NVIDIA GeForce 6600 GT et 6800 GT AGP

01 juin 2018 à 15h36
0
Après l'apparition à la rentrée dernière du GeForce 6600 GT, véritable petite bombe de puissance, beaucoup attendaient que NVIDIA décline au format AGP cette solution initialement réservée au seul bus PCI-Express. Ce fut chose faite en fin d'année grâce au fameux bridge HSI qui permet à NVIDIA d'interfacer en AGP une puce PCI-Express ou vice-versa. Nous nous proposons aujourd'hui de faire le point sur quatre cartes AGP à base de GeForce 6600 GT pour dresser un panorama de l'offre actuelle. Si le GeForce 6600 GT remporte un franc succès, il ne faudrait pas oublier l'offre plus haut de gamme de NVIDIA incarnée par le GeForce 6800 GT aux performances toujours aussi décoiffantes. Nous nous pencherons donc sur deux cartes, tout aussi étonnantes l'une que l'autre, et basées sur le GeForce 6800 GT.


Rappels sur les GeForce 6600 GT et GeForce 6800 GT AGP

000000B400083418-photo-nv-40-logo-geforce-6.jpg
Techniquement, les puces GeForce 6600 & GeForce 6800 partagent la même architecture introduite avec le GeForce 6. Nous sommes donc en présence de Processeurs graphiques supportant DirectX 9.0c et tirant profit du fameux Shader Model 3.0. Ce n'est pas la seule fonction offerte par les GeForce 6 qui profitent d'un support du HDR et de l'implémentation format FP16, entre autre chose. Si le GeForce 6800 GT comporte quelques seize pixel pipelines pour six vertex engines, le GeForce 6600 GT ne comprend que huit pixel pipelines pour trois vertex engines. Les deux processeurs ont recours à de la mémoire GDDR3 mais à l'inverse du GeForce 6800 GT qui dispose d'un bus mémoire de 256 bits, le GeForce 6600 GT se contente d'un bus 128 bits. Gravé en 0.11 µ le GeForce 6600 GT est nativement interfacé en PCI-Express et recours ici au fameux bridge de NVIDIA qui lui permet de fonctionner en AGP 8x. S'intercalant entre le processeur graphique et le connecteur AGP, le HSI traduit les signaux AGP en signaux PCI-Express et vice-versa. Le GeForce 6800 GT n'a pour sa part pas besoin du moindre bridge, vu qu'il a dès sa conception été pensé pour utiliser nativement l'AGP. Terminons par un mot sur les fréquences qui sont de 500 MHz pour la puce du GeForce 6600 GT et de 450 MHz pour sa mémoire : rappelons à ce propos que la version PCI-Express du 6600 GT profite d'une mémoire à 500 MHz. Côté GeForce 6800 GT, il faut faire avec 350 MHz pour la puce principale et 500 MHz pour la mémoire.

Côté vidéo, le GeForce 6800 GT dispose de fonctions d'accélérations pour le décodage MPEG2 mais son moteur PureVideo ne permet pas d'accélérer le décodage des flux WMV. À l'inverse son petit frère, le GeForce 6600 GT dispose d'une implémentation complète et fonctionnelle de la technologie PureVideo qui permet de soulager le processeur central lors de la lecture des vidéos WMV9, notamment chose que nous avons pu vérifier en pratique.

 Radeon 9800 ProRadeon X700 ProGeForce 6600GT AGPGeForce 6600GT PCI-ExpressGeForce 6800 GT AGP
Gravure0.15 µ0.11 µ0.11 µ0.11 µ0.13 µ
Fréquence core380 MHz425 MHz500 MHz500 MHz350 MHz
Transistors117 millions110 millions146 millions146 millions220 millions
Ramdac400 MHz400 MHz400 MHz400 MHz400 MHz
Transform & LightningDirectX 9.0DirectX 9.0bDirectX 9.0cDirectX 9.0cDirectX 9.0c
Pixel pipes888816
Mémoire embarquée128 Mo128 / 256 Mo128 Mo128 Mo256 Mo
Fréquence mémoire340 MHz430 MHz450 MHz500 MHz500 MHz
Interface mémoire256 bits128 bits128 bits128 bits256 bits
Bande passante22.4 Go/s.14 Go/s.14.4 Go/s.16 Go/s.32.7 Go/s.

