En Allemagne, le premier bus électrique rétrofité a été mis en circulation

09 octobre 2020 à 11h02
6

Un autobus a réintégré les lignes de transport publics de Landshut après qu'on a remplacé son moteur thermique par un moteur électrique.

Première mondiale : un autobus à moteur diesel s'est offert une seconde jeunesse électrique. Doté de 250 kilomètres d'autonomie, il égale les performances des nouveaux e-bus urbains.

Le rétrofit : une solution rentable ?

Fin septembre, les routes de Landshut ont accueilli le premier bus rétrofité au monde. Grâce à la start-up e-troFit , ce véhicule considéré comme trop polluant a subi un bon lifting : le moteur diesel, la transmission et l’essieu arrière ont été remplacés par un nouveau groupe motopropulseur électrique. Pour compléter, une batterie personnalisée aux besoins énergétiques du véhicule, un système d'air conditionné ainsi qu'une structure de chargement électrique ont été ajoutés.

Première mondiale, la réintégration de l’autobus dans la flotte municipale est le fruit d’une année d’étude et de développement, plus quatre semaines de tests en situation réelle. Le véhicule a repris du service le 25 septembre dernier dans la ville bavaroise. 

D’après la start-up allemande, sa solution de rétrofit permettrait d’obtenir des autobus électriques à moindre coût : l’investissement est rentable sur dix ans si l'on compare son coût global avec ceux d'un bus diesel ou d’un nouveau bus électrique.

e-troFit : une start-up ambitieuse

Lauréate du trophée de la mobilité 2018 en Allemagne et 2019 en Autriche, élue comme l’une des 50 meilleures start-ups européennes dans la catégorie mobilité en 2020, e-troFit ne compte pourtant pas s’arrêter en si bon chemin :  "Nous proposons désormais une solution rapide à mettre en œuvre et actuellement la plus rentable pour réduire durablement des émissions de CO2" se réjouit Andreas Hager, directeur général de la start-up.

En 2021, le bus circulera sur les différentes lignes de bus de la ville de Landshut. Cette phase permettra aux ingénieurs d'e-troFit d’expérimenter leur kit de conversion sur un autobus en conditions réelles, sur un temps long et régulier. À terme, la start-up allemande vise la transformation d’autobus mais aussi de camions.

Un second défi se déroulera sur l’arène législative : pour écarter les modèles les plus polluants, une loi allemande interdit aux bus de circuler passé un certain âge. L’innovation de e-troFit pourrait pousser les législateurs allemands à revoir ce texte.

Source : Avem

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
8
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Londres : la plus grande entreprise de taxis privés sera 100 % électrique dès 2023
Pour le P.-D.G. de Toyota, le passage à la voiture électrique doit être progressif
Tesla met fin à son système de parrainage
BYD dévoile son prototype électrique Ocean-X d'une autonomie annoncée de 1 000 km
Cadillac écoule la production 2023 de sa Lyriq Debut Edition en seulement 19 minutes
Zero dévoile les mises à jour 2022 de ses motos électriques
Gen Z : Mike Horn concourra au rallye raid 2023 à bord d'une voiture hydrogène développée avec le CEA
Lucid annonce une meilleure autonomie que les Tesla pour sa Lucid Air Dream Edition
Toyota lève le voile sur son pick-up hybride Toyota Tundra
Waze, Coyote et TomTom n’indiqueront plus certaines présences des forces de l’ordre à partir du 1er novembre
Haut de page