 Go IDE 8 Mo de cache (à partir de prixsh:26687)
  • Voir les prix du Hitachi 250 Go Serial-ATA 8 Mo de cache (à partir de prixsh:70023)
  • Voir les prix du Hitachi 250 Go IDE 8 Mo de cache (à partir de prixsh:107855)

Hitachi Deskstar T7K250 160 Go IDE 8 Mo de cache
Maxtor 200 Go IDE 8 Mo de cache
Maxtor 250 Go Serial-ATA 16 Mo de cache


Grosse capacité et 10 000 tours/minute

000000C800133261-photo-disque-dur-seagate-jeux.jpg
Pour les utilisateurs qui ont l'habitude de stocker beaucoup de données, qui téléchargent beaucoup, en installant beaucoup de jeux, d'utilitaire et/ou en travaillant sur photos / vidéos numériques imposantes, il peut être très intéressant d'investir dans un modèle de 300 ou de 400 Go. Maxtor est, une fois de plus, l'un des seuls fabricants à proposer un modèle avec 16 Mo de mémoire (garanti 3 ans), ce qui peut s'avérer pratique surtout avec un disque d'une telle capacité, qu'on hésitera souvent à défragmenter, faute de temps.

Maxtor est toujours moins cher avec des modèles IDE et S-ATA proposés respectivement aux tarifs de 127 et 135 euros TTC. Seagate propose toutefois des disques dans cette gamme de prix, mais se contente de 8 Mo de mémoire cache.
  • Voir les prix du Maxtor Maxline III 300 Go IDE 16 Mo de cache (à partir de prixsh:87347)
  • Voir les prix du Maxtor Maxline III 300 Go Serial-ATA 16 Mo de cache (à partir de prixsh:86729)
  • Voir les prix du Seagate 300 Go IDE 8 Mo de cache (à partir de prixsh:98770)
  • Voir les prix du Seagate 300 Go Serial-ATA 8 Mo de cache (à partir de prixsh:96805)

En matière de disques de 400 Go, Western Digital propose un modèle Serial-ATA intéressant avec 16 Mo de cache et à moins de 280 euros TTC. Pour les budgets un peu plus limités et pour ceux qui doutent de l'intérêt des 16 Mo de mémoire cache, on trouve également des modèles Hitachi / Seagate avec « seulement » 8 Mo pour moins de 270 eurosen versions S-ATA et IDE, avec une garantie de 3 ans.
  • Voir les prix du Western Digital 400 Go Serial-ATA 16 Mo de cache (à partir de prixsh:112024)
  • Voir les prix du Hitachi 400 Go IDE 8 Mo de cache (à partir de prixsh:87364)
  • Voir les prix du Hitachi 400 Go Serial-ATA 8 Mo de cache (à partir de prixsh:84670)
  • Voir les prix du Seagate 400 Go IDE 8 Mo de cache (à partir de prixsh:98287)
  • Voir les prix du Seagate 400 Go Serial-ATA 8 Mo de cache (à partir de prixsh:96806)

Pour finir, on peut évoquer le cas un peu spécial du Western Digital Raptor. Ce disque est principalement destiné aux utilisateurs très exigeants en matière de performances. Car, en effet, ce modèle Serial-ATA grâce à sa vitesse de rotation de 10 000 tours/minute, offre des performances hors du commun. Malheureusement, pour en profiter, il faudra composer avec sa capacité très réduite (76 Go maximum) et un prix assez élevé : comptez au minimum 170 euros pour le 76 Go.
  • Voir les prix du Western Digital Raptor 74 Go Serial-ATA 10 000 tours/minute (à partir de prixsh:71997)

Maxtor Maxline 300 GO IDE 16 Mo de cache
Seagate 400 Go IDE 8 Mo de cache
Western Digital 400 Go Serial-ATA 16 Mo de cache

Quelle capacité ?

00C8000000057264-photo-m-moire.jpg
À l'heure actuelle, la principale préoccupation des acheteurs lorsqu'ils se penchent sur la mémoire est de savoir de combien de Mo, voire de Go, présents dans des petites barrettes, ils vont avoir besoin pour leurs activités numériques. C'est à cette, ô combien essentielle question, que nous allons tenter de répondre ici.

Aujourd'hui, il faut savoir que 256 Mo (à partir de 18,90 euros) constitue un « minimum vital », dirons-nous, pour faire fonctionner un système comme Windows XP. Malheureusement et comme vous vous en doutez, ce minimum n'est pas vraiment souhaitable. En effet, avec 256 Mo, le système passera son temps à charger sur le disque dur pour lancer la moindre application et le terme « multitâche » perdra rapidement son sens.