Albatron Trinity GeForce 6600 GT

Le Taiwanais Albatron dispose également à son catalogue d'un GeForce 6600 GT AGP. Faisant partie de la gamme Trinity, la carte est livrée dans une boîte aux dimensions modestes et adopte un PCB bleu. Le constructeur utilise ici le design de référence de NVIDIA, mais a préféré concevoir son propre système de refroidissement. Aux antipodes de celui imaginé par les ingénieurs de la firme au caméléon, le ventirad d'Albatron est beaucoup plus massif. Et pour cause puisque pour remplacer le menu radiateur noir, Albatron a opté pour une large base métallique circulaire, taillée dans la masse et recouvrant au mieux le processeur graphique. Si le système semble également reposé sur puces mémoires, la réalité est quelque peu différente puisqu'aucun pad thermique ne permet au radiateur de faire véritablement contact avec lesdites puces. Le bridge profite lui aussi d'un radiateur alors qu'un large ventilateur trône au centre du dispositif. Problème, ce ventilateur est largement plus bruyant que celui qui équipe les autres GeForce 6600 GT AGP de ce comparatif. Nécessitant d'être reliée à une prise Molex la carte embarque 128 Mo de mémoire vidéo sous la forme de quatre puces GDDR3 signées Samsung et affichant un temps d'accès de 2.0 ns. Alors que toutes les GeForce 6600 GT de ce comparatif voient leur processeur badigeonné de pâte thermique, Albatron a ici préféré utiliser un simple, mais généreux pad thermique. Pour ce qui est de la connectique, Albatron nous propose une sortie VGA DB15, un connecteur DVI et une sortie vidéo au format propriétaire.

000000DC00115580-photo-albatron-geforce-6600-gt-agp-1.jpg
000000DC00115581-photo-albatron-geforce-6600-gt-agp-2.jpg

Carte Albatron GeForce 6600 GT AGP

Passons aux choses qui fâchent, en abordant le chapitre du bundle. Chapitre bien maigre au demeurant vu le peu d'éléments que l'on retrouve à l'intérieur de la boîte. On y trouvera tout au plus un manuel, une mini breakout box avec les sorties vidéos, un CD de pilotes et un CD comprenant les logiciels WinDVD Creator et WinDVD. Aucun adaptateur DVI/VGA ne figure dans la liste des accessoires fournis et il faudra se consoler avec le jeu Arx Fatalis en version complète et française ainsi qu'avec un maigre CD comprenant des versions de démonstration de jeux pour le moins anciens.

Albatron Trinity GeForce 6600 GT AGP

6

Les plus

  • Système de refroidissement efficace
  • Design original
  • OC efficace

Les moins

  • Carte bruyante
  • Bundle désuet
  • Prix

0

Performances8

Fonctionnalités8

Confort7



Leadtek WinFast A6600GT TDH

Chez Leadtek, le GeForce 6600 GT en version AGP a naturellement fait son apparition et le constructeur utilise ici un design de référence donc le PCB vert est somme toute banal. Contrairement à ses concurrents que sont Point Of view et PNY, Leadtek utilise ici un système de refroidissement maison. La puce graphique est donc surmontée d'un radiateur métallique circulaire, muni d'un ventilateur. Pour assurer un bon contact avec le GPU, Leadtek a disposé quelques microgrammes de pâte thermique au centre du radiateur ainsi qu'une jointure en mousse épousant les bords de la puce. Comme c'est le cas chez la concurrence, aucun refroidissement n'est prévu pour la mémoire, et le HSI conserve ici son petit radiateur métallique. Nécessitant d'être raccordée à une prise Molex, la carte incorpore 128 Mo de mémoire vidéo sous la forme de quatre composants Samsung certifiés à 2.0 ns. Le VIVO n'est pas de la partie dans cette édition et la carte offre de ce fait des sorties on ne peut plus traditionnelles avec un connecteur DVI, un port VGA et une sortie S-Vidéo.

000000DC00115221-photo-leadtek-winfast-a6600gt-tdh-1.jpg
000000DC00115222-photo-leadtek-winfast-a6600gt-tdh-2.jpg

Le GeForce 6600 GT d'après Leadtek

Après avoir déballé la carte, on trouve différents accessoires comme un adaptateur VGA/DVI, un adaptateur HDTV qui consiste en une mini breakout box regroupant des sorties Composite, S-Vidéo et RVB ainsi qu'un manuel et un CD de pilotes. L'offre logicielle est relativement tristounette, car constituée de jeux qui commencent à dater comme Prince Of Persia : Les Sables Du Temps et Splinter Cell : Pandora Tomorrow. On l'aura compris, le point fort de la carte Leadtek n'est pas à chercher dans son bundle.

Leadtek WinFast WinFast A6600 GT TDH

6

Les plus

  • Design efficace
  • Bonnes performances
  • Diode de température !

