Mi, Redmi, Pocophone : comment s’y retrouver dans les gammes de Xiaomi ?

le 16 avril 2019 à 17h47
0
xiaomi_bp_1104_1600

Xiaomi a été le quatrième plus gros vendeur de smartphones en 2018. Le constructeur chinois est particulièrement offensif et inonde le marché de produits divers et variés. Aussi il est particulièrement facile de s'y perdre dans ses différentes gammes. Petit guide pratique pour s'y retrouver dans la galaxie Xiaomi.

Le constructeur chinois ne se limite pas à la conception de smartphones. Son catalogue est aussi comble d'accessoires de domotique, de boîtiers multimédias et autres trottinettes électriques. Une abondance de produits qui ne nous concerne pas aujourd'hui, puisque nous nous appliquerons à démêler les principales gammes de smartphones de Xiaomi. Et vous allez le voir, il y a déjà fort à faire.

Xiaomi catalogue
Extrait du catalogue actuel de Xiaomi. Crédits : Xiaomi

Xiaomi Mi : le haut de gamme


Jusque-là, rien de compliqué. La gamme Mi est logiquement celle sur laquelle le constructeur communique le plus, en cela qu'elle représente le haut du panier.

Comme bon nombre de ses concurrents, Xiaomi renouvelle son haut de gamme tous les six à huit mois. Habituellement en septembre et mars. À l'instar d'un OnePlus, cette gamme d'appareils vise à proposer des smartphones ultra performants et aux finitions exemplaires tout en s'affichant à un tarif extrêmement bas.

Xiaomi Mi 9
Le Xiaomi Mi 9. Crédits : Xiaomi

Le dernier représentant de la gamme, le Xiaomi Mi 9 répond d'ailleurs de la plus belle manière aux exigences qualitatives du constructeur, tout en s'affichant à moins de 500€.

À l'heure où sont écrites ces lignes, aucun autre smartphone testé par Clubic ne l'a encore surclassé en termes de puissance brute.

Notez que Xiaomi a également tendance à décliner son haut de gamme en plusieurs modèles : les "Pro", plus performants, et les "Lite", qui subissent quelques coupes technologiques mais s'affichent à un tarif plus doux.

Xiaomi Mi Mix : tout pour le design


Le haut de gamme Xiaomi est en réalité partagé en deux. D'un côté les "Mi" sont chargés de pousser les dernières innovations technologiques, de l'autre la gamme "Mi Mix" fait en sorte d'offrir le plus bel écrin possible aux consommateurs.

Mi Mix est un véritable terrain d'expérimentations pour Xiaomi. Après un Mi Mix 2s en céramique et dont la caméra frontale était logée dans le menton de l'appareil, le Mi Mix 3 inaugurait un mécanisme de glissière pour maximiser la surface de l'écran. Le tout dans un smartphone aux finitions étincelantes ; luxueuses à souhait.

Mi Mix 3
Le Xiaomi Mi Mix 3. Crédits : Xiaomi

En d'autres termes, le gamme Mi Mix se destine avant tout aux esthètes à la recherche d'un smartphone ultra performant. Il s'agit d'offrir un bel objet qui ne fasse aucune concession sur la technique, tout en conservant l'étiquette tarifaire la plus basse possible. Le Mi Mix 3, le dernier modèle en date, s'affichait ainsi à sa sortie à 529€.

Xiaomi Mi Max : parce que la taille, ça compte


Comme son nom l'indique, les smartphones labellisés "Mi Max" sont de belle taille. Il y a encore quelques années, nous aurions appelé ça des phablettes.

Mais écran XXL ne rime pas forcément avec performances détonnantes. En réalité, les Mi Max sont des smartphones de moyenne gamme, qui misent tout sur la surface d'affichage et la batterie.

Xiaomi Mi Max 3 front
Le Xiaomi Mi Max 3. Crédits : Xiaomi

Le Mi Max 3, dernier modèle en date (janvier 2019) affiche par exemple un écran LCD IPS de 6,9 pouces Full HD+ et embarque un SoC Snapdragon 636. 4 Go de RAM et une énorme batterie de 5 500 mAh complètent le tout, pour une étiquette fixée à 270€ seulement.

Xiaomi Mi A : le rapport qualité-prix avant tout


Si l'ensemble de la gamme Xiaomi est régie par ce précepte, aucune ne le respecte plus que les "Mi A" du constructeur. Affichés à un tarif particulièrement agressif, ces smartphones embarquent un attirail technologique que d'autres constructeurs n'hésitent pas à facturer le double du prix.

Mais contrairement à ses autres gammes, Xiaomi renouvelle moins souvent ses Mi A. Le dernier en date, le Xiaomi Mi A 2, est sorti en août 2018. Tournant sous Android One, il est équipé d'un Snapdragon 660, de 4 Go de RAM et d'une batterie de 3 000 mAh. Un écran LCD FHD+ de 5,99 pouces occupe l'avant de l'appareil, et un duo d'appareils photo est présent au dos.

Xiaomi Mi A2 Lite design
Le Xiaomi Mi A2 Lite. Crédits : Xiaomi

Un produit très complet et polyvalent, qui s'affichait à sa sortie à 269€ seulement. Notez qu'il existe également une déclinaison "Lite" qui fait d'autant plus descendre le prix.

Redmi : tout pour l'autonomie


Auparavant une gamme du catalogue Xiaomi, Redmi est depuis 2019 une marque à part entière. Elle dispose en ce sens de plusieurs gammes propres, qui feraient effectivement doublon avec celles déjà poussées par la maison mère.

On distingue d'abord les Redmi 7 et Redmi Note 7 - pour ne parler que des derniers modèles. À la pointe, ces smartphones équivalent à de la moyenne gamme, et arborent un écran LCD et un Snapdragon 660. Leur point fort est indéniablement l'autonomie qui, avec une batterie de 4 000 mAh sur Redmi Note 7, se compte en plusieurs journées. Le tout pour un tarif inférieur à 200€. Tout simplement imbattable.

Redmi Note 7
Le Redmi Note 7. Crédits : Xiaomi

Plus bas dans l'organigramme on trouvera le Redmi 6A. Un smartphone d'entrée de gamme aux concessions techniques importantes, mais au tarif affiché à moins de 100€.

Pocophone : le haut de gamme au prix de l'entrée de gamme


Dernière addition au catalogue Xiaomi : le Pocophone F1, par l'intermédiaire de la filiale créée pour l'occasion, Poco.

Ce smartphone est très particulier, en cela qu'il représente sans doute l'un des meilleurs rapports qualité-prix jamais vus sur un smartphone. Voyez plutôt : écran FHD de 6,18 pouces, Snapdragon 845, 6 Go de RAM et 128 Go de stockage, batterie de 4 000 mAh, double appareil photo... tout cela, pour moins de 300€.

Pocophone F1
Le Pocophone F1. Crédits : Xiaomi

Le revers de cette prouesse est une faible disponibilité sous nos latitudes. Pas distribué par les enseignes françaises, il faudra passer par la case importation pour profiter du Pocophone F1. Mais au vu du rapport qualité-prix, on peut se montrer patient.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
scroll top