Test CyberGhost 7.0 : la vitesse au service de l'efficacité

La rédaction
09 novembre 2018 à 17h50
0
La note de la rédac
Cet article est sponsorisé par CyberGhost. Consultez notre notre charte.

Apparu en 2011, CyberGhost a su se faire une place au soleil et fait désormais partie des meilleurs VPN (Réseau privé virtuel) du marché. Mais qu'en est-il dans la pratique ? Est-il facile d'usage ? Rapide ? Suffisamment sécurisé ? À l'heure où l'éditeur sort la version 7 de ses applis, toutes les réponses à vos questions sont dans notre test.

Second d'une série de tests plus poussés des services les plus populaires de notre comparatif de services VPN, nous avons décortiqué les outils et les performances de CyberGhost.



Quelques rappels


Avant de démarrer, si vous avez besoin de quelques bases concernant ce type de services, n'hésitez pas à consulter nos ressources en lignes :

À quoi me donne droit un abonnement chez CyberGhost ?


Le service CyberGhost vous donne accès à plus de 3 000 serveurs (3024 au moment où nous écrivons) répartis dans 61 pays. Pour vous donner une idée du travail accompli, la société roumaine ne comptait que 67 serveurs en 2011 et 550 en 2015.

Le fournisseur s'engage à protéger la vie privée des utilisateurs. Ainsi, CyberGhost n'observe, n'enregistre et ne stocke aucune de vos données utilisateur. Grâce à son logiciel, conçu en Allemagne (et dupliqué en application), vous pouvez connecter simultanément jusqu'à 7 appareils ce qui est plutôt dans la moyenne haute pour ce type de service.

Notez que tous les abonnés au service de réseau privé virtuel CyberGhost bénéficient d'une assistance 24/24 7/7 en cas de difficulté.




Bon plan ou pas ?


Côté tarifs, CyberGhost est en général très engageant, l'éditeur propose en effet des promotions de façon très régulière ; n'oubliez pas que c'est la guerre aux souscriptions entre les différents service VPN et profitez-en ! À l'heure où nous écrivons ces lignes, le service propose une offre à 2.45 € par mois avec engagement de 3 ans, une belle performance partie pour durer.

Notez que dans le cas de Cyberghost vous pouvez compter sur une garantie satisfait ou remboursé d'une durée de 45 jours ; ça ne coûte donc pas grand-chose de l'essayer pour voir s'il vous convient.

Le service propose par ailleurs à ses utilisateurs le programme de parrainage Best Ghostie qui, en clair, vous permet de bénéficier de 30 jours gratuits de CyberGhost si l'un de vos amis accepte de souscrire à un abonnement premium. Vous pouvez inviter jusqu'à trois amis, et recevoir jusqu'à 90 jours d'abonnement supplémentaires, sans débourser un centime de plus ; pratique pour réduire la facture.

Allez, les présentations sont terminées, et puisque nous avons fait connaissance avec CyberGhost, rentrons dans le vif du sujet.

Une installation rapide et efficace


CyberGhost propose des clients logiciel pour Windows, macOS, Linux, Amazon Fire OS, Android, Android TV et iOS. Nous détaillerons l'expérience du client Windows, puis plus bas encore celle Android.

L'installation du logiciel, très rapide, occupe 28 Mo sur notre disque dur après installation.

Une fois celui-ci définitivement installé sur votre machine, vous devez renseigner vos identifiants (nom d'utilisateur et mot de passe) après avoir préalablement créé un compte. Et hop, vous voici connecté.

Installation CyberGhost.jpg

Une interface agréable, facile d'accès


Le logiciel démarre en fenêtre réduite, ce qui a le mérite de ne pas nous « étouffer » dans notre navigation (sont disponibles : mode fenêtré, en plein écran, onglets complets ou icônes). Dans le style, on apprécie aussi l'aspect « brume » sur la partie gauche, là où se trouvent les onglets.

Notons l'arrivée récente de la fonctionnalité « One-Click VPN Connection » chez CyberGhost. L'idée est que si vous voulez simplement vous connecter au VPN sans vous poser de question, il vous suffit alors de cliquer sur... « connecter » ; une façon de rendre le VPN encore plus accessible à tous et toutes.


Positionnés sur l'onglet principal, « Tous les serveurs », on trouve naturellement la liste des serveurs. On peut trier cette dernière en fonction des pays, de la distance et du temps de chargement ainsi que désigner des pays « favoris ».