Les moins

  • Jeux vieillisants dans le bundle

0

Performances8

Fonctionnalités8

Confort8

PNY GeForce 6600 GT AGP

Très connu pour ses mémoires, PNY l'est peut-être un peu moins pour ses Cartes Graphiques. Le constructeur, un partenaire exclusif de NVIDIA, propose pourtant toute une gamme de cartes graphiques de l'entrée de gamme au très haut de gamme avec notamment les cartes Quadro. Le dernier modèle en date est la GeForce 6600 GT AGP et bien que PNY ait décidé de cesser d'utiliser la marque Verto pour ses cartes, le ventirad arbore quand même le sigle Verto. Passons sur ce détail pour détailler quelque peu la carte qui dispose d'un PCB bleu et est munie d'une prise Molex nécessaire à son bon fonctionnement. Le système de refroidissement reste celui imaginé par NVIDIA, la carte de PNY n'étant qu'une simple adaptation du design de référence. Ainsi, le bridge est surmonté d'un radiateur passif alors que la puce, disposée en biais, est recouverte d'un bloc de refroidissement à l'extrémité duquel prend place un ventilateur translucide. Pas particulièrement bruyant, le ventirad ne recouvre pas les puces mémoires qui, au format BGA, sont sans grande surprise de marque Samsung et affichent un temps d'accès de 2.0 ns. Embarquant 128 Mo de mémoire vidéo, la GeForce 6600 GT de PNY offre en sortie un connecteur DVI, un port DB15 ainsi qu'un connecteur S-Vidéo.

000000DC00115223-photo-pny-geforce-6600gt-agp-1.jpg
000000DC00115224-photo-pny-geforce-6600gt-agp-2.jpg

PNY GeForce 6600GT AGP

Du côté du bundle, PNY est loin des fastes de Point Of view et l'on se contentera d'un DVD de Far Cry en version française complète, d'un adaptateur DVI/VGA, d'une rallonge Molex en Y ainsi que d'une mini breakout box regroupant des sorties composite, YUV et S-Vidéo. On trouvera également dans la boîte un manuel de l'utilisateur et le classique CD de pilotes.

PNY GeForce 6600 GT AGP

6

Les plus

  • Bonnes performances
  • Jeu de qualité inclus

Les moins

  • Refroidissement minimaliste

0

Performances8

Fonctionnalités8

Confort8



Point Of View GeForce 6600 GT AGP

Point Of View y va lui aussi de son GeForce 6600 GT AGP et le constructeur fut d'ailleurs l'un des tout premiers à approvisionner le marché français. Présentée dans une boîte colorée, la carte du constructeur ne saurait cacher sa similitude avec le design de référence de NVIDIA, et ce, malgré un PCB noir. L'agencement de la carte reste donc identique aux autres modèles testés et on retrouve 128 Mo de mémoire vidéo constitué de quatre puces Samsung au temps d'accès de 2.0 ns. Le système de refroidissement est en tout point identique à celui mis en place sur la carte PNY, avec pour seule différence l'autocollant du ventilateur aux couleurs de Point Of View et la sérigraphie présente sur le capot du ventirad qui reprend la mascotte de la marque.Munie d'un connecteur Molex, la carte propose en sorties, un connecteur DVI, un port VGA DB15 et une sortie S-Vidéo.

000000DC00115225-photo-point-of-view-geforce-6600gt-agp-1.jpg
000000DC00115226-photo-point-of-view-geforce-6600gt-agp-2.jpg

La carte de Point Of View

Si Point Of View ne se distingue guère de la concurrence du point de vue du design et des fonctionnalités de sa carte, il va tout autrement lorsqu'on se penche sur son bundle. Ce dernier est en effet tout simplement époustouflant. On y retrouve un classique guide de l'utilisateur (en anglais), un CD de pilotes, la version OEM du logiciel InterVideo WinDVD 5.0 et un kit complet de câbles et autres connecteurs. Point Of View n'y va pas avec le dos de la cuillère et livre une rallonge Molex en Y, un adaptateur DVI/VGA, un câble composite, un câble S-Vidéo, un changeur S-Vidéo vers composite, et le petit boîtier regroupant outre les sorties S-Vidéo et Composite les sorties Composante. Mais ce n'est pas tout puisqu'on retrouve trois jeux récents en versions complètes et françaises ! Il s'agit de Far Cry (en édition DVD), de Prince Of Persia : L'Ame Du Guerrier et de Pacific Fighters... De quoi s'amuser pendant des heures avec son achat !

