Test du Xiaomi Mi Mix 3 : le smartphone à glissière ultra premium de Xiaomi

Pierre Crochart Contributeur
14 janvier 2019 à 09h59
0
La note de la rédac
Après les Oppo Find X, Honor Magic 2 et autre Vivo Nex S, c'est à Xiaomi d'entrer dans la danse du smartphone à slider. Des premiers pas qui sont tout sauf hésitants, et qui prouvent que le quatrième constructeur mondial a bien révisé sa chorégraphie avant de s'avancer sur le devant de la scène.

Il faut dire que le Xiaomi Mi Mix 3 avait déjà fait sensation lors de sa présentation officielle en octobre dernier. Aussi l'arrivée de celui-ci sur le marché Européen ne fait rien pour doucher nos ardeurs : ravis que nous sommes de pouvoir nous essayer à l'un des smartphones les plus innovants (du point de vue du design, s'entend) de la charnière 2018 / 2019.

Résolument premium, le Mi Mix 3 est le nec plus ultra d'un Xiaomi s'étant récemment séparé de sa gamme Redmi, devenue une marque à part entière. Le constructeur conserve ainsi dans son écurie les seules gammes Mi (dont le Mi 8 nous avait particulièrement plu) et Mi Mix, dont ce modèle se pose en fier représentant.

Le Xiaomi Mi Mix 3 sera disponible en France à partir du 18 janvier en exclusivité au Mi Store des Champs-Élysées. Il arrivera dès le 21 janvier dans toutes les autres boutiques du constructeur et sur le site Mi.com. Le Mi Mix 3 s'affichera deux semaines durant au tarif préférentiel de 499€, puis passera à 529€. Il sera disponible en version vert jade, blue saphir et noir onyx.



Xiaomi Mi Mix 3
Le Xiaomi Mi Mix 3 dans sa version noire. © Pierre Crochart pour Clubic

Xiaomi Mi Mix 3 : la fiche technique

Afin de répondre favorablement aux ambitions haut de gamme de Xiaomi, le Mi Mix 3 embarque un bagage technologique très confortable, même s'il ne se démarque pas forcément de son principal concurrent : le OnePlus 6T.

Le Xiaomi Mi Mix 3, c'est :
  • Un écran AMOLED de 6,39 pouces affichant une définition FHD+ de 2340 x 1080 pixels (403 ppi) au ratio 19,5:9 couvrant 93,4% de la face avant
  • Un SoC Snapdragon 845 : 8 coeurs cadencés à 2,8 GHz avec GPU Adreno 630
  • 6 Go de RAM
  • 128 Go de stockage interne (non extensible)
  • Batterie de 3200 mAh
  • Appareils photo arrière : 12 + 12 mégapixels ouvrant respectivement à f/1,8 et f/2,4 permettant un zoom optique X2. La première optique est stabilisée
  • Appareils photo avant de 24 + 2 mégapixels
  • Capteur d'empreintes digitales
Vous l'aurez remarqué : à l'instar du OnePlus 6T, le Mi Mix 3 ne dispose d'aucune certification IP. Ce faisant, le smartphone se révélera sensible aux poussières et projections d'eau. À garder en mémoire pour les plus aventuriers d'entre vous.

Dans la boîte, Xiaomi joue les Père Noël, et offre en sus d'un packaging très classe un chargeur QuickCharge 3 de 10 W (notez que le téléphone est compatible QuickCharge 4) ainsi qu'un socle de recharge sans-fil. Le constructeur fournit également un adaptateur jack vers USB-C ; le smartphone étant dépourvu de la prise idoine pour les casques audio. On trouvera enfin une coque de protection en silicone.

Aucun écouteur n'est fourni avec l'appareil.

Un smartphone lourd et haut de gamme

Le Xiaomi Mi Mix 3 est un smartphone imposant. Haut de 158 mm, large de 75 mm et épais de 8,46mm, il est aussi l'un des smartphones les plus lourds jamais passés entre nos mains avec un embonpoint impressionnant de 218 grammes. Une masse importante, en partie due à l'utilisation de matériaux comme l'aluminium pour le cerclage, et la céramique pour toute la partie dorsale.

En résulte un smartphone qui en jette visuellement. Aucun détail ne semble avoir été laissé au hasard, et on se plaît à retourner la bestiole dans tous les sens pour en observer la moindre finition.

Xiaomi Mi Mix 3
Xiaomi Mi Mix 3

Les finitions du Mi Mix 3 sont exemplaires. © Pierre Crochart pour Clubic

Le dos de l'appareil est très brillant, mais aussi très sensible aux traces de doigt. À l'instar du Xiaomi Mi 8, ou de l'iPhone XS, les modules photo situés en bande à l'angle supérieur gauche de l'appareil créeront une petite instabilité une fois posé à plat. Le capteur d'empreintes digitales est quant à lui idéalement placé, et se fait très discret, en cela qu'il semble moins creusé qu'à l'accoutumée.

