Avis NordVPN : est-ce vraiment un des meilleurs VPN ?

24 novembre 2020 à 18h00
25

Parmis les meilleurs VPN et présent sur le marché depuis 2012, NordVPN a fait montre d'une sérieuse montée en puissance ces dernières années. Basé sur une des plus grandes infrastructures et fort de plus de 12 millions d'utilisateurs à travers le monde, il propose un large éventail de fonctionnalités, dont un nouveau protocole maison de tunneling baptisé NordLynx…

Avis NordVPN
  • Streaming et accès TV très efficace
  • Très grand nombre de serveurs
  • Réactivité du support client
  • Application non francisée
  • Couverture multiplateforme à améliorer
  • Configuration routeur complexe

Impossible d’échapper au matraquage publicitaire et promotionnel auquel s’adonne NordVPN depuis deux ans sur le web. Basé sous la juridiction du Panama, il applique une politique de confidentialité stricte consistant à ne pas recueillir ou partager les données de ses utilisateurs. Pour prouver qu'il dispose d'une infrastructure sécurisée et qu'il applique bien une politique zéro-logs, le fournisseur a fait réaliser plusieurs audits avec succès ces deux dernières années par des cabinets d'audit indépendants réputés. Malgré ses qualités indéniables, le VPN aux 12 millions d'utilisateurs rate de peu la première place du podium à cause d’une couverture multiplateforme limitée et d’une interface toujours pas francisée.

Infrastructure

NordVPN fait incontestablement partie des plus importants fournisseurs VPN avec une infrastructure se composant de pas moins de 5161 serveurs répartis dans 59 pays et 5 continents (Europe, Asie, Pacifique, Amérique, Afrique). Il compte notamment 233 serveurs en France (en augmentation), 496 au Royaume-Uni (en baisse), 182 en Australie (en baisse), ou encore 1742 aux États-Unis (en forte augmentation). Contrairement à certains concurrents tels que PureVPN ou VyprVPN, le fournisseur n’est pas propriétaire de ses serveurs qu’il loue à des data center partenaires. Outre des IP dédiées statiques très prisées par les entreprises (63,70 €/an) dont le nombre n’est pas communiqué, le service propose un large choix de serveurs dédiés : P2P, Onion Over VPN (accès au réseau Tor), Double VPN (trafic réparti sur deux serveurs différents), et Obfuscated (contournement des restrictions de pays répressifs comme la Chine).

Fin 2019, le fournisseur a reconnu avoir été victime d'un piratage remontant au mois de mars 2018 sur un serveur basé dans un data center en Finlande. Pour rassurer ses utilisateurs, NordVPN a engagé une société spécialisée dans la cybersécurité afin de tester avec succès la sécurité de l’ensemble de son infrastructure matérielle et logicielle. Il vient également de faire confirmer pour la deuxième fois sa politique de non-journalisation par un cabinet d'audit Suisse très réputé.


Couverture multiplateforme et connexions simultanées

Étonnamment, NordVPN n’est pas au niveau des ténors du marché tels qu’ExpressVPN ou PureVPN en termes de couverture multiplateforme. Le service qui permet de connecter jusqu’à 6 appareils simultanément prend toutefois les principaux OS (Windows, macOS, Linux, Android, et iOS), ainsi que via une extension Chrome et Firefox et les box Android TV. Des tutoriels sont disponibles sur le site du fournisseur pour connecter le VPN sur différents routeurs et NAS du marché (Asus, Tomato, Synology, Qnap…), sans oublier nos chères box Internet. En cas de problème, il est conseillé de contacter le service client pour se faire aider.


Sécurité et confidentialité

Originaire du Panama et donc non soumis au Patriot Act américain, NordVPN revendique une politique « zéro log » très stricte. La société assure en effet ne collecter aucune donnée sur ses utilisateurs, qu’il s’agisse de l’historique de navigation, les contenus et les préférences de recherche, la destination du trafic, la durée des sessions, l’adresse IP, ou encore la bande passante utilisée. Comme la plupart des fournisseurs, il conserve néanmoins des informations relatives au compte utilisateur : adresse email, pseudo/nom d’utilisateur, données de paiement et certaines métadonnées dites non personnelles pour assurer le bon fonctionnement du service.