Interface CyberGhost choix serveur.jpg

Si vous cliquez sur un nom de pays, le logiciel choisira l'un des serveurs de ce pays par défaut. Mais la petite flèche latérale, sur la droite, vous permet de sélectionner le serveur de votre choix.

Interface CyberGhost choix serveur détails.jpg

Usages prédéfinis et « Best Location »


Dans cette version 7 de l'app CyberGhost, le service propose désormais des listes prédéfinies de serveurs en fonction des usages de l'utilisateur.

Ainsi, sous l'onglet « Tous les serveurs », on retrouve celui de « Téléchargement de torrent », utile pour celles et ceux qui désirent télécharger la dernière distribution gratuite de Linux (évidemment) de façon sûre et rapide. À noter que pour ces deux premiers onglets, on peut savoir combien d'utilisateurs sont répartis sur chacun des pays, ce qui nous donne une idée de la rapidité du serveur et de son efficacité.

En troisième position, « Pour le streaming », porte bien son nom. Il vous permet par exemple de ne plus louper aucun JT américain et de regarder du sport en streaming dans d'autres pays.

Fonctionnalités optionnelles


CyberGhost est équipé de nombreuses options, que l'on retrouve sur le quatrième onglet, « Fonctions de connexion », comme le blocage des publicités ; le blocage ds sites Web malveillants, qui pourraient nuire à notre navigation ; le blocage du traçage en ligne, pour rester incognito ; ou encore la compression des données, qui réduit votre utilisation de celles-ci. Du côté de la sécurité, on peut aussi évoquer l'option de redirection HTTPS automatisée, qui vous dirige directement vers la version la plus sécurisée du site Internet visité.

Interface CyberGhost options Fonctions de connexion.jpg

Enfin, le cinquième et dernier onglet, « Règles intelligentes », vous permet de créer vos règles pour sécuriser vos données, comme la toujours très appréciée connexion automatique au démarrage.

Quelles performances ?


Comme nous avions testé la vélocité de notre connexion via NordVPN dans un test précédent, il est temps de voir comment se comportent les serveurs de chez CyberGhost. Notez que nous utilisons une l'exacte même connexion Bouygue en VDSL via notre Bbox (et ce depuis la belle ville de Marseille).

En utilisant l'outil référence Speedtest, nous avons mesuré à chaque fois le débit descendant (qui permet de télécharger, de regarder des vidéos...) et le débit montant (qui permet d'héberger des fichiers en ligne par exemple) de l'IP que nous renseignait Cyberghost, ainsi que sa localisation. Tout cela pour vérifier, vous l'aurez compris, si elle correspond à ce que nous indique le logiciel.

Ensuite, nous avons procédé à différents tests : la lecture d'une vidéo YouTube (« Comment monter une image avec Daemon Tools Lite, sur la chaîne de Clubic) ; le téléchargement de VLC depuis Clubic (le fichier pèse 39,5 Mo) puis l'upload, via WeTransfer du logiciel Winrar (3,12 Mo), quand cela a été possible.

Voici nos résultats :

Sans VPN


IP Clubic : Marseille | Débit descendant : 24,57 Mbits | Débit montant : 2,19 Mbits | Ping : 7 | Vidéo YouTube : 18,11 secondes (Durée vidéo : 50 secondes) | Téléchargement VLC : 13,88 secondes (39,5 Mo) | Upload Winrar : 13,37 secondes (3,12 Mo)

CyberGhost Test IP Marseille.jpg

Voici les résultats de nos tests en utilisant CyberGhost, où nous avons essayé différents serveurs un peu partout dans le monde, et utilisé notre navigateur Internet, Google Chrome, en navigation privée :

Francfort (Allemagne)


IP VPN : Francfort (Allemagne) | Débit descendant : 23,25 Mbits | Débit montant : 2,03 Mbits | Ping : 26 | Vidéo YouTube : 17,51 secondes (Durée vidéo : 50 secondes) | Téléchargement VLC : 15,40 secondes (39,5 Mo) | Upload Winrar : 14,00 secondes (3,12 Mo)

CyberGhost Test Francfort connexion redim.jpg

CyberGhost Test IP Francfort.jpg

Manchester (Grande-Bretagne)


IP VPN : Manchester (Grande-Bretagne) | Débit descendant : 23,17 Mbits | Débit montant : 1,89 Mbits | Ping : 44 | Vidéo YouTube : 16,18 secondes (Durée vidéo : 50 secondes) | Téléchargement VLC : 16,59 secondes (39,5 Mo) | Upload Winrar : 13,75 secondes (3,12 Mo)

