Une société d'analyse d'ADN pour particuliers... qui partage ses données avec le FBI

le 05 février 2019 à 21:09
 0
<div id='Mobile_Pos2' class='row ads'><div id='optidigital-adslot-Mobile_Pos2' style='display:none;' class='Mobile_Pos2 mt16 mb20'></div></div>N

L'entreprise FamilyTreeDNA, qui réalise des tests ADN à des fins généalogiques, est sous le feu des projecteurs depuis la semaine dernière. Elle a en effet été accusée d'avoir conclu un accord avec le FBI pour lui partager sa base de données. Loin de démentir, le fondateur de la société a expliqué vouloir combattre le crime.

Et si on avait assisté, sans le savoir, à la naissance d'un nouveau type de super-héros ? C'est presque la position défendue par Bennett Greenspan, président et fondateur de l'entreprise américaine FamilyTreeDNA.

AD

Des comptes gérés par le FBI


La société vend des tests ADN aux particuliers, qui soumettent leurs données génétiques, pour savoir si elles correspondent à d'autres individus présents dans la base de données. Moyennant un prix entre 79 et 199 dollars, les clients peuvent ainsi compléter leur arbre généalogique, retrouver des membres de leur famille ou identifier leurs parents biologiques.

Mais jeudi dernier, BuzzFeed a révélé que l'entreprise ne faisait pas seulement affaire avec des particuliers. Elle a également conclu un accord avec le FBI. Celui-ci permet à l'agence de renseignement de créer un profil dans la base de données de FamilyTreeDNA à partir d'ADN collecté sur des scènes de crimes, sur des victimes ou des suspects. L'organisation agit alors comme un client lambda (sauf qu'elle peut avoir plusieurs comptes) et peut, de cette façon, retrouver rapidement des proches des personnes identifiées - voire directement ces individus.

AD

Une lutte secrète contre le crime


Une révélation à même de mettre Bennett Greenspan dans l'embarras ? Pas du tout ! Le dirigeant a affirmé qu'« il ne ferait jamais rien qui puisse trahir la confiance de ses clients ». « Et en même temps, j'estimais important de permettre à mes clients d'aider à arrêter des criminels », a-t-il ajouté. Le fondateur de l'entreprise s'inscrit donc uniquement dans un combat pour la justice de son pays.

Pourtant, l'existence de cet accord n'avait jamais été mentionnée par FamilyTreeDNA, avant l'article de BuzzFeed. Après tout, si l'on en croit les propos du président de la société, les clients auraient certainement été enthousiastes à l'idée de payer pour aider le FBI dans sa lutte contre les criminels.

Mais au cas où certains mauvais esprits ne souhaiteraient pas collaborer avec l'organisation gouvernementale, l'entreprise a désormais laissé la possibilité à ses utilisateurs de désactiver cette « option ». En revanche, cela les rend alors invisibles à tous les autres profils, qu'ils soient gérés ou non par des agents du FBI.

Source : The Register
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Il y a quelques heures nous vous parlions de la récente adhésion de Kodi à la fondation Linux.
Une équipe de chercheurs de l’Institut de Technologie de Géorgie a mis au point une interface en réalité augmentée permettant aux handicapés moteurs de contrôler à distance un robot humanoïde dans l’espoir d’améliorer leur quotidien.
08:04 | Robotique
Chaque semaine, l'équipe Clubic vous livre un petit résumé de la semaine en 7 actualités high tech.
22/03 | Clubic
A l'image de nombreux autres services Google, le logiciel Maps va lui aussi céder à l'appel du Material Design, avec quelques petites modifications esthétiques.
Indiescovery, c'est votre rendez-vous avec le jeu vidéo indépendant. Une chronique libre rédigée avec passion après 2h12 de jeu exactement. Si on vous en parle, c'est qu'on a aimé. Bonne découverte !
22/03 | Jeux vidéo
La multinationale, qui souffre de la concurrence d’Amazon (notamment en ligne), étudie sérieusement la possibilité de fonder son propre service de cloud gaming. Une initiative assez peu étonnante.
Proposée par la Commission de régulation de l’énergie à la fin du mois de janvier, l’augmentation des tarifs réglementés de l’électricité devrait entrer en vigueur en juin.
22/03 | Énergie
C’est confirmé : un cadre de Huawei a indiqué ce mercredi 20 mars que les TV du constructeur chinois arriveraient bien le mois prochain sur le marché.
Comme la plupart des autres opérateurs téléphoniques, Free cherche en permanence à attirer de nouveaux clients dans son escarcelle. La firme de Xavier Niel n’est donc pas avare de promotions sur ses forfaits, comme le prouvent les offres sur son forfait 50 Go ou sa Freebox Mini 4K. Mais l’opérateur ne s’arrête pas là dans son offensive, car il propose aussi très régulièrement des ventes privées. C’est d’ailleurs le cas actuellement pour le forfait 40 Go et la Freebox Révolution, qui passent respectivement à 8,99€ et 9,99€ par mois jusqu’à demain matin 8h.
22/03 | Bon plan
Le géant du streaming déploie un nouvel abonnement pour ses utilisateurs en Inde. Uniquement réservé aux mobiles et moins cher que les forfaits classiques, cet abonnement vise à rendre la plateforme >.
22/03 | Netflix
Dans le but de célébrer son premier anniversaire, PUBG Mobile a mis en ligne une toute nouvelle mise à jour qui regorge de cadeaux et autres améliorations sur les différentes maps. De quoi occuper les plus de 200 millions de joueurs à travers le monde qui plongent dans ce battle royale régulièrement.
22/03 | Jeux vidéo
Amazon teste depuis plusieurs mois l’affichage de vidéos dans les résultats de recherche sur l’application iOS...
22/03 | Amazon
Une vulnérabilité découverte par un expert en sécurité permettait à des personnes mal intentionnées d’accéder à certaines données utilisateurs depuis Google Photos.
Trois personnes ont été condamnées à de la prison ferme pour avoir diffusé en streaming et illégalement des matchs de Premier League.
Hier, la page de l’Apple Store australien dévolue aux AirPods, affichait une nouvelle photo de l’AirPower. Cette dernière mettait en scène la recharge simultanée d’un boîtier d’AirPods et d’un iPhone XS grâce au tapis de recharge par induction d’Apple annoncé en 2017.
scroll top