Huawei délaisse TSMC pour le 14 nm... au profit de son compatriote SMIC

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
15 avril 2020 à 11h47
14
Huawei
© testing / Shutterstock

Client de TSMC depuis des années, HiSilicon, la filiale semi-conducteurs de Huawei, ne serait finalement pas aussi fidèle qu'on le pensait au fondeur taïwanais. D'après les dires de sources anonymes citées par le quotidien économique DigiTimes, HiSilicon passerait désormais commande de puces 14 nm au Chinois SMIC. Une décision qui n'a probablement rien d'anodin.

Les choses bougent chez Huawei. Alors que le groupe serait à l'œuvre sur un projet de Cloud gaming développé par une équipe composée, en partie, d'anciens de NVIDIA, et tandis que les pressions américaines pourraient forcer TSMC à délaisser le géant chinois pour conserver ses (gros) clients américains (NVIDIA, AMD, Apple...), voilà que Huawei entame ce qui pourraient être les prémisses d'un changement de fondeur. D'après DigiTimes, HiSilicon (filiale semi-conducteurs de Huawei), aurait passé commande de SoC gravés en 14 nm à son compatriote chinois SMIC (Semiconductor Manufacturing International).


SMIC, le second couteau qui pourrait prendre du galon sur le marché du semi-conducteur

Peu connu et moins réputé que TSMC, SMIC aurait donc été choisi par HiSilicon pour graver de nouveaux SoCs, en l'occurrence une version moins performante du Kirin 710. Baptisée Kirin 710A, cette dernière exploiterait donc le procédé de gravure en 14 nm FinFET de SMIC en lieu et place du 12 nm de TSMC employé pour le Kirin 710 « classique ».

Si cette information s'avère, ce ne serait ni plus ni moins qu'un soufflet administré par SMIC à son concurrent TSMC, puisque son procédé 14 nm serait devenu, à force d'affinages, au moins aussi avantageux à exploiter que le node 14 nm de TSMC. Une potentielle victoire pour SMIC, qui faisait jusqu'à présent figure de second couteau sur un marché du semi-conducteur de plus en plus contrôlé par TSMC et Samsung.


SMIC en marche vers le 7 nm

La nouvelle d'une possible transition partielle de Huawei chez SMIC est d'autant plus intéressante que SMIC a annoncé récemment qu'il préparait un nouveau protocole de gravure en 7 nm. La firme aurait d'ailleurs décidé de faire complètement l'impasse sur la gravure en 10 nm pour se consacrer au 7 nm, plus porteur face à la concurrence qui prépare déjà son passage au 5 nm.

SMIC évoque pour sa part un début de production de puces en 7 nm à compter de la fin d'année 2020. Certaines rumeurs laissent aussi à penser que HiSilicon compterait parmi les premiers clients de SMIC pour ce nouveau protocole. Sous réserve qu'il se montre suffisamment compétitif face au savoir faire de TSMC, SMIC pourrait peu à peu devenir le plan B de Huawei en cas de désertion de TSMC suite aux pressions diverses exercées par Washington. En effet, Huawei vise l'indépendance vis-à-vis des constructeurs américains d'ici à l'an prochain et le groupe serait par ailleurs en passe de devenir une option privilégiée des autorités chinoises dans leur objectif d'autonomie face aux puissances étrangères d'un point de vue technologique.

