L'été de la TNT : trois tuners TNT USB externes

07 juillet 2005 à 17h05
0
00123314-photo-logo-tnt.jpg
Fin mars, la TNT débarquait dans l'Hexagone et promettait de révolutionner la façon dont nous appréhendons le petit écran. Quelques mois plus tard, et passé l'engouement quasi frénétique des premières semaines, le bilan que l'on peut dresser des débuts de la TNT n'est guère flatteur. Très peu de villes sont couvertes, et lorsque c'est le cas, cette couverture est encore partielle et pour ainsi dire bancale. Bancale, car les émetteurs ne sont pas tous des foudres de guerre, loin s'en faut, ce qui se traduit généralement par des problèmes de réception où l'utilisateur ne capte qu'un nombre limité de chaînes.

Néanmoins, et malgré ces déboires, la TNT semble appelée à se répandre, et dès le mois de septembre nous devrions avoir droit à la deuxième vague TNT avec la mise en place d'émetteurs supplémentaires et l'arrivée de nouvelles chaînes. En attendant, nous nous proposons de faire le point sur trois tuners TNT externes utilisant l'interface USB que vous pourrez emmener partout avec vous et notamment à la plage, ça tombe bien, c'est de saison !

00136203-photo-illustration-tnt-tv.jpg

ADS Tech Instant TV DVB-T USB

Comme la plupart des grands noms de la vidéo, ADS Tech propose, depuis le lancement de la TNT en France, toute une gamme de tuners DVB-T de la carte PCI au décodeur externe. C'est la solution externe USB du fabricant, baptisée Instant TV DVB-T USB, qui a retenu notre attention. Il s'agit ici du plus gros adaptateur TNT de ce comparatif (11x14x3cm), toutes proportions gardées bien entendu. Arborant une ligne stricte, parfois austère, et revêtant une robe bleue argentée, l'Instant DVB-T USB n'est pas sans rappeler le design de la Playstation 2. L'adaptateur s'installera horizontalement, ou verticalement, grâce au support livré dans la boîte et on retrouvera sur sa façade un témoin de fonctionnement ainsi qu'une fenêtre infrarouge. L'arrière du dispositif comporte quant à lui une prise antenne ainsi que le câble USB, ce dernier étant soudé au boîtier. ADS Tech complète par ailleurs son Instant TV DVB-T USB en livrant une télécommande infrarouge et une antenne ultra-compacte. Cette dernière semble d'ailleurs être d'une sensibilité très moyenne. L'installation du périphérique est un peu longuette mais assez claire : la page d'accueil du CD-Rom vous invite d'abord à installer les pilotes, avant de proposer l'installation de l'application Instant-TV pour finir par celle d'Ulead InstaMedia 2.0. Un mot sur les pilotes du constructeur qui respectent la norme BDA de Microsoft. Cela ne vous dit peut être rien, mais BDA, ou BroadCast Driver Architecture, vise à standardiser les diverses étapes du traitement d'une image numérique (décompression, démultiplexage, etc.), ce qui permet de simplifier le développement des pilotes, les étapes les plus complexes étant à la charge de Windows. Un bon point donc pour ADS Tech, qui prend ici de l'avance tout en assurant la compatibilité de son Instant TV DVB-T avec Media Center ou des logiciels comme MediaPortal.

0000017C00136143-photo-ads-tech-instant-tv-dvb-t-usb-6.jpg
0000014000136145-photo-ads-tech-instant-tv-dvb-t-usb-7.jpg

ADS Tech Instant TV DVB-T USB 2.0


Revenons-en à l'offre logicielle en elle-même qui se décompose en deux éléments distincts : l'application TV - maison - intitulée Instant TV et l'ensemble multimédia d'Ulead qui vise à émuler le fonctionnement d'un MediaCenter sur votre PC. Lors du premier lancement d'Instant TV il vous faudra renseigner le pays dans lequel vous vivez avant de patienter quelques minutes lors de la recherche des chaînes. Celle-ci s'effectue assez rapidement ; les chaînes détectées s'affichant au fur et à mesure avec leur nom dans la liste apparaissant à l'écran.

