Huawei vise l'indépendance vis-à-vis des constructeurs américains d'ici 2021

Pierre Crochart Contributeur
16 juillet 2019 à 11h21
0
Huawei
© Rad K / Shutterstock.com

Dans une interview exclusive réservée à l'hebdomadaire Challenges, le directeur général de Huawei France, Zhang Minggang a déclaré « se préparer au pire » concernant les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis.

Au cœur d'un feuilleton sans fin qui voit l'administration Trump accuser la Chine - et Huawei en particulier - d'espionnage sur ses infrastructures, le géant des télécoms déploie une série de contre-mesures visant à se défaire progressivement de ses attaches américaines.

Huawei veut se reposer sur ses propres systèmes d'ici 2021

Huawei garde la tête haute malgré des prévisions financières revues à la baisse. En fait, le Chinois a commencé dès 2012 à développer ses propres systèmes qui, demain peut-être, viendront s'ajouter à Android et iOS sur l'échiquier des systèmes d'exploitation mobiles.

« En 2012, nous avons démarré le développement d'un nouveau système d'exploitation, pas seulement pour les smartphones, mais un système d'exploitation, pour les routeurs, les stations de base... », raconte Zhang Minggang à Challenges. « Nous sommes généralistes en logiciel et en matériel. C'est indispensable pour sortir de l'écosystème dans lequel Google, Microsoft et Apple font les systèmes d'exploitation. Nous y sommes contraints ».



Un versant software qui a du sens, lorsque l'on sait que Huawei dispose, depuis 2004 déjà, de sa propre fonderie de semi-conducteurs avec HiSilicon, laquelle développe pour elle les fameuses puces Kirin qui équipent les smartphones de la marque.

Des « plans B », comme les appelle le directeur général de Huawei France, que l'entreprise compte bien « activer » le plus tôt possible. « Nous nous préparons au pire », reprend Zhang Minggang, « En 2021, si la situation persiste, nous aurons nos propres technologies. Notre fondateur l'a dit récemment : nous traversons une période difficile mais, en 2020, nous en sortirons plus fort qu'avant ».

Des prévisions en baisse, mais un équilibre quasi assuré

Interrogé sur les mauvais résultats qui découlent déjà des tensions sino-américaines, le chef d'entreprise rassure. « Nous ne sommes pas cotés en Bourse. L'entreprise appartient à ses salariés. Nous avons réalisé 107 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2018. Nous avions prévu 20 % de croissance cette année, soit 125 à 130 milliards de revenus. Nous avons dû revoir nos plans. Nous serons stables autour de 100 milliards ».

Zhang Minggang alerte aussi sur les conséquences de ces perturbations commerciales de l'autre côté de l'Atlantique. Selon lui, les répercussions pour le commerce étasunien sont tout aussi retentissantes. « Certains de nos fournisseurs ont accusé des baisses de 10 % de leur cours de Bourse. Plus de 80 000 emplois dans la filière technologique américaine peuvent être menacés », ajoute-t-il.

Véritable fusible dans la guerre commerciale qui oppose Washington à Pékin, Huawei va devoir faire preuve de résilience pour conserver son statut de leader. Quant à savoir si, comme l'annonce le P.-D.G. de l'entreprise, Huawei ressortira plus fort de cette épreuve, seul l'avenir nous le dira.

Source : Challenges
8 réponses
8 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top