Un mémo interne révèle qu'Intel est impressionné par les progrès d'AMD

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
28 juin 2019 à 06h29
0
Intel HQ

Le spectaculaire retour d'AMD sur le marché des processeurs de bureau et pour serveur ne passe décidément pas inaperçu. Dans une note interne, Intel admet désormais être « au coude-à-coude » avec son rival de toujours. Une formule qui en dit long.

Publié cette semaine sur Reddit par scv_good_to_go, un utilisateur du forum, une note interne destinée aux seuls employés d'Intel dévoile la posture du groupe face aux avancées éclair d'AMD et de ses processeurs. La firme de Lisa Su, en difficulté il y a encore trois ans, profite aujourd'hui d'une aura en grande partie renouvelée depuis le lancement de ses processeurs Ryzen, en 2017. L'arrivée dès juillet prochain de la nouvelle génération de ces puces, maintenant gravées en 7 nm et basées sur l'architecture ZEN 2, accentue ce regain de popularité auprès du grand public et de crédit face à ces concurrents. Intel semble en être le premier impressionné.

Face aux progrès d'AMD, Intel fait le point

Dans son (long) mémo, Intel veut avant tout faire le point. Les bleus commencent donc par revenir sur l'histoire commune qui l'unit à AMD : les deux sociétés ont en effet été fondées à la fin des années 60 dans la Silicon Valley, à quelques kilomètres l'une de l'autre... et à quelques mois seulement d'intervalle. Plus loin, Intel tient aussi à rappeler quelques chiffres : l'entreprise pèse 10 fois plus lourd que son principal concurrent sur le marché (70,1 milliard de dollars pour Intel contre 6,48 milliards du côté d'AMD, est-il précisé).

La firme en vient toutefois rapidement aux faits : le retour d'AMD est tonitruant et les deux compagnies se livrent de nouveau « une concurrence féroce », à laquelle Intel doit faire face. Pour lutter contre les progrès réalisés par AMD sur ces nouveaux produits, le groupe chapeauté par Bob Swann et explique à son personnel quelle est sa « recette secrète » pour tenter de coiffer une fois de plus AMD au poteau. Un objectif qui semble, au moins à court terme, un brin compromis. Intel en est visiblement conscient.

Une « période difficile à venir »

« AMD est désormais un compétiteur formidable », note Intel (qui paraît s'être copieusement ennuyé ces dernières années) en pointant notamment la croissance spectaculaire de son concurrent. Il s'agit pour AMD de la « deuxième année consécutive où la croissance des revenus est supérieure à 20 % », lit-on par exemple. La firme de Bob Swann explique cette croissance par les investissements consentis par AMD sur des secteurs clé, comme les produits pour serveurs ou encore les puces hautes performances pour ordinateurs portables et de bureau.

En guise de constat, Intel estime par conséquent qu'une « période difficile est à venir » et indique que la menace d'AMD porte surtout sur les produits « high-end ». « Nous serons confrontés à des défis concurrentiels de taille », assure ainsi Steve Collins, l'un des experts d'Intel. La compagnie admet d'ailleurs que certains produits d'AMD auront l'avantage sur ses processeurs de neuvième génération. Sont notamment cités les processeurs Matisse d'AMD (le nom de code désignant l'architecture ZEN 2), qu'Intel estime plus puissants que son offre actuelle pour le calcul lourd. Pour le Gaming et les taches plus légères, les bleus tentent toutefois de se rassurer : les puces de neuvième génération (toujours gravées en 14 nm+) seront à la hauteur de l'enjeu.

Un placement tarifaire qu'Intel peine à justifier

Reste aussi la question des différences de prix observées entre la nouvelle offre d'AMD et les produits d'Intel. Sur ce point, Intel se justifie : la firme offrirait plus d'options d'achat à ses clients, en proposant dans certains cas des processeurs entrée de gamme plus abordable que ceux d'AMD. Intel croit par ailleurs en l'argument du système : « Les utilisateurs n'achètent pas seulement une puce. Ils achètent un système. Ils achètent une solution complète qui inclut le soutien logiciel, celui du fournisseur, le support technique, la maniabilité, l'expérience prête à l'emploi, la cohérence durable du fournisseur, et plus encore ». La défense devient difficile à tenir.

Plus loin, Intel s'enfonce un peu plus au point de susciter l'incompréhension dans ses rangs, comme en attestent les messages publiés par des employés sur les forums internes à l'entreprise. Des messages eux aussi partagés sur Reddit et relayés par TechPowerUp.

« Nous pensons que le prix de nos produits par rapport à l'offre AMD reflète la grande valeur ajoutée qui découle précisément de l'achat de processeurs Intel, avec nos décennies d'investissements inégalés en termes de tests, de logiciels et en matière de sécurité ». Cette posture relève de l'aveuglement, et ce, de l'aveu même de certains employés du groupe.

« J'ai l'impression que nous allons avoir du mal à vendre la validation et la sécurité de nos produits par rapport à ceux d'AMD étant donné le nombre de vulnérabilités auxquelles nous avons été exposés ces dernières années », s'indigne l'un d'entre eux. « Nous sommes devenus une plaisanterie dans beaucoup de communautés de passionnés et il y a eu beaucoup de plaintes quant aux performances perdues suite à la diffusion de nos correctifs ».

Très intéressante à parcourir, la note d'Intel est disponible dans son intégralité à cette adresse. Elle permet notamment d'avoir un léger aperçu du branle-bas de combat en cours chez Intel. Si rien n'est joué, il est évident que le consommateur, lui, peut se frotter les mains. Le retour d'une saine concurrence sur le secteur du CPU risque de dynamiser le marché et d'aboutir à une offre globale plus généreuse... et potentiellement moins coûteuse qu'elle ne l'était ces dernières années.

Source : TechPowerUp
Modifié le 28/06/2019 à 11h31
33
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Selon Epic Games, la PS5 est
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
scroll top