Altec Lansing CS21, MX5021, FX6021 : la passe de 3

Nerces Nerces sur Twitter Nerces sur Linkedin
Spécialiste Hardware et Gaming
27 septembre 2004 à 19h35
0
012C000000100624-photo-altec-lansing-fx6021.jpg
Ténor de la restitution audio-phonique sur PC, Altec Lansing est en concurrence avec des sociétés comme Creative ou Logitech qui redoublent de moyens pour s'imposer sur ce marché. Pour se démarquer de ces deux "gêneurs", l'Américain a donc décidé depuis quelques semaines de renouveler progressivement l'ensemble de sa gamme d'enceintes. Certains modèles majeurs, comme les fameuses 621, ont ainsi disparus du catalogue mais d'autres produits arrivent heureusement pour les remplacer ou simplement pour étoffer la gamme.

Altec a beaucoup misé, pour ce renouvellement, sur les ensembles 2.1. Il faut dire que ces kits dotés de deux satellites et d'un caisson de basses sont les plus vendus et ce d'assez loin. Pour notre part et plutôt que de traiter chacun des nouveaux kits 2.1 d'Altec Lansing, nous avons décidé de ne réaliser qu'un seul et unique dossier. Nous avons donc réuni les trois modèles 2.1 les plus récents du constructeur américain et les avons mis en compétition afin de déterminer leurs qualités et défauts respectifs.


La passe de trois ?

Depuis quelques années, les différents fabricants ne semblaient plus jurer que par les ensembles multi-canaux (entendez "avec cinq ou six satellites") comme si les utilisateurs que nous sommes recherchaient systématiquement des kits très complexes à brancher sur leur PC. L'offre en kits 2.1 était en perte de vitesse alors que ces derniers sont pourtant beaucoup plus pratiques à positionner dans l'espace souvent restreint qui entoure les ordinateurs personnels. L'année 2003 et plus encore l'année 2004 auront, fort heureusement, connu un certain réalignement des offres vers des produits plus à même de correspondre aux besoins du public. Les ensembles 2.1 sont redevenus les plus nombreux dans les rayonnages au point même qu'il est devenu difficile de faire son choix. Altec Lansing n'est pas le dernier à ce petit jeu et c'est donc pas moins de trois kits 2.1 que l'Américain commercialise presque simultanément.

Pour être tout à fait exact, Altec Lansing propose à l'heure actuelle beaucoup plus de trois kits 2.1. Nous avons toutefois choisi d'écarter quelques uns des sept ensembles distribués en France : les 221 (50 euros), VS4121 (90 euros) et 2100 (100 euros) seront en effet plus à leur aise dans un comparatif entrée / milieu de gamme. Le VS2121 vient tout juste de sortir, il n'est donc pas encore sur toutes les gondoles et se trouve de toute façon dans le même cas que les trois précédents modèles. Nous avons donc limité notre comparatif à des kits plutôt milieu / haut de gamme dont les prix débutent à 160 euros avec le CS21 pour atteindre 270 euros sur le FX6021. Entre ces deux extrêmes, le MX5021 se présente avec une certification THX et se négocie autour des 200 euros. Avant de présenter plus avant ces trois ensembles, leurs accessoires et leur conception générale, nous vous proposons un petit tableau récapitulatif qui permet déjà de fixer certaines bases.

00100617-photo-altec-lansing-cs21-mx5021-fx6021-caract-ristiques-de-base.jpg


Présentation générale

Certifié THX, le MX5021 est sans doute le plus imposant et le plus clinquant des trois nouveaux ensembles signés Altec Lansing : il faut dire que le revêtement "laqué" des satellites n'est pas étranger à ce sentiment. Ces derniers disposent chacun de deux haut-parleurs à médiums et d'un petit tweeter pour les aigus. Ils sont capables de délivrer quelques 25 watts RMS et disposent d'un système d'accroches murales hélas peu pratique compte tenu du volume de ces enceintes. Le branchement des câbles est en revanche beaucoup plus pratique puisqu'il fait appel à des prises dites "bornier" ou "vampire" : en cas de problème, le changement de ces câbles ne posera pas le moindre problème. Du côté du caisson, ce n'est pas moins de 50 watts RMS qui sont offerts. Comme avec la majorité des kits 2.1 du marché, c'est lui qui sert de centrale de branchement avec un emplacement pour ranger le fil d'alimentation (excellente idée !), les quatre borniers des satellites, la prise pour relier au PC et un connecteur pour brancher la télécommande filaire. D'un design plutôt original, celle-ci regroupe les principaux réglages (volume général, basses, aigus, veille), une prise casque et une entrée ligne mais là où Altec Lansing fait fort c'est qu'elle dispose d'un petit support sur lequel vient se poser une télécommande infra-rouge extra-plate : le genre de détails qui fait très plaisir ! Il faut hélas immédiatement mentionner un point particulièrement désagréable à propos de cette "double" télécommande : les réglages ne sont pas assez progressifs, en particulier à bas volume.

