Avis Mozilla VPN : que vaut le VPN de la fondation Mozilla ?

11 juillet 2022 à 10h14
9
mozilla vpn banner

Disponible depuis juillet 2020 dans une poignée de pays, Mozilla VPN a finalement touché le territoire français un peu plus d’un an après son lancement. Service encore bien jeune mais jouissant déjà de la réputation de Mozilla, mérite-t-il une place parmi les meilleurs VPN de notre comparatif ?

Mozilla VPN
  • La confiance en Mozilla
  • Une infrastructure testée et éprouvée
  • Paramètres DNS avancés avec blocage des pubs et des traqueurs
  • Performances satisfaisantes en download
  • Fiable et sécurisé
  • Basé aux Etats-Unis
  • N'accepte pas les cryptomonnaies
  • Peine avec les services de streaming
  • Moins abouti et plus cher que de nombreux concurrents

Fiche technique Mozilla VPN

Caractéristiques

Serveurs
514
Pays couverts
35
Connexions simultanées
5 connexions simultanées
Essai gratuit
Essai gratuit 14 jours
Logs de données
Log de données partiel
Domiciliation
États-Unis
Blocage d'urgence
Oui
Split Tunneling
Oui
Protocoles
WireGuard
Plateformes
Windows, macOS, Linux, Android, iOS
Support Client
Non
Tarif (€/mois)
4.99
Engagement
12 mois
Paiement
Carte bancaire, Paypal

Qu'est-ce que Mozilla VPN ?

En 2019, la fondation Mozilla, qui édite l'incontournable navigateur Firefox, a annoncé explorer de nouveaux moyens de financements, notamment au travers de services payants. Le premier ne s’est pas fait attendre puisqu'une version premium de Firefox a été lancée quelques mois plus tard.

Depuis son lancement en 2003, l’ONG dépendait principalement des dons et d'un contrat avec Google, dont le moteur de recherche est encore aujourd’hui présent par défaut sur Firefox.

C'est en 2020 que la fondation annonce son second service payant : Mozilla VPN. Avec un passif comme celui de Mozilla dans la lutte pour un web libre et centré sur la protection de la vie privée de ses utilisateurs, il n’est pas étonnant de la voir s'essayer au jeu des réseaux privés virtuels.

Le service est à ne pas confondre avec Firefox Private Network (FPN), une extension pour le navigateur éponyme, actuellement en bêta aux États-Unis.

Alors que FPN se déploie comme un simple proxy avec chiffrement, uniquement rattaché à Firefox et s'appuyant sur le réseau Cloudflare, Mozilla VPN consiste bel et bien en une application de réseau privé virtuel à part entière, chiffrant l’ensemble de la connexion, quel que soit le support de navigation (desktop comme mobile) et transportant les paquets de données de l’appareil aux serveurs VPN, puis des serveurs VPN vers l’appareil via un tunnel établi à l’aide d’un protocole VPN (ici, WireGuard).

Mozilla VPN est-il gratuit ?

Mozilla VPN est donc un service payant, et ce dès la première utilisation. La fondation ne propose pas de version d’essai ni de version gratuite limitée. En revanche, les internautes peuvent y souscrire pour un mois et réclamer un remboursement dans les 30 jours suivants (garantie satisfait ou remboursé).

Quels sont les prix pratiqués par Mozilla VPN ?

Mozilla VPN propose 3 types d'abonnements à tacite reconduction, à régler par carte bancaire ou PayPal :

  • 9,99 € pour 1 mois
  • 6,99 €/mois pendant 6 mois (paiement unique)
  • 4,99 €/mois pendant 1 an (paiement unique)

Sur les abonnements longs, les tarifs sont légèrement plus élevés que chez une concurrence parfois plus performante (NordVPN, ExpressVPN ou CyberGhost, par exemple).

