Test de l'iPhone XS : un smartphone luxueux et ultra performant

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
04 avril 2019 à 10h42
33
On prend les mêmes et on recommence ? C'est un petit peu ce qui ressortait de la conférence qu'a menée Apple le 12 septembre dernier. On le savait depuis plusieurs semaines : 2018 serait une année "S" ; une année destinée à rafraîchir les modèles sortis l'année dernière. Et c'est précisément ce que fait l'iPhone XS : peaufiner la formule d'un iPhone X indéfectible... si l'on parvient à oublier son prix de vente.

Mais le prix auquel sont affichés les appareils Apple est-il toujours sujet à raillerie ? On sait depuis toujours que l'entreprise californienne se positionne dans le très haut de gamme, dans le luxe technologique. Évidemment que des téléphones vendus 600€ moins cher (coucou le OnePlus 6) font aussi bien voir mieux que les iPhone sur bien des points (l'autonomie, notamment). Mais au même titre que lorsque l'on casse sa tirelire pour s'offrir une jolie paire de jeans de marque, on sait ce qu'on trouvera en ouvrant la boîte d'un produit à la pomme : un appareil aux finitions exemplaires, doté d'un attirail technologique à la pointe.

Aussi nous n'entamerons pas de procès à Apple pour avoir une nouvelle fois affiché son iPhone XS à partir de 1159€. Parce qu'une fois en mains et la douloureuse passée, on ne boude pas son plaisir.

iPhone XS test
L'iPhone XS en version Gris sidéral

iPhone XS : fiche technique

L'élément qui différencie le plus l'iPhone XS de son aîné est la présence de l'A12 Bionic : le premier SoC gravé en 7 nm au monde. Une finesse inédite, qui permet à Apple d'apporter à son appareil non seulement des performances accrues (beaucoup) et une meilleure gestion de la consommation énergétique (mouarf).

L'iPhone XS c'est :
  • Un écran OLED de 5,8 pouces, affichant une définition de 2436 x 1125 pixels pour une résolution de 458 ppp couvrant environ 82% de la face avant
  • Un SoC A12 Bionic : 6 coeurs à 2,49GHz dont 4 sont dédiés aux tâches peu gourmandes, et 2 pour la performance ; NPU nouvelle génération
  • 4 Go de mémoire vive
  • 64, 256 ou 512 Go de stockage interne
  • Batterie de 2658mAh
  • Certifié IP68 contre l'immersion (30 minutes, 2 mètres) et la poussière
  • Appareils photo dorsaux : un capteur 12 mégapixels avec objectif stabilisé ouvrant à f/1,8 (focale de 26mm), et un second capteur 12 mégapixels avec téléobjectif stabilisé ouvrant à f/2,4 (focale de 52mm)
  • Appareil photo frontal de 7 mégapixels ouvrant à f/2,2
Dans la boîte, on retrouve l'éternel et incroyablement lent chargeur 5W qui accompagne les iPhone depuis le 4, une paire d'écouteurs Lightning et ... c'est tout. Apple a en effet décidé de ne plus fournir l'adaptateur Lightning / jack dans ses nouveaux modèles, qu'il propose désormais à l'achat pour 10€. On ne sait pas ce qu'Apple a contre le jack, mais la blessure semble très profonde.

Un design irréprochable aux finitions exemplaires

Apple conçoit de beaux objets, on ne vous apprendra rien. Une appétence du design qui permet au constructeur de justifier ses tarifs les plus exorbitants. Aussi l'iPhone XS ne fait pas exception. Il reprend exactement l'aspect de son prédécesseur, mais se décline désormais dans un coloris doré heureusement moins bling-bling en réalité que sur les photographies officielles.

iPhone XS test
L'iPhone XS et son dos en verre

Le smartphone est cerclé d'un acier inoxydable, et son dos est revêtu d'un verre qu'Apple annonce plus résistant aux chocs et rayures.
La face inférieure du téléphone se démarque très légèrement du modèle précédent en abandonnant la symétrie des grilles de haut-parleur afin de repositionner l'antenne sur la partie gauche. Petit point sur le son tant qu'on en parle : l'iPhone XS dispose à présent de haut-parleurs stéréo, qui offrent un son brut bien plus convaincant que sur les précédents modèles.

iPhone XS test
Le niveau de finitions est extraordinaire

Avec ses 178g en mains, l'iPhone XS confirme l'impression de solidité qui émane de son esthétique. L'appareil tient bien en main, et son form factor est optimal. Ni trop petit, ni trop grand.

