Colt s'invite à son tour sur le marché des CDN

Jérôme Bouteiller
06 septembre 2002 à 00h00
0
Popularisé par Akamaï, le concept du CDN, le content delivery network ou réseau de distribution de donnée, n'en finit pas de séduire les opérateurs IP. Baptisée Colt Edge, l'opérateur télécom Colt dévoile sa nouvelle solution de CDN destinée à ses différents clients européens.

En s'appuyant sur un réseau de serveurs censés rapprocher physiquement le contenu des sites web (texte ou audiovisuel) des internautes, les CDN permettent d'accélérer l'affiche des pages ou des vidéos et accessoirement de rédurie la charge sur un serveur centralisé.

Probablement encore loin des milliers de serveurs mis en place par le leader actuel, l'américain Akamaï, l'offre de Colt s'appuie tout de même sur son réseau IP optique pan européen, sur ses 400 accords de peering avec les principaux fournisseurs d'accès Internet (FAI) français et européens et sur une plate-forme reposant sur des serveurs de cache répartis dans 9 villes européennes: Berlin, Bruxelles, Francfort, Londres, Paris, Madrid, Milan, New York et Zurich. L'offre Colt Edge sera déclinée en 2 formules, une ponctuelle (Colt Edge Event) et une plus classique (COLT Edge Static).

Après l'annonce d'Equant, bénéficiant de la technologie d'Activia Networks, l'arrivée de Colt sur ce marché devrait provoquer une baisse des prix et accélérer la diffusion de cette technologie, particulièrement bienvenue à l'heure du web multimédia.
Modifié le 18/09/2018 à 14h11
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top