Dans la mesure où Mozilla VPN s’appuie sur l’infrastructure de Mullvad, on s’étonne d’un différentiel de prix plus important entre les deux services pour les souscriptions mensuelles et semestrielles. Pour rappel, Mullvad opte pour une offre unique à 5 €/mois, sans engagement.

Mozilla VPN couvre jusqu’à 5 appareils en même temps. Une fois la limite atteinte, il faudra supprimer les interfaces non utilisées dans le menu "Mes appareils", accessible sur l’écran d’accueil du client VPN.

Télécharger et installer Mozilla VPN

Une fois l’abonnement souscrit, il faudra télécharger et installer le client Mozilla VPN sur son ordinateur (Windows 10/11, macOS 10.14 et plus, Ubuntu 18.04 et plus), son smartphone ou sa tablette (Android 8.0 et iOS 12.0).

L’exécution du fichier d’installation sur Windows 10 et 11 peut déclencher une alerte de pare-feu. Si le cas se présente, il sera impératif de disposer des droits administrateur pour poursuivre l’installation du logiciel.

Après avoir installé Mozilla VPN, l’utilisateur doit se connecter à son compte Firefox et passe par une rapide configuration de l'application. Il s'agit ici d’accepter ou non la collecte des informations techniques, d’interaction, de campagne et de référence à Mozilla. Il est possible de modifier ces réglages a posteriori, depuis les paramètres de l'application.

mozilla vpn © clubic.com
mozilla vpn © clubic.com

Principales fonctionnalités de Mozilla VPN

Interface et prise en main

Fidèle à ses engagements d’accessibilité, Mozilla VPN s’organise autour d’une interface parfaitement lisible et facile à prendre en main, même pour les internautes les moins expérimentés. L’écran d’accueil présente un bouton de connexion rapide, un sélecteur d’emplacements disponibles et un gestionnaire d’appareils connectés au VPN.

Pour renforcer l’ergonomie UI et UX de son logiciel, la fondation a fait le choix judicieux de proposer une interface unique, quel que soit le support d'utilisation. En clair, les versions desktop et mobiles de Mozilla VPN sont identiques, tant au regard de leur agencement que des fonctionnalités qu’elles intègrent.

mozilla vpn © clubic.com
Mozilla VPN pour Windows
mozilla vpn © clubic.com
Mozilla VPN pour Android

En haut à droite de la page d’accueil, les paramètres offrent un accès rapide aux options de configuration approfondie, permettant aux utilisateurs et utilisatrices plus avancés de profiter de réglages poussés. C’est d’ici que l’on module les paramètres réseau (accès au réseau local et activation du port 53/DNS pour contourner les pare-feux), les paramètres DNS (par défaut, blocage des publicités et/ou protection contre le pistage, DNS personnalisé) et que l’on configure le split tunneling.

mozilla vpn © clubic.com
mozilla vpn © clubic.com

Toujours depuis les paramètres de Mozilla VPN, les internautes accèdent rapidement aux outils de gestion du compte en ligne via un navigateur. Applicables au VPN, ces divers réglages et options couvrent en réalité l’ensemble des services liés au compte Firefox.

mozilla vpn © clubic.com

Lorsqu'il est activé, Mozilla VPN affiche quelques informations relatives à la connexion sur l’écran d’accueil, comme la durée de la session et l’emplacement sélectionné. L’adresse IP de substitution n’est en revanche pas visible. Pour en prendre connaissance, il faudra s’astreindre à lancer un test de vitesse via le module intégré au VPN (icône en haut à gauche de l’interface).

Enfin, les notifications témoignent de la réussite de la connexion, des changements de serveurs en cours de session et d’une éventuelle déconnexion involontaire du VPN. Libre à chacun de désactiver ces alertes depuis les préférences système, dans les paramètres du logiciel.

