Creative GigaWorks S750

le 11 juin 2004
 0
00055962-photo-s-lection-clubic-80.jpg
0104000000090965-photo-creative-gigaworks-s750.jpg
Le 7.1 arrive petit à petit sur nos PC et après les premières cartes son, les premiers kits d'enceintes moyen de gamme, voici que Creative déploie l'artillerie lourde avec un ensemble au nom évocateur : le GigaWorks S750. Il s'agit bien sûr pour la marque de Singapour de monter encore en puissance après des Megaworks que la critique et les utilisateurs avaient salués. Si dans le même temps, Creative pouvait damer le pion à son concurrent le plus virulent en France, Logitech, le constructeur ne s'en plaindrait sans doute pas !

Il faut dire qu'avec sa série "Z", Logitech a réussi un fort joli coup. La qualité de rendu était plus ou moins équivalente (question de goûts) à ce que proposaient les MegaWorks de Creative, mais Logitech s'était clairement penché sur les accessoires et les fonctions étendues donnant un ainsi un bel avantage à son Z-680 (télécommande de qualité, décodeurs multiples intégrés). Creative devait évidemment réagir et c'est donc avec la venue du premier ensemble d'enceintes 7.1 haut de gamme que le pionnier du son sur PC s'en donne les moyens.


Un successeur au MegaWorks



Sorti en avril 2002, le MegaWorks 510D nous avait alors véritablement conquis ce qui lui avait valu la "sélection Clubic" au terme de notre test. Ce produit était le premier kit d'enceintes PC d'une telle qualité. Sa compatibilité 5.1 était alors ce qui se faisait de mieux et son prix, trop élevé pour de nombreuses bourses, n'était finalement pas du tout déraisonnable compte tenu du rendu offert. Hélas, depuis ce mois d'avril 2002, Creative n'a pas vraiment fait évoluer sa gamme. Le MegaWorks 510D a bien été remplacé par le THX 550, puis par le THX 650 (un modèle 6.1) mais on ne peut pas dire que le changement ait été décisif. Tant et si bien que la concurrence a eu tout le temps pour fourbir ses armes et, comme nous l'avons dit, ce fût notamment le cas de Logitech qui parvint même à voler la vedette avec son Z-680. Aujourd'hui, l'arrivée en force des ensembles 7.1 semble donner quelques ambitions supplémentaires à Creative qui renouvelle en fait l'ensemble de sa gamme "multi-canal" du plus petit modèle au plus imposant. Le GigaWorks S750 que nous testons maintenant se veut l'accomplissement, le point culminant de cette nouvelle gamme.

00090963-photo-creative-gigaworks-s750-caract-ristiques-principales.jpg

Le GigaWorks est le plus puissant de tous les kits multimédia, reste à voir la qualité


Revue de détails



000000C800090966-photo-creative-gigaworks-s750-la-petite-t-l-commande.jpg
De prime abord, le carton du GigaWorks ne paye pas vraiment de mine. Il faut dire que d'après les spécifications techniques fournies par Creative, le kit est assez proche du MegaWorks, du moins dans ses dimensions. Une fois ouvert, on se trouve devant un amoncellement de câbles, d'enceintes, de sachets plastiques, de serre-fils... Merci au passage au testeur précédent pour avoir foutu une zone pas possible, maltraiter les différents éléments et emmêler les câbles dans tous les sens. Enfin, non sans mal, je parviens après un petit moment à organiser un peu les choses et il devient possible de s'y retrouver. Sans surprise, Creative reste fidèle à ses habitudes et nous propose une voie centrale identique aux six autres satellites, orientation mise à part. Plus haut que ceux du MegaWorks, ces satellites nous réservent une petite surprise sitôt leur "grille" de protection retirée : Creative a en effet décidé d'intégrer une seconde voie. L'unique haut parleur des MegaWorks est donc ici secondé par un tweeter évidemment destiné à reproduire les hautes fréquences. En dehors de cette spécificité qui augmente la hauteur des enceintes, il n'y a pas de différences notables avec ce que nous connaissions déjà depuis le premier MegaWorks.

