Résultats financiers : les bénéfices d'exploitation de Samsung en chute libre au T1 2019

02 mai 2019 à 08h56
3
Samsung logo

Le groupe coréen, très dépendant des ventes de ses composants, paye le ralentissement du marché et une croissance quasi-nulle de son activité liée à la téléphonie mobile.

Samsung commence mal son année 2019. Le constructeur coréen vient de publier ses résultats du premier trimestre 2019 et ils sont loin d'être reluisants.

Une concurrence toujours plus agressive sur le marché du smartphone

Si Samsung affiche un chiffre d'affaires considérable de 45,1 milliards de dollars, ce dernier affiche un net recul de 20 % par rapport à l'année dernière. Le bénéfice net chute également à 5,3 milliards de dollars, à comparer aux 15,6 milliards engrangés à la même époque un an auparavant (-63 %).

Le groupe avance plusieurs explications à ces mauvais chiffres. La première est la concurrence féroce que rencontre Samsung sur le marché du smartphone, notamment face aux constructeurs chinois. Malgré les ventes solides du Galaxy S10 sorti en mars dernier, la division mobile dégage un bénéfice en baisse de seulement 1,9 milliards de dollars pour 23,4 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

Samsung compte pour se relancer sur la sortie de nouveaux smartphones d'entrée et de milieu de gamme comme le Galaxy A80, et de la réorganisation de sa ligne de téléphones. Le Galaxy Fold est également stratégique pour l'entreprise et le mobile pliable est déjà en rupture de stocks, malgré le report de sa sortie de plusieurs semaines.

Des ventes de composants qui stagnent et une demande mondiale au ralenti

L'autre caillou dans la chaussure de Samsung est le ralentissement mondial de la demande de composants électroniques. Les commandes d'écrans pour smartphone et téléviseurs ont marqué le pas, et la filiale dédiée à cette production affiche une perte de 482 millions de dollars. La faute est imputée à une « rentabilité plus faible dans le secteur des écrans mobiles et des grands écrans ».

La branche « semi-conducteurs » a été encore plus durement touchée avec un chiffre d'affaires de 12,45 milliards de dollars (-27 %) et un bénéfice d'exploitation de 3,5 milliards. Cette baisse a été attribuée aux « incertitudes macroéconomiques, à la faible saisonnalité et aux ajustements de stocks des entreprises de datacenters ». Les ventes de mémoire en pâtissent également avec une chute de 30 % en un an.

Le constructeur va investir près de 116 milliards de dollars pour développer son activité dans la fabrication de composants et diversifier son catalogue, avec l'objectif de retrouver le chemin de la croissance.

Source : Android Central

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
0
cliclem
&lt;-- troll ---- Oh dit donc, ils n’ont fait que 5 milliards de bénéfices, et en plus il y a un smartphone flexible qui va faire un flop … il faut sanctionner ça en bourse et diviser par 3 la valeur de la boite ! – /troll&gt;<br /> blague à part ca me fait penser à iliad …
Vanilla
Le jour où Iliad investira 116 milliards pour ses infrastructures… les poules auront la fibre !
chickenwing
Faut peut être revenir à des smartphones haut de gamme à bas pris ?<br /> Comme ils savaient le faire au début…<br /> Nan parce que là il font tout l’inverse
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Anki, la start-up créatrice du petit robot Cozmo, met la clé sous la porte
La NASA prépare une simulation dans laquelle un astéroïde menace de frapper la Terre
Volvo propose désormais ses véhicules à la vente sur Internet au Royaume-Uni
Apple présente ses résultats du 1er trimestre : les ventes d’iPhone stagnent, les services explosent
5G : pour le patron de l'Arcep,
Anno 1800 signe le meilleur démarrage de la franchise en termes de vente
La capture d'écran étendue sur Android Stock est
5G : l'UE va confirmer les conditions techniques d’utilisation de la bande 26 Ghz
🔥 French Days : notre sélection de produits Hardware en promotion
Haut de page