Source : Tom's Hardware
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
13
MHC
Bravo aux chinois et leur capacité à très rapidement se passer de matériel américain. Trump n’a fait finalement qu’accélérer leur développement et leur affirmation en tant que première puissance mondiale.
key95
Bravo les chinois ! Et quel plaisir de voir une entreprise esquiver une claque de la part des US.
Mrpolnar
Vive le grand timonier !
lapin-tfc
Pour aller dans le sens de mes prédécesseurs nous serons bientôt ravis de danser avec des chaines ! …
sharky172
TSMC comme SMIC sont 2 entreprises chinoises…
tsiolkovski
Taiwan c’est pas Chinois non ? Taiwan c’est la république de Chine, à ne pas confondre avec la république populaire de Chine (Chine continentale)<br /> TSMC : Taiwan Semiconductor Manufacturing Company, alors que SMIC c’est en Chine continentale
trollkien
Bah en France , ca fait bien longtemps qu’on sait que le SMIC c’est l’avenir…
bmustang
c’est un développement classique pour une société soutenue par l’état chinois, trump n’a rien à voir la dedans
skai60
Soyons pragmatiques. On parle de guérre économique et de leadership aujourd’hui qui demandent à éliminer tout risque. Aussi, les coups de Trump en ont assez perturbé Huawei. Fort de ces raisons, Huawei a raison de se fier à SMIC pour mieux se protéger afin de mieux préparer son avenir, ce qui pousse également SMIC à devenir meilleur dans le domaine afin de sécuriser ses productions à venir…
nordic16
Tout à fait, ils ont investis des sommes fabuleuses pour s’assurer que très bientôt 100% des composants électroniques, micro-processeurs, semi-conducteurs…nécessaires à leur industrie de l’électronique soient fabriqués …en Chine pour s’assurer de ne plus jamais êtres à la merci de décisions d’un ou plusieurs gouvernements étrangers. Les fournisseurs américains vont bientôt perdre plus de 60% de leur marché et ventes grâce à Donald Trump.
nordic16
L’affaire c’est que Taiwan peut être mise sous pression par le gouvernement américain menaçant de lui fermer son marché ou d’imposer de lourdes taxes à l’exportation s’ils ne se plient pas à la volonté de Washington dans sa guerre commerciale avec la Chine. Ici au Canada on sait ce que ça coûte d’être à la merci du gouvernement des USA.
nordic16
Au contraire le gouvernement Chinois va investir des dizaines de milliards de dollars pour s’assurer que plus JAMAIS les industriels chinois de l’électronique soient dépendant pour leur fourniture de pièces électroniques, semis-conducteurs, micro processeurs venant de pays étrangers pouvant êtres mis sous pression par Washington. Alors oui cette décision est venue directement avec la guerre commerciale et les pressions faites par le gouvernement américain contre des industriels chinois leaders dans leurs marché. Trump ne sera bientôt plus là mais les fabricants américains de composantes électroniques vont définitivement perdre au moins 60% de leur marché, les Chinois les laissant tomber. Avec de telles pertes viendront les pertes de revenus et moyens financiers pour les coûteuses recherche et développement nécessaires pour développer de nouveaux produits.<br /> Pas certains que cette guerre commerciale initiée par Washington sera si payante que cela à moyen et long terme. Payante électoralement à court terme le temps d’une « réélection »…ça ne laisse aucun doute.
Audran1
Très cool <br /> Moi je recherche juste a contacter un représentant de huawei j’aimerais leurs apporter quelques suggestions et poignées de main (j’ai des projets a leurs proposer)<br /> EDITMODO: pas de mail en public
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Google équiperait bientôt les Pixel et Chromebook de ses propres puces
La Playstation 4 Pro 1 To à prix cassé avec le code promo Rakuten
Le service de streaming Quibi enregistre 1,7 million de téléchargements dès la première semaine
Bon plan Samsung : chute de prix sur la smart TV QLED Q82R
Donald Trump met ses menaces à exécution et gèle la contribution américaine à l'OMS
Google WearOS envoie désormais des rappels pour se laver les mains régulièrement
Dune : on découvre les premières images de l'adaptation de Denis Villeneuve
COVID-19 : la conception de respirateurs, ce sera aussi avec Raspberry Pi
Apple, marque la plus imitée au premier trimestre dans les tentatives de phishing
World of Warcraft : Shadowlands prendra en charge la manette Xbox Adaptative Controller
Haut de page