Au tableau des regrets on épingle malgré tout la certaine proéminence des modules photo qui fait que, une fois posé, la moindre interaction avec le téléphone le fait basculer et donc "claquer" sur son support. Un impair que seule l'utilisation d'une coque suffisamment épaisse peut corriger.

iPhone XS test
La proéminence des appareils photo est importante

Un écran qui en met plein la vue

L'écran OLED introduit par l'iPhone X est de retour sur les nouveaux appareils Apple. Il n'y a pas à dire : passer du LCD à l'OLED change la vie. On a là un écran au taux de contraste quasi infini, offrant des noirs d'une profondeur inédite et des couleurs toujours justes.

iPhone XS test
L'écran OLED est impressionnant

Comme sur les modèles de génération précédente, l'iPhone XS dispose de la fonctionnalité True Tone qui permet d'ajuster la température des couleurs de l'écran en fonction de la lumière environnante. À titre tout à fait personnel, j'ai trouvé que True Tone avait la fâcheuse tendance de réchauffer beaucoup trop les tonalités de mon écran, au point de me donner l'impression d'être en mode Night Shift en permanence lorsque je suis en intérieur. Un reproche qui n'en est finalement pas vraiment un ; l'idée sous-jacente de cette fonctionnalité étant de prévenir la fatigue oculaire de l'utilisateur.

Du reste, la dalle de 5,8 pouces (14,7 cm de diagonale) se révèle suffisamment grande pour profiter de vos jeux et programmes favoris. Même si la généreuse encoche de 3,4 cm de large continuera de déplaire aux détracteurs de cette mode.

Le smartphone le plus rapide au monde ?

C'est en tout cas ce qui ressort des benchmarks GeekBench et AnTuTu publiés dès la sortie de l'iPhone XS. Difficilement comparable à des terminaux sous Android, les chiffres sont malgré tout impressionnants : 4795 en single core et 11212 en multi sous Geekbench, et 365 896 sous AnTuTu. On devra attendre les résultats des benchmarks du Huawei Mate 20 Pro pour l'affirmer (celui-ci embarquant également un SoC en 7 nm), mais l'iPhone XS est pour le moment le téléphone le plus rapide du marché.

iPhone XS test
iPhone XS test

Les résultats aux tests AnTuTu Benchmark

L'A12 Bionic est en effet particulièrement difficile à prendre en défaut. Aucun jeu vidéo ne lui résiste, pas plus que la panoplie de stress tests que nous lui avons fait subir. En utilisation classique, de telles performances se caractérisent par des applications ultra réactives, un multitâche sans à-coups et une gestion de la chaleur exemplaire.

Le nouveau NPU intégré dans le SoC conçu par Apple se voudrait également 9 fois plus rapide que celui intégré dans les iPhone X. Un gain de performances particulièrement utile pour les tâches faisant intervenir la réalité augmentée ou la reconnaissance faciale. La photographie est elle aussi directement dépendante de la vélocité du NPU et - nous en parlerons un peu plus loin - permet à l'iPhone XS de faire quelques progrès dans ses prises de vue.

Une autonomie assumée d'une journée seulement

Même si l'A12 Bionic permet "jusqu'à 50% d'économie d'énergie par rapport à la puce A11", l'autonomie de l'iPhone XS ne connaît pas de réelles améliorations en comparaison de l'iPhone X. Sa batterie est d'ailleurs légèrement plus réduite (2658mAh contre 2716mAh).

En soi, difficile d'accuser Apple de publicité mensongère. Le constructeur affiche clairement sur son site que l'iPhone XS dispose d'une autonomie d'une journée, et c'est exactement le cas. Les plus économes parviendront avec quelques concessions à pousser la durée de vie de l'appareil à une quinzaine d'heures d'utilisation, mais la mesure moyenne constatée se situe plutôt autour de 13 heures.

iPhone XS test
Un superbe objet... qui nécessite 3h16 pour être rechargé pleinement

Pour mettre la batterie à l'épreuve, j'ai débranché mon téléphone à 8h un matin, et m'en suis servi jusqu'au lendemain 11h, où il s'est éteint. Pendant ce laps de temps, j'ai utilisé Twitter pendant environ 2h, Messenger 1h30 et regardé plusieurs épisodes de série sur Netflix. J'ai écouté de la musique sur Spotify avec des écouteurs Bluetooth pendant presque 2h, et quelques podcasts au cours de l'après-midi. Après une ou deux parties de Fortnite avant d'aller dormir, mon téléphone affichait une batterie à environ 25%. Très concrètement, rien de bien neuf sous le soleil ; l'iPhone X faisait aussi bien l'an passé, et se fait toujours rouler dessus en termes d'autonomie par le OnePlus 6.

