Jean- Pierre JUMEZ : EDIT, Traduction en ligne

01 juin 2018 à 15h36
0
Disposant d'une organisation en réseau, maîtrisant les outils de communication et en premier lieu l'Internet, EDIT fait partie de ces jeunes entreprises qui construisent chaque jour la NetEconomie.

JB - Jean Pierre Jumez bonjour. L'arrivée de logiciels de traduction automatique comme systran menacent-ils votre activité ou la simplifient-ils ?

JPJ - Aucun rapport : nous faisons de l'adaptation, y compris lorqu'il s'agit de technique (demandez à nos amis de Systran - même lorsque leur système sera plus au point - comment ils différencient la traduction de "vapeur" dans une centrale thermique : "vapour" ou "steam" ? Seul un pro peut répondre, à moins de vouloir faire exploser ladite centrale. Quant à faire une première version en automatique, puis la vérifier, cela coûte plus cher que de réaliser une première version par un professionnel.

JB - Pensez vous que ces logiciels pourront complètement remplacer les traducteurs dans quelques années ?Pourrait-on imaginer des services de traduction en temps réel, par exemple par GSM ?

JPJ - Pour l'adaptation, votre question est hors propos. Mais pour la communication one to one, certainement.

JB - La généralisation de l'anglais est-elle une menace pour votre activité ?

JPJ - L'anglais ne se généralise pas ; son utilisation sur le net est passée en 1 an de 80 % à 57 %.

JB - Où en sont les projets de structuration commune des langues visant à simplifier leur traduction ?

JPJ - Je ne sais pas, mais la porosité du Net devrait entraîner un espace accru pour l'imagination et le style, plutôt qu'une réduction des esprits du fait de contraintes mécaniques.

JB - Pensez vous que notre langue, le français, peut constituer un facteur d'isolement dans le cadre de la mondialisation ?

JPJ - Non, si ce qu'elle recouvre conserve une valeur universelle ou tout au moins une dynamique.

JB - Edit veut rapprocher les cultures, mais n'y a t'il pas un risque d'uniformisation ?

JPJ - Aucun rapport. Le monde se nourrira toujours de lui-même. Seuls les pouvoirs installés et agrippés retiennent l'évolution et l'enrichissement qu'apporte la connaissance des autres. La soif de l'autre, c'est le progrès.

JB - Comment fonctionne l'organisation d'Edit? combien avez-vous de correspondants?

JPJ - Fonctionnement totalement virtuel. 400 talents réagissant à nos demandes les plus diverses, jour et nuit. Le soleil ne se couche jamais chez nous. Ce qui explique ma réponse à cette heure (ndlr: 23 heures).

JB - L'explosion du web et plus généralement des réseaux est-elle une bonne opportunité pour vous?

JPJ - Bien sûr !

JB - Comment-voyez vous le web dans 10 ans?

JPJ - Euh...

JB - Jean Pierre Jumez, je vous remercie. (Entretien réalisé en février 99 par Jérôme BOUTEILLER)
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Surenchères dans les sites de vente aux enchères
Christophe POULIN, Psion, l'ordinateur de poche
Antoine CAHEN, Alapage.com, Vente de produits culturels
Marché des OS légers : Qui sera le Windows du téléphone?
Fabrice BOUTAIN, Page France :
Haut de page