Ainsi, il est plutôt conseillé aux utilisateurs qui souhaitent faire de la bureautique, du surf sur Internet et un peu de jeux, d'opter directement pour une capacité de 512 Mo (à partir de 33,90 euros). Si vous êtes un gros joueur et que vous avez tendance à lancer une multitude d'applications, une capacité d'un Go (à partir 69,90 euros) vous offrira un confort d'utilisation appréciable.

Pour ceux qui souhaitent être vraiment à l'aise et qui se préparent dès à présent à accueillir les titres 3D de demain, une capacité de 2 Go (à l'aide de deux barrettes de 1 Go - soit 2 x 69,90 euros) n'est pas un luxe et devrait vous offrir un confort sans précédent. Les spécialistes qui travaillent sur des photos numériques et/ou des vidéos numériques de taille importante ont également intérêt à privilégier une telle quantité de mémoire.

DDR ou DDR2 : telle est la question !

00135949-photo-promo-ddr2.jpg
Pour le moment, les choses sont assez simples. La plupart des plateformes Intel récentes et à venir exploitent de la mémoire DDR2. Donc si vous avez un processeur Pentium 4 ou Pentium D récent, il y a de fortes chances pour que vous soyez dans l'obligation de vous tourner vers de la DDR2.

Dans le cas d'AMD, le choix est encore plus simple, puisque toutes les plateformes AMD exploitent de la mémoire DDR à 400 MHz. Bien entendu, les choses devraient évoluer en 2006 car AMD devrait (enfin ?) basculer vers la DDR2, comme Intel, mais pour le moment ce n'est pas vraiment d'actualité.

En terme de prix, les tarifs se sont équilibrés, ainsi la mémoire DDR2 est au même prix que la DDR. En ce qui concerne les performances, la DDR2 devrait logiquement s'avérer plus véloce grâce à ses fréquences plus élevées, mais, hélas, ses temps d'accès la pénalisent bien souvent.

Quelle marque ?

00FA000000134718-photo-samsung-m-moire-ddr-2-90-nanom-tres.jpg
La marque, pour l'utilisateur de base n'a pas réellement d'importance. La plupart des barrettes, y compris les modèles « sans-marque » fonctionnent généralement bien sur les Cartes mères de grands fabricants à condition de ne pas faire d'overclocking et de ne pas trifouiller aux paramètres mémoire dans le BIOS.

Cependant, si vous préférez profiter d'une sécurité supplémentaire en terme de fiabilité, sans vous ruiner, nous vous conseillons plutôt des modèles de type Samsung, qui restent bon marché. Pour ce qui est des autres marques, qui s'adressent plutôt aux utilisateurs avertis en proposant des modèles adaptés à l'overclocking ou l'optimisation des performances, nous allons les évoquer dans notre paragraphe suivant.

Pour les utilisateurs avertis

00FA000000139657-photo-m-moire-ocz-gold-gx-1go-ddr-pc3500-cas2-dual-channel.jpg
Si vous souhaitez profiter de performances améliorées sur votre machine, il est toujours possible de jouer sur les caractéristiques de la mémoire et notamment sur leurs temps d'accès ou « timings ». Aujourd'hui, la plupart des utilisateurs de base peuvent se contenter d'une mémoire de type CAS 2,5 (CAS 4 pour de la DDR2), qui offre des performances honorables, sans être exceptionnelles. Les utilisateurs qui souhaitent optimiser les performances de leur système peuvent se pencher sur du CAS 2 (CAS 3 pour de la DDR2)... Vous l'aurez compris, le CAS est inversement proportionnel au prix, car un « petit CAS » demande des puces de bien meilleure qualité, capable de supporter des temps d'accès rapides.

À ces notions de « CAS », il faut encore ajouter celle de la fréquence. Aujourd'hui, en matière de DDR classique on se contente de 400 MHz (ou DDR400) et de 533 MHz pour la DDR2 (ou DDR2 533). Dans le cas de l'overclocking, certains utilisateurs peuvent avoir besoin de mémoires plus véloces en terme de fréquences. Actuellement, pour ce genre de pratiques il faut employer de la mémoire à des fréquences dites « non-officielles », de 434 MHz à 1 GHz (dans le cas de la DDR2). De manière générale, disons que c'est à l'utilisateur de peser le pour et le contre en fonction de ses besoins. CAS et fréquence ont de toute façon une influence sur le prix et les meilleures mémoires coûtent évidemment très cher.

La plupart des fabricants que sont OCZ, Corsair, Kingston, Geil, Twinmos ou Kingmax ont fait de la mémoire pour utilisateurs avertis, leur cheval de bataille. Ils proposent ainsi des modèles avec des fréquences et des temps d'accès divers et variés.