0000011800136137-photo-ads-tech-instant-tv-dvb-t-usb-1.jpg

Le processus de détection des chaînes


Une fois la détection terminée, vous pouvez visionner vos programmes favoris. Trois fenêtres composent Instant TV : à gauche (et c'est probablement l'élément le plus disgracieux) la liste des chaînes disponibles sur un fond jaune, au centre la fenêtre de visualisation des programmes et à droite la représentation d'une télécommande virtuelle. Instant TV propose toutes les fonctions usuelles de cette catégorie d'applications avec bien sûr les plus basiques comme le réglage du volume, la fonction sourdine, la possibilité de changer de chaîne ou bien encore le mode plein écran et les modes d'affichage 4:3 et 16:9. Il est également possible d'obtenir à l'écran une mosaïque des chaînes, ou bien d'accéder au télétexte, ou encore au guide des programmes électronique à la sauce TNT. Ce dernier s'affiche dans une fenêtre franchement austère, avec parfois des problèmes d'affichage des caractères accentués, et ne relaye que les programmes passés ou à venir pour une tranche de la journée. Pour accéder aux programmes de la semaine il faut décocher la case 'EPG en cours' ce qui a pour effet de vous proposer un acccès à TVTV en version australienne ou anglaise... Un double clic sur un nom d'émission permet tout de même de prévoir son enregistrement et ADS Tech se rattrape en proposant une certaine flexibilité dans les options de programmation. En outre Instant TV permet de réaliser des captures fixes de vos émissions et ADS Tech autorise également leur enregistrement, mais hélas au seul format MPEG-2.

0000014000136135-photo-ads-tech-instant-tv-dvb-t-usb-1.jpg

L'interface, envahissante (?), d'Instant TV


0000008C00136136-photo-ads-tech-instant-tv-dvb-t-usb-2.jpg

Un EPG réduit à sa plus simple expression


Si le Timeshifting est de la partie, son implémentation manque cruellement d'ergonomie. Il faut en effet commencer par activer le Timeshifting avant de cliquer sur lecture, pour finalement pouvoir suspendre un programme en cliquant sur la touche pause de la télécommande virtuelle. On a connu plus commode, d'autant qu'on vous épargnera le descriptif du processus pour reprendre la diffusion d'un programme !

000000B400136138-photo-ads-tech-instant-tv-dvb-t-usb-3.jpg
000000B400136139-photo-ads-tech-instant-tv-dvb-t-usb-4.jpg
000000B400136142-photo-ads-tech-instant-tv-dvb-t-usb-5.jpg

Instant TV dans le feu de l'action


Mais la bonne surprise serait peut être à chercher ailleurs, du côté d'InstaMedia 2.0 livré avec l'Instant TV DVB-T. Il s'agit d'un logiciel tiers, développé par Ulead, dont le but avoué est de singer un MediaCenter. Une interface plein écran s'affiche donc dès le lancement et vous permet d'accéder à diverses activités. Il est ainsi possible de consulter ses photographies, de créer des diaporamas, de visionner les vidéos stockées sur votre disque et outre la navigation par miniature, le logiciel propose une navigation calendrier où les éléments (photos ou vidéos) sont classés par date (il sera d'ailleurs possible de définir le dossier par défaut affiché pour telle ou telle activité). Un module de gravure est également intégré, vous permettant de graver directement le contenu de vos dossiers sans toutefois pouvoir sélectionner avec précision les fichiers qui les composent. L'application offre de plus la possibilité de regarder la télévision tout en enregistrant les programmes ou en consultant le télétexte. Hélas, sur trois de nos machines, cette fonction n'a jamais donné satisfaction puisque nous avons systématiquement obtenu un écran noir en tentant d'activer la TV. Dommage !

0000015400136148-photo-capture-ulead-instamedia.jpg

Ulead InstaMedia 2.0 : une bonne idée qui tourne court


ADS Tech Instant TV DVB-T USB

4

Les plus

  • Prix attractif
  • Ulead InstaMedia
  • Télécommande fournie

Les moins

  • Quelques bugs (Ulead)
  • Antenne peu réceptive
  • Logiciel Instant TV primaire