00D2000000100629-photo-altec-lansing-mx5021-thx.jpg
0000009E00100630-photo-altec-lansing-mx5021-thx-un-satellite.jpg
0000009E00100631-photo-altec-lansing-mx5021-thx-module-de-contr-le.jpg
00D2000000100632-photo-altec-lansing-mx5021-thx-panneau-de-connexions.jpg

Très clinquant, le MX5021 THX n'en oublie pour autant pas les accessoires avec une télécommande bien pensée

Au premier coup d'œil, le FX6021 surprend, il intrigue même. Le caisson de basses, en dépit de sa robe grise, est tout ce qu'il y a de plus classique au moins au niveau de sa conception mais les satellites sont beaucoup plus étonnants. Très design et de prime abord peu encombrants, ils sont hélas un peu gâchés par des pieds en complète contradiction avec leur design. Alors que tout semblait fait pour occuper un minimum de place sur le bureau, ces pieds nécessitent d'avoir un espace de travail avec une très grande profondeur : dommage ! Vous pourrez tout de même profiter du superbe design imaginé par les techniciens d'Altec Lansing si vous décidez de les accrocher au mur... Leur forme n'est pas le seul point étonnant à mettre à l'actif de ces satellites : en regardant d'un peu plus près leur grille, on se rend compte qu'ils sont composés de 6 tweeters, soit un total de 12 pour l'ensemble ! Ces 12 tweeters sont en fait la traduction de la technologie InConcert comme l'expliquent très bien les schémas ci-dessous.

013B000000100618-photo-altec-lansing-inconcert-diffusion.jpg
013B000000100619-photo-altec-lansing-inconcert-satellites.jpg

Cliquez sur les deux images pour avoir quelques informations supplémentaires sur le technologie InConcert

Au moment des tests d'écoute, il nous faudra bien sûr voir l'impact que peut avoir cette technologie mais question design c'est à mon sens très original et très réussi ! Le caisson de basses est, nous le disions précédemment, beaucoup plus classique. Le pied est légèrement travaillé mais en dehors de cela, il semble ne devoir s'agir que d'un caisson Altec Lansing "de plus" (ce n'est pas un défaut, bien au contraire). On remarquera tout de même son excellente finition et la présence de deux connecteurs "Gaming / TV" afin de raccorder une console de jeux ou une télévision (le câble idoine est fourni). On regrettera tout de même que les satellites n'utilisent pas de "borniers" mais on se consolera avec la télécommande là encore très réussie. De couleur grise et de forme bien différente, elle est, niveau fonctionnalités, strictement identique à celle qui équipe le MX5021. On retrouve donc les mêmes possibilités de réglage, les mêmes prises casque et entrée ligne ainsi que le même réceptacle pour la minuscule télécommande extra-plate : pas de doute, avec ce genre d'accessoires, Altec Lansing va ravir de nombreux utilisateurs.

0096000000100625-photo-altec-lansing-fx6021-les-satellites.jpg
0096000000100626-photo-altec-lansing-fx6021-module-de-contr-le.jpg
0096000000100627-photo-les-deux-t-l-commandes-infra-rouge-sont-absolument-identiques.jpg
0096000000100628-photo-altec-lansing-fx6021-panneau-de-connexions.jpg

Avec le FX6021, Altec Lansing dispose de l'un des ensembles les plus design du marché

Petit Poucet de cette nouvelle gamme et dernier arrivé en rayons, le CS21 est présenté comme le remplaçant direct des fameuses 621 desquelles il conserve d'ailleurs la silhouette : le caisson de basses prend la forme d'une tour et les satellites sont relativement massifs. Ces derniers emploient un véritable haut-parleur et font également appel à un petit tweeter afin d'embarquer deux voies et reproduire l'ensemble des sonorités. La puissance affichée est supérieure à la majorité des ensembles disponibles sur le marché avec 110 watts au compteur et Altec Lansing se prévaut d'un rapport signal / bruit assez remarquable de 108 dB. Si le CS21 respire le travail bien fait et qu'aucune critique n'est à formuler quant à sa finition exemplaire, il n'en va pas de même en ce qui concerne les accessoires. On reprochera en particulier à Altec Lansing de ne pas fournir la moindre télécommande et on se retrouve donc à devoir "piloter" le kit avec le satellite droit. Bien que cela soit un peu gênant pour un kit à près de 160 euros, reconnaissons tout de même que les boutons sont accessibles et que l'on s'y fait rapidement. Le satellite de "réglage" intègre également une prise casque mais il faut jongler entre les périphériques puisque le contrôle des basses et la prise auxiliaire sont sur le caisson... Rien de catastrophique donc mais alors que les MX5021 et FX6021 sont pour ainsi dire exemplaires (exception faite des réglages pas assez sensibles), le CS21 fait office de "vilain petit canard".