Choix des emplacements

Depuis le menu des emplacements géographiques, les internautes optent pour un pays parmi l’ensemble des territoires couverts par le VPN. Pour chaque État disponible, Mozilla VPN affiche la ou les villes prises en charge. Un moteur de recherche embarqué accélère le processus de sélection d’une localisation spécifique. Une fois l’emplacement de substitution choisi, il faudra penser à initier manuellement la connexion VPN depuis l’écran d’accueil de l’application.

mozilla vpn © clubic.com
mozilla vpn © clubic.com

À faire trop simple, Mozilla VPN en oublie d’intégrer quelques options qui favoriseraient pourtant une expérience d’utilisation mieux optimisée et plus fluide. On pense par exemple à l’absence d’affichage de l’état de charge des serveurs. Sans ce statut, impossible de déterminer quel emplacement offrira de meilleures performances, notamment dans les cas où l’internaute doit choisir entre plusieurs villes d’un même pays.

On regrette par là même qu’aucune option de connexion automatique au meilleur emplacement ne soit proposée par Mozilla VPN. Utilisateurs et utilisatrices sont contraints de sélectionner manuellement une localisation, sans garantie de bonnes conditions de navigation.

Sommairement à l’écoute des habitudes de chacune et chacun, Mozilla VPN épingle en tête de liste les deux derniers emplacements auxquels les internautes se sont connectés. Aucune fonctionnalité, en revanche, ne permet d’épingler en favoris les pays et villes de leur choix.

Protocoles et chiffrement

Toujours dans le but de rester accessible au plus grand nombre, Mozilla VPN fait appel à un seul et unique protocole de tunnelisation, sur mobile comme sur desktop. Pour autant, la fondation ne transige pas sur la sécurité des données transportées puisque son choix s’est porté sur WireGuard, réputé pour sa fiabilité et sa rapidité.

Pour rappel, WireGuard se veut plus léger et tout aussi sécurisé qu’OpenVPN. Ses 4 000 lignes de codes sont régulièrement vantées comme des atouts, et pour cause : il est plus facile d’auditer et corriger quelques milliers de lignes que des centaines de milliers, à l’image d’OpenVPN.

On insiste toutefois sur le fait que WireGuard est encore bien jeune comparé à d’autres concurrents tout aussi sérieux. À ce titre, il ne bénéficie pas encore de l’aura d’un OpenVPN ou d’un IKEv2/IPSec.

mozilla vpn © clubic.com

Par ailleurs, si sa légèreté apparaît à première vue comme un avantage considérable, il convient de préciser que WireGuard transmet les paquets en UDP (rapide mais sujet aux erreurs de transmission et à d’éventuelles manipulations par des tiers car pas de vérification de réception, d’authentification ou d’intégrité des données) et non en TCP (vérification de réception et authentification systématiques des paquets, donc plus lent). En clair, l’UDP privilégie la vitesse à la sécurité des données et sied parfaitement pour des activités en ligne telles que le streaming et le gaming. Dans la mesure du possible, il est préférable d’envisager le TCP dans le cas d’échanges d’informations strictement confidentielles, lorsque la vitesse de transmission importe peu.

On sait également que WireGuard ne sait pas gérer l’obfuscation (dissimulation du trafic VPN dans du trafic non-VPN). Ce protocole n’est donc pas indiqué pour contourner les restrictions liées à la détection du trafic VPN. En guise de palliatif, Mozilla VPN offre la possibilité de faire passer le tunnel VPN via le port 53, ce qui permet de passer certains pare-feux, mais ne suffit pas à contourner les blocages mis en place par les États interdisant l’utilisation des VPN. En clair, ne comptez pas sur Mozilla VPN pour leurrer le Great Firewall de Chine.

Passées ces mises en garde, et dans le cadre d’une utilisation VPN grand public, WireGuard se présente comme un choix judicieux. La connexion aux serveurs de Mozilla VPN est immédiate, et l’on change de localisation en cours d'utilisation de manière quasi instantanée. En multi-hop, le temps de connexion est logiquement plus long mais, point remarquable, ne prend guère plus d’une dizaine de secondes, quelle que soit la localisation des serveurs choisis.