Bureautique

Microsoft Works 8
Pour la bureautique, Microsoft s'avère presque incontournable. Au fil du temps, le géant du logiciel a en effet su imposer ses solutions en évinçant un à un ses concurrents (ou presque). Du coup, nous retenons deux applicatifs bureautiques pour notre guide. Pour le grand public, qui ne passera que quelques heures par mois à concevoir des documents, Works 8.0 un logiciel bureautique intégré semble tout indiqué. Il regroupe un traitement de texte, un tableur, une modeste base de données ainsi qu'un calendrier. Très graphique, Works est facile d'approche grâce à un module regroupant les projets que l'on peut concevoir avec son aide.

0000011800145116-photo-microsoft-works-8-0.jpg

  • Voir les prix de Microsoft Works 8.0 (à partir de )

Microsoft Office 2003
Pour les plus exigeants, mais aussi pour les étudiants qui doivent parfois réaliser des présentations PowerPoint et autres travaux sous Word, la suite Microsoft Office s'impose là encore. On retient la version standard qui propose la plupart des modules usuels à savoir Microsoft Word, Microsoft Excel, Microsoft Outlook et Microsoft PowerPoint tous en version 2003. En plus d'un look revu et corrigé, dans les tons de bleu, Office 2003 a introduit quelques améliorations avec la gestion du XML et d'autres changements plus subtils. Les gros changements concernent principalement Outlook dont la gestion des fichiers PST a notamment été revue puisqu'on peut désormais dépasser les 2 Go. Seul regret, Office 2003 Standard n'intègre pas Access, l'application de SGBDR, et le prix est assez prohibitif... plus de 500 euros pour la version complète !

0000011800083207-photo-mso-2003-word-2003-5.jpg

Interface de Microsoft Word 2003

  • Voir les prix de Microsoft Office 2003 Edition Standard (à partir de )

Microsoft Works 8.0
Microsoft Office 2003


Encyclopédies

Microsoft Encarta 2006
Pour les encyclopédies, on retiendra deux logiciels visant des publics radicalement différents : on a tout d'abord Microsoft Encarta dont la version 2006 vient tout juste de sortir. Outre un lifting de l'interface et une mise à niveau des quelque 36 000 articles, cette nouvelle mouture voit son prix divisé par deux par rapport aux éditions précédentes. Une édition junior est également proposée avec un contenu adapté aux enfants, et la barre d'outils Encarta s'intègre non seulement à la barre des tâches Windows mais aussi à Internet Explorer.

0000011800144964-photo-guide-rentr-e-2005-logiciels-microsoft-encarta-2006.jpg

Interface de Microsoft Encarta 2006

  • Voir les prix de Microsoft Encarta 2006 (à partir de )

Encyclopedia Universalis 10
Beaucoup plus littéraire, et n'ayant rien à voir avec Encarta, l'Encyclopedia Universalis 10 est la référence en matière de contenu lorsqu'il s'agit d'encyclopédies multimédias. Son moteur de recherche a été grandement amélioré et l'encyclopédie vit avec son temps grâce à des compléments internet sur la plupart des articles. Rapide et profitant d'une interface sobre mais efficace, l'Encyclopedia Universalis 10 est facturée près de 150€ ; c'est peut-être là le prix de la connaissance ?

0000011800144967-photo-guide-rentr-e-2005-logiciels-encyclopedia-universalis-10.jpg

Encyclopedia Universalis 10

  • Voir les prix de l'Encyclopedia Universalis 10 (à partir de )

Microsoft Encarta 2006
Encyclopedia Universalis 11


Logiciels de retouche photo

Adobe Photoshop Elements 3.0
Depuis qu'Adobe a réalisé qu'il fallait proposer au grand public un logiciel de retouche photo dont l'interface est accessible à tous, et bien différente de celle de l'usine à gaz qu'est Photoshop, le succès est enfin au rendez-vous ! Adobe Photoshop Elements 3.0, qui aura bientôt un successeur, est sans aucun doute l'un des plus puissants outils de retouche photo grand public. Non content de supporter les fichiers Raw issus des appareils numériques, Photoshop Elements 3.0 dispose d'un correcteur de ton, de divers outils de correction automatique, d'un module permettant de créer des diaporamas et d'un gestionnaire d'album intégré avec fonction d'archivage sur CD ou DVD.

