Huawei s'attend à une "belle" chute de ses ventes de smartphones

18 juin 2019 à 08h54
17
Huawei
© nitpicker / Shutterstock.com

Suite de la tourmente pour Huawei, victime de sanctions de la part du gouvernement américain qui l'empêchent d'utiliser le système d'exploitation Android... Sans oublier que beaucoup de fournisseurs ont tourné le dos au constructeur chinois ces dernières semaines.

Résultat ? Le numéro deux mondial sur le marché des smartphones prévoit une chute de ses ventes. Une conséquence logique des interdictions qui pèsent sur Huawei, en plus des soupçons d'espionnage. D'après les prévisions, cette baisse serait de l'ordre du 40 à 60% ! Pire encore : Huawei pourrait bien perdre sa place de numéro deux mondial. Un coup dur pour le constructeur.

Huawei se prépare déjà à voir ses ventes s'effondrer

La première moitié de l'année 2019 était des meilleures pour Huawei. La firme chinoise se voyait déjà numéro une, devant Samsung, dans les deux ans à venir. Un objectif qu'il faudra repousser puisque Huawei prédit lui-même un effondrement de ses ventes de l'ordre du 40 à 60%. Parmi les victimes des sanctions américaines, on retrouverait le Honor 20 de sa filiale Honor, mais également le Mate X, téléphone pliable présenté lors du dernier MWC.

Entre 40 et 60 millions de smartphones pour cette année 2019

Huawei perdra-t-il sa place de vendeur numéro deux sur le marché (très concurrentiel) des smartphones ? Peut-être bien. Le géant chinois estime qu'il vendra entre 40 et 60 millions de smartphones pour cette année 2019. Autant dire une énorme chute pour Huawei qui s'imposait en 2018 avec plus de 200 millions de modèles écoulés. Comme expliqué précédemment, ce sont les Honor 20 et Mate X qui seront impactés.

Dans le cas du premier, commercialisé à la fin du mois, Huawei annonce ne pas hésiter à le retirer de la vente si les chiffres ne suivent pas. Quant au Mate X, smartphone pliable, sa date de sortie a tout simplement été repoussée - comme un certain Galaxy Fold...
Pour faire face à cette situation, Huawei pourra compter sur un allié de taille : Google. D'après certaines informations, le géant américain ferait pression sur la Maison Blanche pour lever les sanctions à l'encontre de la firme chinoise. Il faut dire que cette dernière, en réponse, déploiera un nouveau système d'exploitation mobile. Un OS qui pourrait faire de l'ombre à Android, surtout lorsque l'on sait que son lancement est prévu sur des millions de smartphones.

Il y a fort à parier que la situation devrait évoluer ces prochains mois - mais reste incertaine à bien des égards.

Source : Tech Crunch
Modifié le 18/06/2019 à 09h56
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

L'application Google teste l'affichage des signets pour ses résultats vidéo
Une base de données laisse filer les informations professionnelles d'1,6 million de personnes
⚡ Bon plan : Amazon Kindle en promo à 69,99€ au lieu de 79,99€
L'application de bureau Twitter de nouveau disponible pour les utilisateurs de macOS
Salon du Bourget - L’avion électrique d’easyJet et de Wright Electric dans les airs dans 10 ans
Le Motorola One Action fuite : triple module photo, écran 21/9 et SoC Exynos à prévoir
Google est un mauvais copieur, piégé par Genius, à qui il vole les paroles de chanson
Nintendo, suite : les deux nouveaux modèles de Switch seraient entrés en production
Facebook corrige un outil de recherche qui permettait des requêtes un peu trop poussées
Haut de page