CES 2020 : Terranet propose VoxelFlow, une alternative fiable et sécuritaire au lidar

06 janvier 2020 à 08h15
0
VALEO_LiDAR_3D_SCALA.jpg
TerraNet présente son alternative au Lidar à Vegas (Ici, une illustration du lidar par © Valeo)

La société suédoise profite du Consumer Electronics Show pour présenter une technologie vendue comme étant plus précise et plus rapide que le lidar.

Née en 2004, TerraNet s'est spécialisée autour de la technologie de support pour les véhicules autonomes. La société suédoise conçoit et développe des logiciels et algorithmes d'alerte de collision pour les systèmes avancés d'aide à la conduite, ainsi que les véhicules sans conducteur. La firme a développé une technologie capable de faire communiquer entre eux des véhicules autonomes et divers objets avec une précision renforcée et une faible latence. Technologie qu'elle présente, cette semaine, au CES de Las Vegas.

Le lidar, pas assez réactif pour TerraNet et Elon Musk

Au CES 2020, les innovations autour du véhicule autonome, de l'IoT ou de la 5G reviendront souvent sur la table. Pour TerraNet, il s'agit d'une occasion en or pour offrir sa réponse au lidar, le capteur incrusté dans les véhicules autonomes qui permet de détecter un obstacle à plusieurs dizaines de mètres de distance, quels que soient le moment et la météo. Car celui-ci souffre de carences.


Elon Musk, le patron de Tesla, l'un des symboles du véhicule autonome, l'a affirmé lui-même en avril dernier. « Le lidar, c'est de la poudre aux yeux. Toute personne croyant au lidar est dans une impasse. Une impasse ! » Autrement dit, Musk ne s'imagine pas composer avec le lidar, dans le futur.

TerraNet propose ainsi une solution alternative à la technologie de télédétection, VoxeFlow. La firme suédoise considère que la vision informatisée par caméra et les systèmes de navigation à l'IA restent trop lents. Pour elle, le lidar n'offre qu'un faible taux de balayage, outre une résolution limitée. On peut ainsi confondre un lampadaire avec un enfant en train de courir.

TerraNet.jpg

Une disruption de la conduite autonome ?

Alors que les technologies de vision par ordinateur ou par caméra, ou le lidar, ne peuvent en effet pas détecter les usagers vulnérables de la route avec une faible latence, la techno VoxelFlow, elle, peut procéder à une classification des objets en mouvement avec une latence très faible, et en utilisant une puissance de calcul minimale, produisant 10 millions de points 3D chaque seconde. Ainsi, la détection est périphérique, sans flou de mouvement et rapide. En comparaison, la caméra portrait de l'iPhone ne produit que 33 000 points lumineux par trame.


TerraNet veut ainsi diffuser une technologie dont le temps de réaction se calcule en millisecondes, ce qui permettrait de faire baisser le nombre de décès sur les routes (1,35 million chaque année dans le monde) en provoquant un petit écart ou une manœuvre vive du véhicule mais sans danger. « Terranet a prouvé que VoxelFlow est un concurrent à la fois sérieux et nécessaire du lidar, et c'est précisément le type de disruption dont le secteur de la conduite autonome, qui fait bien souvent preuve d'autosatisfaction, a besoin pour démarrer cette nouvelle décennie et sauver des vies », a déclaré Pär-Olof Johannesson, PDG de Terranet.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 06/01/2020 à 11h40
6
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
scroll top