Mais là où l'iPhone XS pèche particulièrement, c'est sur le temps nécessaire à sa recharge. Le retard accumulé par Apple sur ce point est tout bonnement incompréhensible tant l'intégralité des autres acteurs du marché font mieux. Alors que Huawei a dévoilé cette semaine son mode SuperCharge, qui permet aux Mate 20 Pro de regagner 70% de charge en 30 minutes, l'iPhone XS n'en était qu'à 16% après la même durée. Pour faire passer mon smartphone de 0 à 100%, il aura fallu exactement 3h16 (un Seigneur des Anneaux en version longue) en utilisant le chargeur 5W inclus. Un score honteux en 2018.

La partie photo brille par le naturel de son traitement

À l'heure où les différents constructeurs en font des caisses et utilisent à outrance le buzzword du moment qu'est l'intelligence artificielle, Apple reste solide sur ses appuis en proposant parmi les photos les plus naturelles du marché. La firme de Cupertino n'est évidemment pas ignorante des capacités d'analyse de scène et de traitement de l'image permises par l'IA, mais n'en fait pas un argument commercial outrancier.

Pourtant, Apple a annoncé lors de sa conférence avoir fait des progrès en matière de photo avec l'iPhone XS. La principale nouveauté est l'arrivée du Smart HDR sur ses nouveaux terminaux qui, mobilisant des algorithmes sophistiqués, permet à l'image finale d'être plus détaillée et mieux exposée que sur l'iPhone X. Ainsi le HDR n'est plus une option à activer ou désactiver, mais une fonctionnalité de série rehaussant les tons clairs et débouchant les sombres.

iPhone XS test
L'exposition des différentes parties de l'image est très convaincante

De plus, grâce à des photosites plus grands que sur son aîné (1,4 micron contre 1,2 micron), les clichés sont plus lumineux et le piqué général meilleur. De menus ajustements qui permettent notamment à l'iPhone XS de faire quelques progrès en faveur de photos nocturnes plus réussies.

iPhone XS test
Les clichés de nuit ne souffrent pas trop du manque de lumière

On ne note pas de changement majeur concernant le mode Portrait, si ce n'est la possibilité - vu et revue chez la concurrence - d'ajuster la profondeur de champ (le bokeh) a posteriori du déclenchement. La plus grande vélocité de la puce NPU permet également d'enchaîner plus rapidement les clichés en mode Portrait qui, d'ailleurs, se décline à présent sur la caméra avant de l'appareil. À vous les selfies avec un joli flou d'arrière-plan.

iPhone XS test
iPhone XS test

Le mode Portrait fait son apparition sur l'appareil photo avant

En vidéo, on note la possibilité de filmer en 4K 60 ips. L'iPhone XS jouit en outre d'une double stabilisation optique, garantissant des tournages à main levée ne souffrant presque pas des mouvements de la main. L'appareil photo avant est lui aussi stabilisé.

iPhone XS : l'avis de Clubic

En bon modèle S qu'il est, l'iPhone XS reprend à son compte la formule initiée par son prédécesseur et la parsème d'ajustements bienvenus. On y retrouve ainsi ce qui se fait de mieux en termes de processeurs mobiles, permettant au téléphone d'Apple de se classer au sommet du podium des téléphones les plus rapides au monde.

On regrette néanmoins que la firme n'ait toujours pas fait plus d'avancées en ce qui concerne l'autonomie de ses appareils, qui conservent ici une durée de vie équivalente à l'iPhone X. La grosse incompréhension réside davantage dans la durée interminable des phases de recharge - plus de 3 heures en tout pour passer de 0 à 100%.