Le VPN possède par ailleurs une panoplie d’outils avancés permettant de peaufiner de nombreux réglages de sécurité. Outre un chiffrement par défaut AES 256 bits, le service propose des serveurs Double VPN qui font transiter la connexion VPN via un second VPN afin de doubler le niveau cryptage. Il comprend également des fonctions de protection Wi-fi et contre les fuites DNS pour rediriger les éventuelles requêtes envoyées au FAI vers les serveurs de NordVPN. Contrairement à la majorité des VPN, NordVPN ne prend plus en charge les protocoles VPN PPTP et L2PT qu’il juge désormais obsolètes. Les utilisateurs ont le choix entre les protocoles VPN OpenVPN (UDP ou TCP), IKEv2 et surtout NordLynx qui constitue évolution majeure. Ce protocole propriétaire est basé sur WireGuard qui est un nouveau protocole open source très prometteur, mais toujours en cours de développement. WireGuard devrait être amené à terme à remplacer le protocole open source de référence OpenVPN.

Lancé en 2001, OpenVPN qui est considéré comme fiable est proposé par la plupart des services VPN. Au fil du temps, son architecture s’est beaucoup alourdie et complexifiée au point de contenir aujourd’hui pas moins de 600 000 lignes de codes. Pour comparaison, WireGuard ne comprend que 4 000 lignes de codes, ce qui le rend beaucoup plus facile à implémenter et à auditer pour les fournisseurs VPN. Plus simple, léger et performant que les protocoles traditionnels, il permet de réduire le délai de connexion au serveur VPN et d’optimiser les débits. Il bénéficie en outre d’une sécurité de premier plan grâce à une puissante technologie de chiffrement de dernière génération. Si l’on en croit NordVPN, WireGuard ne serait toutefois pas totalement fiable en termes de confidentialité. Toujours en cours de développement, le protocole ne serait pas en mesure de garantir l’anonymat complet des utilisateurs, car il ne peut pas attribuer dynamiquement des adresses IP à toutes les personnes connectées à un serveur.

Concrètement, cela signifie que les identités des utilisateurs doivent être stockées sur les serveurs et liées à une adresse IP interne attribuée par le VPN. Bien que les principaux acteurs du marché adoptent peu à peu ce nouveau protocole, son utilisation représenterait donc des risques. Pour pouvoir proposer cette innovation à ses clients sans nuire à leur sécurité, NordVPN s’est fixé l’objectif de trouver un moyen de résoudre le problème de confidentialité de WireGuard. C’est ainsi que le projet NordLynx est né… Basé sur WireGuard, ce nouveau protocole intègre un double système NAT (Network Address Translation) permettant d’établir une connexion VPN sans avoir à stocker de données identifiables sur le serveur et compromettre la confidentialité des utilisateurs. Toujours selon NordVPN, NordLynx serait foncièrement plus rapide que les protocoles IKEv2 et OpenVPN. Tous les tests que nous avons effectués (voire « Performances » ci-dessous) viennent contredire cette affirmation, même si les résultats demeurent très performants.











Interface et ergonomie

Après avoir créé un compte via le site du fournisseur, il est possible de télécharger et installer les différents clients pour Windows, macOS, Linux, Android, etc. Pourvue d’une interface graphique moderne et de menus clairs et bien agencés, la version pour Windows notamment se révèle très agréable et simple à utiliser. Le menu de gauche affiche les derniers serveurs sélectionnés, les serveurs dédiés (Dedicated IP, Double VPN, Onion Over VPN, Obfuscated, et P2P), ainsi que la liste des pays disponibles.

En cliquant sur une destination, il est possible de visualiser la charge active de chaque serveur (indiquée discrètement avec un pourcentage) et de sélectionner l’un d’entre eux, ou bien de se connecter automatiquement au plus rapide (Fastest). Hormis pour les États-Unis, NordVPN n’indique pas les régions où se trouvent les serveurs dans les différentes destinations. Autre déception, les clients Windows et macOS ne sont toujours pas francisés. Même si ceux qui ne pratiquent pas la langue de Shakespeare devraient pouvoir l’utiliser sans trop de difficultés, il est incompréhensible que NordVPN néglige ce point.