0000011800144963-photo-guide-rentr-e-2005-logiciels-adobe-photoshop-elements.jpg

Inteface d'Adobe Photoshop Elements 3.0

  • Voir les prix d'Adobe Photoshop Elements 3.0 (à partir de [prixsh:90515)

Corel PaintShop Pro X
Fraîchement débarqué, Paint Shop Pro X fait maintenant partie du catalogue Corel. Cette nouvelle version profite d'une interface largement améliorée et policée avec des icônes et des menus beaucoup plus clairs pour tout un chacun. La gestion des fichiers en CMJN et des profils couleur ICC est enfin de la partie, et Corel propose diverses améliorations comme une barre d'activité qui regroupe sur le côté gauche de la fenêtre diverses fonctions avec une aide pas à pas. La fonction de correction automatique des photos a été allégée (moins de traitements sont appliqués) et Corel en profite pour introduire une fonction de correction intelligente qui suggère les corrections nécessaires sans les appliquer par défaut. Paint Shop Pro X est également accompagné de Corel Photo Album 6.0, un logiciel de catalogage de vos photos numériques.

0000011800144965-photo-guide-rentr-e-2005-logiciels-corel-paint-shop-pro-x.jpg

Interface de Corel PaintShop Pro X

  • Voir les prix de Corel Paint Shop Pro X (à partir de )
  • Voir les prix de la mise à jour de Corel Paint Shop Pro X (à partir de )

Microsoft Photo 2006 Suite Edition
Sortie à la fin du mois d'août, la version 2006 de Microsoft Photo Suite Edition apporte quelques nouveautés, mais pas de changement radical. L'outil de création de diaporama simplifié passe pour l'occasion en version 3.1, et il s'agit de Microsoft PhotoRécit. Du côté de Photo Suite on a droit à de nouvelles options d'archivage et à des fonctions améliorées pour le redimensionnement des photos. Un effet noir et blanc apparaît également et on retrouve une interface structurée avec, sur l'extrémité gauche, les liens vers les fonctions usuelles et sur le côté droit un aperçu des images ouvertes.

0000011800144966-photo-guide-rentr-e-2005-logiciels-microsoft-photo-2006-suite-edition.jpg

Interface de Microsoft Photo 2006 Suite Edition

  • Voir les prix de Microsoft Photo 2006 Suite Edition (à partir de )

Adobe Photoshop Elements 3.0
Corel Paint Shop Pro X
Microsoft Photo 2006 Suite Edition


Antivirus et sécurité

Non nous n'oublions pas les logiciels antivirus et sécurité, devenus indispensables de nos jours. Seul problème, de taille, les deux éditeurs les plus importants que sont et sont en plein renouvellement de leur gamme, et les versions 2006 de leurs outils (Norton Antivirus, McAfee Internet Security, Norton AntiSpam, etc.) ne vont plus tarder à montrer le bout de leur nez. Du coup, il nous semble plus prudent d'opter pour le statu quo en attendant ces sorties importantes. Vous aurez dans quelques temps toutes les cartes en main pour faire un choix réfléchi entre les solutions Symantec, celles de McAfee ou bien encore celles des logiciels « tiers » comme ceux d'Eset (NOD32) ou de Kaspersky.Pas facile de faire son choix dans la jungle des logiciels gratuits. Pourtant, on y trouve des perles qui n'ont pas grand-chose à envier à leurs équivalents commerciaux, et ce, quel que soit le domaine. Que ce soit pour rédiger votre courrier, faire vos comptes, organiser votre semaine, retoucher et classer vos photos, gérer vos mp3, parler à vos proches aux quatre coins de la planète ou faire le tour du globe depuis votre fauteuil ou vous apporter le café et les croissants dans votre lit le dimanche matin, vous trouverez, dans cette sélection, un outil pour chacune de ces tâches... sauf une.

La bureautique

Difficile d'échapper à Microsoft Office dans le domaine de la bureautique tant les formats de fichier de sa suite bureautique sont répandus, voire incontournables. Fort heureusement pour les utilisateurs n'ayant pas les moyens d'acheter la coûteuse suite, il est facile de trouver des alternatives gratuites capables de gérer ces documents qui vous permettent de ne pas être isolés devant ces formats propriétaires.

OpenOffice.org
OpenOffice.org vient immédiatement à l'esprit lorsqu'on pense à une suite bureautique gratuite. La suite libre issue de StarOffice de Sun comporte tout ce que l'on est en droit d'attendre de tels logiciels ; ainsi, un traitement de texte, un tableur, un logiciel de présentation et encore un éditeur de graphiques sont de la partie. Mais surtout, Openoffice.org brille par sa compatibilité avec les fichiers de la suite de Microsoft : les documents Word, Excel ou Powerpoint sont pris en charge en ouverture comme en enregistrement. La compatibilité n'est pas parfaite, mais suffisante pour partager ces formats incontournables avec votre entourage.