00D2000000100620-photo-altec-lansing-cs21.jpg
00D2000000100621-photo-altec-lansing-cs21-les-satellites.jpg
00D2000000100622-photo-altec-lansing-cs21-panneau-de-connexions.jpg

Conception éprouvée pour le CS21 qui reprend le design des 621
0096000000074134-photo-in-the-mood-for-love.jpg
Maintenant que nous avons fait les présentations et déterminé le potentiel de chacun de ces trois nouveaux ensembles, il est plus que temps de voir ce qu'ils ont réellement dans le ventre. Altec Lansing a décidé de changer presque d'un seul coup l'ensemble de sa gamme et on est bien sûr curieux de voir ce qu'une telle refonte peut donner surtout lorsque les produits proposés sont aussi proches en termes de prix (à environ 160, 200 et 270 euros).


Silence, ça tourne...

Histoire d'être plus originaux que de coutume, nous commencerons ces tests "pratiques" par celui qui semble le moins pertinent d'entre tous, celui du DVD. Moins pertinent bien sûr car on ne peut pas dire qu'un "bête" kit 2.1 soit le plus indiqué pour retranscrire les ambiances parfois très riches du Septième Art. Il faut toutefois reconnaître que l'on n'a pas toujours la place d'installer les cinq ou six satellites du plus imposant des kits et que de nombreux films restent tout à fait convenables pourvu que les enceintes soient de qualité : les MegaWorks THX 250D de Cambridge Soundworks ou bien les Altec Lansing 621 se tiraient par exemple tout à fait correctement de l'exercice. Dès les premières secondes d'écoute, le CS21 semble le mieux équipé pour retranscrire la richesse des basses des films hollywoodiens les plus récents. Il est celui qui passe le mieux l'épreuve de la Moria dans Le Seigneur Des Anneaux avec des basses tout à la fois mieux réparties et plus percutantes. Le FX6021 arrive juste derrière avec un rendu indiscutablement plus neutre qui aura donc ses supporters. Enfin, le MX5021 ne parvient pas, malgré sa certification THX, à se hisser au niveau de ses petits copains.

01F4000000074138-photo-the-lord-of-the-rings-the-fellowship-of-the-ring.jpg

Le passage de la Moria est le prétexte à une débauche d'effets surround et de basses puissantes

Le MX5021 est toutefois loin d'être mauvais mais dans cette scène particulièrement chargée, il manque un peu de présence. Le même commentaire peut-être reproduit avec des films comme Twister ou Gladiator et à vrai dire n'importe quelle "grosse production". A contrario, le MX5021 semble plus à son aise dans les moments calmes, dès lors que l'atmosphère se fait plus feutrée. Il est ainsi particulièrement efficace sur les superbes mélodies de films comme In The Mood For Love ou Le Pianiste. Sur ces deux exemples, choisir entre les trois kits est d'ailleurs terriblement difficile bien que le MX5021 me semble privilégier davantage les aigus que les deux autres kits. Le CS21 risquant d'être pour de nombreux utilisateurs un peu trop bien pourvu au niveau des basses, mais cela se règle évidemment très bien !

00051538-photo-suzanne-vega.jpg

Musique Maestro

Si profiter d'un DVD avec un kit 2.1 est donc tout à fait possible, l'expérience restera indiscutablement moins convaincante qu'avec un ensemble multi-canaux. Les ensembles 2.1 sont en revanche tout à fait indiqués pour écouter de la musique puisqu'à moins de faire partie des rares possesseurs de DVD audio ou de concerts au format Dolby Digital 5.1 / DTS, vous écouterez de "simples" CD audio, en stéréo. A cet exercice, l'importance du rendu des basses est sans aucun doute moins décisive que pour les films et, de fait, le CS21 perd un petit peu de sa superbe. Il ne faut toutefois pas exagérer les choses et cet ensemble se comporte encore très bien. Le rendu qu'il offre se rapproche assez de ce que l'on pouvait trouver sur les Altec Lansing 621 avec un son peut-être légèrement plus métallique. Les aigus restent très bien définis et aucun élément ne prend le pas sur le reste. L'homogénéité est d'ailleurs conservée même lorsque le volume est poussé assez haut. Ce côté légèrement métallique ne se retrouve pas sur le FX6021 qui est une nouvelle fois le plus neutre des trois kits. Altec Lansing a employé six tweeters par satellite et je ne sais pas dans quelle mesure la technologie InConcert est responsable de cette neutralité du son mais on ne peut que féliciter Altec Lansing pour le résultat.
0096000000051617-photo-enya.jpg