La photographie, enfin, fait des progrès mesurés. Les clichés sont plus lumineux et le piqué meilleur. Les performances des modules en basse luminosité sont elles aussi améliorées.
Une évolution timide, mais convaincante.

iPhone XS

8

Les plus

  • Les finitions exemplaires
  • Un écran à tomber
  • Un processeur indéfectible
  • Une chauffe bien maîtrisée
  • Quelques améliorations photo bienvenues

Les moins

  • Autonomie toujours insuffisante pour le prix
  • La charge incroyablement lente
  • Adaptateur lightning / jack absent

Écran10

Performances10

Autonomie7

Design9

Photographie8



Aujourd'hui l'achat d'un smartphone doit être un choix réfléchi. Un tas de caractéristiques techniques sont à prendre en compte et peuvent rebuter certains non-initiés. C'est pourquoi ce guide vous aidera à choisir votre smartphone au meilleur prix.

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
33
0
manu0086
Ce n’est pas une honte ce chargeur lent… c’est un crime contre l’humanité.<br /> Apple continue de faire fausse route pendant que les concurrents innovent réellement…<br /> Sans remise en question l’année prochaine, Apple va commencer à décliner fortement.<br /> Déjà que les développeurs font la gueule depuis plus d’un an, que le nombre d’app publiées est en forte décroissance… ça va finir par se répercuter.
manu0086
Apple peut décliner et très vite… les marques asiatiques n’ont pas peur de sortir des produits de “luxe”, bien au contraire, elles ont suivi Apple et Apple a du encore faire grimper ses tarifs pour conserver son image de luxe… (c’est la seule et unique raison de cette hausse). Sauf qu’à un moment, Apple va complètement se couper de sa base pour conserver ce statut.<br /> D’ailleurs, je suis persuadé que les ventes de XS vont être faibles, que le XR va sauver les meubles, que le % d’utilisateurs iOS va continuer de diminuer car oui c’est globalement décroissant dans le monde depuis 2011.<br /> Leur image de luxe et de technologie de pointe est en train de sévèrement vaciller.<br /> Quand les médias vont arrêter de faire de la lèche “putaclick” (comment peut-on dire que l’iPhone est ultra-performant alors que son autonomie/sa charge, un élément fondamental, est plus que moyen?) et faire l’inverse par déception, ça peut aller vite.<br /> Si dans 2-3 ans, Apple approche des 10-12%, la chute peut s'accélérer.
cowbaye
Vous allez un peu vite sur la “superficialité” du client IPhone…<br /> Vous passez outre celle de l’utilisateur Android qui se voile la face sur le vol de données et le fait que certes, il ne aie pas cher, mais devient lui même la cible et le produit de Google…<br /> Les premiers estiment souvent que leur vie privée vaut le prix, les autres s’en contrefoutent…qui a tort, pour moi les deuxièmes…<br /> En plus, votre “argument” tient mal face au prix des hauts de gamme Android, qui non seulement sont quasiment au niveau d prix des Apple, avec en plus, toujours cette espionnite aigue qui fait des clients les produits. Donc vraiment, pour moi les gogos ne sont pas forcément où on les croit…
KlingonBrain
Pour ma part, je ne vois pas du tout l’intérêt de payer ces produits aussi cher. On pourra mettre dans les smartphones toute la technologie qu’on veut, cela restera toujours des téléphones. Leur système d’exploitation verrouillé “pour votre bien” bridera toujours leurs possibilités par rapport à de vrais ordinateurs munis d’un Os plus ouvert et d’une logithèque de vrais logiciels.<br /> Et ceux qui me sortent l’argument des photos, je leur poserais la question de l’utilité. Pensez vous vraiment que la qualité de vos selfies va changer votre vie ?<br /> Ceux qui veulent vraiment prendre des photos de qualité, plutôt que de claquer votre argent régulièrement dans un smartphone haut de gamme, investissez plutôt dans plutôt dans un vrai reflex de qualité avec un bon objectif : un investissement qui vous durera des années.
gabrox
Apple c’est pour les cyber handicapés seulement, et depuis toujours^^…
deodu92
