Huawei s'attend à une "belle" chute de ses ventes de smartphones

Nassim Chentouf
Publié le 18 juin 2019 à 09h56
Huawei
© nitpicker / Shutterstock.com

Suite de la tourmente pour Huawei, victime de sanctions de la part du gouvernement américain qui l'empêchent d'utiliser le système d'exploitation Android... Sans oublier que beaucoup de fournisseurs ont tourné le dos au constructeur chinois ces dernières semaines.

Résultat ? Le numéro deux mondial sur le marché des smartphones prévoit une chute de ses ventes. Une conséquence logique des interdictions qui pèsent sur Huawei, en plus des soupçons d'espionnage. D'après les prévisions, cette baisse serait de l'ordre du 40 à 60% ! Pire encore : Huawei pourrait bien perdre sa place de numéro deux mondial. Un coup dur pour le constructeur.

Huawei se prépare déjà à voir ses ventes s'effondrer

La première moitié de l'année 2019 était des meilleures pour Huawei. La firme chinoise se voyait déjà numéro une, devant Samsung, dans les deux ans à venir. Un objectif qu'il faudra repousser puisque Huawei prédit lui-même un effondrement de ses ventes de l'ordre du 40 à 60%. Parmi les victimes des sanctions américaines, on retrouverait le Honor 20 de sa filiale Honor, mais également le Mate X, téléphone pliable présenté lors du dernier MWC.

Entre 40 et 60 millions de smartphones pour cette année 2019

Huawei perdra-t-il sa place de vendeur numéro deux sur le marché (très concurrentiel) des smartphones ? Peut-être bien. Le géant chinois estime qu'il vendra entre 40 et 60 millions de smartphones pour cette année 2019. Autant dire une énorme chute pour Huawei qui s'imposait en 2018 avec plus de 200 millions de modèles écoulés. Comme expliqué précédemment, ce sont les Honor 20 et Mate X qui seront impactés.

Dans le cas du premier, commercialisé à la fin du mois, Huawei annonce ne pas hésiter à le retirer de la vente si les chiffres ne suivent pas. Quant au Mate X, smartphone pliable, sa date de sortie a tout simplement été repoussée - comme un certain Galaxy Fold...
Pour faire face à cette situation, Huawei pourra compter sur un allié de taille : Google. D'après certaines informations, le géant américain ferait pression sur la Maison Blanche pour lever les sanctions à l'encontre de la firme chinoise. Il faut dire que cette dernière, en réponse, déploiera un nouveau système d'exploitation mobile. Un OS qui pourrait faire de l'ombre à Android, surtout lorsque l'on sait que son lancement est prévu sur des millions de smartphones.

Il y a fort à parier que la situation devrait évoluer ces prochains mois - mais reste incertaine à bien des égards.

Source : Tech Crunch
Nassim Chentouf
Par Nassim Chentouf

Aucun résumé disponible

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
linkin440

Peut-être que les prix chuteront pour attirer des Huawei sceptique. Il n’y a pas que l’android store qui existe et j’ai été agréablement surpris des alternatives via un article précédemment posté sur Clubic.

steeven_eleven

Comme ça ils y réfléchiront à deux fois avant de mettre du code non déclaré qui permet d’écouter les conversations dans leurs routeurs. Je n’ai absolument aucune confiance dans cette boîte qui sent la cinquième colonne chinoise à plein nez.

blackmatrix971

Les américains mettent nos dirigeants sur écoute, et j’ai l’impression que ça nous fait limite plaisir. Tout le monde sait qu’ils ont un réseau mondial d’espionage et ça ne dérange personne. Pour quoi est que lorsqu’il y a juste un soupçon sur le chinois qui n’est pas avéré là on est outré … Ce serait pas du racisme ça par hasard ?

C’est juste une question que je me pose… j’ai du mal à comprendre…

blackmatrix971

Pour ceux qui vont demander les sources de ce que j’avance

bmustang

quand les américains sont pris la main dans le sac, ils ne discutent pas et s’adaptent ! Pas comme la russie et la chine qui nient toujours en bloc les accusations. Mettre sur la table des preuves n’est pas la solution absolue et en arriver là ! Serait certainement dommageable pour tout le monde. On ne dévoile pas tout sur la place public et dans certains cas ! Cela est aussi un jeu de stratège

ariakas

Comme il a été très bien expliqué par Bmustang, mettre les preuves en évidence est contre productif.
Ce qu’il faut poser comme question, c’est de savoir ce que fait la Chine et que se passe t’il en cas de guerre commerciale.
Le textile, ça a donné quoi ? l’industrie du solaire, ça a donné quoi ?
l’achat de l’aeroport de Toulouse, ça a donné quoi ?

ce n’est pas si simple.
Les Americains sont des adversaires durs, mais la Chine ?
et quelles conséquences…

Peter_Vilmen

Aucun scrupule envers la Chine, outre tous leurs déboires en matière de droits de l’Homme et leurs tendances impérialistes, ils sont mauvais joueurs et n’admettent jamais leur responsabilité même pris la main dans le sac.

jmtabesse

Trump est aussi fin que le CX d’une armoire Normande. En gros aux échecs il est Mat à tous les coups puisqu’il n’a jamais un coup d’avance.
Je ne suis ni pour la Chine ni pour l’Amérique, toutes 2 nous espionnent.
Nous sommes dans des stratégies géopolitiques à qui sera le meilleur Big Brother. La Russie elle se battant sur un autre terrain : la déstabilisation systématique des puissances concurrentes.
Ce qui va se passer avec “Trump qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez (et ce n’est pas Cyrano !)” c’est qu’il risque de faire basculer Google en lui faisant perdre son monopole sur les systèmes Smartphone.
Car waïewaïe ne se laissera pas faire et sera surement capable d’apporter un “super OS”.
En +, quand Google n’installe pas Android sur un système, il perd d’énorme quantité de données à forte valeur …
etc … etc … Je ne parle pas des terres rares qui vont bien enquiquiner les Américains. Bref nous sommes dans un monde systémique (voir la 5ème discipline) ou tout interagi … Casser une liaison de cette importance c’est se tirer une balle dans le pied.
Quant à nous : on n’est inexistant. Toutes décisions importantes Européennes est torpillée pas un pays grâce au véto. Il suffit qu’une puissance étrangère “apporte” un soutien financier à un seul des pays de l’Europe pour que celui-ci vote contre et fusille de quoi faire de nous une puissance.
Bref je ne sais pas qui gagnera … mais pas l’Europe ! c’est sûr !

blackmatrix971

Remarque que l’article n’a pas étalé les preuves au grand jour. Cela n’a pas empêché de les communiquer au moins aux puissances alliées afin de les convaincre. Trump n’arrive même pas à convaincre sa propre administration… Ils sont tous sur des supposition. ça n’a rien à voir avec ce que tu évoques “pris la main dans le sac”. Aucune enquête n’a abouti à la moindre preuve…

blackmatrix971

J’ai déjà répondu à son commentaire.
Admettons que la chine soit coupable. Pourquoi est-ce que les réactions contre les USA ne se sont pas faites entendre à l’époque du scandal. Tous les chefs d’états européens étaient (peut-être qu’ils le sont encore) sur écoute.

Et je lance une bombe. Supposons qu’ils sont toujours sur écoute !
J’attends les indignations des uns et des autres pour en mesurer le niveau.