Panasonic vend sa branche semi-conducteurs au taiwanais Nuvoton Technology

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
02 décembre 2019 à 14h12
0
Panasonic

Panasonic a annoncé cette semaine se retirer entièrement du secteur du semi-conducteur sur lequel il était présent depuis 1957. Le géant nippon cède l'intégralité de son activité restante sur ce marché au taïwanais Nuvoton Technology.

Ce rachat, chiffré à 250 millions de dollars, concerne les unités de production de semi-conducteurs détenues par Panasonic, mais aussi ses unités de développement, de gestion de contrats, ainsi que ses actifs. Panasonic conserve toutefois les 20 % qu'il détient au capital de Socionext, une société spécialisée dans les SoCs, fondée en 2015 et co-gérée par Panasonic, Fujitsu et la Development Bank of Japan (DBJ) - elle-même détenue par le ministère japonais des finances. La vente de cette branche semi-conducteurs, intervient quelques jours seulement après que Panasonic ait annoncé son retrait du marché des dalles LCD pour 2021.

Le dernier acte d'une retraite en bon ordre

Comme le rappelle AnandTech, Panasonic avait entamé dès 2014 un début de cession de ses activités sur le marché du semi-conducteur. Face à une concurrence de plus en plus féroce sur ce secteur et alors que rester compétitif sur le plan technologique impliquait d'importants investissements, Panasonic revendait à TowerJazz 51 % de ses parts dans ses sites de production de SoCs. Ces derniers se constituaient alors de deux usines pour puces 200 mm et d'une troisième pour puces 300 mm, précise le site spécialisé.

Un peu plus tard, le groupe japonais cédait également ses sites d'assemblage et de test à UTAC, avant de confier à Intel Custom Foundry, toujours en 2014, la production de ses SoCs les plus perfectionnés. En 2015, le développement de SoCs Panasonic fut transféré à Socionext, la joint-venture évoquée plus haut. Beaucoup plus récemment, en octobre dernier, Panasonic vendait enfin sa division diodes et transistors à Rohm Semiconductor.

Nuvoton, un groupe qui a le vent en poupe

Fondé en 2008 par Winbond, Nuvoton est notamment spécialisé dans la fabrication de microcontrôleurs et de circuits de gestion d'énergie. Bien portant, le groupe devrait faire bon usage des sites de production acquis auprès de Panasonic. Jusqu'à présent Nuvoton devait en effet se satisfaire d'une seule usine pour puces de 200 mm.

Selon les termes de l'accord signé avec Panasonic Semiconductor Solutions Co (PSCS) et TowerJazz, Nuvoton récupérera les trois sites cédés à TowerJazz en 2014. Une somme, dont le montant n'a pas été dévoilé, sera versée à TowerJazz en guise de compensation.

En rachetant la division semi-conducteurs de Panasonic, Nuvoton met aussi la main sur la branche R&D de la marque japonaise sur ce terrain et donc sur un portfolio conséquent de technologies relatives à des domaines variés (smartphones, automobile, et divers types de caméras, précise AnandTech). Une importante part des clients de PSCS passe également dans le giron de Nuvoton Technologie.

Source : AnandTech
Modifié le 02/12/2019 à 14h13
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Samsung Galaxy A20e : 60€ de remise sur le smartphone d'entrée de gamme Samsung
The Witcher 3 s'offre une nouvelle quête grâce à des moddeurs, et elle est doublée grâce à l'IA
Le Samsung Galaxy S22 se montre (déjà) dans des premiers rendus en 3D
Nintendo souhaite créer plus de nouvelles licences sur Switch
Valve essaierait d’intégrer le Game Pass sur Steam
Un nouveau pas vers une vraie compatibilité de Linux avec les Apple Silicon M1
Nintendo prévient : une pénurie de Switch est plausible cette année
Brave bloque déjà FLoC, le descendant des cookies tiers de Google
Comment choisir votre téléviseur ? Tous nos conseils pour faire le bon choix
Qu'est ce que le réseau Tor ? Est-il infaillible ?
Haut de page