Sur un autre article, je critiquais la différence de ton sur Clubic entre différentes marques. Mais là, je dois féliciter le testeur pour cette article, au moins il est plus objectif, il fait moins fan déjà convaincu.<br /> Pour ma part un phone de Luxe ne veux rien dire, que fait-il de plus/mieux ? Il passe un appel/sms/connexion… plus vite ? Pour une voiture je veux bien que l’on puisse parler de luxe (cuir, bois, moteur…), mais un smartphone ?! 400€ c’est le max que je place dans ce type d’objet…
cmoileena
Ben déjà on est pas sur auto plus. On est sur clubic. On parle de produit high-tech.<br /> Les finitions, les matériaux utilisés, l’ecran, les composants et…surtout l’os<br /> utilisé. Oui tout cela est important et à prendre en compte.<br /> Le reste est une histoire de priorités et de plaisir personnel.
pilal
@jdupons Des commentaires parfaitement imbécile.
cmoileena
J’ai investit dans un reflex il y a 5 ans. Résultat je l’ai jamais sur moi quand il faut. Je ne l’ai même pas emmené en vacances cette année. Et pourtant j’ai fait de très belles photos avec mon smartphone. Ça ne sert pas qu’a faire des selfies. Je n’en ai jamais fait perso.<br /> Bref.
lordypakna
Il vaut son pesant d’or et de plus il n’a aucune empreinte carbone lors de sa fabrication, pourquoi s’en priver?
tampigns
Ce qui est marrant, c’est qu’avant c’était les autres qui faisaient la course à celui qui a la plus grosse mais maintenant il reste plus que ça à Apple
tampigns
Dans ce cas, il suffit de prendre un micro hybride ou un compact haut de gamme. C’est bien mieux qu’un smartphone et quand tu changes de smartphone (suite à l’usure des batteries ou pour Apple à un OS qui rend ton téléphone inutilisable) alors tu as toujours de quoi faire de belles photos.<br /> Le meilleur combo : smartphone milieu de gamme (genre Xiaomi A2 + bon appareil portable (personnellement avec ma dxo one Android, can me fait un combo imbattable))
deodu92
@cmoileena ça t’ennuie de comprendre la comparaison !? Après ton type de commentaire, je comprend pourquoi il y en a qui n’hésite pas sortir des oeuilères à 250€, pas de doute que ça trouveras son public (même en dehors des openspace).
alberich
“Les marques chinoises ne seront jamais perçus comme marques de luxe,c’est ainsi.”<br /> Ce que l’on disait il y a quelques décennies des marques japonaises : c’est de la camelote. On voit ce qu’il en est aujourd’hui de “la camelote”.
manu0086
Lol, déjà on lie rarement une marque à sa nationalité… Une marque est une marque, point. Hormis les c0ns et conservateurs… on regarde la qualité et le prix avant tout pour juger.
bafue
Je n’avais que des Iphone depuis le premier sorti,vu le prix de l’Xs et du peut de changement par apport au précédent je me suis tourné vers un Huawei P20 pro,résultat?<br /> Un écran tout aussi bon ,une autonomie de 2 jours en forçant bien dessus ,des photos de meilleur qualité ,un zoom optique 3x et encore le zoom hybride 5x est très bon,des photos de nuit sans aucune mesure avec mes Iphone ,le son des hauts parleurs du smartphone encore meilleur que mon dernier Iphone,128 go de stockage natif,une charge ultra rapide avec chargeur fourni,une meilleur accroche réseau,une excellente finition,plein de petite fonctionnalité inexistante sur IOS bien pratique qui me manquait aujourd’hui, et pouvoir mettre ce que je veux dessus comme type de fichier par un simple glisser déposé et de pouvoir les lires sans problème immédiatement est un plus non negligeable,et la liste est encore longue…<br /> quand au prix en promo 579€…<br /> je me suis fait a l’interface tres rapidement qui ne diffère en faite que très peut d’IOS dans le cas de Huawei.<br /> Bref mon avis a bien changé sur ses fameux mauvais soit disant téléphone chinois…
Serpent_59
Pour mettre la batterie à l’épreuve, j’ai débranché mon téléphone à 8h un matin, et m’en suis servi jusqu’au lendemain 11h, où il s’est éteint. Pendant ce laps de temps, j’ai utilisé Twitter pendant environ 2h, Messenger 1h30 et regardé plusieurs épisodes de série sur Netflix. J’ai écouté de la musique sur Spotify avec des écouteurs Bluetooth pendant presque 2h, et quelques podcasts au cours de l’après-midi. Après une ou deux parties de Fortnite avant d’aller dormir, mon téléphone affichait une batterie à environ 25% <br /> Qui a le temps de faire tout ça sur une journée ? <br /> En fait en usage normale le téléphone il tient 1 semaine alors