Point Of View GeForce 6600 GT AGP

8

Les plus

  • Performances au rendez-vous
  • Excellent bundle
  • Prix agressif

Les moins

  • Refroidissement minimaliste

0

Performances8

Fonctionnalités8

Confort8

Gainward GeForce 6800 GT Golden Sample GLH - Ultra/2400

0000009600058894-photo-logo-gainward.jpg
Gainward s'est petit à petit fait un nom dans le monde de la carte graphique, en concevant la plupart du temps des cartes extrêmes qui ravissent les amateurs de performances. Le constructeur se fait en effet un devoir de toujours repousser les limites des puces qu'il utilise et dans le cas du GeForce 6800 GT, il nous propose probablement l'une des cartes les plus abouties du marché. Si Gainward utilise effectivement un GeForce 6800 GT, le constructeur sélectionne ici une à une les puces via une méthode de screening manuel pour s'assurer que celles-ci puissent fonctionner à des fréquences supérieures à celles définies par NVIDIA. Si par défaut le GeForce 6800 GT est cadencé à 350 MHz, Gainward le fait fonctionner sur son modèle Golden Sample à 400 MHz, soit la fréquence du GeForce 6800 Ultra ! Mais ce n'est pas tout puisque si les GeForce 6800 GT ont d'habitude recours à de la mémoire DDR3 dont le temps d'accès est de 2.0ns, Gainward a retenu des composants Samsung certifiés à 1.6 ns. Du coup, la fréquence mémoire passe de 1 GHz à 1.2 GHz ce qui permet d'offrir une meilleure bande passante et d'atteindre le niveau de performances des GeForce 6800 Ultra, voir même légèrement mieux puisque la mémoire des GeForce 6800 Ultra tourne normalement à 1,1 GHz. La Gainward GoldenSample Ultra 2400 GLH est donc ni plus ni moins qu'un GeForce 6800 Ultra qui tait son nom.

000000F000115228-photo-gainward-6800gt-agp-golden-sample-1.jpg

Gainward GeForce 6800 GT Golden Sample : la bête !

Physiquement la carte au format AGP occupe deux slots et arbore un PCB rouge. Celui-ci est surmonté d'une carrosserie rouge métallisée, partiellement ouverte sur les côtés pour laisser les flux d'air circuler, et flanquée sur sa partie supérieure de deux orifices circulaires dissimulant des ventilateurs translucides. Ceux-ci s'illuminent de rouge lorsque le système est sous tension et sont tout de même relativement bruyants. Toutefois, il faut ce qu'il faut et ici Gainward a surplombé le processeur graphique d'un épais radiateur en cuivre. Les puces mémoire sont quant à elles recouvertes de pads thermiques et d'un large radiateur métallique rouge. Quelques composants de l'alimentation sont également refroidis par un fin radiateur, alors qu'une seule prise Molex n'est nécessaire pour le bon fonctionnement de la carte. Comme nous le signalions précédemment, la carte dispose de puces mémoire de marque Samsung. Dépourvue de fonctionnalités VIVO la carte de Gainward offre en sortie une double connectique DVI ainsi qu'un connecteur S-Vidéo.

0000008C00115229-photo-gainward-6800gt-agp-golden-sample-2.jpg
0000008C00115231-photo-gainward-6800gt-agp-golden-sample-3.jpg

Une carte graphique aux multiples facettes

L'installation de la carte se fait en un tournemain, mais hélas, ses fréquences natives sont strictement conformes à celles édictées par NVIDIA à savoir 350 MHz / 1 GHz. Il faut en effet recourir à l'utilitaire ExperTool, livré avec la carte, pour activer le mode performance qui augmente automatiquement ses fréquences de fonctionnement. Dans le même temps, les ventilateurs s'accélèrent... Heureusement, ceux-ci sont thermorégulés ce qui épargne de temps à autre nos tympans. De plus il est possible de régler manuellement leur vitesse toujours depuis l'utilitaire ExperTool. Petit bémol toutefois : l'activation d'une option comme l'antialiasing dans les pilotes NVIDIA provoque systématiquement la remise à zéro des fréquences de fonctionnement de la carte.

000000B400115232-photo-gainward-expertool-1.jpg
000000B400115233-photo-gainward-expertool-2.jpg

Gainward ExperTool : où comment booster ses performances en un clic

Terminons par quelques lignes sur le bundle, qui ne mérite d'ailleurs pas plus que quelques mots vu sa pauvreté. Gainward livre en effet un manuel, un CD de pilotes, deux adaptateurs DVI/VGA, un câble Molex en Y, un convertisseur S-Vidéo/Composite et les logiciels muvee autoProducer 3 et WinDVD 5. Aucun jeu ne fait en effet parti de l'offre... Dommage !

Gainward GeForce 6800GT Golden Sample

8

Les plus

  • Excellentes performances
  • Carte de rêve ?

Les moins

  • Bundle à revoir - Prix trop élevé
  • Nécessite l'utilitaire ExperTool
  • Design imposant et bruyant

