Huawei s'attend à une "belle" chute de ses ventes de smartphones

18 juin 2019 à 08h54
Huawei
© nitpicker / Shutterstock.com

Suite de la tourmente pour Huawei, victime de sanctions de la part du gouvernement américain qui l'empêchent d'utiliser le système d'exploitation Android... Sans oublier que beaucoup de fournisseurs ont tourné le dos au constructeur chinois ces dernières semaines.

Résultat ? Le numéro deux mondial sur le marché des smartphones prévoit une chute de ses ventes. Une conséquence logique des interdictions qui pèsent sur Huawei, en plus des soupçons d'espionnage. D'après les prévisions, cette baisse serait de l'ordre du 40 à 60% ! Pire encore : Huawei pourrait bien perdre sa place de numéro deux mondial. Un coup dur pour le constructeur.

Huawei se prépare déjà à voir ses ventes s'effondrer


La première moitié de l'année 2019 était des meilleures pour Huawei. La firme chinoise se voyait déjà numéro une, devant Samsung, dans les deux ans à venir. Un objectif qu'il faudra repousser puisque Huawei prédit lui-même un effondrement de ses ventes de l'ordre du 40 à 60%. Parmi les victimes des sanctions américaines, on retrouverait le Honor 20 de sa filiale Honor, mais également le Mate X, téléphone pliable présenté lors du dernier MWC.

Entre 40 et 60 millions de smartphones pour cette année 2019


Huawei perdra-t-il sa place de vendeur numéro deux sur le marché (très concurrentiel) des smartphones ? Peut-être bien. Le géant chinois estime qu'il vendra entre 40 et 60 millions de smartphones pour cette année 2019. Autant dire une énorme chute pour Huawei qui s'imposait en 2018 avec plus de 200 millions de modèles écoulés. Comme expliqué précédemment, ce sont les Honor 20 et Mate X qui seront impactés.

Dans le cas du premier, commercialisé à la fin du mois, Huawei annonce ne pas hésiter à le retirer de la vente si les chiffres ne suivent pas. Quant au Mate X, smartphone pliable, sa date de sortie a tout simplement été repoussée - comme un certain Galaxy Fold...
Pour faire face à cette situation, Huawei pourra compter sur un allié de taille : Google. D'après certaines informations, le géant américain ferait pression sur la Maison Blanche pour lever les sanctions à l'encontre de la firme chinoise. Il faut dire que cette dernière, en réponse, déploiera un nouveau système d'exploitation mobile. Un OS qui pourrait faire de l'ombre à Android, surtout lorsque l'on sait que son lancement est prévu sur des millions de smartphones.

Il y a fort à parier que la situation devrait évoluer ces prochains mois - mais reste incertaine à bien des égards.

Source : Tech Crunch
Modifié le 18/06/2019 à 09h56
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Renault Clio 5 hybride : tout ce que l’on sait de la future citadine au losange
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La gamme Intel
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
scroll top