Le fournisseur panaméen a particulièrement soigné ses applications mobiles (Android et iOS) qui reprennent plus ou moins la même interface graphique et les mêmes options que sur ordinateur. Il s’agit de l’une des versions de VPN les plus complètes sur mobile. À l’usage, elle se révèle moins fluide que sur grand écran, mais elle présente l’avantage d’être entièrement en français.


Les fonctionnalités



Le menu « Settings » accessible via l’icône en forme de petite roue crantée regroupe les paramètres généraux et avancés. L’un des atouts de NordVPN est de pouvoir convenir aussi bien aux néophytes qu’aux utilisateurs aguerris. Le service présente en effet à la fois une interface simple et des options de connexion entièrement automatisées pour les premiers, ainsi que des fonctions plus pointues pour les seconds. Il est possible de lancer NordVPN au démarrage système, d’activer la protection anti-fuite DNS ou encore l’option CyberSec chargée de protéger la connexion contre les logiciels malveillants (malwares, phishing…) et de bloquer les publicités. Attention, cette option ne permet pas de se passer d’un antivirus, mais de renforcer la sécurité au sein des tunnels VPN.

Comme la plupart des VPN, le service dispose d’une fonction Kill Switch pour bloquer l’accès à Internet si la connexion à un serveur décroche afin de ne pas compromettre l’anonymat de l’utilisateur. Celle-ci se voit compléter par une option baptisée App Kill Switch permettant de définir les applications devant être également déconnectées en cas de coupure. Soulignons également l’option Auto Connect permettant de programmer le lancement automatique d’un serveur et la localisation de son choix lors de l’ouverture du VPN.


Performances

Le service de NordVPN est l’un des plus fiables du marché. Comme en témoignent les tests réalisés à l’aide de l’outil de mesure des VPN de référence SpeedTest sur une connexion ADSL, ses serveurs sont dans l’ensemble stables et rapides que cela soit en France, en Angleterre, aux États-Unis, à Taïwan ou en Australie. Nous avons volontairement sélectionné le serveur le plus rapide proposé pour chaque destination.

Pour éprouver le nouveau protocole VPN maison NordLynx censé surpasser les débits de IKv2 et OpenVPN, nous avons également réalisé ensuite une batterie de tests sur une connexion 4G.

*Rappelons que le PING permet de mesurer (en millisecondes) le temps réalisé par des paquets de données pour faire l’aller-retour entre un terminal et le réseau Internet. Plus il est faible, plus la connexion réseau est bonne. Concernant les débits descendants (download) et ascendants (upload), plus ils sont élevés, plus la connexion Internet est rapide.

Sans VPN
USA
Royaume-Uni
France
Australie
Taiwan

Hormis les importants et inévitables écarts de PING entre les destinations, les résultats se révèlent très proches les uns des autres. Sans surprise, les serveurs français et britanniques décrochent les meilleurs scores, tout en offrant une vitesse de connexion quasiment identique à celle d’origine (sans VPN). Ceux des États-Unis et de l’Australie n’ont pas à rougir et sont suffisamment rapides pour streamer et télécharger des contenus sans sourciller. Seuls les serveurs de Taïwan souffrent in fine de débits descendants lents. Des résultats très satisfaisants qui montrent la qualité de l’infrastructure de NordVPN. Le fournisseur panaméen fait désormais jeu égal avec CyberGhost et ExpressVPN en termes de performances.

4G IKEv2 France (protocole par défaut)
4G NordLynx Etats-Unis
4G Sans VPN
4G NordLynx France

Le nouveau protocole VPN basé sur WireGuard développé par NordVPN tient-il toutes ses promesses ? D'après nos tests en 4G sur le serveur français le plus rapide, il se montre moins performants que le protocole IKEv2 (sélectionné par défaut par le VPN) que cela soit en Download ou en Upload, tandis que la réactivité réseau (PING) diffère peu. Soulignons toutefois les excellents résultats de NordLynx sur un serveur basé aux Etats-Unis. Hormis un PING logiquement plus élevé, la connexion via NordLynx est plus rapide outre-atlantique qu'en France. Sachant que NordLynx bénéfice de surcroît d'une sécurité moderne des plus solides, on ne peut que saluer le tour de force réalisé par NordVPN avec l'intégration de ce nouveau protocole.