Xiaomi Mi Mix 3
Les modules photo du Mi Mix 3 sont signés Sony. © Pierre Crochart pour Clubic

On trouvera sur la tranche droite les boutons de volume et d'allumage, et sur le côté droit un bouton dédié à l'utilisation de Google Assistant. Le bas de l'appareil laisse quant à lui découvrir deux grilles de haut-parleurs qui délivrent un son plutôt puissant, et le port de charge USB-C.

À l'avant, on remarque que la symétrie n'est pas respectée par Xiaomi ; le menton du smartphone étant très légèrement plus épais que le haut de l'appareil. Sans doute un vestige de l'époque où le constructeur logeait la caméra avant de ses Mi Mix dans le menton ? Du reste, le ratio corps-écran s'en retrouve forcément amoindri et légèrement moins impressionnant que sur un Oppo Find X.

Xiaomi Mi Mix 3
Le menton du Mi Mix 3 est légèrement plus épais que le haut de l'appareil. © Pierre Crochart pour Clubic

Le mécanisme de coulissement a été testé pour plus de 300 000 utilisations


Mais la véritable attraction de ce Xiaomi Mi Mix 3, c'est son slider magnétique permettant de faire apparaître les caméras avant. Contrairement à nombre de ses concurrents, Xiaomi n'a pas opté pour un système mécanique, mais bien sûr des aimants en néodyme que le constructeur assure plus durables (le mécanisme a été testé pour plus de 300 000 utilisations).

Xiaomi Mi Mix 3
Un simple mouvement vers le bas permet de faire apparaître les appareils photo avant grâce à la glissière aimantée. © Pierre Crochart pour Clubic

Pour faire apparaître les appareils photo avant du Mi Mix 3, il vous faudra exercer une légère pression sur l'écran et le tirer vers le bas. Un "clac" vous signifiera que le bout de la course est atteint, et le smartphone lancera automatiquement l'application appareil photo en mode selfie. Chose qui est pleinement configurable dans les menus ; il est par exemple possible d'assigner un son particulier au mécanisme, ou de paramétrer le lancement d'une application différente en utilisant le mécanisme. Malin.

Xiaomi Mi Mix 3
Xiaomi Mi Mix 3

Les options permettent de configurer un son spécifique à l'ouverture de la glissière. Il est également possible de changer l'application qui se lance en actionnant le mécanisme (appareil photo par défaut).

Attention, poids lourd :

Avec ses 218 grammes sur la balance, le Mi Mix 3 est tout sauf un poids plume. Si cela contribue à donner une belle impression de solidité, cela aura vite fait de vos épuiser les poignets lors d'une utilisation prolongée. D'autant qu'il est impossible de régler la hauteur du clavier virtuel du smartphone, qui oblige ainsi à le tenir par sa partie basse pour composer ses messages.

On y pense peu, mais les personnes ayant les poignets fragiles ou autres problèmes de mains seraient bien inspirées d'y réfléchir à deux fois avant de faire l'acquisition du Mi Mix 3.

Contrairement à ce que l'on peut penser de prime abord, le slider du Mi Mix 3 échappe avec aisance à un certain côté gadget tant la chose paraît solide et ingénieuse. Un vrai bon point : ce mécanisme représentant l'essentiel de la proposition marketing de ce nouveau flagship chinois.

Xiaomi Mi Mix 3
Le Xiaomi Mi Mix 3 lorsqu'il est ouvert. © Pierre Crochart pour Clubic

Un écran qui frôle la perfection

Il n'affiche peut-être pas la définition la plus élevée, mais propose en tout cas un rapport finesse / consommation énergétique impeccable. Avec du FHD+ et une densité de pixels de 403 ppi, l'écran AMOLED du Mi Mix 3 propose un affichage qui se veut irréprochable.

Xiaomi Mi Mix 3
L'écran du Xiaomi Mi Mix 3 est proche de la perfection. © Pierre Crochart pour Clubic

Les couleurs sont vives et les contrastes prononcés. Les noirs, forcément infinis, s'harmonisent avec une luminosité maximale impressionnante de 600 nits - l'une des plus élevées du marché. On aurait en revanche apprécié que l'inverse soit aussi vrai : même en très basse luminosité, l'écran aura tendance à être un poil trop clair pour une utilisation sous la couette.

Xiaomi Mi Mix 3
Xiaomi Mi Mix 3

L'écran du Xiaomi Mi Mix 3 peut grimper jusqu'à 600 nits en luminosité maximale, garantissant une utilisation confortable même en plein soleil. © Pierre Crochart pour Clubic

Du reste, il n'y a strictement rien à redire au rang du calibrage qui, de toute façon, peut se régler facilement dans les paramètres de MIUI10.

