Capitalisée à 262 milliards, TSMC devient l'entreprise la plus puissante d'Asie... devant Samsung

Nathan Le Gohlisse
Expert Hardware
02 décembre 2019 à 15h12
0
TSMC logo

Fondeur inévitable sur le marché actuel du semi-conducteur, le taïwanais TSMC compte parmi ses clients la plupart des grands noms de la tech. Celui à qui l'on doit la gravure en 7 nm utilisée par AMD, Apple ou encore Huawei a passé le cap des 8,02 trillion de nouveaux dollars taïwanais, soit 262,75 milliards de dollars américains. De quoi devenir l'entreprise la plus puissante d'Asie.

Pour la première fois de son existence, le géant taïwanais TSMC devance le colosse coréen Samsung au classement des entreprises les plus puissantes d'Asie. Avec une capitalisation qui a dépassé cette semaine les 262,75 milliards de dollars, le spécialiste du semi-conducteur confirme son insolent succès, dû en grande partie à une politique d'offre à la carte.


TSMC, le roi de la puce sur mesure

Sa prospérité, TSMC la doit en effet à sa flexibilité. Le groupe laisse à ses clients une pleine liberté dans le choix de leur procédé de gravure. Ces derniers peuvent ainsi se tourner vers les nodes les plus récents et perfectionnés (comme le 7 nm utilisé par exemple par Apple pour les processeurs A13 Bionic de ses derniers iPhone, ou encore AMD pour ses puces Ryzen 3XXX et Radeon RX 5700 / 5700 XT), ou au contraire opter pour des procédés plus anciens et moins coûteux, pertinents pour des SoCs ne nécessitant pas le même niveau de performances et / ou d'efficacité énergétique (comme le node 180 nm, proposé depuis des années par TSMC).

TSMC peut aussi s'enorgueillir d'investissements massifs en recherche et développement. Une part importante des bénéfices du groupe sont en effet réinjectés sur le terrain de la R&D afin de lui permettre de rester à la pointe, technologiquement parlant.


De l'importance d'une clientèle fidélisée

Sa réussite, TSMC la doit aussi à la fidélité de ses clients. Depuis des années maintenant, NVIDIA fait graver une majorité de ses produits chez TSMC. Même constance pour Apple ou encore HiSilicon, la filiale semi-conducteurs du chinois Huawei. Une clientèle suffisamment puissante pour faire affluer des commandes aux montants substantiels.

Notons que la position prédominante de TSMC sur le marché du semi-conducteur génère parfois des conflits. Fin août, l'américain GlobalFoundries attaquait ainsi son rival taïwanais pour violation de brevets. Après un court bras de fer, les deux groupes étaient toutefois parvenus à trouver un terrain d'entente fin octobre, acceptant l'échange de brevets au travers d'un contrat de licence réciproque.

Source : TechPowerUp
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top