CyberGhost Test Torrent Manchester connexion redim.jpg

CyberGhost Test IP Torrent Manchester.jpg

Washington (États-Unis)


IP VPN : Washington (États-Unis) | Débit descendant : 16,27 Mbits | Débit montant : 1,50 Mbits | Ping : 167 | Vidéo YouTube : 16,13 secondes (Durée vidéo : 50 secondes) | Téléchargement VLC : 44,71 secondes (39,5 Mo) | Upload Winrar : 18,13 secondes (3,12 Mo)

CyberGhost Test Washington connexion redim.jpg

CyberGhost Test IP Washington.jpg

Si sur ce dernier il y a eu un petit souci de correspondance, il ne s'agit visiblement d'un bug, puisque nous avons testé un second serveur aux USA : l'IP était bien la même entre Speedtest et CyberGhost, la ville également (New York).

Taichung (Taïwan)


IP VPN : Taichung (Taïwan) | Débit descendant : 15,65 Mbits | Débit montant : 1,36 Mbits | Ping : 210 | Vidéo YouTube : 19,02 secondes (Durée vidéo : 50 secondes) | Téléchargement VLC : 40,14 secondes (39,5 Mo) | Upload Winrar : 29,82 secondes (3,12 Mo)

CyberGhost Test Taichung connexion redim.jpg

CyberGhost Test IP Taichung.jpg

Sur ces quatre tests complets, nous avons à chaque fois été très rapidement connectés au serveur : de 1 à 5 secondes. Un bon point.

On peut également souligner la rapidité intéressante du serveur taïwanais, pourtant situé à plus de 10 000 kilomètres de notre position. Enfin, l'upload d'un fichier (ici Winrar) a fonctionné sur chacun des serveurs, chose qui n'est pas possible avec tous les VPN.

Et le mobile dans tout ça ?


Sur Android, l'application CyberGhost adopte les mêmes design et code couleur que la version PC, ce qui nous permet de rapidement nous y retrouver.

CyberGhost version mobile (4).jpg

Si vous cliquez sur le bouton central de la page d'accueil, celui-ci vous redirigera par défaut vers ce que CyberGhost considère comme « le meilleur endroit. » Mais vous pouvez choisir votre serveur. Si cela ne saute pas aux yeux, et c'est dommage, il vous faut tapoter en bas de l'écran là où est affiché « Se connecter à ». De là, vous aurez accès à trois onglets : « Tous les pays », similaires à la version PC ; « Spécial streaming », également la même que sa grande sœur, et l'onglet « Favoris », pour y ajouter ses serveurs favoris.

CyberGhost version mobile (13).jpg

Pour notre exemple, nous avons choisi un serveur américain. Et ça fonctionne ! Attention toutefois, les résultats Speedtest nous indiquent un emplacement à Nice... Mais tous les autres sites de localisation d'IP indiquaient bien New York. Quant au débit, il est intéressant et permet de naviguer sans aucun problème en 4G... précisons-le.

CyberGhost version mobile (1).jpg

L'appli est rapide, la connexion également. Elle est en français et est extrêmement intuitive. Les développeurs ont bien fait leur boulot.

Au final, CyberGhost nous a-t-il convaincus ?


CyberGhost fait indéniablement son effet. Il possède de nombreux atouts comme une connexion rapide aux serveurs, peu importe où ils se situent dans le monde, de belles performances le tout, bien entendu, en respectant l'anonymat et la vie privée de l'utilisateur.

De plus, l'interface de cette toute nouvelle version 7 des applications fait mouche. Accessible, claire et agréable certains lui reprocherons peut-être de manquer d'options dites avancées telles que le double-VPN par exemple ; un manque qui n'en est pas un pour 99% des utilisateurs.

CyberGhost est, pour conclure, un service et à la portée de tous, experts ou non, désireux de s'offrir une connexion sécurisée, indépendante et rapide ; un bon compromis donc.

CyberGhost

Les plus
+ Interfaces bien pensées et en Français
+ La rapidité de connexion aux serveurs
+ Filtres rapide type "pour le streaming"
+ 7 connexions simultanées
Les moins
- Pas de "double VPN"
Performances
Ergonomie
Accessibilité
Nombre de serveurs
Prix
4.5
Modifié le 17/06/2019 à 14h23
3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top