Aussi, avec une surface d'affichage de près de 94%, vous vous doutez bien que le visionnage de vidéos ou la pratique d'un jeu vidéo est un pur plaisir. Rien ne vient gêner le regard, et en découle une formidable impression de ne tenir entre les doigts qu'un écran totalement dépourvu de bordures.

Des performances sans surprise

Testé des milliers de fois, le Snapdragon 845 n'a plus grand-chose à nous raconter de nouveau. Ici couplé à 6 Go de mémoire vive (les versions 8 Go et 10 Go ne sortiront pas en France), le SoC de Qualcomm reste constant dans son excellence, et propose des performances parfaitement en adéquation avec nos attentes pour un smartphone haut de gamme.

Sur AnTuTu, le flagship de Xiaomi enregistre le score de 293 184 points, dépassant ainsi près de 90% de la concurrence. On se situe peu ou prou au niveau des performances d'un OnePlus 6T, mais assez loin derrière un Mate 20 Pro qui franchit sans mal la barre des 300 000 points.
Même constat sur GeekBench avec 2 382 points en single core et 8 934 en multi core. En écriture séquentielle sur Androbench, le Xiaomi Mi Mix 3 enregistre du 202,77 Mb/s et 690,74 Mb/s grâce à sa mémoire UFS 2.1.

Xiaomi Mi Mix 3
Xiaomi Mi Mix 3

Xiaomi Mi Mix 3
Les scores obtenus par le Mi Mix 3 sur AnTuTu, Geekbench et Androbench.

Dans un langage plus compréhensible : la navigation sur ce Mi Mix 3 est exemplaire de réactivité ; bien aidée qu'elle est par un MIUI10 épatant de simplicité. La navigation gestuelle est bien entendue de la partie, et toutes les actions que l'on peut entreprendre se déroulent sans aucun accroc.

Rien à redire non plus au niveau des jeux vidéo. Fortnite aussi bien que PUBG s'affichent dans leur niveau de qualité graphique maximum, restant néanmoins cloisonnés à 30 images par seconde. La fluidité n'en est pas moins parfaite, et achève de positionner ce Mi Mix 3 dans les petits papiers des fans de jeux sur mobile.
Xiaomi Mi Mix 3
Le Xiaomi Mi Mix 3 permet de faire tourner tous les jeux Android dans leur qualité maximum. Ici, sur Fortnite.

Une autonomie solide

Si le Mi Mix 3 ne surprend pas par ses performances, il ne le fait pas plus sur la durée de vie de sa batterie de 3200 mAh. On reste d'ailleurs étonnés que le constructeur n'inclue pas dans son flagship un accumulateur plus généreux, là où un Redmi Note 6 dispose d'une pile de 4000 mAh, par exemple. Sans doute pour éviter de rendre le Mi Mix 3 plus lourd qu'il ne l'est déjà, réflexion faite.

Par ailleurs, le smartphone ne bénéficierait pas forcément d'une batterie plus imposante. Pendant mon test, il aura fallu environ 40 heures pour décharger l'appareil. Notez que j'ai une utilisation particulièrement légère de mes appareils. Sur ces 40 heures, l'écran du Mi Mix 3 est resté allumé plus de 5 heures.

On peut donc imaginer que pour une utilisation intensive, le smartphone vous restera vaillant pendant une bonne journée et demie. Comme dit plus haut : on reste dans les clous de ce qui est attendu pour un smartphone Android haut de gamme comme celui-ci.
Xiaomi Mi Mix 3
Xiaomi Mi Mix 3

La batterie du Mi Mix 3 tiendra pendant une grosse journée et demie.

La charge est d'ailleurs plutôt rapide. Le Mi Mix 3 regagne 50% d'autonomie en 30 minutes avec le chargeur 10 W inclus. Il vous fera patienter 1h30 tout rond pour passer de 0 à 100%.
Le socle de recharge sans-fil ne démérite pas, et offre grosso modo 50% de jus pour une petite heure de pose.

Des photographies précises mais trop contrastées

On parle assez peu de Xiaomi pour les capacités des appareils photo embarqués dans ses terminaux. Cela pourrait peut-être changer avec l'arrivée du Mi Mix 3 sur le marché européen. Les deux modules Sony embarqués sur le flagship sont très satisfaisants, et offrent des photographies au piqué impressionnant.

Xiaomi Mi Mix 3
Xiaomi Mi Mix 3

À gauche, une photographie avec le mode IA. À droite, la même photo sans le mode IA. © Pierre Crochart pour Clubic.

