Avis ProtonVPN : que vaut ce VPN aux fonctionnalités avancées ?

24 novembre 2020 à 16h47
0

Basée à Genève en Suisse, le service ProtonVPN a été créé en 2017 par une équipe d'experts chevronnés à l'origine de la création de la messagerie cryptée ProtonMail. Outre une interface ultra moderne parmi les plus agréable à utiliser, ce VPN qui s'adresse avant tout à un public averti dispose de fonctionnalités de sécurité de premier plan.

Avis ProtonVPN
  • Haut niveau de sécurité
  • Interface moderne efficace
  • Intégration au réseau Tor
  • Tarifs mensuels trop élevés
  • Infrastructure modeste
  • Streaming perfectible

Infrastructure

Fondée en 2014 par d'anciens ingénieurs du CERN à Genève, la société Proton Technologies AG (rebaptisée depuis ProtonVPN AG) s'est fait connaître en développant l'une des messageries cryptées les plus populaires du monde baptisé ProtonMail. Forte de son expérience, elle complète ses services trois ans plus tard en lançant ProtonVPN, un VPN qui se concentre avant tout sur la sécurité. Comparativement aux grands acteurs du marché comme ExpressVPN, ou CyberGhost, le service repose sur une infrastructure assez modeste comprenant seulement 586 serveurs répartis dans 44 pays.

Pour protéger son infrastructure physique, la société a installé l'essentiel de ses serveurs dans un abri antiatomique de l'armée suisse à plus de 1000 mètres de profondeur, une ancienne base militaire en Islande et un centre de données en sous-sol en Suède. Trois pays réputés pour leurs lois très strictes en matière de protection des données personnelles. Le fournisseur dispose par ailleurs de serveurs Premium assurant des débits jusqu' 10 Gigabits (réservée aux formules payantes).

Couverture multiplateforme et connexions simultanées

Sans surprise, le fournisseur qui se focalise essentiellement sur la protection et la confidentialité en ligne ne propose pas une couverture étendue. Il fournit en effet le strict minimum avec des applications dédiées aux principaux OS (Windows, macOS, GNU/Linux, Android et tout dernièrement iOS), mais fait l'impasse sur les Smart TV, les consoles de jeux, etc. À noter que le fournisseur prend toutefois en charge certains routeurs (Vilfo, AsusWRT, Tomato, DD-WRT) pour couvrir tous les appareils connectés au réseau. Selon l'abonnement choisi, le VPN permet d'utiliser jusqu'à 2, 5 ou 10 appareils simultanément.

Sécurité et confidentialité

Comme le rappelle l'entreprise, la Suisse est l'un des pays qui bénéfice des lois les plus strictes en matière de vie privée au monde. Située en dehors des législations européennes et des États-Unis, elle ne peut pas être contrainte de divulguer des informations sur ses utilisateurs aux autorités. ProtonVPN n'enregistre aucun journal de connexion, y compris sur son service VPN gratuit.

Outre la protection physique assez impressionnante de son infrastructure matérielle, ProtonVPN revendique des fonctionnalités de sécurité de premier plan. Le service qui repose sur les protocoles les plus fiables OpenVPN et IKEv2/IPSec utilise différents algorithmes de cryptage comme l'AES-256 pour le trafic réseau, le RSA 4096 bits pour l'échange de clés de session et HMAC avec SHA384 pour l'authentification. Ce n'est pas tout, il est doté d'une fonction de confidentialité persistante (Perfect Forward Privacy ) chargée de protéger le trafic passé en cas de compromission. Si une ancienne clé privée tombe entre de mauvaises mains, il est impossible de la déchiffrer.

ProtonVPN AG a développé également une solution originale de routage réseau maison baptisée « Secure Core ». Cette dernière fait transiter le trafic par plusieurs serveurs situés dans différents pays avant d'accéder à Internet. À l'instar du réseau Tor, cette couche de sécurité supplémentaire a pour objectif d'empêcher des attaquants de surveiller le réseau pour découvrir l'adresse IP des utilisateurs. Les serveurs Secure Core sont situés exclusivement dans les centres de données ultras sécurisés de ProtonVPN en Suisse, en Suède et en Islande. Parmi les fonctions avancées, le service intègre un interrupteur de connexion Kill Switch, une protection contre les fuites DNS, ou encore le split tunneling pour définir les applications à protéger avec le VPN.

Interface et fonctionnalités

Bien qu'il soit originaire de Suisse francophone, le service n'est malheureusement toujours pas francisé et disponible uniquement en anglais. Pourvu d'une interface graphique ultra moderne avec des menus bien agencés, ProtonVPN s'avère assez simple à utiliser. Comme NordVPN, l'application permet de se connecter soit en cliquant sur les serveurs affichés sur une carte géographique mondiale, soit en les sélectionnant dans la liste des pays dans le menu de gauche. En haut à gauche, un bouton Quick Connect permet de se connecter en un clic au serveur le plus rapide et de visualiser la localisation, l'adresse IP attribuée, le pourcentage de charge, et la consommation upload/download.

En haut de la liste des pays (Countries), le bouton Secure Core permet d'afficher en un clic tous les serveurs dédiés à la solution de routage du fournisseur. C'est un peu plus compliqué pour trouver les serveurs optimisés pour le P2P ou l'accès au réseau Tor, car il faut cliquer sur chacun d'entre eux pour visualiser leurs spécificités. Très pratique, le menu Profiles offre la possibilité de se connecter au serveur le plus rapide (Fatest) ou de se connecter aléatoirement à différents serveurs à chaque connexion (Random). Il est possible en revanche de se créer un profil d'utilisateur pour pouvoir choisir de se connecter automatiquement à la catégorie de serveurs (Standard, Secure Core, P2P, ou Tor), au protocole, ou encore le pays de son choix.

