Huawei s'attend à une "belle" chute de ses ventes de smartphones

Nassim Chentouf Contributeur
18 juin 2019 à 08h54
0
Huawei
© nitpicker / Shutterstock.com

Suite de la tourmente pour Huawei, victime de sanctions de la part du gouvernement américain qui l'empêchent d'utiliser le système d'exploitation Android... Sans oublier que beaucoup de fournisseurs ont tourné le dos au constructeur chinois ces dernières semaines.

Résultat ? Le numéro deux mondial sur le marché des smartphones prévoit une chute de ses ventes. Une conséquence logique des interdictions qui pèsent sur Huawei, en plus des soupçons d'espionnage. D'après les prévisions, cette baisse serait de l'ordre du 40 à 60% ! Pire encore : Huawei pourrait bien perdre sa place de numéro deux mondial. Un coup dur pour le constructeur.

Huawei se prépare déjà à voir ses ventes s'effondrer

La première moitié de l'année 2019 était des meilleures pour Huawei. La firme chinoise se voyait déjà numéro une, devant Samsung, dans les deux ans à venir. Un objectif qu'il faudra repousser puisque Huawei prédit lui-même un effondrement de ses ventes de l'ordre du 40 à 60%. Parmi les victimes des sanctions américaines, on retrouverait le Honor 20 de sa filiale Honor, mais également le Mate X, téléphone pliable présenté lors du dernier MWC.

Entre 40 et 60 millions de smartphones pour cette année 2019

Huawei perdra-t-il sa place de vendeur numéro deux sur le marché (très concurrentiel) des smartphones ? Peut-être bien. Le géant chinois estime qu'il vendra entre 40 et 60 millions de smartphones pour cette année 2019. Autant dire une énorme chute pour Huawei qui s'imposait en 2018 avec plus de 200 millions de modèles écoulés. Comme expliqué précédemment, ce sont les Honor 20 et Mate X qui seront impactés.

Dans le cas du premier, commercialisé à la fin du mois, Huawei annonce ne pas hésiter à le retirer de la vente si les chiffres ne suivent pas. Quant au Mate X, smartphone pliable, sa date de sortie a tout simplement été repoussée - comme un certain Galaxy Fold...
Pour faire face à cette situation, Huawei pourra compter sur un allié de taille : Google. D'après certaines informations, le géant américain ferait pression sur la Maison Blanche pour lever les sanctions à l'encontre de la firme chinoise. Il faut dire que cette dernière, en réponse, déploiera un nouveau système d'exploitation mobile. Un OS qui pourrait faire de l'ombre à Android, surtout lorsque l'on sait que son lancement est prévu sur des millions de smartphones.

Il y a fort à parier que la situation devrait évoluer ces prochains mois - mais reste incertaine à bien des égards.

Source : Tech Crunch
Modifié le 18/06/2019 à 09h56
17 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top