Le fondeur GlobalFoundries poursuit TSMC pour violation de brevets

Pierre Crochart Contributeur
28 août 2019 à 07h07
0
TSMC

Pour TSMC et ses (nombreux) clients, ce début de semaine sonne comme une vilaine gueule de bois. GlobalFoundries, fondeur plus confidentiel pour le grand public, accuse son concurrent de violer pas moins de 16 de ses brevets.

GlobalFoundries a déposé plainte aux États-Unis et en Allemagne, où il estime que respectivement 13 et trois de ses brevets ont été violés par Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC).

GlobalFoundries demande l'interdiction d'importer aux USA les puces produites par TSMC

Déposée hier auprès de la Commission Internationale du Commerce des États-Unis, des tribunaux du Delaware, du Texas ainsi que ceux de Düsseldorf et Manheim en Allemagne, la plainte de GlobalFoundries entend mettre à l'arrêt les importations aux États-Unis des puces produites par TSMC. TSMC qui, de son côté, n'importe que rarement ses semi-conducteurs. Les clients du fondeur, en revanche, font bien évidemment commerce d'appareils alimentés par les technologies du Taïwanais.

« Pendant des années, alors que nous investissions des milliards de dollars dans la recherche et le développement local, TSMC s'est illégalement réapproprié les bénéfices de nos investissements », explique Gregg Barlett, vice-président de l'ingénierie et de la technologie de GlobalFoundries, dans la plainte déposée lundi 26 août. « Cette action est indispensable pour mettre à l'arrêt l'utilisation illégale par Taiwan Semiconductor de nos actifs vitaux et pour conserver la base industrielle américaine et européenne ».

Des conséquences imprévisibles sur les clients de TSMC

Si ce procès prendra probablement des années avant de livrer ses conclusions (certains y voient déjà un nouveau feuilleton à la Qualcomm contre Apple), son épilogue pourrait avoir des conséquences importantes pour les 481 clients de TSMC.

En effet, rappelle Tom's Hardware, on retrouve des puces signées du fondeur taïwanais dans pratiquement tous les produits Apple, mais aussi AMD, NVIDIA, MediaTek, OnePlus, Google et bien d'autres.

Mais pour certains observateurs, la manœuvre de GlobalFoundries n'est rien d'autre qu'un coup de poker. Interrogé par Tom's Hardware, un analyste de la firme Moor Insight & Strategy envisage la possibilité que des négociations concernant un versement de royalties par TSMC à GlobalFoundries ait tourné au vinaigre. Ce dernier se serait ainsi tourné vers la justice pour faire pression sur son concurrent et obtenir un levier supplémentaire dans ses négociations.

Source : Tom's Hardware
1 réponses
2 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top