Les futurs jeux Bethesda finalement exclusifs à l'écosystème Xbox ?

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
17 octobre 2020 à 14h10
25
Bethesda Softworks

Le mois dernier, à quelques heures du lancement des précommandes pour les Xbox Series X | S, Microsoft annonçait le rachat de ZeniMax Media, la société-mère de Bethesda Softworks. Mais qu'adviendra-t-il des prochains jeux de l'éditeur ?

Le patron de la division Xbox s'est exprimé à ce sujet récemment…

Un vrai trésor pour Microsoft

C'est une acquisition historique pour l'industrie du jeu vidéo, et du divertissement en général, qui avait été officialisée le 17 septembre dernier. Microsoft s'offrait donc Bethesda Softworks, et toutes les licences de l'éditeur, pour la bagatelle de 7,5 milliards de dollars. Ainsi, des sagas iconiques comme DOOM, The Elder Scrolls et Fallout sont passées sous le giron du constructeur américain. La concurrence sera-t-elle privée de ces jeux ? Nous avons un premier élément de réponse.

En effet, Phil Spencer, le P.-D.G. de Xbox, a accordé un entretien au site Kotaku. L'interview traite de plusieurs sujets comme Halo Infinite (qui n'est pas encore prêt à se remontrer) et l'acquisition de Bethesda. En septembre, Spencer déclarait que les jeux de l'éditeur pourraient sortir sur d'autres machines en dehors des consoles Xbox et que les décisions seraient prises au cas par cas. Le son de cloche est désormais un peu différent.

The Elder Scrolls VI seulement chez Xbox ?

Le journaliste de Kotaku a donc demandé si, à titre d'exemple, Microsoft pourra vraiment se passer de sortir The Elder Scrolls VI sur PlayStation pour amortir les fameux 7,5 milliards de dollars mis sur la table pour le rachat. Voici la déclaration complète de Phil Spencer.

Oui. Cet accord n'a pas été réalisé dans le but de priver les autres bases de joueurs d'accéder à ces jeux (Bethesda). Nous ne nous sommes jamais demandé : « Comment empêcher d'autres joueurs de jouer à ces jeux » ? Nous voulons qu'un maximum de personnes puissent jouer, pas moins. Mais je veux également préciser que – je réponds juste directement à la question que vous me posez – lorsque je réfléchis aux supports sur lesquels les gens vont jouer et le nombre de produits que nous avons, il y a xCloud, le PC, le Game Pass et nos consoles, je n'ai pas besoin de sortir ces jeux (Bethesda) sur une plateforme différente de celles que nous soutenons pour faire en sorte que ce rachat soit bénéfique pour nous. Quoi que cela puisse signifier.

Ainsi, Microsoft étudie bien la possibilité de privilégier ses machines pour le lancement des prochaines grosses productions qui sortiront des studios Bethesda. Rappelons tout de même que la marque américaine s'est engagée à maintenir les exclusivités temporaires de Deathloop et Ghostwire Tokyo sur PS5. En effet, ces accords avaient été signés avant l'annonce du rachat.

Qu'en pense-t-on chez Clubic ?

La situation n'est pas forcément évidente pour Microsoft. En effet, Phil Spencer a toujours tenu un discours d'ouverture en souhaitant permettre à tout le monde de jouer aux jeux Xbox sur tous les supports. Mais en gardant les gros titres Bethesda au sein de son écosystème, le constructeur fera forcément des malheureux.

Bien entendu, c'est une décision qui se comprendrait et qui pourrait attirer toujours plus de joueurs chez Xbox. Mais cela irait aussi à l'encontre des déclarations de la division gaming de Microsoft qui prônait jusqu'à présent une certaine « amitié » avec Sony et Nintendo. Mais il ne faut pas se leurrer, la concurrence existe toujours !

Source : Kotaku

Modifié le 19/10/2020 à 09h01
25
18
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Forfait mobile : notre sélection des 10 meilleurs forfaits sans engagement du moment
Test du Google Pixel 4a 5G : il cachait (très) bien son jeu
Comment un antivirus détecte-t-il un virus ?
The Americans : l'espionnage en pleine guerre froide n'a jamais été aussi passionnant (et accessible)
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
C'est officiel, le film Willow (de 1988) aura droit à une suite, sur Disney+
Road trip électrique : tout ce que vous devez savoir pour voyager sereinement
eToro (Avis 2020) : notre test de cette plateforme crypto alléchante mais risquée pour les débutants
Retour dans la matrice avec Matrix Reloaded, au delà des apparences
Après Lewis Hamilton, Nico Rosberg rejoint l'Extreme E
scroll top