Le caisson m'a semblé moins percutant que celui du CS21 mais on gagne par contre au niveau du rendu des médiums et des aigus. Ces derniers sont très clairs mais sans être surexposés : du très beau travail. Des artistes comme Suzanne Vega ou Enya passent particulièrement bien sur cet ensemble et la pureté qui s'en dégage est plus qu'appréciable. Le CS21 est par contre légèrement devant dès lors que les instrumentations sont plus dures, plus "rock" serais-je tenté de dire : le dernier album de U2 illustre parfaitement cela. Notre troisième cobaye, le MX5021, est plus à son aise qu'au cours du précédent test mais il m'est malgré tout apparu une nouvelle fois le moins convaincant. Le défaut "métallique" du CS21 ne se retrouve pas chez lui, mais le MX5021 pêche pour sa part au niveau des aigus. Rien de dramatique non plus mais pour reprendre l'exemple de Suzanne Vega, sa voix n'est pas au mieux sur des titres comme Tom's Diner ou Marlene On The Wall. De la même manière, Gjallarhorn, groupe suédois peu connu, et ses sonorités si particulières n'est que moyennement rendu par des satellites qui font l'objet de deux critiques principales : des aigus un peu trop présents et un léger écho plus ou moins perceptible selon les instrumentations.

00D2000000025553-photo-prince-of-persia-the-sands-of-time.jpg

Faites vos jeux !

Dernière partie de nos tests d'écoute, la rubrique Jeux Vidéo est avec la musique l'objectif principal d'un kit 2.1 comme ceux qui nous préoccupent aujourd'hui. Si nos deux tests précédents avaient fait ressortir des différences entre les ensembles, le jeu vidéo semble moins sensible, à moins que cela ne vienne simplement des titres sélectionnés pour l'occasion. Toujours est-il que le CS21 et le FX6021 ont paru plus proches que jamais et même le MX5021, pourtant légèrement décroché dans les tests précédents, reste ici parfaitement dans la course. Nous avons essayé de varier les titres afin d'avoir un panel plus large mais les trois kits ne nous ont jamais semblé le moins du monde en difficulté. On retrouve évidemment les petits défauts décrits précédemment mais il faut vraiment être très attentif, d'autant qu'à la limite nous savions quels défauts "chercher" ! Le MX5021 pêche donc encore légèrement du côté du caisson de basses que l'on aura ainsi tendance à augmenter mais les petits défauts observés sur les aigus ne sont pour ainsi dire plus du tout perceptibles. On pourrait de la même manière reprocher au CS21 son rendu légèrement métallique mais ce serait lui faire un bien méchant procès alors que cela ne m'a jamais gêné.

00D2000000064369-photo-beyond-good-evil.jpg
00D2000000083570-photo-far-cry.jpg
00D2000000096553-photo-doom-3.jpg


Qu'il s'agisse des jolies mélodies de Beyond Good & Evil, de Prince Of Persia : Les Sables Du Temps ou bien des musiques plus dures de Jesper Kyd sur Hitman Contracts et Freedom Fighters, il faut vraiment aimer pinailler pour y trouver à redire. En ce qui concerne les ambiances sonores, j'ai une nouvelle fois utilisé le "couple" Call Of Duty / Far Cry auquel j'ai bien sûr ajouté celui qui me semble être la référence en termes d'atmosphère : Doom 3. Alors évidemment, l'absence de satellites surround se fait sentir et les effets de spatialisation ne sont plus du tout aussi efficaces mais cela reste globalement convaincant. Nos trois kits Altec Lansing se comportent de manière tout à fait comparable, il est bien difficile de dégager un quelconque vainqueur et la qualité des Altec 621 n'est vraiment pas loin. Je tiens d'ailleurs à préciser que les défauts relevés précédemment ne sont jamais vraiment rédhibitoires : il s'agit en outre de défauts purement subjectifs et certains d'entre vous seront sans doute davantage gênés par le rendu métallique du CS21 que par le léger écho du MX5021.