0

Performances9

Fonctionnalités8

Confort7

Gigabyte GV-N68T256DH

0000008C00080476-photo-logo-gigabyte-mars-2004.jpg
Il va de soi qu'un acteur incontournable comme Gigabyte dispose naturellement d'un modèle de carte graphique utilisant le dernier processeur à la mode de NVIDIA, en l'occurrence le GeForce 6800 GT. Livrée dans une boîte tout simplement gigantesque, la carte répondant au doux nom de GV-N68T256DH en surprendra plus d'un grâce à un design tout à fait inédit. Il faut dire que depuis le lancement par NVIDIA du GeForce 6, les quelques mois qui se sont écoulés ont permis aux fabricants de développer leurs propres cartes, plutôt que d'utiliser tous le même design de référence. La GV-N68T256DH s'inscrit exactement dans cette optique et si ses fréquences répondent aux spécifications de NVIDIA, Gigabyte a apporté sa griffe en remplaçant le classique radiateur single slot par un système à base de heat-pipe. Unique en son genre, ce dispositif est constitué d'un cœur en cuivre épousant la puce graphique et duquel partent deux heat-pipes : ceux-ci rejoignent l'autre extrémité de la carte et sont recouverts d'un radiateur doré dont l'assisse repose, via des pads thermiques, sur les puces mémoires. En retournant la carte, on découvre un second radiateur qui sert à dissiper la chaleur transmise par les heat-pipes et au centre duquel trône un ventilateur à pales translucides. Frappé du logo Gigabyte, celui-ci s'illumine de bleu en fonctionnement et grâce à l'agencement inversé du système, l'air chaud est ainsi expulsé de la carte vers le haut, plus logique. Hélas, le ventilateur s'avère relativement bruyant... Le carénage de l'ensemble est on ne peut plus soigné et il faut admettre que du seul point de vue esthétique la carte est tout simplement magnifique.

Munie de 256 Mo de mémoire vidéo, la carte fait appel à des composants GDDR3 de marque Samsung dont le temps d'accès est de 2.0 ns et se contentera d'une seule prise Molex pour son alimentation. Notez d'ailleurs que comme sur toutes les GeForce 6800, une rangée de composants d'alimentation est surmontée d'un radiateur pour son refroidissement alors qu'un buzzer est présent sur la carte, comme d'ailleurs sur celle de Gainward, pour alerter l'utilisateur si celui-ci n'a pas raccordé la fiche Molex. Les fréquences de la carte sont on ne peut plus standard avec 350 MHz pour la puce graphique contre 1 GHz pour la mémoire qui l'accompagne. Adoptant un design simple slot, la carte comporte une sortie VGA DB15, un connecteur DVI ainsi qu'un connecteur S-Vidéo.

000000DC00115676-photo-gigabyte-6800-gt-1.jpg
000000DC00115677-photo-gigabyte-6800-gt-2.jpg

Carte Gigabyte GeForce 6800 GT

Côté bundle, Gigabyte livre le jeu Doom 3 en version complète et l'on ne s'en plaindra pas même s'il s'agit hélas de la version américaine. On trouvera également dans la boîte un manuel, un câble Molex en Y, un adaptateur DVI/VGA ainsi qu'un convertisseur S-Vidéo/composite.

Gigabyte GeForce 6800GT - HeatPipe

6

Les plus

  • Design original et intelligent
  • Bonnes performances
  • Bundle sympa

Les moins

  • Overclocking limité
  • Carte bruyante

0

Performances8

Fonctionnalités8

Confort7

Trop belle la mariée ?

Avec un prix compétitif, des performances au rendez-vous et des fonctionnalités dernier cri, le GeForce 6600 GT AGP a tout pour séduire en permettant de mettre à jour le circuit graphique de sa machine AGP sans se ruiner. Oui mais voilà, le tableau était presque trop beau, et la première série de cartes GeForce 6600 GT AGP, issue des mêmes lignes de production, a été victime d'un vice de fabrication. En effet, les cartes utilisant le système de refroidissement imaginé par NVIDIA ont souffert d'un défaut lié aux coussinets en plastique présents sous le radiateur. Si d'aventure ceux-ci sont trop épais, le radiateur ne fait plus contact avec le processeur qui s'échauffe alors très rapidement et affiche des performances désastreuses s'il ne plante pas. C'est précisément ce qui s'est produit avec les toutes premières GeForce 6600 GT AGP... Les constructeurs concernés ont rapidement réagi et les cartes que l'on trouve dorénavant dans le commerce sont censées ne plus présenter le problème. Sur toutes les cartes que nous avons testées, seul le modèle PNY semblait plus ou moins concerné et nous avons dû le bricoler quelque peu pour lui faire entendre raison. Il suffit en effet d'ôter les coussinets, à l'utilité contestable pour rétablir une bonne adhésion entre le die du processeur et son radiateur.

000000F000115227-photo-comparo-6600-gt-agp-les-coussinets-du-scandale.jpg

Tout est finalement dans le coussinet !

Mais outre le problème des coussinets qui semble aujourd'hui n'être plus qu'un mauvais souvenir, les GeForce 6600 GT AGP semblent être particulièrement exigeantes sur la qualité de l'alimentation et de la ligne 12 volts qui les fait fonctionner. Ainsi notre carte Leadtek s'est arrêtée une seule fois durant tous nos tests avec pour message d'erreur une alerte de la sentinelle NVIDIA nous informant que l'alimentation de la carte était insuffisante. Il faudra donc disposer d'une bonne alimentation, stable, pour faire fonctionner sans le moindre souci sa GeForce 6600 GT AGP. Précisons aussi que sur les quatre GeForce 6600 GT AGP dont nous disposions, une seule était pourvue de la diode de lecture de la température du GPU ; il s'agissait en l'occurrence du modèle Leadtek.


