Microsoft rachète Bethesda : les contours d'une acquisition historique

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
22 septembre 2020 à 10h27
16

Après le choc, il est temps de passer à l'analyse de cet événement qui pourrait bien bousculer l'industrie vidéoludique et l'ensemble de ses acteurs. Les joueurs ressentiront aussi les effets de cette annonce... sans doute pour le meilleur.

Un rappel des faits

C'est donc ce lundi 21 septembre 2020, à 24 heures de l'ouverture des précommandes des Xbox Series X | S , que Microsoft a confirmé le rachat de ZeniMax Media pour 7,5 milliards de dollars. Il s'agit ni plus ni moins de la maison-mère d'un éditeur célèbre de l'industrie du jeu vidéo : Bethesda Softworks.

Ainsi, toutes les équipes et licences de la société appartiennent désormais au constructeur américain. Ces derniers mois, Microsoft avait pour habitude de racheter des studios indépendants comme Obsidian , Double Fine ou encore Ninja Theory. Cette fois, c'est un grand éditeur et ses près de 2300 salariés à travers le monde qui passent sous le contrôle de la firme dirigée par Satya Nadella. La différence est donc de taille !

Un impact important sur l'industrie du jeu vidéo

DOOM Halo
Un crossover désormais envisageable

Dorénavant, Microsoft détient 23 studios suite au rachat de Bethesda. Cette semaine, la firme de Redmond s'est offerte les services des équipes suivantes :

  • Bethesda Game Studios (The Elder Scrolls, Fallout...)
  • Arkane Studios Lyon et Austin (Dishonored, Prey...)
  • id Software (DOOM)
  • Zenimax Online Studios (The Elder Scrolls Online)
  • Tango Gameworks (The Evil Within)
  • Machine Games (Wolfenstein)
  • Alpha Dog (MonstroCity)
  • Roundhouse Studios

Ainsi, Microsoft mettra tout son soutien logistique mais aussi ses ressources à disposition de ces huit structures qui resteront tout de même chapeautées par Bethesda Softworks. En effet, la société ne va pas disparaître (ni même subir la moindre vague de licenciements) et continuera même d'éditer les jeux elle-même.

C'est plutôt une bonne chose car ces derniers mois, Bethesda a enchaîné les revers. Si on met de côté le succès de DOOM Eternal cette année, l'éditeur avait connu une année 2019 compliquée avec les déboires interminables de Fallout 76 ainsi que l'échec à la fois critique et commercial de Rage 2 . Le rachat par Microsoft pourrait stopper cette mauvaise série et pourquoi pas aider les studios à mieux peaufiner leurs jeux... Les productions Bethesda, et en particulier celles de Bethesda Game Studios, étant connues pour leurs nombreux bugs.

Quel avenir pour les jeux ?

Xbox Bethesda
Le Xbox Game Pass plus puissant que jamais !

Dans son communiqué de presse, Phil Spencer (le patron de Xbox) et ses équipes ont précisé leurs ambitions. Le but premier est de proposer tous les jeux (anciens, récents et les prochains) de Bethesda au sein du Xbox Game Pass dès le jour de leur sortie. Nous le savons, le constructeur américain veut avant tout attirer des joueurs dans son écosystème via ses services, plutôt que de tout faire pour vendre des consoles. Et cette stratégie aura un autre impact majeur.

Afin de rassurer les joueurs ébranlés par cette annonce, le PDG de Xbox a tenu à préciser que tous les titres édités par Bethesda sortiront sur les machines Xbox mais aussi sur PC. Pour les autres consoles, Phil Spencer a déclaré que la décision sera prise « au cas par cas ». Au final, les utilisateurs sur PS4 et PS5 ne devraient même pas sentir la différence. Si ce n'est que lorsqu'ils se procureront un titre estampillé « Bethesda Softworks », les bénéfices iront dans les poches de Microsoft. Et pour la multinationale, c'est bien le plus important !

Le fonctionnement sera similaire à celui de Mojang. Rachetés en 2014 pour 2,5 milliards de dollars par Microsoft, les créateurs de Minecraft ont continué à sortir leurs créations sur les consoles concurrentes. Par exemple, le très récent Minecraft Dungeons est sorti sur Xbox One, PC, PS4 et Switch simultanément. S'il n'est pas totalement exclu de voir arriver quelques petits bonus pour les joueurs Xbox, les softs de Bethesda Softworks devraient bien poursuivre leur déploiement sur tous les supports.

Mieux encore, les mondes persistants de The Elder Scrolls Online et Fallout 76 continueront de s'épanouir normalement partout. Les développeurs de ces titres ont bien confirmé la nouvelle. Microsoft va encore plus loin en affirmant qu'il honorera les contrats d'exclusivité temporaire PS5 pour Deathloop (Arkane Lyon) et Ghostwire Tokyo (Tango Gameworks). Ces deals ayant été signés avec Sony avant le rachat.

En conclusion...

Dans un avenir proche, les joueurs ne sentiront que très peu le poids de cet accord monstrueux entre Microsoft et Bethesda Softworks. Les premières répercutions positives se verront avant tout sur le Game Pass (15 millions d'abonnés) qui verra son catalogue s'étoffer une fois encore. Mais puisque le constructeur américain souhaite entériner le rachat entre janvier et juin 2021, nous allons devoir patienter pour mesurer l'impact réel de cette annonce.

Qu'adviendra-t-il du sort de The Elder Scrolls VI et Starfield ? Là encore, Bethesda rassure en précisant que le développement se poursuivra comme si de rien n'était. Ainsi, à l'heure où nous écrivons ces lignes, les joueurs et Microsoft semblent être les grands gagnants de cette acquisition. Reste à voir si la concurrence, et notamment Sony, aura du répondant après un tel séisme !

Et vous, que pensez-vous de ce rachat ? Pourrait-il vous encourager à acheter une Xbox Series X ou S ? Pensez-vous qu'une telle acquisition sera bénéfique pour Bethesda ? Nous attendons vos avis en commentaire.

Modifié le 22/09/2020 à 11h51
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
13
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Google fête le début des JO 2020 de Tokyo avec un jeu vidéo 16 bits
De nombreux sites internet et services (PSN, Steam, SFR...) sont actuellement inaccessibles
Steam Deck : la console portable est-elle une porte d'entrée au jeu sur PC ?
Vous avez une PS5 ? Profitez de 6 mois d'Apple TV+ gratuitement
Valve : le mode TV Big Picture va être remplacé par l'interface du Steam Deck
Cyberpunk 2077 : de nouvelles découvertes concernant les DLC gratuits et extensions à venir
Le marché des jeux vidéo devrait prospérer ces prochaines années
Steam Deck est déjà proposé 5 000 $ par des scalpers nés avant la honte
Steam Deck : il sera possible (mais non recommandé) d'installer un SSD sur tous les modèles
De Ère informatique à Cryo Interactive : pour une autre façon de voir le jeu vidéo [Hors Série]
Haut de page