Support technique

Le support technique de Mozilla VPN offrira une réponse dans les 72 heures ouvrables, une proposition en deçà des assistances disponibles 24h/24 et 7j/7 qu'offrent énormément d'autres acteurs du marché.

Le support a tout de même l'avantage de pouvoir répondre à des requêtes en français comme en anglais via un formulaire de contact tout ce qu'il y a de plus classique.

Tests de vitesse

Pour nourrir cet avis, nous avons effectué des tests de vitesse à l’aide du site web nPerf sur un PC Windows 11, équipé d’une connexion Ethernet fibrée (débit descendant annoncé : 1 Gb/s ; débit ascendant annoncé : 700 Mb/s).

Les mesures ont été relevées trois fois par jour (9h, 13h, 18h) pendant cinq jours, sans et avec Mozilla VPN (France, Royaume-Uni, États-Unis, Japon). Nous avons ensuite effectué une moyenne des débits et du ping pour chaque emplacement de manière à gommer d’éventuelles anomalies temporaires et ainsi obtenir un aperçu représentatif des performances du VPN.

Rappelons que le PING permet de mesurer (en millisecondes) le temps réalisé par des paquets de données pour faire l’aller-retour entre un terminal et le réseau Internet. Plus il est faible, plus la connexion réseau est bonne. Concernant les débits descendants (download) et ascendants (upload), plus ils sont élevés, plus la connexion Internet est rapide.

mozilla vpn © clubic.com

Outre les écarts de ping importants attendus (plus les serveurs sont éloignés de la localisation réelle de l’utilisateur, plus le temps de réponse est long), les résultats obtenus font état de très bonnes performances en download pour les serveurs situés en France et au Royaume-Uni avec une perte de débit limitée. Les vitesses en débit descendant sont également honorables aux États-Unis et au Japon et permettent de visionner des contenus en streaming ou de jouer en ligne sans trop de difficultés.

En revanche, les scores très bas obtenus en upload déçoivent, quelle que soit la région du globe testée. On parle de pertes de débit de près de 90% en France, au Royaume-Uni et aux États-Unis, et jusqu’à 98% au Japon.

Tests de sécurité

En principe, le service jouit de la très bonne réputation qui précède Mozilla. La caution d'un grand nom œuvrant pour la liberté et la sécurité sur le web ne suffit cependant pas à octroyer une totale confiance à Mozilla VPN avant d'avoir effectuer quelques vérifications.

Fuites DNS, WebRTC et IPv6

Afin de contrôler la sécurité de notre connexion et le respect de notre anonymat, nous avons traqué les potentielles fuites DNS (dnsleaktest.com), WebRTC (browserleaks.com) et IPv6 (IPv6leak.com) en parallèle de nos tests de vitesse. Sur quinze passes de vérification, nous n’avons rencontré aucune anomalie.

Politique de confidentialité

Mozilla se targue d'appliquer une politique « no-log » avec son VPN, ce que nous avons décidé de vérifier dans le cadre de notre avis. À la lecture de la politique de confidentialité du service, voici les informations que collecte Mozilla VPN :

  • Les informations du compte Firefox (adresse mail et adresse IP) ;
  • Les informations de localisation ;
  • Les informations de paiement ;
  • Les données d'interaction (horodatage et serveurs utilisés - facultatif) ;
  • Les données techniques (version installée du produit, OS, configuration matérielle et nom de l’appareil utilisé - facultatif).

Par conséquent, Mozilla VPN n'applique pas réellement une politique « no-log » puisque le service collecte des informations pouvant servir à vous identifier personnellement.

Siège social

Mozilla est une entreprise domiciliée aux États-Unis (membre actif des Five Eyes) et tombe sous le coup du Patriot Act.

En clair, toutes les informations personnelles et techniques collectées et conservées par la fondation peuvent faire l’objet d’une saisie par les services de sécurité nord-américains, sans autorisation et sans en informer les utilisateurs.

