Prise en main ExpressVPN : l’un des services VPN les plus complets du marché

le 13 avril 2019
 0
Cet article est sponsorisé par ExpressVPN. Consultez notre notre charte.
ExpressVPN

Lancé en 2009, ExpressVPN s'est taillé une image alliant qualité et performances dans le domaine des VPN. Cette réputation est-elle justifiée ? Est-il complet et simple d'utilisation ? Qu'en est-il sur les différentes plateformes ?

Troisième d'une série de tests avancés des services VPN les plus populaires, cet article nous permet de passer en revue les fonctionnalités, performances et les différents outils proposés par ExpressVPN.

Un VPN, pour qui et pour quoi faire ?


Pour les néophytes, il semble essentiel de présenter nos ressources en ligne sur le fonctionnement et les besoins couverts par l'utilisation d'un service VPN, pour Virtual Private Network :

Présentation d'ExpressVPN


ExpressVPN permet de se connecter à plus de 3000 serveurs VPN dans 160 localisations virtuelles réparties dans 94 pays sur tous les continents habités et ce, sous toutes les plateformes disponibles. Il est possible d'installer le service sur un nombre illimité d'appareils et d'en connecter jusqu'à 3 simultanément (ce qui fait assez peu au regard de la concurrence).

ExpressVPN : interface

Le service se rattrape grâce à sa compatibilité avec les ordinateurs sous Windows, macOS et Linux, les tablettes et smartphones Android et iOS ainsi qu'Apple TV, Amazon Fire TV et sous forme d'extensions pour les navigateurs web Google Chrome, Mozilla Firefox et Safari. On le retrouve également sur PlayStation, Xbox, Nintendo Switch, les téléviseurs Samsung Smart TV, mais aussi sous BlackBerry et les routeurs.

Notons aussi que l'abonnement à ce service VPN garantit une bande passante illimitée sans quota hebdomadaire ou mensuel.

La sécurité est de mise


Préserver la vie privée de l'utilisateur semble primordial pour le service basé sur les Îles Vierges Britanniques. Non soumise au Patriot Act américain, la société offre de solides garanties en ne conservant pas les données de navigation de l'utilisateur.

En outre, un chiffrement sécurisé AES-256 garantit une protection contre les attaques potentielles et les risques de fuite de données.

Toujours dans cette optique, ExpressVPN sous Windows propose de bloquer tout trafic Internet en cas de déconnexion inopinée du VPN, une fonction généralement appelée Kill Switch.

Tarifs et abonnements


Voici la grille tarifaire d'ExpressVPN lors de la rédaction de ces lignes en avril 2019 :
Express VPN prix Avril 2019

Sur la base d'un abonnement annuel hors réductions, ExpressVPN est quelque peu onéreux et propose des tarifs plus élevés que CyberGhost, NordVPN ou HideMyAss VPN.

Même si aucune version d'essai gratuite n'est disponible, l'utilisateur peut compter sur une garantie satisfait ou remboursé lors des 30 premiers jours d'utilisation. Le service propose aussi de fidéliser ses utilisateurs avec 30 jours d'abonnement gratuits si un proche s'abonne à son tour avec un code de parrainage.

Toutefois, le support technique en anglais par e-mail ou par chat écrit en direct. Cependant, l'interlocuteur nous a quand même indiqué pouvoir traduire du français vers l'anglais grâce à un traducteur automatique. La documentation est quant à elle consultable en français.

Les premiers pas sous Windows


L'installation du logiciel est rapide, mais occupe quand même quelque 180 Mo sur le disque. ExpressVPN s'avère tout de même léger en ressources système, utilisant en moyenne 60 Mo de mémoire vive quand le service est activé.

Lors de la première utilisation, il suffit de renseigner les identifiants de son compte pour accéder à l'interface du logiciel. Deux choix s'offrent à l'utilisateur, l'option Localisation Auto, pour se connecter au serveur ayant les meilleures performances, ou le bouton symbolisant trois points pour accéder à l'ensemble des serveurs. Les localisations sont classées par pays et en plusieurs onglets : Recommandées, Favorites ou Toutes. Un même pays peut avoir des serveurs dans plusieurs villes. Une option permet aussi de se connecter en un clic à la localisation la plus récente.

Express VPN : double interface

Le bouton central permet de se connecter/déconnecter du serveur, option également disponible via la zone de notification à côté de l'horloge Windows.

Tester sa vitesse de connexion sur tous les serveurs


Afin de connaitre rapidement quelle est la localisation virtuelle la plus rapide, ExpressVPN fournit un outil appelé Test de vitesse. Ce dernier propose un indice de vitesse pour chaque serveur qui combine la vitesse de téléchargement estimée ainsi que le temps de latence. Plus cet indice est élevé, plus la connexion sera rapide et proche de la connexion d'origine de l'utilisateur.

ExpressVPN : test de vitesse

Les options avancées


ExpressVPN : options
Les utilisateurs avancés pourront également choisir leur protocole de connexion selon les besoins et les réseaux disponibles. Si l'utilisateur néophyte choisira l'option Automatique, les plus confirmés pourront choisir entre les protocoles UDP et TCP OpenVPN, L2TP - IPSec ainsi que PPTP. Ces deux derniers apportent une sécurité moins élevée et moins de localisations VPN disponibles.

ExpressVPN propose également la fonction Split Tunneling qui permet de renseigner quels logiciels utilisent ou non la connexion VPN. Cette option est pratique pour télécharger incognito via un logiciel tout en gardant son identité en ligne sur son navigateur web.

