Scandales, investissements et objectifs : Zuckerberg en prise avec l'avenir de Facebook

Alexandre Boero Contributeur
31 octobre 2018 à 20h02
0
mark zuckerberg hero

En marge de la publication des résultats trimestriels de Facebook, Mark Zuckerberg, son patron, prévoit une année 2019 « d'investissements importants ».

Mardi 30 octobre, Facebook a publié ses résultats financiers du troisième trimestre 2018. Le chiffre d'affaires de la société américaine est en progression avec 13,7 milliards de dollars (12,1 milliards d'euros, +33% sur un an), et le bénéfice net atteint 5,14 milliards de dollars sur le trimestre (4,51 milliards d'euros). Pourtant, il a fallu rassurer les analystes...

Mark Zuckerberg en profite pour prendre la parole et faire le point sur sa stratégie

Si les résultats sont plutôt bons, ils restent légèrement en deçà de ce qu'espéraient les analystes, car ils confirment un ralentissement de la croissance exponentielle de la société. Mais le nombre d'utilisateurs, lui, culmine à 2,27 milliards à la fin du trimestre et c'est ce point qui a en partie rassuré les investisseurs, même si certains pays sont proches de la saturation à ce niveau-là. Mardi soir, l'action Facebook terminait en hausse du côté du Nasdaq (+2,91%), après avoir perdu jusqu'à 6,5% dans la journée. Ouf.

Craignant la nervosité certaine de ses investisseurs après une année extrêmement tendue pour Facebook, Mark Zuckerberg a tenu, mardi, une conférence téléphonique avec quelques analystes. Le PDG de 34 ans leur a promis que 2019 serait « une nouvelle année d'investissements importants. » Comme attendu, la tendance pour Facebook devrait se poursuivre l'année prochaine, car le modèle est petit à petit en train d'être repensé, au gré des usages : « Nous naviguons au milieu de défis et d'opportunités sur plusieurs fronts », précise-t-il, tout à fait conscient qu'aujourd'hui, les utilisateurs (même s'ils détestent les appeler ainsi) veulent naviguer de « façon plus privée » que sur le « fil d'actualités. »

« Nous ne gagnons pas assez d'argent »

Aujourd'hui, les abonnés Facebook se tournent de plus en plus vers Messenger, ou le format Stories est toujours plus privilégié, ainsi que WhatsApp, deux réseaux qui appartiennent à Mark Zuckerberg faut-il le rappeler. Et la question majeure réside en la monétisation de ces nouveaux usages. Or, celle-ci est plus compliquée : « Nous ne gagnons pas assez d'argent » reconnaît le dirigeant, qui ajoute avec lucidité qu'il « faudra du temps » pour que ces nouveaux formats, moins fournis en publicités, soient un véritable succès.

En attendant, l'objectif principal de Mark Zuckerberg est de renforcer la sécurité autour de Facebook. Après le piratage massif dont le réseau social a été victime cet été, la société embauche en masse et investit tout autant dans les nouvelles technologies (cybersécurité, intelligence artificielle...). Facebook multiplie aussi les dépenses dans la construction de data centers, dans la réalité augmentée et dans la vidéo, une branche où « Zuck » considère Facebook « loin loin derrière YouTube », la plateforme de son concurrent Google.

5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Ovnis : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top