Une société d'analyse d'ADN pour particuliers... qui partage ses données avec le FBI

Bastien Contreras Contributeur
05 février 2019 à 21h09
0
ADN

L'entreprise FamilyTreeDNA, qui réalise des tests ADN à des fins généalogiques, est sous le feu des projecteurs depuis la semaine dernière. Elle a en effet été accusée d'avoir conclu un accord avec le FBI pour lui partager sa base de données. Loin de démentir, le fondateur de la société a expliqué vouloir combattre le crime.

Et si on avait assisté, sans le savoir, à la naissance d'un nouveau type de super-héros ? C'est presque la position défendue par Bennett Greenspan, président et fondateur de l'entreprise américaine FamilyTreeDNA.

Des comptes gérés par le FBI

La société vend des tests ADN aux particuliers, qui soumettent leurs données génétiques, pour savoir si elles correspondent à d'autres individus présents dans la base de données. Moyennant un prix entre 79 et 199 dollars, les clients peuvent ainsi compléter leur arbre généalogique, retrouver des membres de leur famille ou identifier leurs parents biologiques.

Mais jeudi dernier, BuzzFeed a révélé que l'entreprise ne faisait pas seulement affaire avec des particuliers. Elle a également conclu un accord avec le FBI. Celui-ci permet à l'agence de renseignement de créer un profil dans la base de données de FamilyTreeDNA à partir d'ADN collecté sur des scènes de crimes, sur des victimes ou des suspects. L'organisation agit alors comme un client lambda (sauf qu'elle peut avoir plusieurs comptes) et peut, de cette façon, retrouver rapidement des proches des personnes identifiées - voire directement ces individus.

Une lutte secrète contre le crime

Une révélation à même de mettre Bennett Greenspan dans l'embarras ? Pas du tout ! Le dirigeant a affirmé qu'« il ne ferait jamais rien qui puisse trahir la confiance de ses clients ». « Et en même temps, j'estimais important de permettre à mes clients d'aider à arrêter des criminels », a-t-il ajouté. Le fondateur de l'entreprise s'inscrit donc uniquement dans un combat pour la justice de son pays.

Pourtant, l'existence de cet accord n'avait jamais été mentionnée par FamilyTreeDNA, avant l'article de BuzzFeed. Après tout, si l'on en croit les propos du président de la société, les clients auraient certainement été enthousiastes à l'idée de payer pour aider le FBI dans sa lutte contre les criminels.

Mais au cas où certains mauvais esprits ne souhaiteraient pas collaborer avec l'organisation gouvernementale, l'entreprise a désormais laissé la possibilité à ses utilisateurs de désactiver cette « option ». En revanche, cela les rend alors invisibles à tous les autres profils, qu'ils soient gérés ou non par des agents du FBI.

Source : The Register
3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Car of the Year 2020 : six voitures électriques en lice pour rallier la finale
Finalement, Huawei admet que bâtir une alternative à Android lui prendra des années
Sortie extravéhiculaire 100 % féminine : suivez l'événement en direct !

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top