EssentialPIM
OpenOffice.org remplace en partie Microsoft Office, mais ne propose pas d'équivalent à Outlook. Pour cette tâche, EssentialPIM s'avère être un choix pertinent. Cet agenda propose une interface agréable et proche de celle du logiciel de Microsoft. Il permet d'ailleurs d'importer et exporter vos contacts et vos rendez-vous Outlook. Il ne pourra en revanche le remplacer pas totalement puisqu'il n'intègre pas de client de messagerie. En dehors de cet « oubli », EssentialPIM est un agenda tout ce qu'il y'a de plus complet qui gère l'ajout de rendez-vous, de tâches ou de notes avec facilité.



Pour exploiter Internet

Navigateurs, clients de messagerie instantanée, VoIP... le Net est le cadre d'une bataille rangée entre grands groupes et petits outsiders. Au cœur de ce terrain de bataille, on trouve les utilisateurs, parfois coincés entre des protocoles de communication incompatibles entre eux, des problèmes de sécurité toujours plus présents et des possibilités toujours accrûes. Notre sélection Internet devient donc un véritable kit de survie pour surfer en toute sécurité et communiquer efficacement avec vos proches ou vos collègues.

Mozilla Firefox
On ne présente plus Mozilla Firefox, le « petit » navigateur qui monte : en un an d'existence, le panda rouge/renard a réussi à grignoter de précieuses parts de marché au champion en titre, Internet Explorer. Les raisons de son succès ? Une sécurité accrue, un système de navigation par onglets (même s'il n'est pas le premier du genre à les utiliser) et la possibilité de lui ajouter de nombreuses extensions. Parmi ces dernières, on peut recommander Scrapbook qui permet de conserver n'importe quel fragment de page web (ou même une page entière) d'un simple glisser-déplacer du paragraphe ou de la photo sélectionnée dans le panneau latéral du navigateur et de les classer dans une arborescence. Les mélomanes se pencheront sur FoxyTunes qui contrôle votre lecteur multimédia via une barre très discrète en bas de la fenêtre de navigation, d'autant plus efficace que l'extension est compatible avec une grande variété de lecteurs multimédia, du plus connu au plus obscur.

Mozilla Thunderbird
Cousin du renard/panda rouge, le client de messagerie de la fondation Mozilla applique la même recette gagnante en mettant l'accent sur la sécurité : sa plus grande vigilance vis-à-vis des mails au format HTML et son filtre AntiSpam intégré en font un choix judicieux face à un Outlook Express exposé à de nombreuses attaques de vers. L'importation automatique de vos paramètres facilite d'ailleurs la transition vers Thunderbird. La facilité d'utilisation et les fonctionnalités offertes ne sont pas en reste. En plus de votre courrier et des traditionnels newsgroups, Thunderbird fait également office de lecteur de flux RSS pour vous permettre de coller à l'actualité de vos sites ou blogs préférés.

Miranda
Comment faire quand vos proches sont éparpillés entre MSN, ICQ, AIM ou ? Tendez votre oreille qu'on y glisse la solution... installer Miranda ! Léger, débarrassé des publicités et des wizz en tous genres qui peuvent devenir quelque peu envahissants, Miranda « parle » aux principaux protocoles de messagerie instantanée ; il vous permet d'afficher tous vos contacts dans la même fenêtre et d'utiliser un seul logiciel pour communiquer avec eux. Le logiciel ne remplace pas totalement les clients respectifs pour leurs fonctionnalités plus avancées telles que la visioconférence, mais l'essentiel est là et vous pourrez converser efficacement avec tous vos proches, quel que soit le logiciel qu'ils utilisent.

Skype
Devenu quasi incontournable, Skype permet à des utilisateurs des quatre coins de la planète de converser ensemble comme s'ils étaient dans la même pièce. Son secret ? Utiliser le peer to peer pour relier les utilisateurs plutôt qu'un serveur centralisé. Concrètement, Skype est surtout enfantin à utiliser. Créez un compte, ajoutez vos amis, branchez votre micro/casque et vous voilà prêt à dialoguer avec cinq personnes simultanément, avec une très bonne qualité audio. Skype permet également d'appeler des numéros internationaux à des tarifs compétitifs.



Pour rester en sécurité

La fiabilité des systèmes et notamment celle de Windows étant ce qu'elle est, il devient dangereux de sortir découvert. Les attaques se multiplient et les antivirus et autres pare-feu se vendent comme des petits pains. Fort heureusement, certains éditeurs placent la protection des utilisateurs avant le profit et proposent une version gratuite de leurs produits.

