🔴 French Days : ventes flash jusqu'à - 50% 🔴 French Days 2022 : ventes flash jusqu'à - 50%

Le gouvernement américain voudrait (vraiment) que TSMC fabrique ses puces aux États-Unis

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
16 janvier 2020 à 12h30
3
TSMC

Soucieux que des processeurs TSMC fabriqués en Chine ne se retrouvent dans des appareils ou du matériel voués à ses militaires, les États-Unis enjoignent le fondeur taïwanais à délocaliser une part de sa production sur le sol américain.

TSMC, nouvelle victime de la défiance du gouvernement américain à l'égard de la Chine et de son industrie ? Possible. Le fondeur taïwanais, qui fait fabriquer une part de ses puces chez son voisin chinois, subit actuellement la pression des autorités américaines. La raison ? Les États-Unis souhaiteraient qu'il délocalise la production de ses processeurs destinés à une utilisation militaire... aux États-Unis.

La crainte perpétuelle de l'intermédiaire chinois

La crainte des USA n'est pas tout à fait infondée. Si des preuves concrètes des prétendues interférences chinoises restent encore et toujours à produire, les puces produites par TSMC ne sont pas uniquement intégrées à des cartes graphiques, ou des smartphones de chez Huawei et Apple (entre autres) ; elles le sont en effet également à des appareils militaires. En tête de liste, les avions de chasse américains Lockheed Martin F-35, équipés de processeurs fournis par l'Américain Xilinx, lui-même client de TSMC. Xilinx compte par ailleurs parmi les équipementiers pour certains satellites américains.


Comme l'indique GizmoChina, TSMC produit également des processeurs de grade militaire, approuvés par le département américain de la défense. Ces derniers sont voués à d'autres appareils utilisés par des officiels, à des fins militaires classifiées. Si les sous-traitants chinois de TSMC ajoutent (comme les États-Unis semblent le soupçonner) des backdoors à des processeurs utilisés par l'armée américaine, c'est tout un pan de cette dernière qui s'en trouverait par conséquent exposé à d'éventuelles attaques. Un risque que le gouvernement Trump ne souhaite visiblement pas courir.

TSMC approché « plusieurs fois » par les autorités américaines

Toujours selon le site spécialisé, TSMC aurait été approché à plusieurs reprises en amont des dernières élections à Taïwan. Méfiants à l'égard du lien taïwano-chinois, les États-Unis auraient par ailleurs contacté plusieurs clients du groupe pour les mettre en garde contre les risques de sécurité potentiels qu'impliqueraient la production, en Chine, d'une partie des produits de TSMC.


TSMC a pour sa part exprimé un avis tempéré à l'égard des sollicitations américaines. Si le groupe assure ne pas exclure la possibilité d'installer une usine aux États-Unis pour « apaiser » les préoccupations du gouvernement américain, mention est toutefois faite du poids financier qu'une telle décision impliquerait. Pour rappel, les clients américains de TSMC représentent actuellement près de 60 % de ses commandes, mais TSMC conserve malgré tout le gros de sa production sur ses terres, à Taïwan.

Source : GizmoChina
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
coyote
Pour Trump, tout ce qui se fait en Chine est mauvais. A l’entendre, ils sont tous des fraudeurs. Mais sont-ils prêt a payer 20 fois le prix pour la même processeur? Frabriquer une usine au USA coûte BEAUCOUP plus chère qu’en Taïwan et les salaires ne sont plus a 3$ de l’heurs, mais $20-$25 de l’heurs. Je suis pas sure que les partenaires vont être heureux de toute les décisions de Trump. Il protège sont térritoire, mais a quel prix?
mcbenny
Je croyais que l’Amérique était plus forte que tout le monde et ils ne savent pas fabriquer de processeurs eux-mêmes ?<br /> Je suis déçu.
anas_sousdi
mais no mon cher, usa est le leader mondiale dans le domaine de fabrication des CPU , les deux grands fabricants sont d’amerique : intel &amp; AMD , TSMC est juste un prestataire plus économique , l’architecture et la technologie est purement américaine
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Edward Snowden est officiellement russe, sur ordre de Vladimir Poutine
À son tour, pCloud lance son gestionnaire de mots de passe
Un bug sur Google Photos semble endommager aléatoirement des photos qui y sont stockées
Meta voulait un talkie-walkie pour Facebook... Cela va lui coûter 174 millions de dollars pour violation de brevet
Cette offre spéciale French Days sur la caméra Blink est incroyable !
Samsung dévoile la liste de ses smartphones qui recevront Android 13 d'ici la fin de l'année
Chouette, les influenceurs vont aussi pouvoir gagner de l’argent sur YouTube Shorts
Amazon termine les French Days en beauté avec 7 promos folles
Dernier jour des French Days et le Samsung Galaxy S20 FE tombe sous les 320€
A peine sortis, les AirPods Pro 2 sont déjà en promo au dernier jour des French Days !
Haut de page