0

Fonctionnalités8

Qualité visuelle7

Prise en main6

Pinnacle PCTV 200E

00054736-photo-logo-pinnacle.jpg
A l'instar d'ADS Tech, Pinnacle propose toute une gamme d'adaptateurs TNT dont la PCTV 200E. Externe et se connectant à un port USB 2.0, ce petit tuner (6x1,5x10,5 cm) adopte un look pour le moins atypique vraisemblablement pensé pour les Ordinateurs Portables. Physiquement la PCTV 200E est composée de deux parties, et se déplie un peu à la manière d'un téléphone portable. Sa partie supérieure noire abrite une antenne Hirschmann, alors que la base, gris argent, héberge l'électronique du tuner. On retrouve deux diodes de fonctionnement sur le sommet du tuner ainsi qu'un connecteur USB. Pinnacle livre sa PCTV200E avec un socle translucide qui permet de l'accrocher derrière l'écran d'un ordinateur portable de façon à ce que seule l'antenne et les LED soient visibles. Conscients que l'antenne intégrée peut ne pas suffire, même si elle active et qu'elle filtre le signal, les ingénieurs de Pinnacle ont fait en sorte que celle-ci soit amovible : on peut en effet l'ôter du tuner pour brancher à la place un petit adaptateur (livré) qui permettra de relier la PCTV200E directement à la prise antenne murale. L'installation de la PCTV200E est assez simple puisqu'il suffit de déployer le logiciel fournit qui se charge d'installer les pilotes compatibles BDA ainsi que l'applicatif livré.

000000B400136151-photo-pinnacle-pctv-200e-1.jpg
000000B400136154-photo-pinnacle-pctv-200e-4.jpg
000000B400136152-photo-pinnacle-pctv-200e-2.jpg
000000B400136153-photo-pinnacle-pctv-200e-3.jpg

Pinnacle PCTV200E



Pinnacle propose avec son tuner la dernière mouture 3.0 de sa suite logicielle maison, le Pinnacle Media Center. Cette nouvelle version apporte quelques améliorations, même si hélas les critiques que l'on pouvait formuler à l'encontre de l'ancienne version restent totalement d'actualité. Le logiciel est en effet particulièrement lourd, exige toujours le .NET FrameWork de Microsoft et déploie par ailleurs des runtimes de tout poil comme celui de SQL Server ! Voilà pour ce qui est des critiques quant à l'architecture à proprement parler du Pinnacle Media Center qui propose dorénavant un assistant de configuration rapide lorsqu'il est exécuté pour la première fois, avec au programme la détection des chaînes numériques. Pour le reste, côté fonctionnalités donc, quelques progrès notables ont été accomplis. L'interface a ainsi été totalement revue et profite dorénavant d'animations 3D mais aussi d'une sorte de beuglement à chaque changement de page (vous serez soulagé de savoir que cet affreux bruitage est désactivable). Comme pour la version précédente, Pinnacle Media Center 3.0 permet de consulter les photos, vidéos et musiques stockées sur votre ordinateur. Si la navigation dans les dossiers de votre PC a été améliorée, avec notamment un mode vignettes, on est encore loin de la perfection et certains détails pourtant tout bêtes ont été laissés de côté. Ainsi, lorsque vous lancez la lecture d'un CD, si les titres de celui-ci sont automatiquement téléchargés, la représentation de sa jaquette ne l'est pas, tandis que même le nom du morceau en cours de lecture ne s'affiche pas dans l'écran principal. En mode fenêtré, il faut déployer la barre de commandes, inférieure à l'écran, pour apercevoir une partie du titre, le reste étant tronqué dans la mesure où on ne dispose d'aucune fonction de scrolling. En parallèle du MediaCenter, Pinnacle propose le MediaManager une application supplémentaire vous permettant de classer les fichiers multimédias de votre ordinateur afin d'y accéder plus rapidement depuis l'application principale. MediaManager permet de plus de créer des listes de lecture mais aussi de graver des fichiers sur CD ou DVD.

000000B400136160-photo-pinnacle-pctv-200e-6.jpg
000000B400136164-photo-pinnacle-pctv-200e-8.jpg
000000B400136162-photo-pinnacle-pctv-200e-7.jpg