Avast!
Un antivirus gratuit pour une utilisation personnelle, 100% fonctionnel et performant sans pour autant monopoliser vos ressources ? C'est ce que propose Avast 4 Home. On cherche l'arnaque, la limitation cachée, mais il n'y en a pas. L'interface est simple, la protection est efficace, les mises à jour de la base de données sont régulières et des petits plus appréciables tels que des boucliers pour votre logiciel de messagerie instantanée ou votre client P2P viennent compléter le tableau.

Kerio Personal Firewall
Même pour les utilisateurs de Windows XP SP2, il est toujours bon d'avoir un firewall externe. Kerio Persona Firewall est une référence du genre et s'avère même plus fiable que Zone Alarm. Il se distingue notamment par un système de prévention des attaques qui détecte les comportements de votre machine qui pourraient être provoqué par une attaque. La version gratuite du firewall est illimitée dans le temps et possède pratiquement toutes les fonctionnalités de la version payante, hormis quelques options de protection de la vie privée (blocage des pop-ups, contrôle de la collecte d'informations personnelles ...).



Utilitaires divers

Pour dépanner son PC, décompresser une archive au format obscur, copier des fichiers ou graver un CD, on a toujours besoin d'un petit utilitaire léger et fonctionnel sur soi. Ici, pas d'usine à gaz qui fait tout sauf le café, juste de petits outils qui font leur travail correctement.

7-Zip
Il est de plus en plus délicat de trouver un bon logiciel de compression/décompression gratuit puisqu'ils ont la fâcheuse tendance de devenir payant les uns après les autres. Cela a peu de chances d'arriver à 7-Zip puisque ce dernier est un logiciel libre. Malgré une interface qui peut paraître un peu trop minimaliste au premier abord, 7-Zip n'a non seulement pas grand-chose à envier à ses concurrents payants, mais il propose en plus un nouveau format de compression ouvert et très performant.

Free Commander
Le traditionnel explorateur Windows prend un sérieux coup de vieux avec Free Commander. Ce gestionnaire de fichiers léger et efficace gère le double fenêtrage à la Norton Commander (affichage de deux dossiers différents simultanément) et propose plusieurs outils intégrés tels que des modules de synchronisation de deux dossiers ou de compression et décompression de fichiers.

Burn At Once
Très loin des « monstres sacrés » commerciaux que sont Nero ou Easy CD Creator, Burn At Once est un tout petit logiciel de gravure qui ne sait faire que ça. Peu d'options, une interface minimaliste, mais les fonctions essentielles sont là : création d'un CD de données ou audio (à partir de fichiers wav, MP3, ogg ou flac), gravure ou création d'une image ISO. Bref, rien que le strict minimum nécessaire et on aime ça !



À emporter !

Emporter avec soi tous les logiciels nécessaires pour surfer, vérifier vos mails, écouter de la musique, visionner des films ou réaliser des tâches bureautiques ? Et pourquoi ne pas emporter un système d'exploitation tout entier ? Pourquoi pas en effet, et c'est justement ce que nous vous proposons ici !

Knoppix Azur
Les « Live CD » sont des distributions Linux tenant sur un CD que vous pouvez lancer sur votre ordinateur sans aucune installation. L'intérêt ? Disposer en permanence d'un système d'exploitation complet comprenant tous les logiciels nécessaires (bureautique, Internet, multimédia, jeux...). Knoppix est une référence dans le genre. Cette distribution Linux basée sur KDE est tout à fait agréable à utiliser et fonctionnelle, et vous permet de sauvegarder vos fichiers et paramètres personnels sur une clé USB.


Framakey
Si Linux vous fait peur, vous pouvez toujours disposer de la crème du logiciel libre sur votre clé USB, et utiliser OpenOffice.org, Firefox, Thunderbird et d'autres logiciels (lecteurs multimédia, éditeur de texte) et les utiliser sur n'importe quel PC, sans la moindre installation. La version complète contenant OpenOffice.org nécessite une clé de plus de 200 Mo mais une version « lite » contient néanmoins AbiWord, un traitement de texte compatible Microsoft Word.

Retouche et gestion de photos

Les bons logiciels gratuits sont légion dans le domaine de la retouche et de la gestion de photos et il est difficile d'en établir une sélection sans écarter un logiciel de qualité. Nous avons donc choisi une référence du genre plutôt orientée « power user », mais aussi un outsider qui possède certaines qualités pouvant séduire un public plus large.

