Amazon envoie des faux colis pour repérer les livreurs voleurs

Par
Le 26 septembre 2018
 0
livraison colis fotolia

D'après la NRF, les vols, les erreurs et la fraude causent 47 milliards de dollars de pertes annuelles aux commerçants américains. Amazon lutte à sa façon contre cette problématique en insérant de faux colis dans les tournées de ses livreurs.

En 2017, Amazon a livré plus de 5 milliards de colis rien qu'aux clients Prime. La firme ne publie pas le pourcentage de vols à ce jour. Toutefois, décidée à agir, elle s'attaque prioritairement aux livreurs voleurs.

Des colis fantômes servent d'appât

Amazon insère donc de faux colis dans les tournées, vides ou remplis d'éléments sans aucune valeur. Ces paquets reçoivent volontairement une étiquette erronée et devraient donc, en toute logique, retourner à l'expéditeur.

Les livreurs indélicats seraient tentés de conserver ces colis, puisque leur étiquette ne correspond à rien.Le test est donc très simple : est-ce que le livreur rapporte ces colis « piégés », ou les garde-t-il pour lui ?

D'après une source anonyme s'étant confiée à Business Insider, la mise en place de cette tactique a été demandée directement par le siège à Seattle. Le but est de tester l'intégrité des livreurs, l'un des rouages essentiels du business Amazon.

Amazon ne « flique » pas ses livreurs, il les « teste au hasard »

Amazon indique avoir mis en place cette procédure dans un but d'audit tout ce qu'il y a de plus normal. Ces « tests » feraient partie de la stratégie d'amélioration continue de la qualité de service.

Le géant américain du e-commerce tente par ailleurs de rassurer l'opinion en indiquant qu'aucun livreur n'est jamais visé en particulier : les faux colis sont toujours envoyés « de façon totalement aléatoire ».
Modifié le 26/09/2018 à 17h06

Les dernières actualités Amazon

scroll top