Retard du 10nm : le PDG d'Intel évoque des objectifs d'innovation trop élevés

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
19 juillet 2019 à 15h32
0
Intel Core 9 Gen
© Intel

Intel a-t-il surestimé sa capacité de miniaturisation des processus de gravure avec ses processeurs en 10 nm ? C'est en tout cas ce que suggère Bob Swan, P-D.G. de l'entreprise lors d'une conférence organisée par le média Fortune.

Humble, le patron du fondeur américain a admis avoir eu les yeux plus gros que le ventre pour tenter de respecter la loi de Moore. Intel a néanmoins tenu à rassurer : oui, les processeurs en 10 nm arriveront bien d'ici la fin de l'année.

Des objectifs d'innovation trop « agressifs »

Durant son panel, Bob Swan est revenu sans tabou sur ce qui a provoqué le report successif de ses processeurs en 10 nm — prévus à l'origine en 2016. À l'origine, Intel s'était fixé l'objectif de réduire la finesse de gravure de ses conducteurs tous les deux ans. Mais en passant directement du 14 nm au 10 nm, le fondeur s'est heurté à des défis insolubles.

Un appétit motivé, confesse le chef d'entreprise, par la concurrence qui devenait de plus en plus rude sur ce segment. Fort de son succès sur le 14 nm, le fondeur s'est laissé pousser des ailes et a décidé de frapper plus fort en augmentant la densité de transistors dans ses processeurs de 2,7 fois contre 2 fois selon ses engagements. Des ambitions très agressives donc, ayant vocation à couper l'herbe sous le pied d'un AMD qui reprenait alors du poil de la bête sur ce marché.


AMD pour lequel Intel ne cache pas son admiration. Dans une note interne, le fondeur a concédé être impressionné par les progrès de son rival en matière de densité de gravure. Pour rappel, les processeurs Ryzen 3 récemment mis sur le marché par l'équipe rouge sont gravés en 7 nm.

Intel promet des processeurs 7 nm en 2021

Faire amende honorable en dévoilant les coulisses du raté des processeurs en 10 nm n'empêche pas Intel de faire des plans sur la comète. Bob Swan a ainsi confirmé qu'à l'avenir, son entreprise se limiterait à multiplier la densité de transistors dans ses processeurs par deux tous les deux ans.

Ainsi, Intel annonce que ses processeurs en 7 nm devraient arriver sur le marché au cours d'ici la fin 2021. Une promesse qui, on l'espère, sera cette fois tenue.

Via : Extreme Tech
20
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top