The Gimp
Malgré sa relative complexité et son interface typiquement « unixienne », The Gimp est un excellent logiciel de retouche photo qui n'a pas grand-chose à envier à des logiciels payants tels que Paint Shop Pro ou Photoshop. Au programme, une interface assez rebutante au premier abord, mais dotée de très nombreuses possibilités d'édition qui permettent d'obtenir d'excellents résultats à condition d'y passer du temps. Les habitués de Photoshop allergiques à la multiplication de fenêtres et de palettes peuvent essayer GimpShop, une version détournée imitant la disposition des fenêtres et des menus du logiciel d'Adobe.

Paint.net
Nouveau venu, Paint.net a été créé dans le but de remplacer l'antique Paint de Microsoft, mais il dépasse cet objectif initial et s'apparente en fait à un véritable logiciel de retouche, susceptible de séduire les utilisateurs rebutés par The Gimp. Bien qu'étant en anglais, il dispose en effet d'une interface plus claire et des fonctionnalités moins nombreuses, mais peut-être plus adaptées pour des retouches de base. On appréciera notamment les palettes qui deviennent transparentes lorsqu'elles ne sont pas utilisées.

XNView
Véritable trousse à outil de la gestion de photos numériques, XNView gère 400 formats en importation et 50 en exportation, et permet de visionner, mais aussi de retoucher, de convertir ou de renommer des images en série. En contrepartie, si son utilisation peut paraître quelque peu rebutante du fait d'une interface touffue, néanmoins, la puissance est au rendez-vous !

Picasa
Impressionnant, c'est le mot qui vient immédiatement à l'esprit lorsque l'on lance Picasa ! Le logiciel racheté par Google propose une interface tellement léchée et intuitive qu'il faut se pincer pour bien comprendre qu'il est gratuit. Importation de photos depuis votre appareil, affichage de votre collection avec zoom avant et arrière en temps réel sur les vignettes, retouches, diaporama, tout est d'une simplicité et d'une fluidité déconcertante. Bonne nouvelle pour compléter ce réjouissant tableau d'ensemble : l'arrivée très récente d'une version française. Picasa s'intègre également avec Blogger, le service de blogs de Google et vous permet de partager et commenter vos photos avec le logiciel Hello du même éditeur.



Pour le multimédia

Comment gérer ses mp3 et visualiser ses vidéos sans passer par les « incontournables » Windows Media Player ou iTunes ? Nous avons tenté de nous concentrer sur des alternatives un peu moins répandues, mais gérant un plus grand nombre de formats, des plus répandus aux plus obscurs.

Winamp
Le pionnier des lecteurs multimédia a encore des qualités à revendre et demeure un excellent compromis entre puissance et simplicité d'utilisation. Fort de son expérience, Winamp gère aujourd'hui un très grand nombre de formats audio et vidéo et peut être personnalisé par des centaines de plug-ins et de skins, ce qui en fait une alternative de choix aux poids lourds que sont devenus Windows Media Player, Real Player ou iTunes. Un doute plane sur son avenir depuis le rachat de Nullsoft par AOL et le départ des développeurs originaux, mais il semble être encore d'actualité puisqu'une version 5.1 vient de voir le jour.

The Godfather
Gérer une large collection de fichiers MP3 n'est pas forcément une chose facile lorsqu'ils ne sont pas « taggés » correctement. La plupart des lecteurs multimédias possèdent des fonctionnalités d'édition des tags mais aucun n'arrive à la cheville de The Godfather, un logiciel dédié à cette tâche. A la main ou en recherchant les informations sur les bases de FreeDB ou AMG, The GodFather viendra à bout de vos fichiers les plus mal renseignés. En plus de ses puissantes fonctionnalités de « retaggage » et de renommage de vos fichiers audio, The GodFather fait aussi office d'encodeur MP3 ou OGG.

Media Portal
Alternative gratuite et libre à l'édition Media Center de Windows ou Power Cinema de Cyberlink, Media Portal transforme votre PC en « moviebox », vous permettant de regarder et enregistrer la télé, écouter votre musique, lire vos vidéos ou visualiser vos photos depuis une interface agréable et contrôlable par une télécommande pour PC. La configuration du logiciel est un peu pénible, mais le résultat en vaut le détour : pour une première version, Media Portal s'en tire honorablement face à ses concurrents payants.



Côté culture...

Eh oui ! Qui dit rentrée dit cours, professeurs, devoirs... Étant donné qu'il est difficile de présenter une sélection exhaustive d'éducatifs dans chaque matière, nous avons opté pour une sélection à même de répondre aux besoins les plus courants. Pour des logiciels plus spécifiques, la logithèque Clubic accueille désormais une section dédiée, contenant de nombreux logiciels pour tous les âges et dans toutes les matières. Vous pouvez y accéder depuis cette page.

