Net recul des ventes de smartphones au 1er trimestre : Huawei et Vivo percent, Apple plonge

Alexandre Boero Contributeur
02 mai 2019 à 16h26
0
apple huawei smartphones
Shutterstock.com

Les premiers résultats trimestriels de l'année sont lourds d'enseignements : le trône de Samsung est déjà contesté, alors que la marque à la pomme confirme ses difficultés.

Comme chaque trimestre, le cabinet IDC, toujours bien informé, a livré les résultats trimestriels d'écoulement des smartphones. Et les chiffres ne sont dans l'ensemble pas glorieux pour le marché, en baisse pour le sixième trimestre consécutif. Sur les trois premiers mois de 2019, les ventes s'établissent à 310,8 millions d'appareils, soit 6,6 % de moins par rapport au premier trimestre 2019, où 332,7 millions de mobiles furent écoulés. Du côté des constructeurs, on joue aux montagnes russes.

Huawei continue de fondre sur Samsung


Malgré un ralentissement des ventes au premier trimestre (- 8,1 % sur un an, avec 71,9 millions de smartphones écoulés), Samsung conserve sans mal son statut de premier constructeur mondial, avec 23,1 % de parts de marché. Une statistique en légère baisse de 0,4 % par rapport au T1 2018, mais le fabricant sud-coréen a bénéficié des bons résultats de la série Galaxy S10, qui se vend bien.

Huawei, de son côté, ne fait plus office de challenger ou de trublion, mais de vrai requin qui n'attend que son heure pour s'emparer du trône de leader mondial. La firme de Shenzhen a vendu 59,1 millions de smartphones au premier trimestre, soit une croissance de 50,3 %. Ce chiffre, exceptionnel au demeurant, se reporte sur la place qu'occupe le géant chinois sur le marché. Alors que sa part de marché était de 11,8 % à la fin du premier trimestre 2018, elle atteint les 19 % un an plus tard. Que ce soit sur le bas, le moyen, ou le haut de gamme, Huawei affiche une forme incomparable.

La pomme n'est plus très fraîche


Apple, c'est un peu l'effet inverse de Huawei. L'entreprise américaine reste sur le podium des constructeurs de smartphones, mais peut-être plus pour longtemps. Ses ventes sont passées de 52,2 millions d'iPhone au T1 2018 à 36,4 millions au premier trimestre 2019. La chute (- 30,2 %) est impressionnante et confirme les difficultés actuelles de l'iPhone, qui se heurte à un marché US en sévère baisse (-15 %) et à un allongement de la durée de vie des appareils. L'arrivée de la 5G dans certains pays majeurs n'aidant pas, la baisse des prix des iPhone en Chine n'a pas été prolifique pour la marque à la pomme.

En parts de marché, Apple plonge à 11,7 %, contre 15,7 % un an auparavant. La firme de Cupertino espère désormais que son récent accord avec Qualcomm replacera ses produits dans la lumière.

Les « p'tits » ne sont plus si petits


Dans ce ralentissement global du marché, Xiaomi a souffert au dernier trimestre sans pour autant s'écrouler. La société chinoise a écoulé 25 millions de smartphones (contre 27,8 millions au premier trimestre 2018), soit une baisse de 10,2 % de ses ventes. Le constructeur voit sa part de marché légèrement reculer, passant de 8,4 % à 8,0 % au dernier trimestre. La marque s'est fortement développée en Inde sur la période.

Fondé il y a tout juste dix ans, Vivo fait son retour dans le top 5 grâce à un premier trimestre 2019 remarquable, avec 23,2 millions de mobiles vendus, contre 18,7 millions l'an dernier sur la même période, soit une croissance de 24 %. Le constructeur chinois, dont la part de marché passe de 5,6 à 7,5 %, est le seul, avec Huawei, à dégager de la croissance par rapport à l'année dernière.

Enfin, Oppo fait quasiment jeu égal avec Vivo, malgré un recul de ses ventes au premier trimestre (23,1 millions de smartphones, - 6 % sur un an). La firme chinoise pointe à 7,4 % de parts de marché, stable par rapport au premier trimestre 2018.

chiffres-ventes-smartphones-T12019.png
Évolution des ventes de smartphones entre le T1 2018 et le T1 2019

Modifié le 02/05/2019 à 16h42
5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top