Pas de violence, de sexe ni de drogue : Apple Video se la joue puritaine

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
24 septembre 2018 à 16h38
0
Tim Cook

La plateforme d'Apple qui devrait être lancée l'année prochaine sera sans doute l'un des plus sérieux concurrents à Netflix et Amazon. Seulement, les producteurs d'Apple Video devront faire sans grossièreté, sexe, ni drogue et encore moins de violence.

Cette nouvelle ligne « puritaine » pourrait retarder le lancement du service de VOD.

Des séries originales déjà abandonnées

Revirement de situation chez Apple. Tim Cook, CEO de la multinationale à la pomme, a en effet décidé que la totalité des contenus originaux qui seront produits par Apple devait être adaptée à toute la famille. Le tournage de « Vital Signs », une série qui était en préparation avec Dr. Dre, a d'ores et déjà été abandonné. C'est d'ailleurs après le visionnage de cette série que Tim Cook a pris sa décision, jugeant bon nombre de scènes « excessives » comme celles montrant les personnages prendre des « traces » de cocaïne, ou encore participer à une orgie.

Mais la volonté d'Apple en termes de contenus consensuel et grand public ne s'arrête pas là. Apple souhaitant en effet produire le plus possible des séries et des films familiaux, on imagine que d'autres types de contenus « polémiques » risquent d'être évités, comme la politique ou la religion.

Cette éthique pouvant être qualifiée de puritaine serait à l'origine des récents déboires d'Apple Video. Avec la réécriture de nombreux scénarios et le départ de plusieurs showrunners, le lancement du service a encore une fois été repoussé, en mars 2019, et pourrait l'être encore si les choses ne s'arrangent pas rapidement.

Apple Video réussira-t-il son pari ?

Avec un budget de lancement de 1 milliard de dollars, la plateforme de streaming d'Apple à déjà réussi à débaucher de grands noms tels que Steven Spielberg, Jennifer Aniston, ou Chris Evans qui jouera dans « Defending Jacob », une adaptation de la nouvelle de William Landay.

Reste à savoir si Apple réussira son pari du « grand public », un défi qui s'annonce audacieux surtout quand on sait que les dernières séries ayant fait un carton proposent toutes des contenus sans équivoque au niveau de la violence, du sexe, ou de la politique. Une chose est sûre : Apple Video ne se calquera pas sur ses concurrents. On ne risque donc pas de voir de production dans le style de Game Of Thrones, The Walking Dead ou The Deuce sur la plateforme de VOD de la firme du Cupertino.

Apple Video sera-t-il en mesure de proposer des contenus dignes d'intérêt malgré ce revirement de situation ? À vous de réagir en commentaires !
9
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Les constructeurs tentent l'aventure de la voiture électrique depuis près de 50 ans
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
scroll top