Accès aux services de streaming et de téléchargements P2P/torrents

NordVPN ne dispose pas de serveurs spécifiquement dédiés au streaming, mais il suffit généralement de sélectionner le serveur le plus rapide dans la zone géographique voulue pour parvenir à débloquer les contenus bloqués géographiquement de Netflix, Prime Video, HBO, etc. Pour l’heure, NordVPN constitue incontestablement l’un des services les plus efficaces avec ExpressVPN et CyberGhost que cela soit pour accéder aux plateformes de streaming à l’étranger ou aux services TV français depuis un autre pays.

Le service propose également plusieurs centaines de serveurs spécifiquement optimisés pour le Peer to Peer. Au regard de l’importante occupation des serveurs, cette caractéristique de NordVPN contribue incontestablement à son succès. Nous avons en effet constaté que de nombreux serveurs P2P étaient bloqués à 100 % de charge durant nos tests. À condition d’opter pour la connexion automatique au serveur/localisation la plus rapide (Fastest) ou de sélectionner un serveur avec un faible taux de charge, les débits se révèlent très satisfaisants.

Support technique

NordVPN dispose d’un support client accessible 24h/24 et 7j/7 via un live chat qui répond en français via un logiciel de traduction. Primé en 2018, ce service particulièrement réactif répond généralement dans les deux minutes suivant la demande. Un atout devenu indispensable pour un VPN grand public.

Tarifs

Réputé pour son agressivité commerciale, NordVPN fut pendant longtemps l’un des VPN les moins chers du marché avant de revoir ses tarifs à la hausse. L’abonnement mensuel sans engagement revient désormais à 10,64 €/mois, ce qui le positionne parmi les plus chers du marché. Le prix des abonnements (payables en une seule fois) est plus intéressant et varie de 6,22 €/mois pour 1 an (74,64 €), à 3,11 €/mois pour 2 ans (74,64 €). Malheureusement, NordVPN n’offre pas de période d’essai gratuite pour tester son VPN, mais ses abonnements disposent d’une garantie de remboursement sous 30 jours.

Faut-il craquer pour NordVPN ?

NordVPN caracole en tête des services VPN les plus rapides du marché, mais il demeure selon nous encore un cran au-dessous de CyberGhost et ExpressVPN. Ses abonnements demeurent plus chers que ceux de ses deux concurrents alors que sa couverture multiplateforme s’avère plus limitée. Contrairement à ses excellentes applications mobiles (Android et iOS), ses clients Windows et macOS ne sont par ailleurs toujours pas francisés.

Hormis ces quelques détails qui fâchent, le fournisseur panaméen offre un excellent niveau de confidentialité et de sécurité doublé d’une connexion stable et très rapide sur la plupart de ses serveurs. En net progrès ces deux dernières années, le service se montre par ailleurs l’un des plus efficaces pour le P2P et contourner les services bloqués géographiquement. Il prend de surcroît de l'avance sur la concurrence grâce au nouveau protocole particulièrement prometteur NordLynx. Une valeur sûre.

NordVPN

8

Figure de proue des VPN, NordVPN et son offre restent quand même en deçà des ténors du marché. Sa couverture multiplateforme est inégale avec d'excellentes applications mobiles mais des clients PC pas encore francisés. Son protocole NordLynx et sa stabilité en font néanmoins un service que l'on ne peut que vous recommander, si vous chercher un VPN sans prise de tête.

Les plus

  • Streaming et accès TV très efficace
  • Très grand nombre de serveurs
  • Réactivité du support client

Les moins

  • Application non francisée
  • Couverture multiplateforme à améliorer
  • Configuration routeur complexe

Performances 9

Ergonomie 8

Accessibilité 8

Nombre de Serveurs 10

Prix 7

Modifié le 25/11/2020 à 16h13
25
26
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page