La taxe vidéo sur les plateformes de streaming ne rapportera "que" 10 millions

27 février 2019 à 06h03
8
Netflix
sitthiphong / Shutterstock.com

Imposée aux plates-formes, la taxe vidéo devrait rapporter 10 millions d'euros pour l'année 2018, soit bien moins que ce que rapportent les salles de cinéma et les chaînes de télévision.

La taxe sur les plates-formes numériques, en vigueur depuis le 1er janvier 2018, vient de fêter sa première année d'existence. Alors quel bilan après cet anniversaire ? La taxe de 2 % sur le chiffre d'affaires réalisé en France, qui s'applique aux plateformes numériques comme Netflix, YouTube, Prime Video ou iTunes, et destinée à être reversée à l'industrie du cinéma pour financer la création originale, n'a rapporté « que » 10 millions d'euros l'an dernier.

10 millions d'euros, un montant dérisoire qui ne perturbent pas les Gafa

Interrogée par Le Figaro, Frédérique Bredin, présidente du Centre national du cinéma et de l'image (CNC), semble se féliciter de ces premiers gains : « L'important est de les avoir intégrées au système ». Comparées aux industries plus traditionnelles, les sommes déboursées par les GAFA sont presque dérisoires. « Les salles de cinéma payent 140 millions d'euros, les chaînes de télé 290 millions », dévoile Frédérique Bredin.

La présidente du CNC reconnaît tout de même que « c'est peu, mais l'important était de les avoir intégrés au système d'exploitation culturelle ».

Netflix, véritable plaie pour les chaînes de télévision

Le monde du petit écran et le grand écran doivent affronter la concurrence d'acteurs comme Netflix. Il y a quelques semaines, le service de SVoD de Reed Hastings a annoncé avoir franchi le cap des 5 millions d'abonnés en France, seulement quatre ans et demi après son lancement dans l'Hexagone. Lorsqu'une chaîne comme TF1 (la première de France en termes de part de marché) franchit la barre des 5 millions de téléspectateurs en prime time, heure de grande écoute, les dirigeants peuvent considérer avoir passé une belle soirée.

Dans le monde, Netflix compte 140 millions d'abonnés dispatchés dans 190 pays, une force de frappe impressionnante qui fait trembler tout ce qui touche de près ou de loin à son activité : les salles de cinéma et la télévision.

Modifié le 27/02/2019 à 10h26
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
0
exoje
Et avec toute leur statistique ultra détaillée ils arrivent toujours pas à comprendre que le contenu qu’ils diffusent à la TV c’est à 95% de la m*rde. Ça marche plus trop la lobotomisation au bout d’un certain temps faut évoluer.
tmtisfree
« c’est peu, mais l’important était de les avoir intégrés au système d’exploitation culturelle »<br /> Bien sûr ! Le racket légal doit faire vivre toute la parasitocratie culturelle. Nul doute que nos zélites spoliatrices (qui avaient promis de ne pas créer ou augmenter la fiscalité existante) ne vont pas en rester là face à ce maigre butin, et pousserons le curseur à 10% voire 20% du CA s’il le faut.
mica91220
Tant qu’ils ne comprendront pas qu’il y a trop d’offres en tout genre, que les gens ne vont pas prendre chaque offre pour leur beau yeux ou portefeuille. Ces diversités lisse le marché et pour certain les abandonnes car trop peu attractif face à la concurrence.
ddrmysti
Parce que contrairement aux personnes sur les forum, un dirigeant de télévision pense avant tout en terme de rentabilité plutôt qu’a Ce qui lui plaît. Le contenu de m**de (télé-réalité, talk-show) ce ne coûte rien à produire, et ça fait de l’audience.<br /> Quand une télé-réalité offre 10000€ au gagnant, ce n’est même pas ce que leur aurai couté le salaire des acteurs pour un téléfilm. Et au final l’audience n’est pas pire. Et de toute façon ils ne pourront jamais rivaliser en terme d’audience avec un service disponible partout dans le monde. Donc entre deux maux, ils choisissent le moins pire.
exoje
On le sait tous… à leurs yeux nous sommes du pognon, c’est vieux comme le monde. C’est justement le genre de problème qu’il faut pointer du doigt. À ses débuts la télé était plutôt un outil “éducatif” avant de devenir un gouffre à fric. C’est évidemment la politique menée et le système actuel qui impose qu’on soit des débiles individualistes qui avalent profondément des milliers de pubs dans l’année pour nous poussés à consommer des trucs qui valent 50x leur prix. On conditionne les futures générations de débiles, que ce soit avec la télé ou dans les écoles.<br /> C’est un problème parmi 5000 autres problèmes ce qui ce passe à la TV malheureusement, encore faut-il avoir une once de conscience pour capter ça.
Rumpelstiltskin
Ho putxin que j’ai envie de répondre à : Netflix, véritable plaie pour les chaînes de télévision<br /> Les chaînes TV pour moi sa n’existe plus : débile de la téléréalité , y a plus que ça !<br /> Les débiles contre les marseillais, les cœurs des débiles brisés ect ect ect …<br /> Même le soir !<br /> Alors moi c’est Netflix go ! Je suis a mon deuxième mois : astuce prenez votre famille et un compte a 4 personnes pour diviser les 13€ !<br /> Si vous êtes seules il y aurait Netflix moins cher en passant par vpn vers ma Turquie pour l’avoir a moins de 3€ !<br /> Si vous voulez Netflix sur la TV : Xiaomi mi box
Proutie66
Pauvre France…<br /> Quand on lit certains commentaires.;<br /> Il y a aussi de très bon programmes culturels sur les chaînes publiques… et très peu de TV réalité.<br /> Accessoirement, s’il y a de la TV réalité, c’est car il y a aussi une demande…
Rumpelstiltskin
Ton raisonnement est complètement à côté de la plaque<br /> S’il est écrit que les chaînes commence à s’emballer avec Netflix c’est pour une bonne raison …<br /> Tes émissions culturels on s’en baille grave les couxlles , Netflix c’est séries films et c’est justement c’est ce qu’il y a de moins en moins à la TV et c’est pour ça qu’il y a de plus en plus de Netflix .<br /> Quand c’est pas les débiles de la réalité , c’est la villa des gros gongoles qui parlent comme des gosses de 10 ans …même ma fille de 8 ans cause mieux que ça …<br /> Et quand c’est pas ça , les émissions de téléréalité déguisé en “émissions” style exemple "4 mariages " .<br /> les chaînes veulent faire du pas cher , on enferme 10 débiles et on film !<br /> Les gens se casent sur Netflix et ils ont raison , quel plaisir de mater la série de son choix ou son film quand on veut à quel heure qu’on veut sans devoir se taper et les pubs de 3h et les gros débiles de la TV avec cette retraité de Loana .
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Pour Seat, la 5G comptera l'industrie automobile parmi ses plus gros clients
NVIDIA : le lancement d'une GTX 1650 en mars se confirme
Porsche va produire une version électrique de son iconique SUV Macan
Smartphones : +5% de chiffres d’affaires en 2018, malgré des ventes en baisse
Les gens ne seraient pas
Google Assistant s'améliore enfin en français
Android : vers plus de connexions sans mots de passe
Toyota espère déployer 600 taxis hydrogène à Paris d'ici fin 2020
Haut de page