Les dirigeants d'Apple veulent des séries tous publics... et ça irrite les producteurs

Mathieu Grumiaux Contributeur
05 mars 2019 à 20h44
0
Apple TV

Les différents producteurs travaillant sur les programmes achetés par Apple pour garnir sa future offre de streaming s'agacent de l'interventionnisme de ses dirigeants. Tim Cook en personne serait à la manœuvre pour lisser les futures séries et éviter tous les sujets sensibles.

Apple devrait prochainement présenter son offre de streaming vidéo. Depuis des mois, la Pomme s'active à produire les contenus exclusifs qui viendront remplir son catalogue et l'entreprise a commandé une douzaine de projets chez les plus grands noms de l'industrie hollywoodienne.

Malgré la culture du secret qui règne autour des projets d'Apple, les langues se délient du côté des producteurs qui ne cachent plus leur agacement vis-à-vis des exigences des cadres dirigeants de l'entreprise de Cupertino.

Apple veut des programmes inoffensifs et consensuels


Ces derniers n'hésitent pas à leur envoyer de nombreuses notes pour imposer leur point de vue à chaque décision créative. Tim Cook lui-même serait l'un des plus impliqués, rappelant régulièrement la volonté d'Apple à proposer des contenus familiaux et inoffensifs, évitant de traiter de sujets plus controversés comme la religion.

« Tim Cook donne des notes et s'implique », déclare un producteur qui a travaillé avec Apple et souhaite rester anonyme. « L'une des notes les plus répétées du PDG est " Ne soyez pas si méchant ! " ». Il explique aussi qu'Apple souhaite donner une bonne image de la technologie à travers ces programmes et n'irait pas traiter du sujet à la manière d'un Black Mirror, pourtant unanimement salué pour sa qualité d'écriture.

Les producteurs dénoncent un « manque de clarté » de la marque sur ce qu'elle souhaite mettre à l'antenne. « Ils apportent de grands changements en licenciant et en recrutant de nouveaux auteurs », indique cette même source, ajoutant que les séries en cours de production ne sont « pas aussi bonnes qu'ils l'espéraient ».

Un choc culturel entre l'industrie de la tech et Hollywood


Apple a embauché deux anciens dirigeants des studios Sony pour piloter ce nouveau service destiné à concurrencer les ogres que sont Netflix et Amazon Prime Video. Mais ces derniers seraient également de plus en plus contrariés par l'attitude de leur employeur. Apple les obligerait à de nombreux allers-retours au siège du groupe à Cupertino, les éloignant de Los Angeles et de leur activité de production, qui nécessite un contact étroit avec les équipes créatives.

Toutes ces informations, à prendre au conditionnel, montre l'incompréhension marquée entre les entreprises technologiques et celles du divertissement. Pourtant, un analyste explique que la situation actuelle d'Apple rappelle celle de Netflix à ses débuts, avec à la clé le succès qu'on lui connaît aujourd'hui.

Il indique en outre que le budget d'un milliard de dollars alloué à la plateforme pourrait augmenter rapidement grâce aux réserves financières illimitées du constructeur. « Tout ce que nous savons, c'est que ce ne sont que des bêta-tests. S'ils trouvent quelque chose qu'ils aiment vraiment, ils pourraient faire tout ce qui est en leur pouvoir pour le développer ».

Source : New York Post

Modifié le 05/03/2019 à 20h54
10 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Surprise : les GAFA jugent la taxe GAFA
Drako GTE : la nouvelle hypercar électrique aux 1200 chevaux a été dévoilée
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top