En l’absence de warrant canary, les internautes n’ont aucun moyen, même détourné, de savoir si leurs données ont été livrées au renseignement par Mozilla VPN.

Audit

Mozilla a rapidement soumis son VPN à une série de pentests (tests d’intrusion visant à auditer la sécurité de l’infrastructure d’un réseau informatique) conduits par Cure53. Le rapport détaillé (méthode, tests et corrections) a été dévoilé au grand public en mars 2021 et est accessible dans son intégralité sur le site de l’entreprise.

Mozilla VPN vs Mullvad

Dans la mesure où Mozilla VPN repose sur les infrastructures de Mullvad, difficile de ne pas comparer leurs niveaux de sécurité, notamment concernant l’identification et la traçabilité des internautes.

Ainsi, Mozilla VPN exige la création d’un compte utilisateur à l’aide d’une adresse email et n’accepte que les règlements CB ou PayPal. Plus enclin à la discrétion, Mullvad ne requiert pas d’adresse email (création d’un compte à l’aide d’un numéro généré aléatoirement) et accepte les paiements en cryptomonnaie ou en cash (envoi postal).

Mozilla VPN pour le streaming

Mozilla ne vend pas son service comme un VPN optimisé pour le streaming et il est donc raisonnable de ne pas en attendre beaucoup. Durant nos pérégrinations sur les différents services de VOD, nous avons pu débloquer une partie des catalogues Netflix, HBO et BBC iPlayer sans toutefois arriver à passer le géoblocage d’Amazon Prime Video et Hulu.

mozilla vpn © clubic.com

Dans le cas de Netflix, nous avons parfois eu du mal à accéder au catalogue US avec certains serveurs. Mozilla VPN n'est donc pas indiqué pour les adeptes du binge-watching.

Mozilla VPN pour le torrent

Les aficionados du P2P souhaitant utiliser un VPN pour les torrents seront ravis d'apprendre que l'infrastructure de Mozilla VPN est faite pour les téléchargements, quel que soit le serveur sélectionné.

Réseau pays et serveurs Mozilla VPN

Le service est tout jeune et repose sur l'infrastructure du fournisseur suédois Mullvad qui, lui, est présent depuis 2009. Mozilla revendique donc plus de 500 serveurs dans 58 villes, elles-mêmes réparties dans 35 pays.

C'est peu en comparaison des grands noms du marché et de leurs milliers de baies de brassage, mais l'infrastructure de Mullvad a tout de même assez de bouteille pour justifier de son sérieux et ne souffre que rarement de ralentissements ou de surcharge.

On ne saurait dire si le choix de déléguer la maintenance des serveurs à un acteur tiers résulte de la volonté de réduire les risques de bugs et vulnérabilités, ou de s’épargner des frais de développement inutiles en cas d’échec du service. Dans un cas comme dans l’autre, on ne sait pas non plus si l’ONG. prévoit, dans un futur plus ou moins proche, d'acquérir et d’entretenir son propre parc de serveurs.

Mozilla VPN sur iPhone et Android

Mozilla VPN est disponible sur Android et iOS. Les versions mobiles du service affichent une interface et embarquent des fonctionnalités identiques à leurs pendants Windows, macOS et Linux.

Les autres fonctionnalités de Mozilla VPN

En matière de fonctionnalités additionnelles, Mozilla VPN inclut un kill switch sur desktop et mobile. L’option est activée par défaut et ne peut être désactivée.

Rapidement évoqués en début d’avis, les paramètres DNS avancés permettent aux internautes de bloquer les publicités, de se protéger contre les dispositifs de pistage ou d’utiliser un DNS personnalisé lorsque le VPN est activé.

mozilla vpn © clubic.com
mozilla vpn © clubic.com

D’autres fonctions comme le multihop (la connexion passe par deux serveurs VPN au lieu d’un) et le split tunneling (une partie choisie du trafic transite en dehors du tunnel VPN) permettent d’ajuster le niveau de sécurité appliqué au trafic.