Jargon informatique
Pas toujours facile de s'y retrouver dans les termes barbares du monde informatique. Pour ceux qui n'en peuvent plus de tous ces acronymes et autres anglicismes, Jargon Informatique est une manière amusante et néanmoins instructive de perfectionner ses connaissances. Grâce à ses définitions souvent empreintes d'un humour assez corrosif, votre PC devient un peu moins obscur. Le dictionnaire comprend un très grand nombre de termes et propose un filtrage par catégories très précis.

Freelang
Lassés de chercher un mot dans votre monumental Harrap's ? Le projet Freelang a pour but de mettre à disposition des dictionnaires bilingues dans toutes les langues y compris les moins courantes. Une fois le logiciel (rudimentaire, mais efficace) en place, vous n'avez plus qu'à installer un des dictionnaires disponibles et les consulter le plus simplement du monde : entrez un mot et la traduction apparaît dans la colonne de droite de l'interface. Les dictionnaires sont encore incomplets, mais ils pour avantage de proposer des expressions courantes, ce qui peut vous éviter de faire du mot à mot, souvent impardonnable.

Google Earth
Faire le tour du monde depuis votre ordinateur est une réalité avec Google Earth, un logiciel tellement fascinant qu'il a littéralement pulvérisé tous nos records de téléchargement depuis sa mise en ligne. À mi-chemin entre un globe terrestre virtuel et un guide urbain planétaire, Google Earth permet de tourner autour d'une vue 3D de notre planète et d'en visualiser les moindres détails, jusqu'aux reliefs et aux rues des villes ! Malheureusement, l'Europe est (pour l'instant ?) délaissée, même si on obtient tout de même des vues assez détaillées de Paris ou Londres. De quoi jeter définitivement votre vieux globe terrestre à la poubelle.



Personnaliser Windows

Pour finir, quelques logiciels pour briser la monotonie de votre bureau Windows et lui ajouter moult gadgets, thèmes de bureau et économiseurs d'écran du meilleur goût. Attention, les logiciels présentés ci-dessous consomment une certaine quantité de ressources pour des tâches pas toujours très utiles ...

Konfabulator
Disposer en permanence de la météo de votre ville, des cours de la bourse, d'un calendrier, d'une montre analogique ou de centaines d'autres gadgets, voici ce que propose Konfabulator. Devenue gratuite depuis son rachat par , la machine à « widgets » a ses détracteurs qui lui reprochent notamment sa tendance à consommer vos ressources. Néanmoins, à condition de ne pas en abuser, certains modules peuvent s'avérer relativement utiles, et la plupart sont assez agréables à l'oeil. Attention néanmoins : Yahoo a ajouté plusieurs widgets « maison » aux couleurs du moteur de recherche.

Vista Inspirat Pack
Windows Vista n'est attendu qu'en 2006 (dans le meilleur des cas ?), mais si vous n'en pouvez plus d'impatience, sachez qu'il est déjà possible de repeindre votre Windows XP aux couleurs du style Aero du prochain système de Microsoft. Les mauvaises langues diront que vous disposerez alors de la version finale du système, mais, trêve de plaisanteries, Vista Inspirat Pack est avant tout un thème de bureau très réussi, parfaitement intégré et ne laissant aucune trace à sa désinstallation.



Économiseurs d'écran

De quoi égayer votre bureau et susciter l'admiration de votre entourage avec quelques économiseurs d'écran 3D du plus bel effet. Pour les amateurs de couleurs psychédéliques et de feux d'artifice, Really Slick Screensavers propose une sélection d'écrans de veille Open G... hypnotiques. Certains sont extrêmement gourmands en ressources, mais la plupart tournent sur une configuration plus modeste. Sauf si vous préférez le pouvoir de l'anneau unique, auquel cas The One Ring est fait pour vous. Ce superbe anneau en 3D brille de mille feux et révèle ses inscriptions maléfiques sur fond de Carte de la Terre du Milieu. Attention tout de même à ne pas céder à l'envie...

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Guide d'achat rentrée 2005 sur Clubic
Une carte TV TNT en SLI chez Leadtek ou presque
La première extension pour SWAT 4 se dévoile
Infos officielles sur la 7800 GT Dual d'Asus
Rugby Challenge 2006 chez UbiSoft/Hip Interactive
Guide d'achat rentrée 2005 sur Clubic
Microsoft fête ses 30 années d'existence
Dell se focalise sur les multifonctions laser
P2P : un logiciel de l'IFPI anti-fichiers pirates
Gigabyte mise également sur le C51G
Haut de page