Panasonic vend sa branche semi-conducteurs au taiwanais Nuvoton Technology

Nathan Le Gohlisse
Expert Hardware
02 décembre 2019 à 14h12
0
Panasonic

Panasonic a annoncé cette semaine se retirer entièrement du secteur du semi-conducteur sur lequel il était présent depuis 1957. Le géant nippon cède l'intégralité de son activité restante sur ce marché au taïwanais Nuvoton Technology.

Ce rachat, chiffré à 250 millions de dollars, concerne les unités de production de semi-conducteurs détenues par Panasonic, mais aussi ses unités de développement, de gestion de contrats, ainsi que ses actifs. Panasonic conserve toutefois les 20 % qu'il détient au capital de Socionext, une société spécialisée dans les SoCs, fondée en 2015 et co-gérée par Panasonic, Fujitsu et la Development Bank of Japan (DBJ) - elle-même détenue par le ministère japonais des finances. La vente de cette branche semi-conducteurs, intervient quelques jours seulement après que Panasonic ait annoncé son retrait du marché des dalles LCD pour 2021.

Le dernier acte d'une retraite en bon ordre

Comme le rappelle AnandTech, Panasonic avait entamé dès 2014 un début de cession de ses activités sur le marché du semi-conducteur. Face à une concurrence de plus en plus féroce sur ce secteur et alors que rester compétitif sur le plan technologique impliquait d'importants investissements, Panasonic revendait à TowerJazz 51 % de ses parts dans ses sites de production de SoCs. Ces derniers se constituaient alors de deux usines pour puces 200 mm et d'une troisième pour puces 300 mm, précise le site spécialisé.

Un peu plus tard, le groupe japonais cédait également ses sites d'assemblage et de test à UTAC, avant de confier à Intel Custom Foundry, toujours en 2014, la production de ses SoCs les plus perfectionnés. En 2015, le développement de SoCs Panasonic fut transféré à Socionext, la joint-venture évoquée plus haut. Beaucoup plus récemment, en octobre dernier, Panasonic vendait enfin sa division diodes et transistors à Rohm Semiconductor.

Nuvoton, un groupe qui a le vent en poupe

Fondé en 2008 par Winbond, Nuvoton est notamment spécialisé dans la fabrication de microcontrôleurs et de circuits de gestion d'énergie. Bien portant, le groupe devrait faire bon usage des sites de production acquis auprès de Panasonic. Jusqu'à présent Nuvoton devait en effet se satisfaire d'une seule usine pour puces de 200 mm.

Selon les termes de l'accord signé avec Panasonic Semiconductor Solutions Co (PSCS) et TowerJazz, Nuvoton récupérera les trois sites cédés à TowerJazz en 2014. Une somme, dont le montant n'a pas été dévoilé, sera versée à TowerJazz en guise de compensation.

En rachetant la division semi-conducteurs de Panasonic, Nuvoton met aussi la main sur la branche R&D de la marque japonaise sur ce terrain et donc sur un portfolio conséquent de technologies relatives à des domaines variés (smartphones, automobile, et divers types de caméras, précise AnandTech). Une importante part des clients de PSCS passe également dans le giron de Nuvoton Technologie.

Source : AnandTech
Modifié le 02/12/2019 à 14h13
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Devenez rédacteur

Si vous êtes expert ou passionné de nouvelles technologies et que vous aimez écrire, n’hésitez pas à nous contacter !

Nous écrire
scroll top