Aristote76
Steve Jobs n’aurai pas laissé le produit sortir, trop de défauts, pour un haut de gamme.<br /> On se dois de faire du ZÉRO défaut à ce prix . La pomme contient des vers on dirai.
Guibsou
@jdupons : Quelle belle idée de comparer des specs brutes sans tenir compte de l’OS…
mart666
ultra performant ! Jusq,U,à la sortie de IOS 11, là il vous faudra acheter le iphone XS 2 !
benben99
Comme d’habitude, les moutons vont se ruer pour acheter le nouveau modèle de l’année. Faut vraiment être blaireau.
arghoops
Si Apple doit décliner ça serait déjà fait…leur prix sont de plus en plus prohibitifs et pourtant ça se vend toujours.<br /> Même s’ils sont à la ramasse sur quelques points, nottament la charge, ça ne gène pas grand monde: tu mets ton iPhone en charge la nuit ethop.<br /> Bref, tant qu’ils auront un produit de qualité ils resteront à leur place.
arghoops
Des fondamentaux très médiocres?<br /> Tu n’as pas lu que c’était le smartphone le plus rapide du marché? donc osef de la RAM…il en a assez pour être meilleur que les tel avec 8Go de RAM.
glaurent06
ça sera amusant de revenir ici quand Apple aura annoncé les chiffres de vente du bidule
marcox92
Je m’amuse en lisant les critiques sur les marques chinoises.<br /> Tout étant fabriqué en Chine.<br /> Apple a du succès uniquement car il arrose la distribution avec des royalties faramineuses. Chaque vendeur est intéressé à la vente en plus de toute la chaine de distribution.<br /> C’est un peu comme des chaussures de sport qui coutent 10 euros en fabrication et sont vendues 150 euros<br /> Pour apple, un appareil ne coute pas plus de 200 euros le reste est tout benef.
Rapidkiller
Quitte à troller renseigne toi un peu car là tu passes pour un con … IOS en est déjà à la version 12 !!!<br /> Par ailleurs, IOS 12 était compatible jusqu’à l’iPhone 5S … On parle des MAJ Android ?!?
Lestat1886
« Mais là où l’iPhone XS pèche particulièrement, c’est sur le temps nécessaire à sa recharge«<br /> L’iphone X et Xs sont compatibles fast charging, il suffit d’utiliser les chargeurs usb-c ipad ou macbook (ils se chzrgent deja plus vite avec le chargeur de base iPad depuis toujours). On peut raler à juste titre sur le fait que ces chargeurs ne soient pas inclus mais il faut dire que la recharge rapide est mauvaise pour la batterie sur le long terme
Lestat1886
N’importe quoi, tous les produits ont des défauts quel que soit le prix. Et en général les iPhone sont assez bons avec les problèmes corrigés rapidement. Et le coup de Jobs faut arrêter, il y avait les mêmes commentaires a l’epo (Antennagate!)
steeven_eleven
Pas un seul concurrent capable de faire pareil en terme de support lts. Donc voilà ça peut gueuler tant que ça veut mais voilà . Avoir un Android c’est accepter plein de contraintes, de logiciel qui font mal le taff, de chauffes inexpliquées, de sonneries qui n’arrive jamais, de déconnexion, de plantage, d’application incomplète.
tampigns
Avoir un Apple c’est accepter plein de contraintes, de logiciel qui font mal le taff, de chauffes inexpliquées, de sonneries qui n’arrive jamais, de déconnexion, de plantage, d’application incomplète.<br />
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub : une immersion sonore sacrément bien négociée
Test Withings Body Comp : la balance connectée qui prend soin de votre santé
Test Marshall Acton III : une mini enceinte de salon à la puissance surprenante
Test TCL 55C635 : un téléviseur abordable qui marque des points
Test Mate 50 Pro : Huawei peut-il encore se hisser parmi l'élite ?
Test Microsoft Surface Laptop 5 : élégant, plus puissant… mais indécrottable
Test Corsair EX100U : un minuscule SSD externe performant à emporter partout
Test JBL Bar 1000 : séance de rattrapage pour la barre de son avec enceintes d’effets détachables
Test DJI Avata : le drone FPV plus accessible que jamais
Test Trust GXT 981 Redex : légère en poids et en prix, des atouts suffisants ?
Haut de page