Enfin, Mozilla VPN intègre son propre outil de test de vitesse (download et ping) et indique quels types d’activités en ligne sont compatibles avec les performances de la connexion actuelle.

mozilla vpn © clubic.com
mozilla vpn © clubic.com

On regrette l'absence d'extension de navigateur qui permettrait aux utilisateurs de profiter du VPN sans avoir besoin d'installer le client sur le système.


L’avis de la rédaction

Mozilla VPN est un bon VPN, mais une question subsiste. Au regard de son socle commun à Mullvad (infrastructure, fonctionnalités), de son niveau de sécurité moindre (identification et traçabilité de l’utilisateur) et de ses tarifs plus élevés, ce service premium édité par la fondation Mozilla est-il vraiment pertinent ?

Difficile de trancher sans prendre en compte les efforts de l’ONG pour faire du web un espace ouvert, libre et respectueux de la vie privée. Si, par la commercialisation d’un service premium, la fondation peut parvenir à s’extraire du contrat qui la lie à Google, et à condition qu’elle s’attache à développer son infrastructure (plus de localisations et de serveurs, stockage RAM) ainsi qu’à s’enrichir de fonctionnalités innovantes, alors Mozilla VPN apparaît comme une solution à privilégier pour sa transparence, son indépendance et le projet qu’elle soutient.

En revanche, les utilisateurs et utilisatrices peu sensibles aux objectifs de Mozilla trouveront certainement mieux (débits, options) et moins cher chez la concurrence.

Mozilla VPN

7

Lancé en 2020 seulement, il est clair que Mozilla VPN est encore trop jeune pour s'élever parmi les meilleurs services du marché. La fondation Mozilla tient toutefois un service prometteur qui pourrait réussir à se hisser aux côtés des VPN les plus réputés en termes de qualité si la fondation y accorde plus de temps et d'énergie.

Les plus

  • La confiance en Mozilla
  • Une infrastructure testée et éprouvée
  • Paramètres DNS avancés avec blocage des pubs et des traqueurs
  • Performances satisfaisantes en download
  • Fiable et sécurisé

Les moins

  • Basé aux Etats-Unis
  • N'accepte pas les cryptomonnaies
  • Peine avec les services de streaming
  • Moins abouti et plus cher que de nombreux concurrents

Naïm Bada

Éclectique vidéoludique, je me passionne aussi pour les nouvelles technologies et le software, autant de sujets sur lesquels j'ai l'occasion d'écrire ici. Aux petits soins avec la logithèque, je m'a...

Lire d'autres articles

Éclectique vidéoludique, je me passionne aussi pour les nouvelles technologies et le software, autant de sujets sur lesquels j'ai l'occasion d'écrire ici. Aux petits soins avec la logithèque, je m'assure presque tous les jours de proposer la meilleure expérience à nos utilisateurs avides de nouvelles apps. À une lettre près d'être naïf.

Lire d'autres articles

Chloé Claessens

Je démonte, je remonte, je répare, je bidouille, j’expérimente, je détourne, je façonne, je recommence. Acharnée, rien ne m’électrise plus que de passer des heures à essayer de comprendre le pourquoi...

Lire d'autres articles

Je démonte, je remonte, je répare, je bidouille, j’expérimente, je détourne, je façonne, je recommence. Acharnée, rien ne m’électrise plus que de passer des heures à essayer de comprendre le pourquoi du comment, jusqu’à ce que ça fonctionne. Si je ne suis pas derrière mon écran à tester des softs ou à écrire sur la Silicon Valley, vous me trouverez au potager à configurer un circuit d’irrigation connecté, alimenté en énergie solaire.

