La Chine soupçonnée d'être à l'origine de la cyberattaque du Marriott

Par
Le 14 décembre 2018
 0
marriott piratage

Les États-Unis ont accusé la Chine d'avoir perpétré l'attaque informatique dirigée contre le groupe hôtelier américain Marriott. Un nouvel épisode dans le conflit entre les deux pays, sur fond d'espionnage industriel.

Il y a environ deux semaines, le groupe Marriott, spécialisé dans l'hôtellerie de luxe, a révélé avoir fait l'objet d'une cyberattaque de grande ampleur. Elle aurait permis de récupérer les données personnelles de 500 millions de clients.

Des méthodes similaires à celles utilisées par les hackers chinois

Et pour les États-Unis, les responsables de ce piratage sont (encore) à chercher du côté de la Chine. Une accusation qui est d'abord venue de la presse.

En effet, le Washington Post a révélé que les premiers indices laissaient penser que l'attaque aurait été orchestrée par le Ministère chinois de la Sécurité de l'État. Des conclusions confirmées par le New York Times, qui a indiqué que le mode opératoire employé correspondait à celui de hackers chinois. De plus, le fait que les informations obtenues n'aient pas été publiées laisse penser que la motivation pourrait être d'ordre politique.



Interrogé à ce sujet, Mike Pompeo, secrétaire d'État américain, a lui-même confirmé ces accusations. Et a expliqué que le gouvernement œuvrait pour « repousser ces menaces chinoises sur l'Amérique ».

Source : Le Point



Modifié le 17/01/2019 à 10h23
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Piratage informatique

scroll top