Disponible sur Android et depuis peu sur iOS, l'application mobile de ProtonVPN est également très soignée. Comme le client bureau, elle jouit d'une interface dotée de graphiques ultras modernes. Les serveurs sont accessibles en un clic via une carte géographique ou une liste des pays. Il est possible de voir la charge des serveurs, leur localisation exacte, ainsi que l'adresse IP. L'application dispose également du système de routage Secure Core, du Kill Switch (Always-on VPN), du mode de création de profils et d'une option pour contacter le service client (Report bug) en cas de problème. Bien qu'elle soit moins complète que certaines applications concurrentes, son utilisation se révèle particulièrement simple et intuitive.

Accès aux services de streaming et de téléchargements P2P/torrents

ProtonVPN dispose de serveurs Premium (10 Gb/s) et optimisés pour son système de routage Secure Core, l'accès au réseau Tor, ou encore le P2P. S'il n'y aucun problème pour accéder à des sites censurés ou bloqués géographiquement, c'est une autre paire de manches pour visionner des services de streaming (Netflix, Prime vidéo...) et de télévision étrangers. Selon le fournisseur, seuls certains serveurs permettent de débloquer les services de streaming, mais ces derniers ne sont pas clairement identifiables comme sur CyberGhost ou d'autres services VPN. Même en se connectant à des serveurs Premium avec peu de charge, nous n'avons jamais pu accéder à Netflix ou prime Video.

À condition de sélectionner des serveurs premium dédiés, le service se montre plus convaincant pour le Peer to peer. Les serveurs basés en Suisse, en Suède et en Islande semblent clairement mieux optimisés pour le P2P et l'accès au réseau Tor. Les débits sont toutefois loin d'atteindre ceux des ténors du marché.

Performances

Pour surfer confortablement via ProtonVPN, il est indispensable de sélectionner les serveurs Premium les moins utilisés (voir indication en pourcentages de la charge « Load » des serveurs). Comme en témoignent les tests réalisés à l'aide de l'outil de mesure des VPN de référence SpeedTest, les débits demeurent plus lents que ceux de ses principaux concurrents ExpressVPN, NordVPN, etc.

  • Rappelons que le PING permet de mesurer (en millisecondes) le temps réalisé par des paquets de données pour faire l'aller-retour entre un terminal et le réseau Internet. Plus il est faible, plus la connexion réseau est bonne. Concernant les débits descendants (download) et ascendants (upload), plus ils sont élevés, plus la connexion Internet est rapide.
Sans VPN
France
États-Unis
Australie
Royaume-Uni
Suisse

L'analyse des résultats montre d'importants écarts selon la localisation. Lorsqu'on sélectionne les serveurs plus rapides via le bouton Fastest, le service se connecte automatiquement en France. Bien que le PING est logiquement très rapide, les débits descendants et ascendants sont bien moins performants qu'en Suisse par exemple. Sans surprise, les performances des serveurs situés aux États-Unis et en Australie sont trop bas pour pouvoir faire du streaming, et même surfer confortablement sur certains sites gourmands. Lors de nos tests, seuls les serveurs basés en Suisse affichent des débits très satisfaisants plus ou moins au même niveau que les leaders du marché.

Support technique

Autant dire que le support technique n'est pas vraiment le point fort de ProtonVPN. Dépourvu de service de chat, il est joignable uniquement via le système de ticket de l'application ou un formulaire web. Bien qu'il soit uniquement en anglais, le support accepte tout de même que l'on puisse lui écrire en français. Lors de nos différentes demandes, le délai de résponse a varié de moins de 12 heures à plus de 3 jours. Un peu long lorqu'on tente de résoudre un problème sur le moment, mais les réponses qui nous ont été faites notamment sur la sécurité étaient très pertinentes.

L'entreprise devrait néanmoins faire des efforts à ce niveau-là si elle veut conquérir un public plus large.

Tarifs

ProtonVPN est l'un des rares fournisseurs VPN à proposer une version gratuite fiable et garantie zéro log. Outre des débits limités, celle-ci prend en charge un seul appareil et ne donne accès qu'à 3 pays. Les formules payantes démarrent avec la version « Basic » (4€/mois) qui est limitée à 2 connexions simultanées et dépourvues de la plupart des fonctions avancées (Secure Core, P2P, Tor...). Celles-ci sont réservées aux versions « Plus » (8€/mois) et « Visionnary » (24€/mois) permettant d'utiliser respectivement 5 et 10 appareils. Des tarifs très élevés par rapport à la concurrence.

Faut-il craquer pour ProtonVPN ?

ProtonVPN souffle le chaud et le froid avec d'un côté l'une des plus belles interfaces du marché et de l'autre des débits pas toujours satisfaisants. Doté d'un haut niveau de sécurité, c'est un service qui s'adresse avant tout aux journalistes et autres dissidents qui souhaitent préserver leur anonymat à tout prix.

ProtonVPN

7

ProtonVPN souffle le chaud et le froid avec d'un côté l'une des plus belles interfaces du marché et de l'autre des débits pas toujours satisfaisants. Doté d'un haut niveau de sécurité, c'est un service qui s'adresse avant tout aux journalistes et autres dissidents qui souhaitent préserver leur anonymat à tout prix.

Les plus

  • Haut niveau de sécurité
  • Interface moderne efficace
  • Intégration au réseau Tor

Les moins

  • Tarifs mensuels trop élevés
  • Infrastructure modeste
  • Streaming perfectible

Performances 6

Ergonomie 8

Accessibilité 7

Nombre de serveurs 6

Prix 6

Modifié le 25/11/2020 à 16h19
0
0
Partager l'article :
Haut de page