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
7
Gwynplaine
Je vous trouve très dur, certes les tarifs sont plus chers, mais NordVPN est vraiment devenu moins performant. Ayant mon abonnement sur la fin chez NordVPN, j’ai pris Mozilla VPN. L’image de marque de Mozilla est déjà plus rassurante, et franchement niveau débit ils font mieux, que mon ancien VPN, certes ils ont moins de serveurs, mais ils fonctionnent bien eux. De plus l’ergonomie n’a pas à rougir, les autres ne sont pas plus simples.<br /> Moi, j’aimerai voir si vous faites du placement de produit pour d’autres marques pour être aussi gentil avec les concurrents ? Le prix, c’est une question de point de vue, je préfère donner mon blé à Mozilla, même si c’est plus cher.
Voigt-Kampf
Nombreux sont ceux qui saluent la qualité du VPN en terme de sécurité, comme PrivacyTools, qui classe Mullvad (la base de Mozilla VPN) comme parmi les meilleurs.
_Ludo
Yo !<br /> Alors, 5/10 c’est la moyenne, est-ce dur ? Pas plus que nous le sommes d’habitude. Nous comparons les points cités ci-dessus, des performances à l’interface en passant par les garanties avancées par les services. Les prix aussi rentrent en ligne de compte pour nous (et pour la plupart des utilisateurs) même si tu préfères donner ton argent à Mozilla (ce que je comprends plutôt bien ).<br /> Nous ne gagnerions rien à dénigrer un VPN ou un autre. Par contre rester objectifs pour que vous nous fassiez confiance, ça c’est important
ptitepuce
Vous faites des partenariats avec expressvpn et nordvpn, si vous mettiez un bon avis sur mozilla vpn, on serait mieux tenté par ce service, mais vous seriez perdants comme les vpn qui vous disent de dire du bien d’eux en contre partie d’argent.<br /> Votre système de partenariat n’est pas nouveau ni exclusif, y a le même chez YouTube, quand les vidéastes font croire qu’ils jouent et kiffent le jeu avec qui ils brassent de l’argent <br /> Perso je m’en fous, je n’ai pas besoin que l’on me dise d’aller vers tel ou tel service, et encore moins vers les vpn.<br /> Partenariat ou non, mozilla vpn en terme de vie privée est 1 milliard fois mieux que les autres.<br /> Comme firefox, mais vous faites sans cesse la promo de google, vivaldi, edge, brave, que des navigateurs basés sur chromium.<br /> Ou les milliers d’articles vantant apple, iPhone, on sait dans quel camp vous dansez du pied, donc non ce n’est pas objectif vos tests, et vous n’êtes pas aussi transparents que vous le prétendez (pour les tests, avis et partenariats), mais c’est le monde du business, tout le monde fait ça de nous prendre légèrement pour des jambons
Gwynplaine
Pour le coup je trouve Clubic assez objectif en général, même si l’actualité GNU/Linux est un peu en retrait.<br /> Mais là avec Mozilla VPN, qui un jeune acteur sur le secteur, vous êtes un peu dur. Je sais que Mozilla sont des têtes de pioche parfois avec Firefox, mais là, ils ont plutôt bien pensé les choses. Dans d’autres VPN effectivement il y a 10 000 options, mais au final vous ne parlez pas de l’objectif, faire un VPN accessible à tous. La simplicité, ou sobriété n’est pas forcement un défaut. Sur l’ergonomie vous taillez, alors que l’application est ultra efficace.
Nmut
Je ne suis pas un utilisateur de VPN (enfin pas les versions grand-public), alors je ne peux pas dire si c’est biaisé ou pas, cependant, il me semble que les raisons de leur choix sont bien étayées. La note globale n’est qu’une synthèse de leurs vision et préférences, mais tu peux très bien pondérer toi même le résultat, tu as toutes les infos.<br /> Et pour la «&nbsp;promo&nbsp;» des navigateurs basés sur Chromium, je ne comprends pas ton courroux. Je ne vois pas ce que tu veux dire, il n’y a pas beaucoup d’articles sur les navigateurs, et aucun n’est vraiment mis en avant. Soit dit en passant, je préfère Firefox (une question d’habitude principalement) mais j’utilise le code de Chromium qui est quand même une réussite (API, perfs, stabilité, compatibilité, …).<br /> Et pour Apple (ou autre marque avec des fans inconditionnels), ça me fait marrer, chaque «&nbsp;camp&nbsp;» reproche une impartialité de Clubic, et c’est sur tous les sites tech pareil. L’esprit humain est vraiment plein de biais!