00D2000000090967-photo-creative-gigaworks-s750-le-panneau-de-connecteurs-du-caisson.jpg
On retrouve donc le même système de branchement par borniers au dos de l'enceinte ainsi que le même pied fixé par une vis. Comme d'habitude, c'est le caisson de basses qui fait office d'élément central et c'est donc dessus que l'on vient brancher les satellites. Les prises sont facilement identifiables et les connexions se font, sur le caisson, au moyen de fiches RCA standards. A côté de cela, le caisson dispose de la connectique indispensable à son raccordement au PC. Quatre prises sont nécessaires pour les enceintes avant, les enceintes arrières, les enceintes surround du 7.1 et enfin le canal des basses. A noter que Creative livre à cet effet un câble un peu particulier pour relier les quatre prises du caisson aux trois connecteurs dédiés de la carte son. Enfin, le caisson dispose également d'une prise à relier au secteur, d'un bouton de mise sous tension et de deux connecteurs pour y brancher le module de contrôle. Malgré une puissance un net cran supérieure, le caisson est en lui-même très proche de ce que Creative proposait avec les MegaWorks THX 550/650 avec un large radiateur sur l'arrière et un bel évent au côté droit. Les pieds semblent toujours aussi résistants et plus généralement, tout cela respire le travail bien fait.

Il nous faut en revanche critiquer Creative sur un point relativement gênant. Depuis le MegaWorks 510D, la compagnie de Singapour n'a plus en effet proposé de kit haut de gamme à connectique numérique. C'est pour le moins dommage dans la mesure où cela permettrait de réduire un peu le nombre de câbles, mais le constructeur a choisi et inutile donc d'espérer retrouver le moindre connecteur coaxial ou optique sur le GigaWorks S750. Creative a par contre entendu les critiques formulées à l'encontre de ses ensembles et s'est enfin décidé à livrer un module de contrôle digne de ce nom ainsi qu'une véritable télécommande. Du fait de l'absence de décodeur Dolby / DTS, le module de contrôle reste évidemment beaucoup plus sommaire que celui du Logitech Z-680, mais il apporte tout de même un confort supplémentaire non-négligeable. On y retrouve six réglages différents du volume (général, central, surround, arrière, basses, aigus) mais hélas pas de balance. On notera également la présence d'une fonction "upmix" (pratiquement inutile) pour transformer un son 5.1 / 6.1 en 7.1 et enfin celle de trois connecteurs bien pratiques : une entrée ligne, une sortie casque et un port USB "M-Port" permettant de relier le baladeur MP3 MuVo de Creative directement dessus.

00D2000000090968-photo-creative-gigaworks-s750-le-module-de-contr-le-et-son-m-port.jpg
00D2000000090969-photo-creative-gigaworks-s750.jpg
00D2000000090970-photo-creative-gigaworks-s750-le-satellite-compar-celui-du-megaworks.jpg

Le GigaWorks dispose d'un nouveau module de contrôle et ses satellites sont plus haut que ceux des MegaWorks du fait d'un tweeter

Le M-Port n'est sans doute pas l'innovation la plus importante de ces dernières années, mais elle ravira les possesseurs de MuVo qui peuvent ainsi écouter les morceaux contenus dans leur baladeur sans allumer le PC. Cela participe à l'amélioration de l'outil de contrôle Creative qui est maintenant plus précis et plus pratique à utiliser que celui du MegaWorks THX 550. On regrettera tout de même qu'une molette de volume n'ait pas été intégrée : j'ai toujours trouvé cela plus rapide et plus pratique que des boutons. Enfin, le module de contrôle dispose d'un port infrarouge afin que l'on puisse utiliser la petite télécommande fournie. Celle-ci est plutôt sommaire mais l'essentiel des fonctions nécessaires est là et c'est tout de même plus pratique que les commandes à fil auxquelles Creative est resté fidèle si longtemps !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Matériel audio et hifi

Microsoft veut concurrencer les AirPods avec des écouteurs au nom de code Morrison
IKEA et Sonos présentent leur lampe à enceinte intégrée
Vers un son personnalisé en concert ? C'est ce que propose Peex
IKEA dévoilera son enceinte connectée fabriquée avec Sonos le mois prochain
Samsung : de nouveaux intra sans-fil s'illustrent dans une image leakée
Jaybird Run XT : de nouveaux écouteurs true wireless étanches
McIntosh annonce le MTi100, une platine vinyle avec pré-amplification à tubes
Apple plancherait sur un nouveau modèle d'iPod Touch
Fin de production pour les Chromecast Audio
CES 2019 - Klipsch Reference, le home-cinéma sans fil via WiSA
Cambridge Audio lance son Alva TT, une platine vinyle Bluetooth aptX HD pour les audiophiles
CES 2019 - House of Marley présente une platine vinyle durable compatible Bluetooth 5.0
CES 2019 - Bose va adapter son système de réduction de bruit aux voitures dès 2021
CES 2019 - Blue annonce un micro XLR pour les streamers et les professionnels
CES 2019 - Sony dévoile une platine vinyle à connectivité Bluetooth
scroll top