Pinnacle Media Center 3.10


Du côté des fonctions de télévision, le Media Center 3.0 évolue dans le bon sens. L'évolution en douceur de l'interface fait que la fenêtre de visualisation est accompagnée d'un ruban supérieur avec de petites icônes permettant d'accéder aux fonctions clés (Télétexte, Toujours visible, Accueil, etc) mais aussi d'un panneau inférieur qui comprend les réglages les plus courants : volume, chaîne et instantané. Ce panneau peut être agrandi pour afficher les options d'enregistrement et de timeshifting, ce qui ne doit pas nous faire perdre de vue le comportement fort peu ergonomique des boutons de changement de chaînes. Qui plus est, la possibilité de réaliser des captures fixes est revenue dans cette version et ô joie, ô bonheur, des informations en surimpression s'affichent pour les chaînes TNT. On sait ainsi, dès que l'on zappe, le nom du programme en cours de diffusion, le nom du prochain programme, mais aussi la qualité du signal et son intensité. Mieux, un guide des programmes enfin exploitables fait son apparition, et il est possible non seulement de consulter les programmes des diverses chaînes mais aussi de programmer un enregistrement pour ne pas louper, par exemple, la énième rediffusion de Chasse, pèche et nature. Comme la plupart des autres tuners ici testés, le télétexte, pourtant disponible, ne fonctionne hélas pas, mais cette version du Media Center permet de choisir le canal audio au cas où une chaîne propose un film avec deux bandes sons distinctes (français/anglais). Le TimeShifting est naturellement proposé, tout comme l'enregistrement, au format MPEG 2 de ses émissions favorites. Notez que l'application permet de graver sur CD ou DVD les émissions que vous avez pu enregistrer, afin par exemple de les visionner sur une platine de salon mais aussi, et c'est nouveau, de graver directement sur DVD une émission en cours de diffusion grâce à la fonction Direct-To-DVD.

000000DC00136165-photo-pinnacle-pctv-200e-9.jpg
000000C800136166-photo-pinnacle-pctv-200e-10.jpg
000000C800136167-photo-pinnacle-pctv-200e-11.jpg

Pinnacle Media Center 3.10 en mode fenêtré


Côté réglages avancés, le mécanisme de recherche des chaînes a été totalement revu, ce qui n'est d'ailleurs pas toujours des plus commode, mais l'algorithme reste heureusement plutôt rapide et efficace. Pinnacle a cru bon d'inclure des chaînes radios internet que l'on peut écouter depuis le MediaCenter, mais franchement, cette fonction est loin de nous avoir emballés. Enfin, la télécommande livrée remporte la palme de la télécommande la plus inesthétique tant elle est encombrante et disgracieuse.

0000007800136168-photo-pinnacle-pctv-200e-12.jpg
000000B400136169-photo-pinnacle-pctv-200e-13.jpg
000000B400136170-photo-pinnacle-pctv-200e-14.jpg

Détection des chaînes, réglages du logiciel et module EPG


Pinnacle PCTV 200E

6

Les plus

  • Antenne active - Design mobile
  • Bonne qualité d'image
  • Logiciel complet

Les moins

  • Lourdeurs de Pinnacle Media Center
  • Design télécommande à revoir
  • Prix élevé

0

Fonctionnalités8

Qualité visuelle8

Prise en main8

Terratec Cinergy T2

00051925-photo-logo-terratec.jpg
On termine ce tour d'horizon des solutions TNT portables par un coup d'œil sur la Cinergy T2, une autre solution d'origine germanique. Terratec propose ici un tuner numérique ultra compact (7,5x2x5 cm) à la ligne on ne peut plus surprenante puisque cubique. On retrouve en façade une fenêtre infrarouge pour la télécommande livrée et une diode bleue témoignant de l'activité du tuner, alors qu'à l'arrière se situe un connecteur USB et une traditionnelle prise antenne. Pour ce qui est de la technique, Terratec a opté pour un tuner de marque Samsung interfacé en USB 2.0. Précisons au passage que Terratec met à la disposition des utilisateurs avertis, sur son site Web, des Drivers BDA pour sa Cinergy T2. Concernant l'aspect logiciel et à l'inverse d'ADS Tech et de Pinnace, Terratec privilégie ici la simplicité. pilotes et applications s'installent donc en deux clics de souris. Il n'est donc pas question ici de runtime à la noix, de dépendances casse-bonbons ou de modules à n'en plus finir. Non, Terratec fait dans le léger, voir l'allégé. C'est en effet le premier sentiment que l'on a lors du lancement de l'application Cinergy. L'interface est dépouillée et constituée d'un écran et d'une console de commandes à la représentation graphique pas toujours très intuitive.
000000E600136173-photo-terratec-t2-1.jpg
000000B400136176-photo-terratec-t2-4.jpg
000000B400136177-photo-terratec-t2-5.jpg
000000B400136174-photo-terratec-t2-2.jpg

Terratec Cinergy T2 : petit mais costaud !