Contrairement à bien des modèles signés Huawei, le Mi Mix 3 a le bon goût de ne pas traiter trop exagérément les clichés capturés. Je n'irais pas jusqu'à dire que le résultat est 100% naturel, mais le seul reproche que je puisse réellement faire au smartphone de Xiaomi est d'exagérer le contraste, et parfois la clarté, des photographies.

Xiaomi Mi Mix 3
Certaines photo sont exagérément contrastées. © Pierre Crochart pour Clubic

Pour oser la comparaison, disons que la majorité de vos photos ressembleront à une photographie déjà passée par un filtre Instagram. Certains apprécieront. D'autres détesteront. Heureusement comme dans bien d'autres cas, ce genre d'effet peut facilement être désactivé en décochant l'option "Camera IA" dans l'interface de l'application.

Xiaomi Mi Mix 3
La netteté générale des clichés est très convaincante. © Pierre Crochart pour Clubic

Inconcevable, en 2019, de faire l'impasse sur un mode portrait digne de ce nom. Le Xiaomi Mi Mix 3 s'en sort à ce propos admirablement bien, et propose des clichés - bien qu'un peu lisses - très propres. Il est par ailleurs possible d'ajuster le niveau de flou, et d'ajouter divers effets de post-traitement a posteriori du déclenchement.

Xiaomi Mi Mix 3
Xiaomi Mi Mix 3

Le mode portrait est performant et crée des images assez douces (de sucroît en photographiant une peluche)

De nuit, le Mi Mix 3 produit des résultats très convaincants. Mode Nuit ou pas, j'ai été impressionné par la quantité de lumière que les modules photo arrivaient à capter. Un constat malheureusement dissemblable avec les appareils photo avant qui, de nuit, ont beaucoup plus de mal.

Xiaomi Mi Mix 3
Xiaomi Mi Mix 3

De nuit, le Xiaomi Mi Mix 3 s'en sort admirablement bien. © Pierre Crochart pour Clubic

En journée en revanche, les selfies seront parfaitement lumineux, même s'ils n'échappent pas de nouveau à un excès de lissage - le mal du siècle, si l'on peut dire.
Xiaomi Mi Mix 3
Les autoportraits souffrent d'un léger excès de lissage, mais sont lumineux et de bonne qualité. © Pierre Crochart pour Clubic


Le Face Unlock arrivera via une mise à jour :

Si le Mi Mix 3 dispose d'un capteur d'empreintes digitales, il est également conçu pour permettre un déverrouillage par reconnaissance faciale en 3D. Or, la chose arrivera lors d'une mise à jour prochaine, nous dit Xiaomi.

Notez qu'il vous faudra bien évidemment faire coulisser votre smartphone et faire apparaître les modules photo avant pour pouvoir déverrouiller votre smartphone à l'aide de votre visage. Pas forcément très intuitif.


Xiaomi Mi Mix 3 : l'avis de Clubic

La première fois que l'on prend en mains le Xiaomi Mi Mix 3, on n'échappe pas à une certaine appréhension. Pourtant il faut reconnaître au dernier flagship Xiaomi un certain panache. Admirablement conçu, il dispose surtout d'un système de glissière qui se veut parfaitement raccord avec l'impression globale de solidité de l'appareil.

Aussi, passé la découverte de ses atours extérieurs, on est un peu moins surpris à l'usage. Le Mi Mix 3 ne proposant rien de très neuf par rapport à d'autres smartphones de la même gamme de prix, il séduira en priorité celles et ceux à la recherche d'un téléphone tout en écran doté d'un design original.

Mais là n'est pas sa seule qualité pour autant. Les appareils photo dont il est pourvu sont d'excellente qualité, et produisent des clichés équilibrés et lumineux ; même s'ils ont la fâcheuse tendance d'être un poil trop contrastés. S'il n'est pas le meilleur photophone de la génération, il faut concéder à Xiaomi que des efforts ont été faits.

À l'heure du verdict, nous ne pouvons ainsi décemment pas faire autrement que vous recommander chaudement ce Xiaomi Mi Mix 3. Mais on n'oubliera pas non plus de vous avertir quant à son poids important qui, lors de longues sessions de frappe, aura vite fait de vous peser sur les poignets.

Xiaomi Mi Mix 3

Les plus
+ Un design premium très réussi
+ Système de glissière costaud et original
+ De beaux progrès en photo, surtout de nuit
+ Utilisation fluide et performances au top
Les moins
- Un smartphone très, voire trop lourd
- Des photos "IA" trop contrastées
Design
Écran
Performances
Autonomie
Photographie
4

Modifié le 16/04/2019 à 16h50
22 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs
Sonic le Film : après la polémique, le hérisson bleu dévoile son nouveau look
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Le saviez-vous ? Il n’a mis que 16 secondes pour résoudre un Rubik's Cube les yeux bandés

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top