En passant par le menu Avancé, il est possible de définir une protection contre les fuites de l'adresse IPv6 et des DNS lorsque le VPN est connecté afin de protéger au mieux ses données personnelles.

Une interface bien pensée


La prise en main d'ExpressVPN sous Windows est souple, simple et rapide. L'interface est entièrement en français et il en est de même pour les extensions dédiées sous Google Chrome, Mozilla Firefox et Safari.

Cependant, la simplicité d'utilisation se gâte légèrement en passant sous macOS avec seule la traduction anglaise disponible. De son côté, la version Linux se configure et s'utilise uniquement sous forme de ligne de commande. Les tutoriels pour Linux sont disponibles ici.
ExpressVPN : interface mac

La version Android


L'application Android ExpressVPN est elle aussi simple d'utilisation, complète et disponible en français (sauf les noms des pays et villes). Nous y trouvons les mêmes localisations virtuelles que sur PC et une icône du logiciel permet d'indiquer si le mobile est bien protégé via le VPN. L'application propose un widget pour l'écran d'accueil bien pratique pour se connecter en un clin d'œil sans avoir à ouvrir l'interface.

Express VPN Android

Quelles performances ?


Comme nous l'avions déjà testé pour NordVPN ou CyberGhost, il est temps d'analyser comment se comportent les différents serveurs d'ExpressVPN. Nous utiliserons une modeste connexion ADSL via une LiveBox Orange aux environs de Bordeaux.

Pour se faire, nous utilisons le service en ligne Speedtest pour avoir le débit descendant (pour télécharger, regarder des vidéos...), le débit montant (pour héberger du contenu en ligne), l'adresse IP ainsi que la localisation.

Nous procédons ensuite à différents tests sous Vivaldi en navigation privée :

Sans VPN


IP Clubic : Mérignac | Débit descendant : 8,89 Mbits | Débit montant : 0,85 Mbits | Ping : 20 | Vidéo YouTube : 18,52 secondes | Téléchargement VLC : 40,64 secondes | Upload Winrar : 36,91 secondes

ExpressVpn : test sans VPN


Londres (Royaume-Uni)


IP VPN : Londres | Débit descendant : 7,48 Mbits | Débit montant : 0,72 Mbits | Ping : 34 | Vidéo YouTube : 21,11 secondes | Téléchargement VLC : 45,19 secondes | Upload Winrar : 38,38 secondes

ExpressVPN : test Londres


Suède


IP VPN : Stockholm (Suède) | Débit descendant : 7,79 Mbits | Débit montant : 0,73 Mbits | Ping : 54 | Vidéo YouTube : 18,97 secondes | Téléchargement VLC : 50,05 secondes | Upload Winrar : 36,66 secondes

ExpressVPN :test en Suède


New York (États-Unis)


IP VPN : New York (États-Unis) | Débit descendant : 7,80 Mbits | Débit montant : 0,71 Mbits | Ping :197 | Vidéo YouTube : 18,81 secondes | Téléchargement VLC : 2 minutes et 20 secondes | Upload Winrar : 41,96 secondes

ExpressVPN : test aux USA


Sydney (Australie)


IP VPN : Sydney (Australie) | Débit descendant : 7,76 Mbits | Débit montant : 0,42 Mbits | Ping : 408 | Vidéo YouTube : 22,49 secondes | Téléchargement VLC : 3 minutes et 27 secondes | Upload Winrar : 1 minute 46 secondes

ExpressVPN : test en Australie


Au regard de ces résultats et en prenant en compte la modeste connexion Internet qui a servie durant les tests, force est de constater que les serveurs, même ceux à nos antipodes, répondent bien et affichent des performances satisfaisantes.

Au final, que penser d'ExpressVPN ?


En un mot comme en cent, ExpressVPN est un très bon service VPN qui a plus d'un atout dans sa poche. Un nombre impressionnant de localisations dans le monde entier, de belles performances et surtout, des logiciels à retrouver sur une pléthore de plateformes et même sous forme d'extensions pour navigateurs web.

Il propose une interface claire, intuitive et en français sur la plupart des plateformes et s'avère à la portée des utilisateurs néophytes comme confirmés. Il faut cependant souligner les tarifs un peu élevés par rapport à la concurrence et une couverture limitée à 3 appareils simultanément.

Malgré tout ExpressVPN est un service VPN à vivement recommander que ce soit pour un usage sur ordinateur ou en mobilité sur tablettes et smartphones.

Actuellement, pour tout abonnement d'un an, ExpressVPN vous offre gracieusement 3 mois.

Cet article nous a été commandé par ExpressVPN. Pour autant et comme expliqué dans notre charte, cette prise en main a été réalisé sans pression et en toute indépendance, elle reflète donc un avis objectif ; nous vous laissons en juger.
Modifié le 15/04/2019 à 10h51
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités VPN

Prise en main ExpressVPN 7.0 : l’un des services VPN les plus complets
Hulu, Amazon Prime Video, Netflix... Des VPN pour contourner les restrictions locales
Google interdit les publicités pour les services VPN en Chine
ExpressVPN publie les résultats de l’audit de sécurité de son extension
🔥 Bon plan : l’abonnement 3 ans aux services de NordVPN à 2,60 euros par mois
Project Fi, l'opérateur mobile US de Google, ajoute un VPN qui protège même de Google
#Rediff | Test de NordVPN : accessibilité et performances au RDV
Test CyberGhost : la vitesse au service de l'efficacité
Test de NordVPN : accessibilité et performances au rendez-vous
Mozilla s’associe avec ProtonVPN pour vendre des VPN dans Firefox
scroll top