Overclocking ?

000000A000058993-photo-vitesse.jpg
Bien curieusement, Albatron, Leadtek, PNY et Point Of view ne se sont pas amusés à modifier les fréquences de leurs cartes qui restent par défaut strictement conformes aux spécifications définies par la NVIDIA. L'overclocking sur la carte Point Of View ne fut pas véritablement concluant puisque nous sommes parvenus à seulement 525 MHz pour le GPU ce qui est loin de casser des briques. Chez PNY et Leadtek, nous avons pu atteindre sans problème les 550 MHz ce qui commence à devenir intéressant d'autant que la mémoire a suivi en fonctionnant sans broncher autour des 950 MHz. La carte d'Albatron a pour sa part pu grimper à 560 MHz probablement grâce à son système de refroidissement plus évolué alors que la mémoire tournait volontiers à 950 MHz. Ces quelques tests nous permettent de constater que le potentiel d'overclocking des GeForce 6600 GT AGP est bien plus limité que celui des modèles PCI-Express, la faute au bridge et à l'alimentation qui n'est pas nécessairement suffisante.

Du côté des GeForce 6800 GT, la carte de Gainward a encaissé sans sourciller les 420 MHz pour le GPU, la mémoire restant à la même fréquence, alors que nous n'avons pas pu dépasser les 375 MHz pour la carte de Gigabyte. Rappelons au passage que nos observations ne sauraient faire foi tant le comportement des cartes peut varier d'un modèle à l'autre.
00051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Pour mesurer les performances des diverses Cartes Graphiques en présence, nous avons employé notre bonne vieille et fidèle configuration de référence AGP dont le détail figure ci-dessous :
  • Carte mère Asus P4C800 Deluxe - rev2 - BIOS 1019,
  • Intel Pentium 4C 3.4 GHz,
  • 2x512 Mo Corsair TwinX 3200LL,
  • Disque dur Maxtor 80Go 7200rpm UDMA133
Fonctionnant sous Windows XP Professionnel Service Pack 2, la machine disposait des derniers pilotes disponibles à la date du test. Pour les cartes ATI nous avons eu recours aux CATALYST 5.1 alors que nous avons retenu les ForceWare 67.03 pour les cartes NVIDIA. Pour pimenter quelque peu nos graphiques, nous ferons figurer en plus des quatre GeForce 6600 GT et des deux 6800 GT, une Radeon 9800 Pro et une Radeon X800 Pro qui sont les équivalents canadiens de l'offre de la firme au caméléon. Nous n'avons pas souhaité faire figurer de cartes PCI-Express pour ne pas alourdir inutilement les graphiques d'autant que nous avons déjà eu l'occasion de comparer des cartes AGP et PCI-Express entre elles.

Return To Castle Wolfenstein - Enemy Territory

00115820-photo-comparo-6600-rtcw.jpg

Commençons par Return To Castle Wolfenstein dont le moteur graphique hérité de Quake III utilise l'OpenGL. On constate ici d'emblée qu'en 1024x768 le processeur limite les performances de nos cartes : elles affichent toutes les mêmes résultats. En augmentant la résolution, les GeForce 6600 GT AGP prennent le dessus sur le Radeon 9800 Pro et font jeu égal avec le X800 Pro de MSI. Nos quatre GeForce 6600 GT affichent ici des performances identiques. Du côté des GeForce 6800 GT qui tiennent le haut du pavé, la carte de Gainward se montre à peine plus véloce que celle de Gigabyte, du fait là encore du processeur.

Unreal Tournament 2003

00115823-photo-comparo-6600-ut2003.jpg

Enchaînons avec Unreal Tournament. On ne note ici aucune différence notoire entre nos quatre GeForce 6600 GT AGP. Celles-ci parviennent à être 17% plus performante que le Radeon 9800 Pro, et on note que sur le haut de gamme les GeForce 6800 GT sont au même niveau que le Radeon X800 Pro, limitées qu'elles sont par le processeur. Il faut atteindre les 1600x1200 pour voir une nette différence. Ici, le GeForce 6800 GT de Gainward offre un surplus de performances de 8 % face au modèle signé Gigabyte.

Halo

00115818-photo-comparo-6600-halo.jpg

Faisons un petit détour sur l'anneau d'Halo pour constater là encore l'évidente suprématie des GeForce 6600 GT AGP sur le Radeon 9800 Pro. Même le Radeon X800 Pro ne parvient pas à égaler ses concurrentes GeForce alors que les modèles 6800 GT trustent le haut du podium. L'avantage pour le modèle Golden Sample de Gainward est ici de 6% face à la carte de Gigabyte.

