Le gouvernement américain voudrait (vraiment) que TSMC fabrique ses puces aux États-Unis

Nathan Le Gohlisse
Expert Hardware
16 janvier 2020 à 12h30
0
TSMC

Soucieux que des processeurs TSMC fabriqués en Chine ne se retrouvent dans des appareils ou du matériel voués à ses militaires, les États-Unis enjoignent le fondeur taïwanais à délocaliser une part de sa production sur le sol américain.

TSMC, nouvelle victime de la défiance du gouvernement américain à l'égard de la Chine et de son industrie ? Possible. Le fondeur taïwanais, qui fait fabriquer une part de ses puces chez son voisin chinois, subit actuellement la pression des autorités américaines. La raison ? Les États-Unis souhaiteraient qu'il délocalise la production de ses processeurs destinés à une utilisation militaire... aux États-Unis.

La crainte perpétuelle de l'intermédiaire chinois

La crainte des USA n'est pas tout à fait infondée. Si des preuves concrètes des prétendues interférences chinoises restent encore et toujours à produire, les puces produites par TSMC ne sont pas uniquement intégrées à des cartes graphiques, ou des smartphones de chez Huawei et Apple (entre autres) ; elles le sont en effet également à des appareils militaires. En tête de liste, les avions de chasse américains Lockheed Martin F-35, équipés de processeurs fournis par l'Américain Xilinx, lui-même client de TSMC. Xilinx compte par ailleurs parmi les équipementiers pour certains satellites américains.


Comme l'indique GizmoChina, TSMC produit également des processeurs de grade militaire, approuvés par le département américain de la défense. Ces derniers sont voués à d'autres appareils utilisés par des officiels, à des fins militaires classifiées. Si les sous-traitants chinois de TSMC ajoutent (comme les États-Unis semblent le soupçonner) des backdoors à des processeurs utilisés par l'armée américaine, c'est tout un pan de cette dernière qui s'en trouverait par conséquent exposé à d'éventuelles attaques. Un risque que le gouvernement Trump ne souhaite visiblement pas courir.

TSMC approché « plusieurs fois » par les autorités américaines

Toujours selon le site spécialisé, TSMC aurait été approché à plusieurs reprises en amont des dernières élections à Taïwan. Méfiants à l'égard du lien taïwano-chinois, les États-Unis auraient par ailleurs contacté plusieurs clients du groupe pour les mettre en garde contre les risques de sécurité potentiels qu'impliqueraient la production, en Chine, d'une partie des produits de TSMC.


TSMC a pour sa part exprimé un avis tempéré à l'égard des sollicitations américaines. Si le groupe assure ne pas exclure la possibilité d'installer une usine aux États-Unis pour « apaiser » les préoccupations du gouvernement américain, mention est toutefois faite du poids financier qu'une telle décision impliquerait. Pour rappel, les clients américains de TSMC représentent actuellement près de 60 % de ses commandes, mais TSMC conserve malgré tout le gros de sa production sur ses terres, à Taïwan.

Source : GizmoChina
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Le nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium est dispo au téléchargement
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Sony prévoit de sortir Horizon Zero Dawn sur PC

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top