Pour regarder la télévision, il faut commencer par sélectionner un pays et s'armer de patience pendant le processus de détection des chaînes de la TNT. Une fois cette formalité accomplie, il faudra impérativement ajouter les chaînes détectées à la liste des favoris sous peine de ne pas pouvoir y accéder, ce qui est tout de même fort singulier. Si l'ergonomie n'est pas toujours le point fort de l'application Terratec, celle-ci fonctionne superbement bien et a pour elle l'énorme et considérable avantage d'être light (NDLR : oui je sais, je me répète mais c'est volontaire). De plus, si la console n'est pas des plus raffinées, esthétiquement parlant, Terratec a mis au point une interface très claire qui apparaît à l'écran, soit en plein écran, soit en surimpression, et permet de naviguer dans la liste des chaînes ou de consulter certaines informations (nom du programme, diffusion en stéréo, nom du prochain programme, qualité du signal, intensité, etc.). La console affiche de plus le nom de la chaîne que vous regardez ainsi que le nom du programme en cours de diffusion. Il est possible de changer le canal audio actif, et comme chez ADS Tech et Pinnacle, la fenêtre de visualisation des films est automatiquement ajustée en fonction du format du programme diffusé (4:3 ou 16:9).

000000FA00136178-photo-terratec-t2-6.jpg
000000FA00136179-photo-terratec-t2-7.jpg
000000FA00136180-photo-terratec-t2-8.jpg

Logiciel Cinergy Digital de Terratec


Le TimeShifting est naturellement de la partie et Terratec permet de programmer un enregistrement (au format MPEG 2 uniquement) depuis le guide des programmes. Celui-ci s'affiche en plein écran, et non dans une fenêtre séparée, et comme chez Pinnacle il est possible de naviguer dans la grille des programmes par jour, d'obtenir le détail d'un programme en particulier et de le marquer pour enregistrement. Notez que la gravure DVD est prise en charge, mais par une application externe, en l'occurrence Ulead DVD MovieFactory 3 TV dont les fonctions d'édition seront utiles pour supprimer, par exemple, les blocs publicitaires de vos enregistrements. De plus l'utilitaire de pilotage de la télécommande livrée permet de configurer celle-ci pour qu'elle fonctionne avec Windows.

0000010400136181-photo-terratec-t2-9.jpg
000000C800136182-photo-terratec-t2-10.jpg

OSD et options de Cinergy Digital


Terratec Cinergy T2

8

Les plus

  • Ultra compact
  • Installation facile
  • Télécommande design !
  • Logiciel léger mais complet

Les moins

    0

    Fonctionnalités8

    Qualité visuelle8

    Prise en main9

    Quid de la qualité, de la réception et des performances ?

    Chacun des tuners de ce comparatif est livré avec une antenne : bien que l'antenne des tuners Terratec et ADSTech soit quasi-similaire avec une base aimantée flanquée d'une turgescence métallique, celle de l'Instant TV DVB-T USB semble moins réceptive que celle livrée par Terratec. Logiquement, l'antenne Hirschmann de Pinnacle est un cran au-dessus puisque réputée active. Elle permet dans les faits une meilleure réception, même s'il ne faut pas pour autant s'attendre à des miracles... On captera certes une ou deux chaînes de plus dans de meilleures conditions avec la PCTV200E, mais certainement pas l'ensemble des chaînes de la TNT : rien ne remplacera donc l'antenne rateau... Lors de nos tests, avec chacun des trois tuners, nous captions au même endroit, et avec la même antenne externe portative (un modèle alimenté), exactement le même nombre de chaînes.

    Question qualité, et cette appréciation est purement subjective, les tuners de Terratec et de Pinnacle sont à égalité avec une image brillante, toujours très nette et contrastée. A l'inverse, le tuner d'ADS Tech délivre une image un peu plus granuleuse et froide : cela ne saurait être une critique négative, chacun ayant ses préférences. Côté performances, c'est-à-dire l'impact des tuners sur les ressources systèmes, tous sont dans la même fourchette avec entre 16 et 25% d'occupation processeur sur un Pentium M 1.7 GHz. Lors de nos tests, nous avons noté sur certains tuners, l'ADS Tech et le Terratec notamment, une certaine désynchronisation de l'audio avec la vidéo, ce phénomène étant prononcé sur le tuner ADS Tech et juste perceptible sur le Terratec. Difficile toutefois de dire si cela vient du matériel, des pilotes (TV ou carte son) ou plus probablement de la relative faiblesse du signal que nous captons ici à Lyon. En attendant, voici quelques captures réalisées avec chacun des tuners TNT, depuis la même source :

