Même dans la Silicon Valley, on souhaite plus d'encadrement du secteur de la tech

17 février 2019 à 12h15
0
Campus Facebook

Un sondage effectué auprès d'employés de la Silicon Valley montre que ces derniers ne restent pas indifférents aux scandales qui ont émaillé le secteur ces derniers temps. Au contraire, ils sont favorables à une réglementation plus intense, notamment en ce qui concerne l'exploitation des données personnelles.

L'enquête a été menée par le cabinet américain Edelman. Ce dernier a interrogé 1 500 personnes travaillant dans l'industrie de la tech en Californie, qui ont pu exprimer leurs inquiétudes.

Enrayer les dérives liées à l'exploitation des données personnelles


Car ce qui ressort en premier lieu, c'est la méfiance de ces employés envers les entreprises de leur propre secteur. En effet, plus de la moitié d'entre eux considèrent que les données personnelles sont aujourd'hui trop partagées et que les sociétés du numérique n'ont pas réussi à les protéger. Par conséquent, ils sont près de 60 % à estimer nécessaire une plus grande régulation du secteur par les pouvoirs publics, un chiffre en augmentation de 13 % sur un an.

Par ailleurs, les individus interrogés ont eu l'occasion de s'exprimer sur l'évolution des conditions de vie en Californie, en particulier sur la flambée des prix de l'immobilier. Sans surprise, ils déplorent majoritairement ces changements et plus de la moitié envisage de déménager, afin d'échapper au coût de la vie devenu trop élevé.

Un secteur de plus en plus controversé


L'opinion des employés de la Silicon Valley a certainement été influencée par les multiples scandales qui ont frappé le secteur de la tech l'an dernier. De l'affaire Cambridge Analytica à l'ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine, de nombreuses révélations sont venues ternir la réputation des fers de lance du marché. Cela a notamment poussé certains gouvernements à agir et à mettre en place des politiques plus strictes, en particulier au sujet de l'exploitation des données personnelles.

Un avis également partagé par certains grands dirigeants. C'est le cas de Tim Cook, PDG d'Apple, qui a appelé le Sénat américain à légiférer pour mieux protéger les données personnelles. Puisque tout le monde semble d'accord, cela ne devrait donc pas prendre trop de temps pour résoudre le problème...

Source : CNET

1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
scroll top