_Ludo
Je n’ai pas spécialement l’impression que je pourrais te convaincre mais en deux mots : ce n’est pas dans notre intérêt (pour toutes les raisons évoquées mille fois) ET nos rédacteurs n’ont pas de vision sur nos éventuels partenariats (bien déclarés sur nos articles etc.) ni ne reçoivent de pression pour ajuster les notes ou quoi que ce soit. Quand nous faisons corriger quelque chose c’est pour que ce soit plus juste, pas le contraire.<br /> Il y a des humains derrière l’écran, ne l’oubliez pas.
_Ludo
Je te rejoins un peu sur le moins peut-être mieux et sur le fait que Mozilla VPN est jeune (enfin si on occulte le service sur lequel il se base…) ; nous faisons des mises à jour régulières de nos avis et comparatifs, si les données changes la note remontera elle aussi
newseven
J’ai une confiance total en Mozilla qui ne m’a jamais laissé tomber .<br /> Le plus résistant au malware et au virus surtout avec le adblock plus .<br /> Vs Google chrome qui gagne la palme d’or de collecte de donner .<br /> Je suis convaincu que si j’aurais a choisir ça serait celui de Mozilla .<br /> Juste pour supporter leur communauté pour tout leur effort " bénévolat " pour aider la communauté internet et rendre le monde plus sur .<br /> Vivement les spéciaux pour en profiter .<br /> 5/10<br /> C’est un opinion un peu sévère .<br /> Moi je lui donnerais un 6/10 juste pour avoir la note de passage <br /> Il est encore tout jeune et il va d’améliorer avec le temps .<br /> Par-contre ils y a beaucoup de serveurs de sites internets qui bloque tout les connexions avec tout les serveur de vpn donc qui rend très difficile de voir les émissions de d’autre pays .<br /> Il faudrait qui ait des services pour pouvoir avoir accès aux droits culturels des autre pays et faire des packs payant et équitable avec plusieurs pays pour pouvoir avoir le droit de regarder leur émission culturels .<br /> Chaque pays mets de l’argent pour des émissions donc avec des abonnements ,tous les gouvernement de tout les pays pourrait rentabiliser leur investissement dans la culture .<br /> Un peu comme Netflix mais en place des films sa serait les émission culturels de plusieurs pays .
ptitepuce
Pour le vpn vous êtes durs quand même.<br /> Expressvpn comme nordvpn disent (et seulement disent) qu’ils ne gardent pas les logs, par exemple, mais rien ne prouve leurs dires.<br /> Mozilla et sa vision du respect de la vie privée inspire d’emblée confiance (mullvad en est aussi un argument).<br /> Des problèmes pour aller sur les streamings, netflix et gogo ?<br /> Seule question, le vpn ne sert qu’à ça selon vous ?<br /> Vous ne couvrez pas les usages classiques ? Genre juste protéger son anonymat ?<br /> Dans 2 jours y aura un partenariat avec expressvpn et vous direz qu’il est sans défaut, alors que c’est faux, il a des défauts comme tous, mais vous les cherchez pas pour approfondir comme vous y avez fait avec mozilla vpn.<br /> Dommage, ça perd une certaine crédibilité pour des tests «&nbsp;transparents&nbsp;» et «&nbsp;objectif&nbsp;».<br /> D’autres sites mieux spécialisés vpn, ont pourtant été étonné par mozilla et le placent dans le haut du panier.
Voir tous les messages sur le forum
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page