Les dirigeants d'Apple veulent des séries tous publics... et ça irrite les producteurs

le 05 mars 2019
 0
Apple TV

Les différents producteurs travaillant sur les programmes achetés par Apple pour garnir sa future offre de streaming s'agacent de l'interventionnisme de ses dirigeants. Tim Cook en personne serait à la manœuvre pour lisser les futures séries et éviter tous les sujets sensibles.

Apple devrait prochainement présenter son offre de streaming vidéo. Depuis des mois, la Pomme s'active à produire les contenus exclusifs qui viendront remplir son catalogue et l'entreprise a commandé une douzaine de projets chez les plus grands noms de l'industrie hollywoodienne.

Malgré la culture du secret qui règne autour des projets d'Apple, les langues se délient du côté des producteurs qui ne cachent plus leur agacement vis-à-vis des exigences des cadres dirigeants de l'entreprise de Cupertino.

Apple veut des programmes inoffensifs et consensuels


Ces derniers n'hésitent pas à leur envoyer de nombreuses notes pour imposer leur point de vue à chaque décision créative. Tim Cook lui-même serait l'un des plus impliqués, rappelant régulièrement la volonté d'Apple à proposer des contenus familiaux et inoffensifs, évitant de traiter de sujets plus controversés comme la religion.

« Tim Cook donne des notes et s'implique », déclare un producteur qui a travaillé avec Apple et souhaite rester anonyme. « L'une des notes les plus répétées du PDG est " Ne soyez pas si méchant ! " ». Il explique aussi qu'Apple souhaite donner une bonne image de la technologie à travers ces programmes et n'irait pas traiter du sujet à la manière d'un Black Mirror, pourtant unanimement salué pour sa qualité d'écriture.

Les producteurs dénoncent un « manque de clarté » de la marque sur ce qu'elle souhaite mettre à l'antenne. « Ils apportent de grands changements en licenciant et en recrutant de nouveaux auteurs », indique cette même source, ajoutant que les séries en cours de production ne sont « pas aussi bonnes qu'ils l'espéraient ».

Un choc culturel entre l'industrie de la tech et Hollywood


Apple a embauché deux anciens dirigeants des studios Sony pour piloter ce nouveau service destiné à concurrencer les ogres que sont Netflix et Amazon Prime Video. Mais ces derniers seraient également de plus en plus contrariés par l'attitude de leur employeur. Apple les obligerait à de nombreux allers-retours au siège du groupe à Cupertino, les éloignant de Los Angeles et de leur activité de production, qui nécessite un contact étroit avec les équipes créatives.

Toutes ces informations, à prendre au conditionnel, montre l'incompréhension marquée entre les entreprises technologiques et celles du divertissement. Pourtant, un analyste explique que la situation actuelle d'Apple rappelle celle de Netflix à ses débuts, avec à la clé le succès qu'on lui connaît aujourd'hui.

Il indique en outre que le budget d'un milliard de dollars alloué à la plateforme pourrait augmenter rapidement grâce aux réserves financières illimitées du constructeur. « Tout ce que nous savons, c'est que ce ne sont que des bêta-tests. S'ils trouvent quelque chose qu'ils aiment vraiment, ils pourraient faire tout ce qui est en leur pouvoir pour le développer ».

Source : New York Post

Modifié le 05/03/2019 à 20h54
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Dans son rapport 2018, l'ANSSI fait état d'une cybermenace plus forte que jamais en France
Un fossile de bébé Tyrannosaure en vente sur eBay, pour 2,95 millions de dollars
Test AKG Y500 : tout le son AKG dans un casque supra-aural élégant
Pourquoi YouTube a-t-il tant de mal à modérer ses contenus ? La CEO répond à la question
Grâce à ses IA, Microsoft veut aider à lutter contre le changement climatique
Tencent envisagerait de produire son propre smartphone gaming
Une étude démontre qu'il y a de l'eau sous la surface de la Lune... mais plus pour longtemps
Jour de la Terre : et si vous passiez au reconditionné ? Nos conseils pour faire le bon choix
On a joué à The Division 2 : Ubisoft parfait la formule et fait mouche
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure montre connectée ?
Avast déploie Aspen, un navigateur web sécurisé basé sur Chrome 73
Voiture électrique : Casino va installer des bornes recharge ultra-rapides dans ses magasins
Jour de la Terre : des images qui montrent la beauté de notre planète (mais aussi notre impact)
Technologies numériques : l'UE adopte un plan d'investissement à 9,2 milliards
Comparatif 2019 : Quel est le meilleur chargeur sans fil ?
scroll top