Facebook dans la tourmente : les messages privés de 81 000 comptes en vente

Matthieu Legouge Contributeur
03 novembre 2018 à 20h01
0
Facebook piratage

Nouvelle mésaventure pour le réseau social au plus de 2 milliards d'utilisateurs inscrits, la BBC a en effet révélé que des données provenant de 81 000 comptes ont été mise en vente sur internet : 10 centimes de dollars par compte !

120 millions de profils éventuellement impactés


Les scandales n'en finissent plus pour Facebook, de l'affaire Cambridge Analytica aux nombreuses failles de sécurité qui profitent aux hackers, le réseau social créé par Mark Zuckerberg se voit encore une fois confronté à un problème épineux avec cette enquête menée par le service russe de la BBC. En effet, des pirates semblent avoir compromis les données d'un minimum de 81 000 utilisateurs de Facebook dont ils possèderaient l'ensemble des conversations privées. En outre, bien que cette information ne soit pas corrélée, ils annoncent détenir les informations personnelles provenant de 120 millions de comptes. La grande majorité des victimes seraient localisées en Russie et en Ukraine, mais aussi d'autres pays tels que les États-Unis, le Brésil et le Royaume-Uni pourraient être touchés.

De son côté Facebook assure que sa sécurité n'a pas été compromise. En réalité les données auraient été détournées via une méthode tierce. Toujours selon la BBC, les hackers auraient utilisé des extensions de navigateur malveillantes sous Opera, Chrome et Firefox pour collecter les données des utilisateurs. Bien qu'aucun nom d'extension n'ait filtré, Facebook a déclaré avoir pris des mesures et contacté les éditeurs de navigateurs afin qu'ils suppriment l'accès à ces extensions. Il s'agissait entre autres de mini-jeux, d'applications de marque-pages, ou d'assistants de shopping.



Vendues pour 10 centimes de dollars sur un site relié à une adresse IP russe, les données de ses 81 000 comptes contenaient entre autres les conversations personnelles des utilisateurs, le site web a depuis été déconnecté. Facebook a par ailleurs déclaré que les utilisateurs touchés par ce piratage en seront prévenus dans un futur proche.

En outre, les données de 176 000 autres comptes se seraient également retrouvées sur ce site web. Toutefois, aucune faille de sécurité n'est en cause cette fois-ci puisqu'il s'agirait de données visibles publiquement sur la plateforme et collectés par une méthode de scraping.

Bien que la responsabilité de Facebook ne soit pas directement mise en cause ici, c'est encore une fois une affaire qui vient ternir l'image de la société dont la croissance ralentit malgré la progression de son chiffre d'affaires. Nul doute que Facebook devra davantage travailler à la sécurisation de son réseau pour éviter les cyberattaques comme celle qui a récemment conduit au piratage de plus de 29 millions de comptes.

Modifié le 05/11/2018 à 09h40
4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top