    0000011800136183-photo-ads-tech-instant-tv-dvb-t-usb-8.jpg
    0000011800136184-photo-ads-tech-instant-tv-dvb-t-usb-9.jpg

    Images issues de l'ADS Tech Instant TV DVB-T USB


    0000011800136187-photo-pinnacle-pctv-200e-15.jpg
    0000011800136188-photo-pinnacle-pctv-200e-16.jpg

    Images obtenues avec la Pinnacle PCTV 200E


    0000011800136185-photo-terratec-t2-11.jpg
    0000011800136186-photo-terratec-t2-12.jpg

    Images captées par la Terratec Cinergy T2


    Conclusion

    A l'heure de conclure, que faut-il retenir des divers tuners TNT externes disponibles actuellement ? Tout d'abord il n'y a pas de solution véritablement parfaite, chacun ayant ses petits défauts tant ergonomiques que logiciels. Point positif que nous soulignerons d'emblée : aucun des tuners retenus ne requiert une alimentation secteur externe. Ils fonctionnent tous selon le même schéma et en cela il n'est pas forcément évident de les départager. Prenons le tuner ADS Tech par exemple : il est tout à fait convenable mais son offre logicielle n'est pas exempte d'imperfections, et si InstaMedia d'Ulead est une très bonne idée, tout n'est pas encore tout à fait au point notamment au niveau de l'intégration de la télévision, un comble ! Chez Pinnacle, la PCTV 200E se démarque par son look inédit et son antenne active plutôt efficace, mais sa suite logicielle, si elle est beaucoup plus adaptée à la TNT que la précédente version 2.0, reste lourde dans tous les sens du terme avec un arrière-goût d'usine à gaz.

    Finalement la surprise pourrait donc être germanique, et signée Terratec, puisque la Cinergy T2 se positionne comme un produit inattendu. Simple, fonctionnelle, élégante et sans prétention la Cinergy T2 remplit son office à merveille et se voit complétee d'un logiciel léger et dépourvu des anomalies ou des lourdeurs agaçantes que l'on retrouve ailleurs. De plus, on félicitera Terratec pour les évolutions fréquentes de son logiciel et pour la qualité de la télécommande livrée. Il s'agit ici d'une télécommande ergonomique, fine et design, qui n'a pas le côté bon marché ou gadget de celles que l'on retrouve chez ADS Tech ou Pinnacle. Bref, Terratec semble en avance sur la concurrence, le fabricant ayant compris que l'utilisateur peut parfois rechercher la simplicité et l'efficacité plutôt que le tout-en-un mal ficelé qui fonctionne quand il en a envie. En revanche aucun des tuners de ce test n'est capable de recevoir les chaînes hertziennes, dommage !

    Question prix enfin, les solutions d'ADS Tech et de Terratec tournent autour des 80€ TTC alors que la PCTV 200E se négocie un peu plus de 110€. En tenant compte de ce dernier critère, nul doute que la Cinergy T2 de Terratec représente le meilleur rapport/qualité/prix de ce comparatif ce qui lui vaut donc la meilleure note de ce dossier.

    L'un de ces articles vous intéresse ? Retrouvez-le dans le comparateur de prix de Clubic.com
    00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
    Comparer les prix de l'ADS Tech Instant TV DVB-T USB
    00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
    Comparer les prix de la Pinnacle Systems PCTV 200E
    00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
    Comparer les prix de la Terratec Cinergy T2
    Modifié le 01/06/2018 à 15h36
    Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
    Respectez le réglement de la communauté.
    0
    0

    Actualités du moment

    Trois tuners TNT portables testés sur Clubic.com
    Rambus planche sur la mémoire XDR2
    Musique en ligne : licence européenne en octobre ?
    Codename Panzers Phase 2 : démo, vidéo et gold
    Un disque optique double couche de 100 Go
    Archos Gmini XS 202 : 17 heures d'autonomie
    Téléchargement musique : SFR signe avec Universal
    Nouveaux baladeurs iRiver: prix et dispo en France
    Abit officialise la NI8 SLI
    Quoi de neuf en jeux vidéo ce jeudi ?
    Haut de page