Le robot livreur de colis est en vente et il n'est pas encore aussi discret ni efficace qu'un humain

06 janvier 2020 à 11h30
6
Digit Agility Robotics Robot livreur
© Agility Robotics

Des sociétés plus ou moins importantes se positionnent sur le segment de la livraison par des robots. Il y a maintenant près d'un an, Amazon dévoilait Scout, son robot-livreur monté sur roues. La start-up Agility Robotics a, de son côté, fait le choix d'un robot bipède amené à livrer de manière semi-autonome.

Baptisé Digit, ce nouveau robot est désormais en vente. Mais il n'est pas (encore ?) aussi efficace ou discret qu'un être humain.

Après Cassie, Digit

Depuis son lancement en 2015, Agility Robotics s'est fait connaître une première fois en 2017 avec un robot bipède nommé Cassie. Uniquement pourvu de ses deux jambes et de capteurs assurant son équilibre, celui-ci devait montrer les avancées de l'enseigne dans le secteur de la robotique. Deux ans plus tard, présenté en mai, Digit a ajouté les deux bras. Issu d'un partenariat avec Ford, il se présente comme le livreur de demain.

La société a annoncé que Digit était désormais en vente. L'appareil a un gabarit comparable à celui d'un être humain de petite taille et il est en mesure de transporter des colis pesant jusqu'à 18 kilos. Des capteurs, notamment des LiDAR déjà utilisés par les voitures autonomes pour le repérage de leur environnement, lui permettent de se déplacer en semi-autonomie. D'après Agility Robotics, Digit pourrait ainsi être utilisé dans des domaines comme la livraison, mais aussi la logistique, la maintenance ou l'inspection industrielle.


Commercialisation sans prix

Pour le moment, Digit devra néanmoins encore dépendre d'un être humain pour l'essentiel de ces cas. En octobre dernier, l'entreprise a admis dans une interview que si son robot était capable de saisir un objet avec une pleine autonomie, il devait encore être manœuvré par un humain en chair et en os pour la déambulation dans un environnement. Le site IEEE Spectrum souligne : « Il y a un fossé énorme entre la vidéo d'un robot faisant une livraison autonome réussie et laisser ce robot dans un monde semi-structuré et s'attendre à ce qu'il fasse un bon travail ».

Étonnamment, si le robot est disponible, le P.D.-G. d'Agility Robotics, Damion Shelton, n'a pas donné de prix précis pour son achat ou sa location. Dans un mail reçu par The Verge, il évoque un tarif horaire autour de 25 dollars tenant compte du coût d'entretien du robot et de sa durée de vie. Dans un communiqué daté de février 2019, la société précise que ce prix doit être rendu public à la mi-2020, avec des livraisons débutant au premier trimestre.


Elle souligne également ne pas vouloir vendre de robots à des fins d'armement. Si le prédécesseur de Digit, Cassie, a été élaboré en partenariat avec la DARPA (la Défense américaine), c'est uniquement à des fins de reconnaissance. « Nous ne permettrons pas que Digit (ou que d'autres robots d'Agility Robotics) soit équipé d'armes létales ou non-létales ». Damion Shelton ajoute que la vente « comprendra une clause contractuelle devant empêcher un tel usage ». Et puis, Agility Robotics ne prévoit qu'une production initiale de six robots, et entre 20 et 30 supplémentaires sur l'ensemble de l'année 2020. L'invasion de robots dans les rues n'est pas pour tout de suite.

Source : The Verge
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
Steevenoo
Si il n’ont plus besoin des hommes, pourquoi continuez à leur remplir les poches ???
jedi1973
le probleme a cette course aux robots effreiné pour etre au top du top a une grande et inexorable limite. Tant que certaines entreprises utilisent des robots, pas de soucis dans l’immediat. Mais si toutes les entreprises remplacent les hommes par des robots pour economiser, alors tous ces produits , on les vendra a qui ? pas aux chomeurs ( licencié par ces memes boites) qui n’auront pas de sous. Bien malin apres… on peu vendre qu’a des gens qui travaillent. Ca sera beau ca un jour, plein de produit au cout minim mais invendable , donc obligé de brader les prix pour que les pauvres les achetent !! Elle est belle l’economie au finale, tu economises 30% de MO mais tu brades les prix de vente entre -50 a -70% !!! beau calcul les gars !!!
carinae
effectivement … mais en même temps cela a de tout temps été le cas pour toutes les technologies qui ont révolutionné notre mode de vie … L’informatique en est un bel exemple … Alors oui certains robots remplacent déjà les hommes … mais du coup de nouvelles opportunités de travail s’ouvrent aussi… et puis un robot livreur permet d’éviter le vol, travaille h24 7/7 … donc dans le futur ils seront certainement bien plus efficaces … mais est-ce une bonne chose … ça … ?
RaoulTropCool
On ne parlera plus de chômage. Ça sera un nouveau statut issu d’un nouveau modèle de société non basé sur le travail. Le travail ne sera plus nécessaire pour vivre. Seul un petit pourcentage de la société travaillera.<br /> C’est un concept difficile à imaginer pour ceux pour qui le travail est central dans leur vie mais si on continue à automatiser on y viendra par la raison ou par la force.<br /> Reste à savoir si on atteindra l’automatisation globale avant ou après la rupture énergétique.
sas-seb
Solution : le revenu de base (revenu universel).<br /> Les machines intelligentes (IA et robots) produiront bientôt toute la richesse à la place des humains. Cette richesse devra être partagée entre tous les citoyens sous la forme donc d’un revenu de base. Elle sera financée par une taxe robot, mais aussi et surtout une augmentation de la TVA et de la TTF (Taxe sur les Transactions Financières).<br /> Financer un revenu de base par l’imposition sur le revenu est injuste (car elle défavoriserait les classes moyennes et supérieures). Et elle sera bientôt obsolète, puisque les métiers prochainement touchés par la nouvelle révolution technologique seront ceux hautement diplômés, donc à salaires élevés. Le futur chômage de masse de touchera plus uniquement les métiers manuels, mais aussi intellectuels et artistiques.<br /> NB : Et je ne parle même pas des retraites pour lequel les citoyens français se battent aujourd’hui, alors que dans quelques années seulement, ce système sera faillible. De plus, le système des retraites est injuste car il favorise ceux qui ont eu la chance d’avoir un travail bien rémunéré. Pour les autres (ceux qui ont un travail mal rémunéré ou qui n’ont pas bcp travaillé) n’auront pas bcp de retraite.
burnit
La robotique est à l’image du nazisme, dans son contexte de remplacer l’homme par une entité parfaite, qui obéirait au doigt et à l’oeil.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le boîtier des Airpods est désormais personnalisable avec des émojis (dont l'émoji caca)
CES 2020 : Le géant français Valeo dévoile un droïde de livraison électrique
Tesla : 367 500 véhicules électriques livrés lors d’une année 2019 record
Pour éviter l'espionnage chinois, les États-Unis limitent l'export de leur IA
Intel proposera des mini-PC évolutifs pour joueurs, les NUC 9 Extreme
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
Haut de page