Les USA sanctionnent les Russes pour ingérence électorale et piratage informatique

21 décembre 2018 à 08h03
12
maison-blanche USA.jpg

Les États-Unis ont imposé de nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie, mercredi, soupçonnée d'avoir participé à l'ingérence dans la campagne présidentielle américaine de 2016 conduisant à l'élection de Donald Trump.

Les sanctions sont tombées à Washington. Ce mercredi 19 décembre, le département du Trésor américain a pris des mesures significatives à l'encontre de seize agents de la Direction générale des renseignements (GRU) de Russie, accusés de s'être livrés à tout un tas d'activités malveillantes comme l'ingérence dans les élections américaines de 2016, le piratage de l'Agence mondiale antidopage (AMA) ou encore l'empoisonnement de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal en Angleterre, en mars dernier. Les personnes visées voient leurs avoirs aux États-Unis gelés et les transactions avec des Américains interdites.

« Non-respect récurrent de la Russie à l'égard des règles internationales »

Parmi les personnes sanctionnées par le Trésor américain, qui se justifie d'apporter « une réponse au non-respect récurrent de la Russie à l'égard des règles internationales », on retrouve Elena Khusyaynova, Comptable en chef du projet Lakhta, projet accusé d'avoir interféré dans l'élection présidentielle des États-Unis de 2016.

Neuf des agents concernés par les sanctions, soupçonnés d'avoir favorisé l'élection du candidat républicain Donald Trump en menant une vaste campagne de propagande sur les réseaux sociaux, ont déjà été inculpés aux USA en octobre. Ces agents sont accusés par les États-Unis d'avoir mené des cyber-attaques menant à la divulgation de documents volés et d'avoir utilisé, en ligne, des personnages fictifs qui se faisaient passer pour des Américains dans le but de s'immiscer dans l'élection présidentielle.

L'Agence mondiale antidopage, cible de la vendetta russe

S'agissant de l'Agence mondiale antidopage, celle-ci avait annoncé avoir été victime d'une attaque en 2016. Le Trésor américain rappelle que le GRU avait divulgué de manière totalement illégale des données médicales confidentielles de sportifs professionnels, en en modifiant certaines. Ces attaques étaient intervenues après la révélation par l'AMA d'un système de dopage organisé des athlètes russes, directement piloté par le Kremlin de 2011 à 2015.

Enfin, deux agents, Alexander Petrov et Ruslan Boshirov, ont été désignés par les États-Unis comme ayant été chargés d'de la tentative d'assassinat de l'ex-agent double Sergueï Skripal et sa fille en utilisant un agent neurotoxique de type militaire à Salisbury, en 2018. Plusieurs gouvernements (britannique, allemand, français, canadien) avaient indiqué que le GRU russe était responsable de l'attaque.

12
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

DSLR : malgré la chute des ventes, Nikon préparerait deux boîtiers pour 2021
Envie de changer de TV ? Notre comparatif des meilleurs téléviseurs par gamme de prix
Place des Libraires, la marketplace qui pousse le lecteur à la rencontre de son libraire (Interview)
Pour Noël offrez une jolie montre connectée Fossil à prix choc sur Amazon
Patrick Drahi lance son OPA sur Altice Europe, l'objectif ? Se retirer de la Bourse
Idées cadeaux à moins de 100 € : notre sélection des meilleures promos
Black Friday Week : le TOP des bons plans high-tech encore valables ce soir
Hottes Days Aliexpress : l'aspirateur sans fil Xiaomi Dreame T20 à prix choc
Xbox Series X : la production a démarré à la fin de l'été
Bon plan avant le Black Friday : la clé USB 3.0 SanDisk Ultra Flair 128 Go à près de -50% sur Amazon
Haut de page