Splinter Cell

00115822-photo-comparo-6600-splinter-cell.jpg

Le plus célèbre agent de la NSA nous aide à formuler une observation quasi similaire à celle effectuée avec Halo. Tout d'abord, on ne note aucune différence flagrante de performances entre les différentes GeForce 6600 GT AGP. Celles-ci sont plus rapides que le Radeon 9800 Pro qui marque nettement le pas, mais le Radeon X800 Pro reprend du poil de la bête en taquinant le GeForce 6800 GT. Si en 1024x768 et en 1280x1024 les cartes Gainward et Gigabyte sont au même niveau, le passage en 1600x1200 permet de noter une différence en faveur de Gainward.

X2

00115824-photo-comparo-6600-x2.jpg

X2 semble préférer les cartes NVIDIA à leurs concurrentes ATI, ainsi le groupe des GeForce 6600 GT AGP prend là encore le dessus face au Radeon 9800 Pro. Son grand frère à base de X800 Pro fait mieux, mais ne peut rien contre les GeForce 6800 GT. Ici, la carte de Gainward s'octroie un gain de 10 % sur sa concurrente Gigabyte en 1600x1200.

3DMark 2001 SE

00115811-photo-comparo-6600-3dmark-2001se.jpg

Ancien, 3DMark 2001 permet de se faire une opinion sur les performances des cartes avec des jeux moins récents. Avantage ici aux cartes ATI et le Radeon 9800 Pro devance les GeForce 6600 GT. La carte signée Albatron semble distancer les autres GeForce 6600 GT AGP de quelques points et on notre qu'en 1600x1200 les GeForce 6600 GT AGP offrent des performances similaires au Radeon 9800 Pro. En tête, le Radeon X800 Pro vient chasser sur le terrain du GeForce 6800 GT, dont la carte de Gainward est ici 3% plus véloce que son homologue.

3DMark 2005

00115812-photo-comparo-6600-3dmark-2005.jpg

Plus récent, 3DMark 2005 semble au contraire de son prédécesseur préférer les cartes NVIDIA. Nous avons donc des GeForce 6600 GT AGP 29 % plus rapides que le Radeon 9800 Pro. Les diverses cartes Albatron, PNY et compagnie affichent toutes des scores dans un mouchoir de poche alors qu'une fois de plus le Golden Sample de Gainward s'adjuge la première place ! D'après 3DMark 2005, le gain de performances que l'on observe en faveur de Gainward atteint les 15 %.

AquaMark 3

00115813-photo-comparo-6600-aquamark-3.jpg

Pour AquaMark, les GeForce conservent leur suprématie et il ne fait pas de doute que le modèle 6600 GT AGP est plus performant que le Radeon 9800 Pro. On formulera le même constat concernant nos deux cartes GeForce 6800 GT, bien qu'ici le Radeon X800 Pro fasse légèrement mieux que le GeForce 6800 GT de base.

Half Life 2

00115819-photo-comparo-6600-half-life-2.jpg

Le jeu le plus attendu de ses dernières années, Half-Life 2, semble contre toute attente plaider en faveur des cartes NVIDIA ! Ainsi, les GeForce 6600 GT font légèrement mieux que le Radeon 9800 Pro, alors que le GeForce 6800 GT laisse sur place le Radeon X800 Pro. Curieusement ce dernier est à peine plus rapide que les GeForce 6600 GT ! Une fois encore la carte d'Albatron se montre sensiblement plus rapide que les autres GeForce 6600 GT, alors que Gainward conserve naturellement sa première place.

Far Cry v1.3

00115816-photo-comparo-6600-farcry.jpg


00115817-photo-comparo-6600-farcry-fsaa-aniso.jpg

Nous n'observons ici pratiquement aucune différence entre les GeForce 6600 GT AGP qui sont quasiment deux fois plus rapides que le Radeon 9800 Pro dès que la résolution dépasse les 1024x768. Limitées par le processeur en 1024x768 et en 1280x1024, les GeForce 6800 GT reprennent largement la main sur le Radeon X800 Pro en 1600x1200. En activant le FSAA 4x et l'Anisotropic filtering 8x, la donne reste identique même si le tout commence à peser sur les épaules du GeForce 6600 GT AGP (voir le deuxième graphique), alors que le GeForce 6800 GT de Gainward s'envole avec des performances 16 % meilleures que celles obtenues avec la carte Gigabyte en 1600x1200.

Doom 3

00115814-photo-comparo-6600-doom-3.jpg

00115815-photo-comparo-6600-doom-3-fsaa-aniso.jpg

Nous terminerons avec Doom 3 qui fait logiquement la part belle aux cartes NVIDIA. Les GeForce 6600 GT AGP sont pratiquement deux fois plus rapides que le Radeon 9800 Pro alors que le Radeon X800 Pro parvient tout juste à faire aussi bien laissant les GeForce 6800 GT caracoler en tête. Dans la grande famille des GeForce 6600 GT AGP on note un léger avantage pour les cartes Albatron et Leadtek alors que sans surprise la carte de Gainward surpasse celle de Gigabyte. Le constat est identique lorsque l'on active le FSAA 4x et l'anisotropic filtering 8x à ceci près que, dans un sursaut de dignité, le Radeon X800 Pro parvient à faire mieux que les GeForce 6600 GT AGP.