012C000000100633-photo-altec-lansing-fx6021.jpg

Conclusion

Altec Lansing n'est pas devenu l'un des leaders mondiaux d'enceintes multimédias par hasard et ce triple test est là pour nous le prouver. Plutôt orientés moyen / haut de gamme, les trois produits passés en revue aujourd'hui n'ont en effet strictement rien à envier à leurs concurrents les plus directs et se présentent à chaque fois comme des incontournables sur leur segment de marché respectif. Le FX6021 est ainsi à n'en pas douter l'un des kits d'enceintes 2.1 les plus design du moment. Sa silhouette ne manquera pas d'impressionner le visiteur et la qualité de rendu audio, bien plus que correcte, témoigne du soin apporté par les techniciens d'Altec Lansing. On pourra évidemment lui reprocher un prix public largement au-dessus de la moyenne des autres ensembles 2.1 mais la quête du design à un prix, nous le savons tous et le FX6021 propose indiscutablement la meilleure restitution sonore du marché pour un kit "extra-plat".

Les MX5021 et CS21 sont beaucoup plus classiques dans leur conception mais ne déméritent pas pour autant, bien au contraire. Il est d'ailleurs "amusant" de voir qu'Altec Lansing propose simultanément deux kits qui semblent se marcher un peu sur les pieds. Malgré des dimensions et des caractéristiques techniques assez proches, ces deux ensembles diffèrent en fait assez nettement sur le point le plus important : celui de la restitution du son. Si le MX5021 est certifié THX, j'ai pour ma part préféré légèrement le rendu des CS21, plus proche de celui des anciennes 621, mais il s'agit bien davantage d'une question de goûts que d'une réelle supériorité. Le CS21 semble plus "métallique" quand le MX5021 "nasille" un peu dans les aigus et présente un léger écho. D'un autre côté, le CS21 est moins bien pourvu niveau accessoires et il faudra par exemple se passer de télécommande.

Choisir entre ces trois kits est assez délicat et comme nous l'avons déjà dit, il s'agit bien davantage d'une question de "feeling" personnel que d'autre chose. Si le prix n'est pas un argument suffisant pour vous faire pencher du côté des CS21 (40 euros moins cher que le MX5021 et 110 euros de moins que le FX6021), je ne saurais trop vous conseiller d'écouter les trois ensembles avant de vous décider. Altec Lansing montre en tout cas qu'il est bien présent sur le marché et qu'il est capable de traiter la restitution du son selon différentes approches sans que cela ne lui pose un quelconque problème.


Altec Lansing CS21

8

Les plus

  • Restitution très homogène du son
  • Même à fort volume
  • Relativement bon marché

Les moins

  • Rendu légèrement 'métallique'
  • Accessoires inexistants

0

Qualité sonore8

Puissance9

Fonctionnalités6



Altec Lansing FX6021

6

Les plus

  • Design sobre mais très efficace
  • Technologie InConcert intéressante
  • Neutralité agréable du rendu
  • 'double' télécommande pratique

Les moins

  • Les pieds des satellites sont ratés
  • Manque de sensibilité des réglages
  • Le design a un prix

0

Qualité sonore9

Puissance7

Fonctionnalités8



Altec Lansing MX5021 THX

6

Les plus

  • 'double' télécommande pratique
  • Fixations murales possibles...

Les moins

  • ... mais pas très commodes
  • Manque de sensibilité des réglages

0

Qualité sonore7

Puissance8

Fonctionnalités8


Ces articles vous intéressent ? Retrouvez les dans le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de l'Altec Lansing CS21
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de l'Altec Lansing FX6021
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de l'Altec Lansing MX5021 THX
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Elite Dangerous Odyssey débarquera le 19 mai sur PC
Le DLSS de NVIDIA débarque dans Call of Duty Warzone et Modern Warfare
Xbox Series X|S : plusieurs jeux EA peuvent désormais tourner à 120fps
La OnePlus Watch répare ses erreurs et prépare l'arrivée de l'écran toujours allumé
Le rover Perseverance a synthétisé de l'oxygène sur Mars
Cyberpunk 2077 s'est écoulé à plus de 13,7 millions d'exemplaires
PlayStation Now : la résolution 1080p en streaming arrive bientôt
La souris gamer Roccat Kone AIMO Remastered en promo chez Boulanger (-31%)
Alien: Isolation et Hand of Fate 2 sont les nouveaux jeux gratuits sur l'Epic Games Store
Bon plan : l'imprimante HP LaserJet Pro M15a en promo à moins de 80€
Haut de page