TSMC annonce la commercialisation de puces gravées en 5 nm dès 2020

26 septembre 2019 à 09h32
0
TSMC logo

TSMC va lancer la production de masse de puces 5 nm EUV en mars 2020. Plus performantes et moins énergivores, elles vont équiper les smartphones haut de gamme de fin 2020 et début 2021.

Dès l'année prochaine, de premiers smartphones devraient être équipés de SoC gravés en 5 nm, promettant des performances et une efficacité énergétique encore supérieures à ce dont on a droit aujourd'hui.

Les puces 5 nm arrivent

Le fondeur taïwanais TSMC va débuter la production de masse de SoC gravés en 5 nm en mars 2020 rapporte DigiTimes, qui cite des sources de l'industrie. Les puces devraient être intégrées à des appareils mobiles dès l'année prochaine. TSMC étant le fournisseur d'Apple, on peut s'attendre à ce que l'A14 qui équipera la prochaine génération d'iPhone soit gravé en 5 nm.

La concurrence Android ne sera pas en reste non plus. HiSilicon, la filiale de Huawei, est aussi un client de TSMC. Le P40 ne devrait pas profiter d'un SoC 5 nm, mais le Mate 40 certainement. Qualcomm compte aussi sur les talents de TSMC pour ses Snapdragon en 5 nm, qui pourraient cependant n'arriver qu'en 2021. Samsung a déjà annoncé être capable de graver en 5 nm pour ses puces maison Exynos. Reste à savoir quand la production de masse va débuter. Il est improbable que le Galaxy S11 y ait droit puisque le groupe doit attendre Qualcomm, dont les Snapdragon équipent les Galaxy S et Note aux États-Unis.

15% plus rapide, 30% plus économe en énergie

Les nouvelles puces de TSMC sont conçues avec la technologie de lithographie Extreme Ultra-Violet (EUV) et ont recours aux transistors FinFET déjà existants. On s'attend à un boost de vitesse à hauteur de 15%. Les SoC de la prochaine génération seraient aussi bien moins énergivores, avec une réduction de la consommation pouvant atteindre les 30%. De quoi gagner en autonomie sans forcément augmenter la capacité des batteries, dont la taille ne peut augmenter indéfiniment. Enfin, la technique de gravure EUV 5 nm permettrait une amélioration de 80% de la densité.

On peut par contre s'attendre à une hausse de prix des appareils mobiles sur le segment haut de gamme fin 2020 et début 2021 : la présence de SoC 5 nm va en effet faire augmenter les coûts de production pour les constructeurs, augmentation qu'ils chercheront certainement à compenser du côté des consommateurs.

Source : TechPowerUp
Modifié le 26/09/2019 à 09h33
18
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Windows 10 : le système de fichiers de Linux bientôt accessible dans l'Explorer
Un vaste trou s'est formé dans la couche d'ozone au-dessus de l'Arctique
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Les conseils de Hyundai pour maximiser la batterie de son véhicule électrique

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top