Conclusion

0000088400115856-photo-puces-geforce-6600-gt-2.jpg
Difficile, au regard des graphiques, de critiquer le GeForce 6600 GT AGP qui offre des performances on ne peut plus alléchantes. En déclinant son offre milieu de gamme PCI-Express au format AGP, NVIDIA frappe assurément un grand coup et permet ainsi à tout un chacun de profiter de la puissance de l'architecture GeForce 6. La firme de Santa Clara propose en effet ce qui peut être facilement considéré comme la carte du moment, d'autant qu'ATI a délaissé - du moins provisoirement - le marché de l'AGP. En outre, le produit est pour une fois véritablement disponible et son prix est conforme à celui annoncé à la presse lors du lancement puisque compris entre 225 € et 240 € ! On s'acheminait dès lors vers le nirvana de la carte graphique, l'anapurna du FPS, mais c'était sans compter sur le petit grain de sable dû à un défaut de production. Si ce problème est dorénavant réglé, il vous faudra tout de même disposer d'une alimentation de qualité, la dernière puce de NVIDIA étant sensible aux variations de tension. Dommage également que certaines cartes voient leurs sondes thermiques désactivées.

Malgré ces quelques ratés, le GeForce 6600 GT AGP reste un très bon choix pour mettre à niveau une configuration dont la carte graphique commence à devenir poussive sur des jeux comme Far Cry ou Half Life 2. De toutes les cartes que nous avons testées, aucune n'est vraiment mauvaise et notre préférence va malgré ses déboires initiaux à la carte de Point Of View dont le bundle est tout simplement exceptionnel ! Si pour vous les jeux livrés n'ont que peu d'intérêt la WinFast A6600GT TDH est un bon choix d'autant que son potentiel d'overclocking est séduisant. L'offre d'Albatron est également à considérer grâce à son système de refroidissement efficace qui permet d'envisager sans crainte l'overclocking même si hélas il faudra faire avec un bruit élevé. Un mot enfin sur la GeForce 6600 GT AGP de PNY qui malgré son défaut de coussinets affiche des performances dans la norme et dispose d'un bundle correct. Dans l'absolu si le GeForce 6600 GT AGP fait mieux que le Radeon 9800 Pro il faut toutefois reconnaître que ce dernier est commercialisé dans les 180€ TTC ce qui représente une économie de près de cinquante euros face aux dernières cartes de NVIDIA. Chacun choisira donc finalement en fonction de son budget.

Concernant les modèles haut de gamme, force est de constater les efforts fournis par NVIDIA sur le développement de ses pilotes. La firme de Santa Clara a en effet mis le paquet pour exploiter au mieux l'architecture de ses puces en optimisant tout ce qui pouvait l'être. Le fruit de ce travail est particulièrement visible avec des titres comme Far Cry et Half-Life 2 où les cartes NVIDIA se montrent parfois plus puissantes que leurs concurrentes ATI ! Le GeForce 6800 GT de Gainward est assurément le plus performant du fait de ses fréquences survitaminées. Le constructeur signe une très belle carte, bien réalisée, au niveau d'une GeForce 6800 Ultra, dont les seuls handicaps résident dans un prix élevé et un bundle tout simplement inexistant. Terminons par Gigabyte dont la GeForce 6800 GT est séduisante grâce à un design tout à fait exceptionnel. Seul point noir : la carte est bruyante, plus bruyante qu'une GeForce 6800 GT de base et son potentiel en overclocking n'est guère meilleur.


L'une des cartes présentées dans ce comparatif vous intéresse ? Retrouvez-la dans le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de l'Albatron Trinity GeForce 6600 GT AGP
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la Leadtek WinFast A6600 GT TDH
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la PNY GeForce 6600 GT AGP
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la Point Of View GeForce 6600 GT AGP
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la Gainward GeForce 6800 GT AGP Golden Sample GLH - Ultra/2400
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de la Gigabyte GeForce 6800 GT AGP
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

GeForce 6600 GT / 6800 GT AGP en test sur Clubic
SWAT 4, Empire Earth 2 et la visionneuse Clubic !
Nouveau firmware optimisé pour Plextor PX-716A
Une première vidéo pour NI.BI.RU
La beta public d'eXeem est lancée
STALKER pourrait être encore repoussé ?
Détails sur la roadmap d'Intel
Take 2 intéressé par la MLB ?
Blizzard supprime 12.000 comptes Battle.net
Rise Of Nation : nouveau patch via l'auto-updater
Haut de page